Acide valproïque

Mise à jour : 16 Janvier 2013

Mécanisme d'action

L’acide valproïque est un antiépileptique. Il exerce ses effets pharmacologiques essentiellement au niveau du système nerveux central.

Ces propriétés anticonvulsivantes s'exercent contre des types très variés de crises convulsives chez l'animal, et d'épilepsies chez l'homme.

Les études expérimentales et cliniques de l’acide valproïque suggèrent deux types d'action anticonvulsivante. Le premier est un effet pharmacologique direct en relation avec les concentrations en acide valproïque du plasma et du cerveau. Le second est apparemment indirect et vraisemblablement en relation avec des métabolites de l’acide valproïque persistant dans le cerveau, ou avec des modifications des neurotransmetteurs, ou avec des effets membranaires directs. L'hypothèse la plus généralement admise est l'hypothèse de l'acide gamma-aminobutyrique (GABA), dont le taux augmente après administration d’acide valproïque.

L’acide valproïque diminue la durée des phases intermédiaires de sommeil avec une augmentation concomitante de sommeil lent. 

 


Cas d'usage

L’acide valproïque est utilisé dans la prise en charge de :
  • convulsions fébriles chez l’enfant,
  • épilepsies,
  • épisodes maniaques dans les troubles bipolaires,
  • syndromes de Lennox-Gastaut.


Médicaments contenant la substance active en association (0)