Mise à jour : 21 avril 2023
Publicité

Les fluoroquinolones

Disponibles depuis plus de 30 ans, les fluoroquinolones sont des antibiotiques puissants et très largement utilisés. En 2019, la mise en évidence d’un risque d’effets indésirables très rares, mais graves, a conduit les autorités de santé à restreindre leur usage par voie générale (voie orale ou injections) aux situations où elles sont indispensables. Cette restriction ne concerne pas les crèmes, pommades ou collyres.

Certaines quinolones non fluorées (acide nalidixique, fluméquine, acide pipémidique) ont été progressivement retirées du marché car considérées comme non indispensables.

Voir Actualités : Fluoroquinolones et quinolones : restrictions d'utilisation et retrait du marché d'APURONE (fluméquine), vidal.fr, 04/2019

Les effets indésirables des fluoroquinolones

Le risque d’accident au niveau des tendons pendant un traitement par fluoroquinolones est bien connu. Il faut contacter rapidement son médecin en cas de douleurs d’allure suspecte, survenant sans effort particulier. Ces douleurs s’estompent plus ou moins vite à l’arrêt du traitement, mais elles peuvent aboutir à des ruptures de tendons si la prise d’antibiotique est poursuivie malgré les douleurs.

D'autres effets indésirables, rares mais invalidants, ont été observés au cours des traitements par fluoroquinolones. Ils ont motivé les restrictions d’indications. Ils touchent principalement :

  • les muscles et les articulations : tendinites, ruptures de tendon, douleurs musculaires, faiblesses musculaires, douleurs articulaires, gonflements articulaires, troubles de la marche ;
  • le système cardiovasculaire : trouble du rythme cardiaque visible lors de la réalisation d’un électrocardiogramme, anévrisme, insuffisance des valves cardiaques ;
  • le système nerveux : neuropathie périphérique (douleurs et fourmillements dans l’extrémité des membres), insomnie, dépression, fatigue, troubles de la mémoire, troubles de la vue, de l'audition, de l'odorat et du goût.

Ces effets indésirables peuvent se manifester dès les premières 48 heures du traitement et jusqu’à plusieurs mois après l’arrêt du traitement.

La survenue d’un effet indésirable grave avec un antibiotique de la famille des fluoroquinolones contre-indique une nouvelle utilisation de cette famille d’antibiotiques.

Selon les cas, le médecin peut proposer la réalisation d’un bilan médical afin de mieux comprendre l’origine des effets indésirables dont il pourrait souffrir, car certains peuvent aussi être liés à une maladie concomitante à la prise du traitement.

Les personnes plus exposées à ces effets indésirables

Les patients ayant déjà présenté des effets indésirables graves avec un antibiotique de la famille des fluoroquinolones représentent une population à risque chez qui ces médicaments ne doivent plus être utilisés.

    De plus, l'ANSM appelle à une prudence particulière chez les personnes suivantes :
  • personnes âgées ;
  • patients atteints d'insuffisance rénale ;
  • patients ayant bénéficié d’une greffe d'organe ;
  • patients traités simultanément par des corticoïdes (cortisone) : le risque de tendinite et de rupture de tendon induites par les fluoroquinolones peut être plus élevé chez ces patients.
Quand s’inquiéter lorsque l'on prend une fluoroquinolone ?
    Lorsqu’on prend une fluoroquinolone, mieux vaut avertir rapidement son médecin si l’on ressent  :
  • une douleur des jambes gênant la marche ;
  • une douleur ou un gonflement d’une articulation ;
  • des palpitations ou des sensations de battements irréguliers ou rapides ;
  • une difficulté à respirer, un gonflement des chevilles ou des jambes ;
  • un état dépressif, des troubles de la mémoire, de la vue, de l'audition, de l'odorat ou du goût ;
  • des fourmillements ou une autre sensation inhabituelle, en particulier dans les jambes et les pieds.

En présence de tels signes, il est recommandé de contacter son médecin au plus vite afin d'obtenir des conseils supplémentaires. Le médecin pourra décider d'arrêter le traitement et de le remplacer par un autre antibiotique. Si les troubles sont importants, il ne faut pas reprendre le traitement avant d’avoir eu un avis médical.

Les autres précautions d’usage des fluoroquinolones

Les fluoroquinolones sont déconseillées pendant la grossesse et contre-indiquées pendant l’allaitement (en raison de leur passage dans le lait maternel). Ces antibiotiques ne sont généralement pas utilisés chez l’enfant. Une exposition aux rayons ultraviolets (soleil ou lampe à UV) au cours d’un traitement par des fluoroquinolones expose à un risque de photosensibilisation.
De récentes études montrent que la prise de fluoroquinolones augmente le risque de survenue d’anévrisme (rupture soudaine d’un vaisseau sanguin), accident qui reste néanmoins rare. Des précautions sont nécessaires chez les patients présentant des facteurs de risque (antécédent familial d’anévrisme, préexistence d’un anévrisme, maladie de Horton, maladie de Behçet, hypertension artérielle, athérosclérose). Lors de prise de fluoroquinolones, l’apparition brutale d’une douleur intense dans l’abdomen ou le dos impose un avis médical urgent.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 21 Mai 2024
Légende
  • Médicament référent
  • Médicament générique
Publicité

Les commentaires sont momentanément désactivés

La publication de commentaires est momentanément indisponible.

Les plus récents
Les plus récents Les plus suivis Les mieux votés
Runner26 Il y a un an 1 commentaire associé

Bonjour,

Certains effets secondaires des fluoroquinolones tels que les effets musculosquelletiques sont associés à une expression accru des MMPs, (metaloproteinase matricielle), savez vous comment les réguler ? Je prends déjà de nombreux compléments alimentaires antioxidants comme MitoQ, la PQQ, les vitamines A, C, E et du resveratrol, du magnésium, du manganèse, du zinc...

Cela fait 1 ans et 2 mois que je subis les effets secondaires mais je n'abandonne pas, les médecins ne sont pas bien renseigné sur le sujet alors si vous avez des recommandations je serai heureuse de vous lire.

Merci d'avance pour votre réponse

Modérateur Il y a un an 0 commentaire associé

Bonjour

Non, je suis désolé, je n'ai pas de recommandations sur les metaloproteinases matricielles et les quinolones.

Runner26 Il y a un an 1 commentaire associé

Bonjour, cela fait 1 an que je subis les effets secondaires des quinolones, heureusement cela s'estompe. J'ai besoin d'une cortico thérapie courte mais j'ai peur de ralentir ma guérison face aux effets secondaires car j'ai lu que les fluoroquinolones et les corticoides ne font pas bon ménage.

Pourriez vous, s'il vous plaît me dire si cela présente un risque supplémentaire ?

Cordialement

Modérateur Il y a un an 0 commentaire associé

Bonjour

Si vous ne prenez plus la quinolone, il n'y a pas de risque d'interaction.

Publicité
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster