Substance active pyridostigmine bromure

À propos de la substance
Mise à jour : 16 janvier 2013

Pyridostigmine bromure : Mécanisme d'action

La pyridostigmine est un parasympathomimétique, inhibiteur des cholinestérases, qui prolonge et augmente les effets muscariniques et nicotiniques de l'acétylcholine.

Elle augmente l'intensité et le rythme des contractions des fibres musculaires lisses (action péristaltigène). Elle améliore (au cours de la myasthénie) la force des contractions des muscles striés (action antimyasthénique) en favorisant la transmission de l'influx nerveux.

Elle bloque l'enzyme de dégradation de l'acétylcholine et y évite ainsi la fixation des neurotoxiques organophosphorés sur cette enzyme. 

Pyridostigmine bromure : Cas d'usage

La pyridostigmine est utilisée dans la prise en charge de :
  • constipations,
  • intoxications par les organophosporés,
  • myasthénies.
Fiches DCI VIDAL
Mise à jour : 15 Décembre 2022

Pyridostigmine bromure 180 mg comprimé à libération prolongée

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementSportVigilance
N SYSTEME NERVEUX
N07 AUTRES MEDICAMENTS DU SYSTEME NERVEUX
N07A PARASYMPATHOMIMETIQUES
N07AA ANTICHOLINESTERASIQUES
N07AA02 PYRIDOSTIGMINE
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

IIPrécaution

Soyez très prudent
Soyez très prudent

Indications et modalités d'administration

PYRIDOSTIGMINE BROMURE 180 mg cp LP

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Myasthénie sévère

Posologie

Unité de prise
comprimé
  • pyridostigmine bromure : 180 mg
Modalités d'administration
  • Voie orale
  • Administrer avec une quantité suffisante d'eau
  • Administrer entier
  • Posologie à adapter en fonction de la réponse clinique
  • Posologie à adapter à l'état du patient
Posologie
Patient à partir de 15 an(s)
  • Patient quel que soit le poids
  • Myasthénie sévère
  • Posologie standard
  • 1 comprimé 1 à 2 fois par jour
Populations particulières
  • Insuffisance rénale : Adapter la posologie

Administration

Précautions particulières à prendre lors de l'administration de ce médicament :

  • Administrer avec une quantité suffisante d'eau

Mises en garde

  • Administrer entier
  • Info du patient :ce trt peut altérer la capacité à conduire des véhicules et à utiliser des machines
  • Réservé à l'adulte

Informations relatives à la sécurité du patient

PYRIDOSTIGMINE BROMURE 180 mg cp LP
Niveau de risque : XCritiqueIIIElevéIIModéréIBas

Interactions médicamenteuses

IIIHaut
Niveau de gravité: Association déconseillée
Bradycardisants + Fingolimod
Risques et mécanismesPotentialisation des effets bradycardisants pouvant avoir des conséquences fatales. Les bêta-bloquants sont d'autant plus à risque qu'ils empêchent les mécanismes de compensation adrénergique.
Conduite à tenirSurveillance clinique et ECG continu pendant les 24 heures suivant la première dose.
Bradycardisants + Ozanimod
Risques et mécanismesPotentialisation des effets bradycardisants pouvant avoir des conséquences fatales. Les bêta-bloquants sont d'autant plus à risque qu'ils empêchent les mécanismes de compensation adrénergique.
Conduite à tenirSurveillance clinique et ECG pendant au moins 6 heures.
IIModéré
Niveau de gravité: Précaution d'emploi
Anticholinestérasiques + Bêta-bloquants dans l'insuffisance cardiaque
Risques et mécanismesRisque de bradycardie excessive (addition des effets bradycardisants).
Conduite à tenirSurveillance clinique régulière, notamment en début d'association.
Bradycardisants + Cocaïne
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Bradycardisants + Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Médicaments administrés par voie orale + Colestipol
Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
Médicaments administrés par voie orale + Résines chélatrices
Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
Médicaments administrés par voie orale + Topiques gastro-intestinaux, antiacides et adsorbants
Risques et mécanismesDiminution de l'absorption de ces substances.
Conduite à tenirPar mesure de précaution, il convient de prendre ces topiques ou antiacides à distance de tout autre médicament (plus de 2 heures, si possible).
IBas
Niveau de gravité: A prendre en compte
Anticholinestérasiques + Anticholinestérasiques
Risques et mécanismesRisque d'addition des effets indésirables de type cholinergique, notamment digestifs, lors de l'association d'un médicament anticholinestérasique, donné dans une indication telle que la myasthénie ou l'atonie intestinale, à un autre anticholinestérasique donné dans l'Alzheimer.
Conduite à tenir
Anticholinestérasiques + Médicaments atropiniques
Risques et mécanismesRisque de moindre efficacité de l'anticholinestérasique par antagonisme des récepteurs de l'acétylcholine par l'atropinique.
Conduite à tenir
Anticholinestérasiques + Pilocarpine
Risques et mécanismesRisque d'addition des effets indésirables cholinergiques, notamment digestifs.
Conduite à tenir
Anticholinestérasiques + Suxaméthonium
Risques et mécanismesRisque d'allongement du bloc moteur, majoré en cas de déficit partiel en pseudocholinestérase.
Conduite à tenir
Bradycardisants + Bradycardisants
Risques et mécanismesRisque de bradycardie excessive (addition des effets).
Conduite à tenir
Médicaments administrés par voie orale + Laxatifs (type macrogol)
Risques et mécanismesAvec les laxatifs, notamment en vue d'explorations endoscopiques : risque de diminution de l'efficacité du médicament administré avec le laxatif.
Conduite à tenirEviter la prise d'autres médicaments pendant et après l'ingestion dans un délai d'au moins 2 h après la prise du laxatif, voire jusqu'à la réalisation de l'examen.

Contre-indications

XCritique
Niveau de gravité: Contre-indication absolue
  • Asthme
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Hypersensibilité au bromure
  • Maladie de Parkinson
  • Obstacle sur les voies urinaires
  • Obstruction des voies urinaires
  • Obstruction intestinale
  • Sténose digestive

Précautions

IIModéré
Niveau de gravité: Précaution
  • Arythmie
  • Bloc auriculoventriculaire
  • Bradycardie
  • Bronchite spasmodique
  • Bronchopneumopathie chronique obstructive
  • Diabète
  • Dystonie neurovégétative
  • Enfant de moins de 15 ans
  • Epilepsie
  • Hyperthyroïdie
  • Hypotension artérielle
  • Insuffisance cardiaque
  • Insuffisance coronarienne
  • Insuffisance rénale
  • Intervention chirurgicale digestive
  • Myasthénie
  • Nouveau-né exposé in utero au médicament
  • Obstruction des voies aériennes supérieures
  • Patient traité à posologie élevée
  • Sujet âgé
  • Syndrome parkinsonien
  • Ulcère gastroduodénal évolutif
  • Allaitement
  • Grossesse

Grossesse et allaitement

Contre-indications et precautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

IIPrécaution

Risques spécifiques

  • Interaction avec la cocaïne

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée(≥1/1 000)Fréquence basse (<1/1 000)Fréquence inconnue
DERMATOLOGIE Eruption cutanée (Rare) Hyperhidrose
Urticaire
IMMUNO-ALLERGOLOGIE Hypersensibilité
Hypersensibilité médicamenteuse
OPHTALMOLOGIE Hypersécrétion lacrymale
Myosis
Trouble de l'accommodation
Vision floue
ORL, STOMATOLOGIE Sialorrhée
SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE Angor de Prinzmetal
Arythmie
Bloc auriculoventriculaire
Bouffée de chaleur
Bradycardie
Hypotension artérielle
Syncope
Tachycardie
SYSTÈME DIGESTIF Crampe abdominale
Diarrhée
Douleur abdominale
Hypermotilité gastro-intestinale
Nausée
Trouble abdominal
Vomissement
SYSTÈME MUSCULO-SQUELETTIQUE Contractions fasciculaires
Contractions musculaires
Crampe
Faiblesse musculaire
Fasciculation musculaire
Hypotonie musculaire
Tremblement musculaire
SYSTÈME NERVEUX Céphalée
Tremblement
SYSTÈME RESPIRATOIRE Bronchoconstriction
Bronchospasme
Hypersécrétion bronchique
TOXICOLOGIE Syndrome cholinergique
UROLOGIE, NÉPHROLOGIE Incontinence urinaire

Voir aussi les substances

Pyridostigmine bromure

Détails sur les substances
Chimie
IUPACbromure de 3-diméthylcarbamoyloxy-1-méthylpyridinium
Synonymespyridostigmine bromide
Posologie
Defined Daily Dose (WHO)
Oral:0.18 g
Parenteral:10 mg
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster