À propos de Propylthiouracile
Mise à jour :
Propylthiouracile : Mécanisme d'action
Actif par voie orale, le propylthiouracile bloque l'hormonogenèse thyroïdienne en inhibant l'organification de l'iode et le couplage des iodotyrosines en iodothyronines. En outre, il inhibe la conversion périphérique de T4 (thyroxine) en T3 (tri-iodothyronine) par blocage de la désiodase de type 1 (foie, rein, thyroïde). Comme pour tous les antithyroïdiens de synthèse, on constate sous propylthiouracile une diminution des titres d'anticorps antithyroïdiens, notamment thyréostimulants.
Fiche DCI Vidal

Les fiches DCI Vidal constituent une base de connaissances pharmacologiques et thérapeutiques, proposée aux professionnels de santé, en complément des documents réglementaires publiés.

+ Lire la politique éditoriale des Fiches DCI VIDAL

Propylthiouracile 50 mg comprimé

Dernière modification : 25/04/2023 - Révision : 25/04/2023

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementDopantVigilance
H - HORMONES SYSTEMIQUES, HORMONES SEXUELLES EXCLUES
H03 - MEDICAMENTS DE LA THYROIDE
H03B - ANTITHYROIDIENS
H03BA - THIOURACILES
H03BA02 - PROPYLTHIOURACILE
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

II Précaution

INDICATIONS ET MODALITÉS D'ADMINISTRATION

PROPYLTHIOURACILE 50 mg cp

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Hyperthyroïdie

Posologie

Unité de prise
comprimé
  • propylthiouracile : 50 mg
Modalités d'administration
  • Voie orale
  • Administrer avec une quantité suffisante d'eau
  • Posologie à adapter en fonction du taux d'hormone thyroïdienne
Posologie
Patient de 6 an(s) à 10 an(s)
Patient quel que soit le poids
Hyperthyroïdie
Traitement initial
Dans le cas de : Monothérapie
  • 50 à 150 mg en 3 prises par jour
  • Pendant 3 à 5 semaines
Patient de 10 an(s) à 15 an(s)
Patient quel que soit le poids
Hyperthyroïdie
Traitement initial
Dans le cas de : Monothérapie
  • 150 à 300 mg en 3 prises par jour
  • Pendant 3 à 5 semaines
Traitement d'entretien
Dans le cas de : Monothérapie
  • 50 à 200 mg en 1 à 3 prises par jour
  • Ne pas administrer moins de 18 mois.
Patient à partir de 15 an(s)
Patient quel que soit le poids
Hyperthyroïdie
Traitement initial
Dans le cas de : Monothérapie
  • 300 à 450 mg en 3 prises par jour
  • Pendant 3 à 5 semaines
  • Posologie maximale: 1 200 mg par jour
Dans le cas de : Association à la lévothyroxine
  • 300 à 450 mg en 3 prises par jour
  • Ne pas administrer moins de 18 mois.
Traitement d'entretien
Dans le cas de : Monothérapie
  • 50 à 200 mg en 1 à 3 prises par jour
Dans le cas de : Association à la lévothyroxine
  • 300 à 450 mg en 3 prises par jour
  • Ne pas administrer moins de 18 mois.
Populations particulières
  • Insuffisance hépatique : Adapter la posologie
  • Insuffisance rénale : Adapter la posologie
  • Sujet âgé : Adapter la posologie

Modalités d'administration du traitement

  • Administrer avec une quantité suffisante d'eau
  • Posologie à adapter en fonction du taux d'hormone thyroïdienne

INFORMATIONS RELATIVES À LA SÉCURITÉ DU PATIENT

PROPYLTHIOURACILE 50 mg cp
Niveau de risque : X Critique III Haut II Modéré I Bas

Contre-indications

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication absolue
  • Cancer de la thyroïde TSH-dépendant
  • Hémopathie sévère
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Hypersensibilité aux dérivés du thioamide
  • Vascularite, antécédent (de)

Précautions

II Modéré
Niveau de gravité : Précautions

Interactions médicamenteuses

III Haut
Niveau de gravité : Association déconseillée

Médicaments administrés par voie orale + Topiques gastro-intestinaux, antiacides et adsorbants

Risques et mécanismesDiminution de l'absorption de certains autres médicaments ingérés simultanément.
Conduite à tenirPrendre les topiques ou antiacides, adsorbants à distance de ces substances (plus de 2 heures, si possible).
II Modéré
Niveau de gravité : Précaution d'emploi

Médicaments administrés par voie orale + Colestipol

Médicaments administrés par voie orale + Résines chélatrices

Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
I Bas
Niveau de gravité : A prendre en compte

Médicaments administrés par voie orale + Laxatifs (type macrogol)

Risques et mécanismesAvec les laxatifs, notamment en vue d'explorations endoscopiques : risque de diminution de l'efficacité du médicament administré avec le laxatif.
Conduite à tenirEviter la prise d'autres médicaments pendant et après l'ingestion dans un délai d'au moins 2 h après la prise du laxatif, voire jusqu'à la réalisation de l'examen.

Grossesse et allaitement

Contre-indications et précautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

II Précaution

Fertilité et Grossesse

  • Info prof de santé : informer la patiente des risques du trt pour le foetus en cas de grossesse

Risques liés au traitement

  • Risque d'hépatopathie sévère
  • Risque de trouble hématologique
  • Risque de vascularite

Surveillances du patient

  • Surveillance de la fonction hépatique avant la mise en route du traitement
  • Surveillance de la fonction hépatique lors de chaque contrôle hormonal
  • Surveillance de la fonction hépatique tous les 10 jours pendant les 2 premiers mois du traitement
  • Surveillance de la fonction thyroïdienne avant et pendant le traitement
  • Surveillance de la formule sanguine avant la mise en route du traitement
  • Surveillance de la formule sanguine lors de chaque contrôle hormonal
  • Surveillance de la formule sanguine tous les 10 jours pendant les 2 premiers mois du traitement
  • Surveillance foeto-maternelle pendant le traitement

Traitement à arrêter définitivement en cas de...

  • Traitement à arrêter en cas d'agranulocytose
  • Traitement à arrêter en cas d'augmentation des enzymes hépatiques
  • Traitement à arrêter en cas de vascularite cutanée

Information des professionnels de santé et des patients

  • Info patient : signaler toute apparition de symptômes d'agranulocytose

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée (?1/1 000)Fréquence basse (Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE
  • Neutropénie
  • Leucopénie
  • Anticorps anti-cytoplasme des polynucléaires neutrophiles
  • DERMATOLOGIE
  • Eruption cutanée
  • Prurit
  • Erythème cutané
  • Alopécie
  • Urticaire
  • DIVERS
  • Décès (Rare)
  • ENDOCRINOLOGIE
  • Goitre
  • Hypothyroïdie
  • HÉMATOLOGIE
  • Aplasie médullaire
  • Thrombopénie
  • Agranulocytose
  • HÉPATOLOGIE
  • Hépatopathie
  • Hépatite
  • Insuffisance hépatique
  • IMMUNO-ALLERGOLOGIE
  • Syndrome lupique (Très rare)
  • ORL, STOMATOLOGIE
  • Dysgueusie
  • SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE
  • Malaise
  • Vascularite
  • SYSTÈME DIGESTIF
  • Vomissement
  • Nausée
  • Douleur abdominale
  • Diarrhée
  • SYSTÈME MUSCULO-SQUELETTIQUE
  • Douleur articulaire
  • Douleur musculaire
  • UROLOGIE, NÉPHROLOGIE
  • Néphropathie interstitielle
  • Glomérulonéphrite
  • Voir aussi les substances

    Propylthiouracile

    Chimie
    IUPAC2-thio-6-propyl-1,3-pyrimidin-4-one
    Synonymespropylthiouracil
    Posologie
    Defined Daily Dose (WHO)
    Oral:0.1 g
    Presse - CGU - CGV VIDAL Expert - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster