Substance active spiramycine

À propos de la substance
Mise à jour : 16 janvier 2013

Spiramycine : Mécanisme d'action

La spiramycine est un antibiotique antibactérien de la famille des macrolides.

Les concentrations critiques séparent les souches sensibles des souches de sensibilité intermédiaire et ces dernières, des résistantes sont : S <= 1 mg/l et R > 4 mg/l.

Espèces sensibles :

  • aérobies à Gram + : Bacillus cereus, Corynebacterium diphteriae, entérocoques, Rhodococcus equi, staphylococcus méti-S, staphylococcus méti-R, streptococcus B, streptococcus non groupable, Streptococcus pneumoniae, Streptococcus pyogenes ;
  • aérobies à Gram - : Bordetella pertussis, Branhamella catarrhalis, campylobacter, legionella, moraxella ;
  • anaérobies : actinomyces, bacteroides, eubacterium, mobiluncus, peptostreptococcus, porphyromonas, prevotella, Propionibacterium acnes ;
  • autres : Borrelia burgdorferi, chlamydia, coxiella, leptospires, Mycoplasma pneumoniae, Treponema pallidum.

Espèces modérément sensibles (in vitro de sensibilité intermédiaire) :

  • aérobies à Gram - : Neisseria gonorrhoeae ;
  • anaérobies : Clostridium perfringens ;
  • autres : Ureaplasma urealyticum.

Espèces résistantes :

  • aérobies à Gram + : Corynebacterium jeikeium, Nocardia asteroides ;
  • aérobies à Gram - : acinetobacter, entérobactéries, haemophilus, pseudomonas ;
  • anaérobies : fusobacterium ;
  • autres : Mycoplasma hominis

Spiramycine : Cas d'usage

La spiramycine est utilisée dans la prise en charge de :

  • angines,
  • bronchites aiguës,
  • bronchites chroniques surinfectées,
  • dermohypodermites infectieuses,
  • ecthymas,
  • érysipèles,
  • erythrasmas,
  • impétiginisations de dermatoses,
  • impétigos,
  • infections génitales non gonococcique,
  • infections stomatologiques,
  • méningites à méningocoques,
  • pneumopathies,
  • rhumatismes articulaires aigus,
  • sinusites,
  • toxoplasmoses en cas de grossesses.

En association avec le métronidazole, la spiramycine est utilisée dans la prise en charge d’infections odontostomatologiques.

Fiches DCI VIDAL
Mise à jour : 15 Décembre 2022

Spiramycine 3 M UI comprimé

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementSportVigilance
J ANTI-INFECTIEUX GENERAUX A USAGE SYSTEMIQUE
J01 ANTIBACTERIENS A USAGE SYSTEMIQUE
J01F MACROLIDES, LINCOSAMIDES ET STREPTOGRAMINES
J01FA MACROLIDES
J01FA02 SPIRAMYCINE
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
Risques II

IIPrécaution

Indications et modalités d'administration

SPIRAMYCINE 3 M UI cp

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Angine aiguë streptococcique, traitement alternatif à la pénicillinothérapie (de l')
  • Bronchite aiguë présumée bactérienne
  • Dermohypodermite infectieuse
  • Ecthyma
  • Erysipèle
  • Erythrasma
  • Impétiginisation de dermatose
  • Impétigo
  • Infection génitale non gonococcique
  • Infection stomatologique
  • Méningite à méningocoques, traitement préventif alternatif à la rifampicine (de la)
  • Pneumopathie aiguë
  • Pneumopathie d'allure non pneumococcique
  • Rhumatisme articulaire aigu, rechutes (de), traitement préventif alternatif des bêtalactamines (des)
  • Sinusite aiguë, traitement alternatif aux bêtalactamines(de la)
  • Surinfection de bronchite chronique
  • Toxoplasmose chez la femme enceinte

Posologie

Unité de prise
comprimé
  • spiramycine : 3 M UI
Modalités d'administration
  • Voie orale
  • Administrer avec une quantité suffisante d'eau
  • Administrer entier
Posologie
Patient à partir de 15 an(s)
Patient quel que soit le poids
Patient de sexe masculin ou féminin
Bronchite aiguë présumée bactérienne - Dermohypodermite infectieuse - Ecthyma - Erysipèle - Erythrasma - Impétiginisation de dermatose - Impétigo - Infection génitale non gonococcique - Infection stomatologique - Pneumopathie aiguë - Pneumopathie d'allure non pneumococcique - Rhumatisme articulaire aigu, rechutes (de), traitement préventif alternatif des bêtalactamines (des) - Sinusite aiguë, traitement alternatif aux bêtalactamines(de la) - Surinfection de bronchite chronique
  • Posologie standard
  • 6 à 9 M UI en 2 à 3 prises par jour
Angine aiguë streptococcique, traitement alternatif à la pénicillinothérapie (de l')
  • Posologie standard
  • 6 à 9 M UI en 2 à 3 prises par jour
  • Pendant 10 jours
Méningite à méningocoques, traitement préventif alternatif à la rifampicine (de la)
  • Posologie standard
  • 3 M UI toutes les 12 heures
  • Pendant 5 jours
Patient de sexe féminin
Toxoplasmose chez la femme enceinte
  • Posologie standard
  • 6 à 9 M UI en 2 à 3 prises par jour

Administration

Précautions particulières à prendre lors de l'administration de ce médicament :

  • Administrer avec une quantité suffisante d'eau

Mises en garde

  • Administrer entier
  • Info prof de santé : informer le patient des risques de réactions cutanées sévères
  • Interaction phytothérapique : boldo
  • Interaction phytothérapique : bourdaine
  • Interaction phytothérapique : cascara
  • Interaction phytothérapique : réglisse
  • Interaction phytothérapique : rhubarbe
  • Interaction phytothérapique : ricin
  • Interaction phytothérapique : séné
  • Réservé à l'adulte
  • Traitement à arrêter en cas de réaction cutanée sévère

Informations relatives à la sécurité du patient

SPIRAMYCINE 3 M UI cp
Niveau de risque : XCritiqueIIIElevéIIModéréIBas

Interactions médicamenteuses

XCritique
Niveau de gravité: Contre-indication
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Cocaïne
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Spiramycine (voie systémique) + Amiodarone
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Spiramycine (voie systémique) + Bépridil (voie systémique)
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Spiramycine (voie systémique) + Chloral hydrate
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Spiramycine (voie systémique) + Cisapride
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Spiramycine (voie systémique) + Citalopram
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Spiramycine (voie systémique) + Disopyramide
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Spiramycine (voie systémique) + Dofétilide
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Spiramycine (voie systémique) + Dolasétron (voie IV)
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Spiramycine (voie systémique) + Dompéridone
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Spiramycine (voie systémique) + Dronédarone
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Spiramycine (voie systémique) + Erythromycine (voie IV)
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Spiramycine (voie systémique) + Escitalopram
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Spiramycine (voie systémique) + Hydroxyzine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Spiramycine (voie systémique) + Ibutilide
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Spiramycine (voie systémique) + Méquitazine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Spiramycine (voie systémique) + Moxifloxacine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Spiramycine (voie systémique) + Pipéraquine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Spiramycine (voie systémique) + Quinidine, hydroquinidine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Spiramycine (voie systémique) + Sotalol (voie systémique)
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Spiramycine (voie systémique) + Tédisamil
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Spiramycine (voie systémique) + Terfénadine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Spiramycine (voie systémique) + Tizanidine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Spiramycine (voie systémique) + Torémifène
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Spiramycine (voie systémique) + Trazodone
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Spiramycine (voie systémique) + Vandétanib
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Spiramycine (voie systémique) + Vasopressine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Spiramycine (voie systémique) + Véralipride
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Spiramycine (voie systémique) + Vincamine (voie IV)
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Spiramycine (voie systémique) + Ziprasidone
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
IIIHaut
Niveau de gravité: Association déconseillée
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Loféxidine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Spiramycine (voie systémique) + Amisulpride
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Spiramycine (voie systémique) + Arsenieux
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Spiramycine (voie systémique) + Chloroquine (voie systémique)
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi cela est possible, interrompre l'un des 2 traitements. Si l'association ne peut être évitée, contrôle préalable du QT et surveillance ECG monitorée.
Spiramycine (voie systémique) + Chlorpromazine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Spiramycine (voie systémique) + Chlorprothixène
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Spiramycine (voie systémique) + Crizotinib
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôles clinique et électrocardiographique réguliers.
Spiramycine (voie systémique) + Cyamémazine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Spiramycine (voie systémique) + Délamanid
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et éléctrocardiographique régulier.
Spiramycine (voie systémique) + Dropéridol
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Spiramycine (voie systémique) + Flupentixol
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Spiramycine (voie systémique) + Fluphénazine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Spiramycine (voie systémique) + Halofantrine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi cela est possible, interrompre l'un des 2 traitements. Si l'association ne peut être évitée, contrôle préalable du QT et surveillance ECG monitorée.
Spiramycine (voie systémique) + Halopéridol
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Spiramycine (voie systémique) + Hydroxychloroquine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Spiramycine (voie systémique) + Lévomépromazine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Spiramycine (voie systémique) + Luméfantrine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi cela est possible, interrompre l'un des 2 traitements. Si l'association ne peut être évitée, contrôle préalable du QT et surveillance ECG monitorée.
Spiramycine (voie systémique) + Melpérone
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Spiramycine (voie systémique) + Méthadone
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôles clinique et électrocardiographique réguliers.
Spiramycine (voie systémique) + Pentamidine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi cela est possible, interrompre l'un des 2 traitements. Si l'association ne peut être évitée, contrôle préalable du QT et surveillance ECG monitorée.
Spiramycine (voie systémique) + Pimozide
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Spiramycine (voie systémique) + Pipampérone
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Spiramycine (voie systémique) + Pipotiazine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Spiramycine (voie systémique) + Sertindole
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Spiramycine (voie systémique) + Sulfaméthoxazole associé au trimétoprime
Risques et mécanismesRisque de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôles clinique et électrocardiographique réguliers.
Spiramycine (voie systémique) + Sulpiride (voie systémique)
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Spiramycine (voie systémique) + Sultopride
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Spiramycine (voie systémique) + Tiapride
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Spiramycine (voie systémique) + Zotépine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Spiramycine (voie systémique) + Zuclopenthixol
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
IIModéré
Niveau de gravité: Précaution d'emploi
Médicaments administrés par voie orale + Colestipol
Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
Médicaments administrés par voie orale + Résines chélatrices
Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
Médicaments administrés par voie orale + Topiques gastro-intestinaux, antiacides et adsorbants
Risques et mécanismesDiminution de l'absorption de ces substances.
Conduite à tenirPar mesure de précaution, il convient de prendre ces topiques ou antiacides à distance de tout autre médicament (plus de 2 heures, si possible).
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Anagrélide
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Azithromycine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Bêta-bloquants dans l'insuffisance cardiaque
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Bradycardisants
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Ciprofloxacine (voie systémique)
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Clarithromycine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Glasdégib
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Hypokaliémiants
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirCorriger toute hypokaliémie avant d'administrer le produit et réaliser une surveillance clinique, électrolytique et électrocardiographique.
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Lévofloxacine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Médicaments à l'origine d'un hypogonadisme masculin
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Norfloxacine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Ondansétron
Risques et mécanismesAvec l'ondansétron administré par voie IV, risque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Roxithromycine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Spiramycine (voie systémique) + Lévodopa, agoniste dopaminergique
Risques et mécanismesEn cas d'association avec la carbidopa : inhibition de l'absorption de la carbidopa avec diminution des concentrations plasmatiques de la lévodopa.
Conduite à tenirSurveillance clinique et adaptation éventuelle de la posologie de la lévodopa.
IBas
Niveau de gravité: A prendre en compte
Médicaments administrés par voie orale + Laxatifs (type macrogol)
Risques et mécanismesAvec les laxatifs, notamment en vue d'explorations endoscopiques : risque de diminution de l'efficacité du médicament administré avec le laxatif.
Conduite à tenirEviter la prise d'autres médicaments pendant et après l'ingestion dans un délai d'au moins 2 h après la prise du laxatif, voire jusqu'à la réalisation de l'examen.

Contre-indications

XCritique
Niveau de gravité: Contre-indication absolue
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Hypersensibilité aux macrolides
  • Pustulose exanthématique aiguë généralisée due à la spiramycine, antécédent (de)
IIIHaut
Niveau de gravité: Contre-indication relative
  • Déficit en glucose-6-phosphate-déshydrogénase

Précautions

IIModéré
Niveau de gravité: Précaution
  • Bradycardie
  • Cardiopathie
  • Enfant de moins de 15 ans
  • Femme
  • Hypokaliémie
  • Hypomagnésémie
  • Infarctus du myocarde
  • Insuffisance cardiaque
  • Sujet à risque d'allongement de l'espace QT
  • Sujet âgé
  • Syndrome du QT long congénital
  • Trouble hydroélectrolytique
  • Allaitement

Grossesse et allaitement

Contre-indications et precautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
Risques II

IIPrécaution

Risques spécifiques

  • Interaction avec la cocaïne
  • Risque d'allongement de l'espace QT
  • Risque de pustulose exanthématique aiguë généralisée
  • Risque de réaction cutanée sévère
  • Risque de syndrome de Stevens-Johnson ou de syndrome de Lyell

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée(≥1/1 000)Fréquence basse (<1/1 000)Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE Bilan hépatique (anomalie) (Très rare) Leucopénie
Neutropénie
DERMATOLOGIE Pustulose exanthémateuse aiguë généralisée (Très rare) Eruption cutanée
Prurit
Syndrome de Lyell
Syndrome de Stevens-Johnson
Urticaire
HÉMATOLOGIE Anémie hémolytique (Très rare)
HÉPATOLOGIE Hépatite cytolytique (Rare) Hépatite cholestatique
Hépatite mixte
IMMUNO-ALLERGOLOGIE Choc anaphylactique (Très rare)
Oedème de Quincke (Très rare)
ORL, STOMATOLOGIEDysgueusie (Fréquent)
SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE Allongement de l'espace QT
Arrêt cardiaque
Arythmie ventriculaire
Tachycardie ventriculaire
Torsades de pointes
Vascularite
SYSTÈME DIGESTIFDouleur abdominale (Fréquent) Colite pseudomembraneuse (Très rare) Diarrhée
Douleur épigastrique
Nausée
Vomissement
SYSTÈME MUSCULO-SQUELETTIQUE Purpura rhumatoïde
SYSTÈME NERVEUX Paresthésie (Occasionnel)

Voir aussi les substances

Spiramycine

Détails sur les substances
Chimie
IUPACANTIBIOTIQUE OBTENU A PARTIR DE CULTURES DE STREPTOMYCES AMBOFACIENS
Posologie
Defined Daily Dose (WHO)
Oral:3 g
Actualités liées2
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster