Les indications des emballages de médicaments à propos de la grossesse

Mis à jour : Lundi 03 février 2020

Comment savoir si un médicament peut affecter la grossesse ?

    Depuis 2017, un pictogramme d'avertissement « Femmes enceintes » doit être apposé sur les boîtes de médicament présentant des risques pendant la grossesse. Ce pictogramme se décline sous deux versions :
  • un pictogramme d'interdiction, pour les médicaments interdits pendant la grossesse ;
  • un pictogramme de mise en garde, pour les médicaments ne devant pas être utilisés pendant la grossesse, sauf en l'absence d'alternative thérapeutique.

Ces pictogrammes s'adressent aux femmes enceintes qui ne connaissent pas toujours les informations sur le risque sur le fœtus figurant dans les notices présentes dans les boîtes de médicament. Les adolescentes et les femmes en âge de procréer qui n'utilisent pas de contraception efficace sont aussi concernées. En effet, une grossesse peut survenir chez une femme alors qu'elle prend un médicament à risque pour le fœtus. Dans cette situation ou chez les femmes ayant un désir de grossesse, il est recommandé de consulter le médecin afin d'envisager une modification du traitement, en fonction des alternatives thérapeutiques disponibles.

La signification des pictogrammes « Femmes enceintes »

Le cercle rouge barré avec une silhouette de femme enceinte à l'intérieur correspond à une interdiction totale d'utiliser le médicament chez la femme enceinte, pendant tout ou partie de la grossesse.

Médicament interdit pendant la grossesse

Le triangle rouge avec une silhouette de femme enceinte à l'intérieur recommande de ne pas utiliser un médicament pendant la grossesse, sauf en l'absence d'alternative thérapeutique. Autrement dit, le recours à ce médicament n'est pas interdit, mais il doit être envisagé uniquement chez les patientes pour lesquelles aucun autre médicament n'est disponible, quand la situation clinique l'exige. Le choix d'utiliser le médicament revient au médecin prescripteur qui doit évaluer le rapport bénéfice/risque en fonction de l'état clinique de la patiente et des données disponibles sur le médicament.

Médicament danger pendant la grossesse

Un pictogramme apposé sur 60 % des médicaments

Aujourd’hui, 60 % des médicaments actuellement disponibles en France sont concernés par l'apposition de ce pictogramme, dont un tiers par le pictogramme « Interdit » et deux tiers par le pictogramme « Danger ». Les experts du Centre de référence sur les agents tératogènes (CRAT) ont alerté les autorités de santé sur leur crainte que le grand nombre de médicaments portant un de ces pictogrammes risque de créer de la confusion chez les médecins et les patientes, voire empêcher la prescription de traitements indispensables.

Des documents d’information sur les pictogrammes « Femmes enceintes »

    L'Agence nationale de sécurité des médicaments et des produits de santé (ANSM) et la Direction générale de la santé (DGS) ont élaboré plusieurs document d'aide dont :
  • un document Questions/Réponses abordant les principales questions que peuvent se poser les patientes ;
  • un dépliant à remettre aux patientes décrivant et expliquant les pictogrammes « Femmes enceintes ».
* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster