À propos de Sulfasalazine
Mise à jour : 16 janvier 2013
Sulfasalazine : Mécanisme d'action

La sulfasalazine est un anti-inflammatoire intestinal.

Il a été montré que les patients atteints de rectocolites hémorragiques le plus à risque de développer un cancer colorectal sont ceux ayant une colite ancienne (plus de huit ans d'évolution), des lésions de colite étendue (atteignant ou dépassant le côlon gauche), une cholangite sclérosante primitive associée ou un antécédent familial au premier degré de cancer colique.

La réduction du risque de cancer colorectal par le 5-ASA (5-aminosalicylique), si elle est confirmée, mettrait en jeu à la fois des mécanismes liés aux propriétés anti-inflammatoires et aux propriétés antitumorales intrinsèques de la molécule.

Gammes contenant la substance
Fiche DCI Vidal

Les fiches DCI Vidal constituent une base de connaissances pharmacologiques et thérapeutiques, proposée aux professionnels de santé, en complément des documents réglementaires publiés.

+ Lire la politique éditoriale des Fiches DCI VIDAL

Sulfasalazine 500 mg comprimé gastrorésistant

Dernière modification : 07/04/2023 - Révision : 15/09/2023

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementDopantVigilance
A - VOIES DIGESTIVES ET METABOLISME
A07 - ANTIDIARRHEIQUES, ANTIINFLAMMATOIRES ET ANTI-INFECTIEUX INTESTINAUX
A07E - ANTIINFLAMMATOIRES INTESTINAUX
A07EC - ACIDE AMINOSALICYLIQUE ET ANALOGUES
A07EC01 - SULFASALAZINE
M - MUSCLE ET SQUELETTE
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIX

X Contre-indication absolue II Précaution

INDICATIONS ET MODALITÉS D'ADMINISTRATION

SULFASALAZINE 500 mg cp gastrorésis

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Maladie de Crohn, localisation colique (de la)
  • Polyarthrite rhumatoïde, traitement de fond (de la)
  • Rectocolite hémorragique, traitement d'entretien (de la)
  • Rectocolite hémorragique, traitement des poussées (de la)

Posologie

Unité de prise
comprimé
  • sulfasalazine : 500 mg
Modalités d'administration
  • Voie orale
  • Administrer après le repas
  • Administrer entier
Posologie
Patient de 6 an(s) à 15 an(s)
Patient quel que soit le poids
Maladie de Crohn, localisation colique (de la) - Rectocolite hémorragique, traitement des poussées (de la)
  • Traitement d'attaque
  • Répartir régulièrement les prises
  • 100 à 150 mg/kg en 3 à 6 prises par jour
Maladie de Crohn, localisation colique (de la) - Rectocolite hémorragique, traitement d'entretien (de la)
  • Traitement d'entretien
  • 50 à 75 mg/kg en 2 prises par jour
Patient à partir de 15 an(s)
Patient quel que soit le poids
Maladie de Crohn, localisation colique (de la) - Rectocolite hémorragique, traitement des poussées (de la)
  • Traitement d'attaque
  • Répartir régulièrement les prises
  • 4 000 à 6 000 mg en 3 à 6 prises par jour
Maladie de Crohn, localisation colique (de la) - Rectocolite hémorragique, traitement d'entretien (de la)
  • Traitement d'entretien
  • 1 000 mg 2 fois par jour
Polyarthrite rhumatoïde, traitement de fond (de la)
  • Posologie standard
  • Posologie à augmenter par palier de 500 mg/semaine
  • Posologie à instaurer progressivement
  • 1 000 mg 2 fois par jour

Modalités d'administration du traitement

  • Administrer après le repas
  • Administrer entier
  • Tenir compte du délai d'action du traitement
  • Traitement à réévaluer en cas de persistance ou d'aggravation des symptômes ou de la pathologie

INFORMATIONS RELATIVES À LA SÉCURITÉ DU PATIENT

SULFASALAZINE 500 mg cp gastrorésis
Niveau de risque : X Critique III Haut II Modéré I Bas

Contre-indications

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication absolue
  • Allaitement d'un nouveau-né de moins de 1 mois
  • Déficit en glucose-6-phosphate-déshydrogénase
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Hypersensibilité aux salicylés
  • Hypersensibilité aux sulfamides
  • Insuffisance hépatique sévère
  • Insuffisance rénale sévère
  • Nourrisson de moins de 2 ans
  • Numération formule sanguine, trouble (de la)
  • Porphyrie aiguë intermittente
  • Porphyrie variegata
  • Prématuré

Précautions

II Modéré
Niveau de gravité : Précautions
  • Asthme
  • Enfant entre 2 et 6 ans
  • Grossesse
  • Infection chronique
  • Infection récurrente, antécédent (d')
  • Insuffisance hépatique légère à modérée
  • Insuffisance rénale légère à modérée
  • Métaboliseur lent
  • Polyarthrite chronique juvénile
  • Sujet allergique
  • Sujet à risque d'infection
  • Trouble de la coagulation

Interactions médicamenteuses

III Haut
Niveau de gravité : Association déconseillée

Médicaments administrés par voie orale + Topiques gastro-intestinaux, antiacides et adsorbants

Risques et mécanismesDiminution de l'absorption de certains autres médicaments ingérés simultanément.
Conduite à tenirPrendre les topiques ou antiacides, adsorbants à distance de ces substances (plus de 2 heures, si possible).

Sulfasalazine + Tédizolid (voie orale)

Risques et mécanismesRisque d'augmentation des concentrations plasmatiques de la sulfasalazine, par augmentation de son absorption avec le tédizolid administré par voie orale.
Conduite à tenir
II Modéré
Niveau de gravité : Précaution d'emploi

Médicaments administrés par voie orale + Colestipol

Médicaments administrés par voie orale + Résines chélatrices

Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.

Sulfasalazine + Digoxine (voie systémique)

Risques et mécanismesDiminution de la digoxinémie pouvant atteindre 50 %.
Conduite à tenirSurveillance clinique, ECG et, éventuellement, de la digoxinémie. S'il y a lieu, adaptation de la posologie de la digoxine pendant le traitement par la sulfasalazine et après son arrêt.

Sulfasalazine + Ponatinib

Risques et mécanismesRisque d'augmentation des concentrations plasmatiques de la sulfasalazine par augmentation de son absorption intestinale par le ponatinib.
Conduite à tenirSurveillance clinique et biologique étroite pendant l'association.
I Bas
Niveau de gravité : A prendre en compte

Dérivés de l'acide aminosalicylique (ASA) + Antipurines

Risques et mécanismesRisque de majoration de l'effet myélosuppresseur de l'immunomodulateur par inhibition de son métabolisme hépatique par le dérivé de l'ASA, notamment chez les sujets présentant un déficit partiel en thiopurine méthyltransférase (TPMT).
Conduite à tenir

Médicaments administrés par voie orale + Laxatifs (type macrogol)

Risques et mécanismesAvec les laxatifs, notamment en vue d'explorations endoscopiques : risque de diminution de l'efficacité du médicament administré avec le laxatif.
Conduite à tenirEviter la prise d'autres médicaments pendant et après l'ingestion dans un délai d'au moins 2 h après la prise du laxatif, voire jusqu'à la réalisation de l'examen.

Grossesse et allaitement

Contre-indications et précautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIX

X Contre-indication absolue II Précaution

Fertilité et Grossesse

  • Risque de trouble de la spermatogénèse

Risques liés au traitement

  • Risque d'aplasie médullaire
  • Risque d'hémolyse
  • Risque d'hépatotoxicité
  • Risque d'infection sévère
  • Risque d'interférence avec les examens de laboratoire
  • Risque de carence en acide folique
  • Risque de coloration de l'urine
  • Risque de coloration des lentilles de contact souples
  • Risque de dermatite exfoliative
  • Risque de lithiase urinaire
  • Risque de maladie sérique
  • Risque de pneumopathie
  • Risque de réaction croisée avec la mésalazine
  • Risque de réaction cutanée
  • Risque de réaction sévère d'hypersensibilité
  • Risque de septicémie
  • Risque de syndrome de Lyell
  • Risque de syndrome de Stevens-Johnson
  • Risque de syndrome DRESS

Surveillances du patient

  • Surveillance de la fonction hépatique avant et pendant le traitement
  • Surveillance de la fonction rénale avant et pendant le traitement
  • Surveillance de la formule sanguine avant et pendant le traitement

Mesures à associer au traitement

  • Assurer une hydratation correcte pendant le traitement

Traitement à arrêter définitivement en cas de...

  • Traitement à arrêter en cas d'apparition de réaction cutanée
  • Traitement à arrêter en cas d'apparition de réaction sévère d'hypersensibilité
  • Traitement à arrêter en cas d'infection sévère

Information des professionnels de santé et des patients

  • Info patient : signaler toute apparition de réaction d'hypersensibilité

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée (?1/1 000)Fréquence basse (Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE
  • Leucopénie (Fréquent)
  • Protéinurie (Fréquent)
  • Enzymes hépatiques (augmentation) (Peu fréquent)
  • Cristallurie
  • Eosinophilie
  • Macrocytose
  • DERMATOLOGIE
  • Urticaire (Peu fréquent)
  • Purpura (Fréquent)
  • Alopécie (Peu fréquent)
  • Prurit (Fréquent)
  • Lichen plan
  • Photosensibilisation
  • Pustulose exanthémateuse aiguë généralisée
  • Nécrolyse épidermique toxique
  • Syndrome de Stevens-Johnson
  • Eruption cutanée
  • Erythème cutané
  • Dermatose bulleuse
  • Altération de la couleur cutanée
  • Dermatite exfoliative
  • Eruption pustuleuse
  • Dépigmentation de la peau
  • Pâleur
  • Exanthème
  • DIVERS
  • Oedème de la face (Peu fréquent)
  • Fièvre (Fréquent)
  • Couleur des fluides biologiques (modification)
  • HÉMATOLOGIE
  • Thrombopénie (Peu fréquent)
  • Lymphocytes de morphologie anormale
  • Aplasie médullaire
  • Anémie mégaloblastique
  • Agranulocytose
  • Pseudomononucléose
  • Adénopathie
  • Anémie hémolytique
  • Lymphadénopathie
  • Pancytopénie
  • HÉPATOLOGIE
  • Ictère (Peu fréquent)
  • Insuffisance hépatique
  • Hépatite fulminante
  • Cholestase
  • Hépatite cholestatique
  • Hépatite
  • IMMUNO-ALLERGOLOGIE
  • Oedème de Quincke
  • Auto-anticorps
  • Lupus érythémateux disséminé
  • Maladie sérique
  • Réaction anaphylactique
  • Syndrome DRESS
  • NUTRITION, MÉTABOLISME
  • Anorexie (Fréquent)
  • Carence en folates
  • OPHTALMOLOGIE
  • Syndrome de Gougerot-Sjögren
  • ORL, STOMATOLOGIE
  • Dysgueusie (Fréquent)
  • Sensation de vertige (Fréquent)
  • Acouphène (Fréquent)
  • Odorat (modification)
  • Douleur oropharyngée
  • PSYCHIATRIE
  • Dépression (Peu fréquent)
  • SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE
  • Péricardite
  • Myocardite
  • SYSTÈME DIGESTIF
  • Douleur abdominale (Fréquent)
  • Vomissement (Fréquent)
  • Nausée (Très fréquent)
  • Dyspepsie (Très fréquent)
  • Diarrhée (Fréquent)
  • Pancréatite
  • Douleur gastrique
  • Colite pseudomembraneuse
  • Rectocolite hémorragique (aggravation)
  • Trouble gastrique
  • Colite (aggravation)
  • SYSTÈME MUSCULO-SQUELETTIQUE
  • Douleur articulaire (Fréquent)
  • Douleur musculaire
  • SYSTÈME NERVEUX
  • Céphalée (Fréquent)
  • Encéphalopathie
  • Méningite aseptique
  • Neuropathie périphérique
  • SYSTÈME RESPIRATOIRE
  • Dyspnée (Peu fréquent)
  • Toux (Fréquent)
  • Pneumopathie à éosinophiles
  • Alvéolite fibrosante
  • Pneumopathie interstitielle
  • Cyanose
  • UROLOGIE, NÉPHROLOGIE
  • Hématurie
  • Syndrome néphrotique
  • Oligoasthénospermie
  • Lithiase urinaire
  • Néphropathie tubulo-interstitielle
  • Couleur de l'urine (modification)
  • Voir aussi les substances

    Sulfasalazine

    Chimie
    IUPACacide 2-hydroxy-5-[[4-(2-pyridinylamino)sulfonyl]phényl]azo]benzoïque
    Synonymessulfasalazine
    Posologie
    Defined Daily Dose (WHO)
    Oral:2 g
    Rectal:2 g
    Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster