Aider un nourrisson à faire ses nuits

Mis à jour : Vendredi 07 août 2009

SOMMAIRE Patient

Comment aider son bébé à faire ses nuits ?

Le premier mois, le nourrisson dort au mieux trois ou quatre heures d’affilée. Il lui est donc impossible de faire des nuits complètes. Son sommeil et son éveil dépendent de ses besoins nutritionnels et de son horloge interne qui ne distingue pas encore le jour de la nuit. Respectez son rythme, en particulier celui des tétées, vous aiderez le bébé à réguler son sommeil. Un bon moyen de vous adapter à son sommeil haché consiste à dormir en même temps que lui.

Au cours de son deuxième mois, l’enfant dormira un peu plus la nuit (six à huit heures) sans manger. De nouveau, adaptez le rythme des tétées à son rythme. Peu à peu son horloge interne va se régler sur l’alternance du jour et de la nuit, jusqu’à ce qu’il fasse des nuits complètes, en général vers trois ou quatre mois.

    Avec un peu de patience, vous pouvez l’aider dans cette transition :
  • Donnez les tétées nocturnes dans le calme et le silence, avec une simple lumière tamisée. Elles se différencient ainsi naturellement des tétées données pendant la journée. Parlez-lui doucement à voix basse. Suivez la tétée d’un câlin plus bref que ceux de la journée, ne tardez pas à le recoucher après son rot. Ne vous inquiétez pas s’il ne prend pas beaucoup de lait, avec le temps la tétée nocturne va disparaître. Évitez de lui donner à manger dès qu’il bouge ou émet un son, au risque de voir perdurer les réveils nocturnes.
  • Installez une certaine régularité dans ses activités de la journée : les repas, la promenade, le bain, le moment avec papa, etc. L’enfant va s’habituer à cette succession d’activités et allonger petit à petit ses moments d’éveil pendant la journée, et son sommeil durant la nuit.
  • Commencez à ritualiser le coucher : changez-le, mettez-lui son pyjama, tirez les rideaux, couchez-le, dites-lui bonne nuit avec un câlin, allumez son mobile musical ou chantez-lui une berceuse, puis quittez la pièce. Ce rituel le rassurera et lui indiquera que c’est l’heure de dormir. Les premières semaines, votre enfant s’endormira dans vos bras, puis de plus en plus souvent dans son lit.
  • Faites de son lit un espace rassurant et familier. Idéalement, son lit ne doit pas être trop près de celui des parents pour éviter qu’il ne sente en permanence la présence de ceux-ci autour de lui. Si vous allez chez des amis, emportez un lit pliant et recréez cet espace protégé. Parfois, le bébé inverse son cycle jour-nuit. Dans ce cas, il faut l’aider à reprendre progressivement un cycle normal en le laissant éveillé plus longtemps pendant la journée.
* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Les plus récents
Les plus récents Les plus suivis Les mieux votés
Bulledesommeil Il y a 8 mois 0 commentaire associé

J'ajouterai, de répondre à ses appels dès que possible. Chez le tout-petit, le lien de confiance dans son envrionnement n'existe pas, tout est nouveau. Le rassurer va lui permettre d'avoir confiance en ses parents et son environnement. Enfin, il n'est pas "anormal" qu'un enfant ne fasse pas ses nuits avant 6 mois. Surtout, parents, croyez en vous, ne vous mettez pas la pression, trop de paramètres entre en compte. Et c'est quoi faire ses nuits ? Tout dépend de vous, certains parents estiment que 6h d'affilé c'est déjà une nuit quand pour d'autres il faut 8 heures. Ne vous comparez, ne vous jugez pas et tout ira bien.

Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Dernières actualités
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster