À propos de Thiamazol
Mise à jour : 16 janvier 2013
Thiamazol : Mécanisme d'action

Le thiamazol inhibe de manière dépendante de la dose l'incorporation d'iode dans la tyrosine et donc la nouvelle synthèse d'hormones thyroïdiennes. Cette propriété permet un traitement symptomatique de l'hyperthyroïdie, quelle qu'en soit la cause. On ne peut pas à ce jour déterminer avec précision si le thiamazol affecte aussi l'évolution naturelle de l'hyperthyroïdie immunologique (maladie de Graves), c'est-à-dire s'il inhibe le processus immunopathogène sous-jacent. La libération des hormones thyroïdiennes précédemment synthétisées n'est pas affectée. Ceci explique pourquoi la longueur de la période de latence, c'est-à-dire le temps écoulé avant normalisation des concentrations sériques de thyroxine et de triiodothyronine et donc avant l'amélioration clinique, diffère d'un patient à un autre. L'hyperthyroïdie provoquée par la libération d'hormones après destruction de cellules thyroïdiennes, par exemple après traitement à l'iode radioactif ou en cas de thyroïdite, n'est pas affectée non plus.

Gammes contenant la substance
Fiche DCI Vidal

Les fiches DCI Vidal constituent une base de connaissances pharmacologiques et thérapeutiques, proposée aux professionnels de santé, en complément des documents réglementaires publiés.

+ Lire la politique éditoriale des Fiches DCI VIDAL

Thiamazol 10 mg comprimé

Dernière modification : 13/09/2021 - Révision : NA

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementDopantVigilance
H - HORMONES SYSTEMIQUES, HORMONES SEXUELLES EXCLUES
H03 - MEDICAMENTS DE LA THYROIDE
H03B - ANTITHYROIDIENS
H03BB - DERIVES IMIDAZOLES SOUFRES
H03BB02 - THIAMAZOLE
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

II Précaution

INDICATIONS ET MODALITÉS D'ADMINISTRATION

THIAMAZOL 10 mg cp

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Hyperthyroïdie

Posologie

Unité de prise
comprimé
  • thiamazol : 10 mg
Modalités d'administration
  • Voie orale
  • Administrer avec une quantité suffisante d'eau
  • Posologie à adapter en fonction du taux d'hormone thyroïdienne
  • Utiliser une forme sécable si nécessaire
Posologie
Patient de 3 an(s) à 18 an(s)
Patient quel que soit le poids
Hyperthyroïdie
Traitement initial
  • 0,5 mg/kg en 2 à 3 prises par jour
Traitement d'entretien
  • Administrer le matin en cas de prise unique
  • 0,5 mg/kg en 1 à 2 prises par jour
  • Pendant 6 mois à 2 an(s)
  • Posologie maximale: 40 mg par jour
Patient à partir de 18 an(s)
Patient quel que soit le poids
Hyperthyroïdie
Traitement initial
  • 10 à 40 mg en 2 à 4 prises par jour
Traitement d'entretien
Dans le cas de : Monothérapie
  • Administrer le matin en cas de prise unique
  • 2,5 à 10 mg en 1 à 2 prises par jour
  • Pendant 6 mois à 2 an(s)
Dans le cas de : Association à la lévothyroxine
  • Administrer le matin en cas de prise unique
  • 5 à 20 mg en 1 à 2 prises par jour
  • Pendant 6 mois à 2 an(s)
Posologie standard
Dans le cas de : Prévention d'hyperthyroïdie liée à des substances iodées à usage diagnostic
  • 10 à 20 mg 1 fois par jour
  • Pendant 10 jours
Populations particulières
  • Insuffisance hépatique : Adapter la posologie
  • Insuffisance rénale : Adapter la posologie
  • Sujet âgé : Adapter la posologie

Modalités d'administration du traitement

  • Administrer avec une quantité suffisante de liquide
  • Posologie à adapter en fonction du taux d'hormone thyroïdienne

INFORMATIONS RELATIVES À LA SÉCURITÉ DU PATIENT

THIAMAZOL 10 mg cp
Niveau de risque : X Critique III Haut II Modéré I Bas

Contre-indications

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication absolue
  • Cholestase
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Hypersensibilité aux dérivés du thioamide
  • Hypersensibilité aux imidazolés
  • Lésion de la moelle osseuse après traitement par thiamazole ou carbimazole, antécédent (de)
  • Neutropénie
  • Pancréatite liée à la prise de carbimazole ou de thiamazol, antécédent (de)

Précautions

II Modéré
Niveau de gravité : Précautions
  • Agranulocytose, antécédent (d')
  • Allaitement
  • Femme susceptible d'être enceinte
  • Goitre volumineux
  • Grossesse
  • Insuffisance hépatique
  • Insuffisance rénale
  • Neutropénie légère
  • Nourrisson de moins de 2 ans
  • Nouveau-né exposé in utero au médicament
  • Patient traité à posologie élevée
  • Patient traité en relais du carbimazole
  • Sujet âgé
  • Terrain allergique

Interactions médicamenteuses

III Haut
Niveau de gravité : Association déconseillée

Médicaments administrés par voie orale + Topiques gastro-intestinaux, antiacides et adsorbants

Risques et mécanismesDiminution de l'absorption de certains autres médicaments ingérés simultanément.
Conduite à tenirPrendre les topiques ou antiacides, adsorbants à distance de ces substances (plus de 2 heures, si possible).
II Modéré
Niveau de gravité : Précaution d'emploi

Médicaments administrés par voie orale + Colestipol

Médicaments administrés par voie orale + Résines chélatrices

Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
I Bas
Niveau de gravité : A prendre en compte

Médicaments administrés par voie orale + Laxatifs (type macrogol)

Risques et mécanismesAvec les laxatifs, notamment en vue d'explorations endoscopiques : risque de diminution de l'efficacité du médicament administré avec le laxatif.
Conduite à tenirEviter la prise d'autres médicaments pendant et après l'ingestion dans un délai d'au moins 2 h après la prise du laxatif, voire jusqu'à la réalisation de l'examen.

Grossesse et allaitement

Contre-indications et précautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

II Précaution

Fertilité et Grossesse

  • Utiliser chez la femme une contraception efficace avant la mise en route du traitement

Risques liés au traitement

  • Risque d'agranulocytose
  • Risque d'hypothyroïdie
  • Risque d'insuffisance médullaire
  • Risque d'orbitopathie endocrinienne
  • Risque de croissance du goitre
  • Risque de pancréatite aiguë
  • Risque de vascularite

Surveillances du patient

  • Surveillance de la fonction thyroïdienne pendant le traitement
  • Surveillance de la formule sanguine avant et pendant le traitement
  • Surveillance foeto-maternelle pendant le traitement

Traitement à arrêter définitivement en cas de...

  • Traitement à arrêter en cas d'agranulocytose
  • Traitement à arrêter en cas d'insuffisance médullaire sévère
  • Traitement à arrêter en cas de pancréatite

Information des professionnels de santé et des patients

  • Info patient : risque de prise de poids
  • Info patient : signaler toute apparition de symptômes de neutropénie
  • Info prof de santé : informer le patient sur les symptômes d'une neutropénie

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée (?1/1 000)Fréquence basse (Fréquence inconnue
DERMATOLOGIE
  • Dermatite allergique (Très fréquent)
  • Urticaire (Très fréquent)
  • Eruption cutanée (Très fréquent)
  • Prurit (Très fréquent)
  • Dermatite (Très rare)
  • Alopécie (Très rare)
  • Réaction cutanée sévère (Très rare)
  • Syndrome de Stevens-Johnson
  • DIVERS
  • Oedème (Peu fréquent)
  • Fièvre (Rare)
  • Fièvre d'origine médicamenteuse (Rare)
  • HÉMATOLOGIE
  • Agranulocytose (Peu fréquent)
  • Thrombopénie (Très rare)
  • Pancytopénie (Très rare)
  • Lymphadénopathie (Très rare)
  • HÉPATOLOGIE
  • Hépatite toxique (Très rare)
  • Ictère cholestatique (Très rare)
  • IMMUNO-ALLERGOLOGIE
  • Lupus érythémateux cutané (Très rare)
  • Lupus érythémateux d'origine médicamenteuse (Très rare)
  • Syndrome hypoglycémique auto-immun (Très rare)
  • NUTRITION, MÉTABOLISME
  • Résistance à l'insuline (Très rare)
  • ORL, STOMATOLOGIE
  • Agueusie (Rare)
  • Dysgueusie (Rare)
  • SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE
  • Vascularite
  • SYSTÈME DIGESTIF
  • Glandes salivaires (tuméfaction) (Très rare)
  • Pancréatite aiguë
  • SYSTÈME MUSCULO-SQUELETTIQUE
  • Douleur articulaire (Fréquent)
  • Douleur musculaire (Rare)
  • SYSTÈME NERVEUX
  • Névrite (Très rare)
  • Polyneuropathie (Très rare)
  • UROLOGIE, NÉPHROLOGIE
  • Néphropathie (Très rare)
  • Voir aussi les substances

    Thiamazol

    Chimie
    IUPAC1-méthylimidazole-2-thiol
    Synonymesthiamazole
    Posologie
    Defined Daily Dose (WHO)
    Oral:10 mg
    Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster