À propos de Rucaparib
Mise à jour : 30 mars 2020
Rucaparib : Mécanisme d'action

Le rucaparib est un inhibiteur des enzymes poly (ADP-ribose) polymérase (PARP), dont PARP-1, PARP-2 et PARP-3, qui jouent un rôle dans la réparation de l'ADN. Des études in vitro ont montré que la cytotoxicité induite par le rucaparib comprend l'inhibition de l'activité enzymatique de la PARP et le piégeage de complexes PARP-ADN, entraînant une augmentation des lésions de l'ADN, l'apoptose et la mort cellulaire.

Il a été démontré que le rucaparib avait une activité antitumorale in vitro et in vivo dans les lignées cellulaires présentant une mutation du gène BRCA par un mécanisme appelé létalité synthétique, qui requiert la perte de deux voies de réparation de l'ADN pour la mort cellulaire. Une augmentation de la cytotoxicité induite par le rucaparib et de l'activité antitumorale ont été observées dans les lignées cellulaires tumorales présentant des déficits de BRCA1/2 et d'autres gènes de réparation de l'ADN. Le rucaparib s'est avéré réduire la croissance tumorale dans des modèles murins de xénogreffes du cancer humain qui présentaient ou non des déficits de BRCA.

Gammes contenant la substance
Fiche DCI Vidal

Les fiches DCI Vidal constituent une base de connaissances pharmacologiques et thérapeutiques, proposée aux professionnels de santé, en complément des documents réglementaires publiés.

+ Lire la politique éditoriale des Fiches DCI VIDAL

Rucaparib (camsilate) 200 mg comprimé

Dernière modification : 05/12/2022 - Révision : 05/12/2022

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementDopantVigilance
L - ANTINEOPLASIQUES ET IMMUNOMODULATEURS
L01 - ANTINEOPLASIQUES
L01X - AUTRES ANTINEOPLASIQUES
L01XK - INHIBITEURS DE LA POLY (ADP-RIBOSE) POLYMERASE (PARP)
L01XK03 - RUCAPARIB
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIX

X Contre-indication absolue II Précaution

INDICATIONS ET MODALITÉS D'ADMINISTRATION

RUCAPARIB (camsilate) 200 mg cp

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Cancer de l'ovaire, trt en relais de sels de platine (du)
  • Cancer de la trompe de Fallope, trt en relais de sels de platine (du)
  • Cancer péritonéal primitif, trt en relais de sels de platine (du)

Posologie

Unité de prise
comprimé
  • rucaparib (camsilate) : 200 mg
Modalités d'administration
  • Voie orale
  • Administrer indépendamment de la prise des repas
  • Administrer une prémédication antiémétique
  • En cas d'oubli : ne pas prendre la dose oubliée puis reprendre le trt comme initialement prévu
  • En cas de vomissement, ne pas prendre une autre dose puis reprendre le trt comme initialement prévu
  • Respecter un intervalle de 12 heures entre 2 prises
  • Traitement à poursuivre jusqu'à la progression de la maladie ou la survenue de toxicité intolérable
Posologie
Patient à partir de 18 an(s)
Patient quel que soit le poids
Patient de sexe féminin
Cancer de l'ovaire, trt en relais de sels de platine (du) - Cancer de la trompe de Fallope, trt en relais de sels de platine (du) - Cancer péritonéal primitif, trt en relais de sels de platine (du)
Posologie standard
  • 600 mg 2 fois par jour
Traitement ultérieur éventuel
  • Dans le cas de : Intolérance au traitement à la posologie recommandée
  • 300 à 500 mg 2 fois par jour

Modalités d'administration du traitement

  • Administrer indépendamment de la prise des repas
  • En cas d'oubli : ne pas prendre la dose oubliée puis reprendre le trt comme initialement prévu
  • En cas de vomissement, ne pas prendre une autre dose puis reprendre le trt comme initialement prévu
  • Réservé à la femme de plus de 18 ans
  • Respecter un intervalle de 12 heures entre 2 prises
  • Traitement à poursuivre jusqu'à la progression de la maladie ou la survenue de toxicité intolérable

INFORMATIONS RELATIVES À LA SÉCURITÉ DU PATIENT

RUCAPARIB (camsilate) 200 mg cp
Niveau de risque : X Critique III Haut II Modéré I Bas

Contre-indications

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication absolue

Précautions

II Modéré
Niveau de gravité : Précautions
  • Femme susceptible d'être enceinte
  • Grossesse
  • Inhibiteur des PARP, antécédent (d')
  • Insuffisance hépatique modérée à sévère
  • Insuffisance rénale sévère : clairance de la créatinine
  • Jeune fille de moins de 18 ans
  • Perturbation hématologique

Interactions médicamenteuses

Se référer au paragraphe Interactions médicamenteuses de la documentation officielle du produit

Grossesse et allaitement

Contre-indications et précautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIX

X Contre-indication absolue II Précaution

Fertilité et Grossesse

  • Info prof de santé : informer la patiente des risques du trt pour le foetus en cas de grossesse
  • Médicament foetotoxique
  • Surveillance par un test de grossesse avant la mise en route du traitement
  • Utiliser chez la femme une contraception efficace pdt le trt puis pdt 6 mois après arrêt du trt

Risques liés au traitement

  • Risque d'aplasie médullaire
  • Risque d'occlusion intestinale
  • Risque de leucémie aiguë myéloblastique
  • Risque de myélodysplasie
  • Risque de nausée
  • Risque de photosensibilisation
  • Risque de vomissement

Surveillances du patient

  • Surveillance de la formule sanguine avant le traitement puis 1 fois/mois pendant le traitement

Mesures à associer au traitement

  • Administrer une prémédication antiémétique
  • Interrompre l'allaitement pdt le traitement puis pdt 2 semaines après l'arrêt du traitement
  • Ne pas s'exposer directement au soleil ou aux rayonnements UV

Traitement à arrêter définitivement en cas de...

  • Traitement à arrêter en cas de leucémie aiguë myéloblastique
  • Traitement à arrêter en cas de syndrome myélodysplasique

Information des professionnels de santé et des patients

  • Info du patient :ce trt peut altérer la capacité à conduire des véhicules et à utiliser des machines

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée (?1/1 000)Fréquence basse (Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE
  • Créatininémie (augmentation) (Très fréquent)
  • Lymphopénie (Fréquent)
  • ALAT (augmentation) (Très fréquent)
  • Neutropénie (Très fréquent)
  • Leucopénie (Fréquent)
  • ASAT (augmentation) (Très fréquent)
  • Hypercholestérolémie (Fréquent)
  • Transaminases (augmentation) (Fréquent)
  • DERMATOLOGIE
  • Eruption maculopapuleuse (Fréquent)
  • Erythrodysesthésie palmoplantaire (Fréquent)
  • Erythème cutané (Fréquent)
  • Photosensibilisation (Très fréquent)
  • Eruption cutanée (Fréquent)
  • Prurit
  • DIVERS
  • Fatigue (Très fréquent)
  • Neutropénie fébrile (Fréquent)
  • Fièvre (Très fréquent)
  • Gonflement du visage
  • Asthénie
  • Oedème de la face
  • HÉMATOLOGIE
  • Leucémie aiguë myéloblastique (Fréquent)
  • Syndrome myélodysplasique (Fréquent)
  • Anémie (Très fréquent)
  • Thrombopénie (Très fréquent)
  • Atteinte hématologique
  • HÉPATOLOGIE
  • Lésion hépatique induite par un médicament
  • IMMUNO-ALLERGOLOGIE
  • Hypersensibilité (Fréquent)
  • NUTRITION, MÉTABOLISME
  • Appétit diminué (Très fréquent)
  • Déshydratation (Fréquent)
  • OPHTALMOLOGIE
  • Oedème oculaire
  • Gonflement oculaire
  • ORL, STOMATOLOGIE
  • Dysgueusie
  • Vertige
  • PSYCHIATRIE
  • Léthargie
  • SYSTÈME DIGESTIF
  • Occlusion intestinale (Fréquent)
  • Douleur abdominale (Fréquent)
  • Diarrhée (Fréquent)
  • Dyspepsie (Peu fréquent)
  • Nausée (Fréquent)
  • Vomissement (Fréquent)
  • SYSTÈME NERVEUX
  • Trouble de la mémoire
  • SYSTÈME RESPIRATOIRE
  • Dyspnée (Très fréquent)
  • Voir aussi les substances

    Rucaparib camsilate

    Chimie
    Synonymesrucaparib camsilate, rucaparib camsylate
    Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster