Comment coucher son nourrisson ?

Mis à jour : Vendredi 07 août 2009

SOMMAIRE Patient

Comment coucher un bébé ?

Il est recommandé de coucher un bébé sur le dos ou, éventuellement, sur le côté. L’abandon de la position sur le ventre a fait significativement diminuer le nombre d’enfants victimes de mort subite du nourrisson (voir ci-dessous). Vers cinq ou six mois, il choisira de lui-même sa position préférée et pourra éventuellement dormir sur le ventre (le risque de mort subite est faible après l’âge de six mois).

Pour éviter qu’il ne glisse sous les couvertures, couchez votre bébé de manière à ce qu’il touche le pied du lit ou, mieux, faites-le dormir dans une turbulette ou gigoteuse. L’oreiller est proscrit avant l’âge de un an. Veillez à ce qu’il soit toujours tête découverte. Faites en sorte que la chambre soit suffisamment sombre et qu’elle ne soit pas trop chauffée : 18 à 19 °C suffisent. Ne le couvrez pas avec des couettes, des couvertures ou autres dessus-de-lit.

L'angoisse de la tombée de la nuit
Certains nourrissons, entre deux et dix semaines, se mettent à pleurer sans raison lorsque la lumière naturelle diminue en fin de journée. Ces angoisses, qui peuvent durer jusqu’à deux heures, correspondent à une phase d’éveil agité propre aux enfants de cet âge. Il n’existe pas de solution spécifique à ce problème qui disparaît spontanément vers le troisième mois. Si cela est le cas de votre enfant, essayez de le rassurer et de le distraire.

Prévenir la mort subite du nourrisson

La mort subite du nourrisson survient chez un enfant en bonne santé pendant son sommeil, lors de sa première année de vie, le plus souvent entre deux et quatre mois. Il n’existe pas de cause déterminée qui expliquerait cet accident. On sait néanmoins que certains facteurs favoriseraient sa survenue : une infection virale ou bactérienne dans les jours précédents, une forte poussée de fièvre chez un enfant trop couvert, des anomalies cardiaques, neurologiques ou métaboliques. Le couchage des bébés sur le dos, tête découverte, sans couette ni oreiller, à température modérée et sur un matelas ferme ont permis de réduire le nombre de morts subites du nourrisson depuis une dizaine d’années. Méfiez-vous des berceaux et couvertures à l’ancienne : certains peuvent être à l’origine d’un étouffement si le bébé se retourne.

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster