Mise à jour : 15 février 2021

Reconnaître un produit de la mer frais

S’il a été constamment réfrigéré depuis sa pêche, le poisson reste frais. On le reconnaît à son odeur de mer légère et agréable, sa chair ferme et élastique, sa peau brillante, son œil saillant et ses écailles adhérentes qui ne se détachent pas facilement. Les coquillages doivent être hermétiquement fermés, sauf pour les coquilles Saint-Jacques vendues hors de leur coquille. Il est préférable que les crabes et les homards soient présentés vivants, sauf bien sûr s’ils sont vendus cuits.

Respecter les saisons de pêche

Il vaut mieux respecter les saisons pour obtenir la meilleure qualité : les mois contenant la lettre « R » pour les coquillages, si l’on se trouve loin du littoral, les mois de juin à octobre pour le thon, ceux d’août et septembre pour les sardines, de novembre à mars pour le merlan, d’octobre à avril pour le cabillaud, etc.

Poissons de mer : des réserves en voie d'extinction

Les trois quarts des stocks de poissons de mer commercialisés sont pêchés en trop grande quantité. Certaines espèces étant en voie d’extinction, l’organisation internationale WWF (World Wildlife Fund) recommande d’éviter la consommation de certaines espèces telles que le thon rouge, l’espadon, le loup de mer et la raie ainsi que le cabillaud de l’Atlantique Nord. Certaines espèces en provenance du Nord Est de l’Atlantique, telles que le grenadier, la lingue, le merlu et la sole sont également menacées. La liste complète de ces espèces menacées se trouve sur www.wwf.fr ou sur www.pourunepechedurable.org.

Commentaires

Ajouter un commentaire
En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster