À propos de Pitavastatine
Mise à jour : 16 janvier 2013
Gammes contenant la substance
Fiche DCI Vidal

Les fiches DCI Vidal constituent une base de connaissances pharmacologiques et thérapeutiques, proposée aux professionnels de santé, en complément des documents réglementaires publiés.

+ Lire la politique éditoriale des Fiches DCI VIDAL

Pitavastatine (calcique) 1 mg comprimé

Dernière modification : 08/09/2023 - Révision : 30/03/2022

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementDopantVigilance
C - SYSTEME CARDIOVASCULAIRE
C10 - HYPOLIPIDEMIANTS
C10A - HYPOLIPIDEMIANTS SEULS
C10AA - INHIBITEURS DE L'HMG-COA REDUCTASE
C10AA08 - PITAVASTATINE
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesXX

X Contre-indication absolue

INDICATIONS ET MODALITÉS D'ADMINISTRATION

PITAVASTATINE (calcique) 1 mg cp

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Hypercholestérolémie de type II
  • Hypercholestérolémie familiale hétérozygote

Posologie

Unité de prise
comprimé
  • pitavastatine (calcique) : 1 mg
Modalités d'administration
  • Voie orale
  • Administrer chaque jour à la même heure
  • Administrer de préférence le soir
  • Administrer entier
  • Administrer indépendamment de la prise des repas
  • En cas de difficulté à déglutir, disperser le comprimé dans de l'eau
  • Posologie à adapter en fonction de la réponse clinique
Posologie
Patient de 6 an(s) à 10 an(s)
Patient quel que soit le poids
Hypercholestérolémie de type II - Hypercholestérolémie familiale hétérozygote
Traitement initial
  • 1 mg 1 fois par jour
  • Pendant 4 semaines
Traitement ultérieur
  • Posologie à augmenter par palier à intervalles d'au moins 4 semaines
  • 1 à 2 mg 1 fois par jour
  • Posologie maximale: 2 mg par jour
Patient à partir de 10 an(s)
Patient quel que soit le poids
Hypercholestérolémie de type II - Hypercholestérolémie familiale hétérozygote
Traitement initial
  • 1 mg 1 fois par jour
  • Pendant 4 semaines
Traitement ultérieur
  • Posologie à augmenter par palier à intervalles d'au moins 4 semaines
  • 1 à 4 mg 1 fois par jour
  • Posologie maximale: 4 mg par jour
Populations particulières
  • Insuffisance hépatique : Adapter la posologie
  • Insuffisance rénale : Adapter la posologie

Modalités d'administration du traitement

  • Administrer chaque jour à la même heure
  • Administrer de préférence le soir
  • Administrer entier
  • Administrer indépendamment de la prise des repas
  • En cas de difficulté à déglutir, disperser le comprimé dans de l'eau
  • Posologie à adapter en fonction de la réponse clinique
  • Réservé à l'adulte et à l'enfant de plus de 6 ans

INFORMATIONS RELATIVES À LA SÉCURITÉ DU PATIENT

PITAVASTATINE (calcique) 1 mg cp
Niveau de risque : X Critique III Haut II Modéré I Bas

Contre-indications

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication absolue
  • Allaitement
  • Femme en période d'activité génitale en l'absence de contraception efficace
  • Grossesse
  • Hépatopathie évolutive
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Insuffisance hépatique sévère
  • Myopathie
  • Persistance des transaminases sériques > 3 fois la limite supérieure normale

Précautions

II Modéré
Niveau de gravité : Précautions
  • Antécédent d'hépatopathie
  • Antécédent de myopathie
  • Antécédent de myopathie acquise due à une statine ou un fibrate
  • Antécédent familial de myopathie
  • Consommation d'alcool importante
  • CPK > 5 fois la limite supérieure normale
  • Enfant de moins de 6 ans
  • Hypothyroïdie
  • Insuffisance hépatique légère à modérée
  • Insuffisance rénale
  • Patient à risque de diabète
  • Sujet de plus de 70 ans
  • Sujet exerçant une activité sportive intense
  • Traitement prolongé

Interactions médicamenteuses

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication

Pitavastatine + Acide fusidique

Risques et mécanismesRisque majoré d'effets indésirables (concentration-dépendants) à type de rhabdomyolyse.
Conduite à tenirArrêter le traitement par l'inhibiteur de l'HMG Co-A réductase avant d'initier un traitement par acide fusidique ou utiliser un autre antibiotique.

Pitavastatine + Ciclosporine (voie systémique)

Risques et mécanismesRisque majoré d'effets indésirables (concentration-dépendants) à type de rhabdomyolyse, ou de néphrotoxicité, par diminution du métabolisme de la pravastatine.
Conduite à tenir
III Haut
Niveau de gravité : Association déconseillée

Médicaments administrés par voie orale + Topiques gastro-intestinaux, antiacides et adsorbants

Risques et mécanismesDiminution de l'absorption de certains autres médicaments ingérés simultanément.
Conduite à tenirPrendre les topiques ou antiacides, adsorbants à distance de ces substances (plus de 2 heures, si possible).

Pitavastatine + Daptomycine

Risques et mécanismesRisque d'addition des effets indésirables (dose-dépendant) à type de rhabdomyolyse.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, renforcer la surveillance biologique (dosage des CPK plus d'une fois par semaine) et surveillance clinique étroite.

Pitavastatine + Fibrates

Risques et mécanismesRisque d'addition d'effets indésirables (dose-dépendants) à type de rhabdomyolyse.
Conduite à tenirL'association d'un fibrate et d'une statine est au minmum déconseillée.

Pitavastatine + Létermovir

Risques et mécanismesRisque d'augmentation des concentrations plasmatiques de la statine et de ses effets indésirables à type de rhabdomyolyse.
Conduite à tenir
II Modéré
Niveau de gravité : Précaution d'emploi

Médicaments administrés par voie orale + Colestipol

Médicaments administrés par voie orale + Résines chélatrices

Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.

Pitavastatine + Antivitamines K

Risques et mécanismesAugmentation de l'effet de l'antivitamine K et du risque hémorragique.
Conduite à tenirContrôle plus fréquent de l'INR. Adaptation éventuelle de la posologie de l'antivitamine K.

Pitavastatine + Colchicine

Risques et mécanismesRisque de majoration des effets indésirables musculaires de ces substances, et notamment de rhabdomyolyse.
Conduite à tenirSurveillance clinique et biologique, notamment au début de l'association.

Pitavastatine + Eltrombopag

Risques et mécanismesRisque de majoration de la toxicité des statines, par inhibition de leur recapture hépatique.
Conduite à tenirSurveillance clinique et adaptation éventuelle de la posologie de la statine.

Pitavastatine + Grazoprévir associé à l'elbasvir

Risques et mécanismesAugmentation des concentrations plasmatiques de l'hypochlestérolémiant par augmentation de son absorption intestinale.
Conduite à tenirSurveillance clinique et biologique pendant l'association. La dose de statine ne doit pas dépasser 20 mg par jour.

Pitavastatine + Lédipasvir

Risques et mécanismesRisque d'augmentation des concentrations plasmatiques de la statine et de ses effets indésirables à type de rhabdomyolyse.
Conduite à tenirSurveillance clinique et biologique. Adaptation éventuelle de la posologie de la statine.

Pitavastatine + Lénalidomide

Risques et mécanismesRisque majoré de survenue de rhabdomyolyses.
Conduite à tenirRenforcer le contrôle clinique et biologique, notamment durant les premières semaines de traitement.

Pitavastatine + Roxadustat

Risques et mécanismesAugmentation d'un facteur 2 à 3 de l'exposition de la statine, par diminution de son métabolisme par le roxadustat.
Conduite à tenirSurveillance clinique et adaptation de la posologie de la statine pendant le traitement par roxadustat.

Pitavastatine + Voclosporine

Risques et mécanismesRisque majoré d'effets indésirables (concentration-dépendants) à type de rhabdomyolyse, ou de néphrotoxicité, par diminution du métabolisme de la pitavastatine.
Conduite à tenirSurveillance clinique et biologique pendant l'association.
I Bas
Niveau de gravité : A prendre en compte

Médicaments administrés par voie orale + Laxatifs (type macrogol)

Risques et mécanismesAvec les laxatifs, notamment en vue d'explorations endoscopiques : risque de diminution de l'efficacité du médicament administré avec le laxatif.
Conduite à tenirEviter la prise d'autres médicaments pendant et après l'ingestion dans un délai d'au moins 2 h après la prise du laxatif, voire jusqu'à la réalisation de l'examen.

Médicaments à l'origine d'atteintes musculaires + Médicaments à l'origine d'atteintes musculaires

Risques et mécanismesRisque de majoration des effets indésirables musculaires.
Conduite à tenir

Pitavastatine + Cobimétinib

Risques et mécanismesRisque majoré de rhabdomyolyse.
Conduite à tenir

Pitavastatine + Gliptines

Risques et mécanismesPossibilité de survenue d'effets indésirables musculaires à l'introduction d'une gliptine, malgré le traitement antérieur par statine bien toléré.
Conduite à tenirLe contrôle régulier de la fonction rénale et le strict respect des doses sont impératifs.

Grossesse et allaitement

Contre-indications et précautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesXX

X Contre-indication absolue

Fertilité et Grossesse

  • Utiliser chez la femme une contraception efficace avant la mise en route du traitement

Risques liés au traitement

  • Risque d'augmentation des transaminases
  • Risque d'hépatopathie
  • Risque d'hyperglycémie
  • Risque de pneumopathie interstitielle
  • Risque de rhabdomyolyse
  • Risque de toxicité musculaire

Surveillances du patient

  • Surveillance de la fonction hépatique avant et pendant le traitement

Mesures à associer au traitement

  • Respecter un régime hypocholestérolémiant

Traitement à arrêter définitivement en cas de...

  • Traitement à arrêter en cas d'apparition de signes de rhabdomyolyse
  • Traitement à arrêter en cas de persistance des transaminases sériques > 3 fois la LSN
  • Traitement à arrêter en cas de pneumopathie interstitielle

Information des professionnels de santé et des patients

  • Information du patient : signaler toute apparition d'effets indésirables musculaires

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée (?1/1 000)Fréquence basse (Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE
  • Transaminases (augmentation) (Peu fréquent)
  • CPK (augmentation)
  • DERMATOLOGIE
  • Eruption cutanée (Peu fréquent)
  • Prurit (Peu fréquent)
  • Urticaire (Rare)
  • Erythème cutané (Rare)
  • DIVERS
  • Oedème périphérique (Peu fréquent)
  • Asthénie (Peu fréquent)
  • Fatigue (Peu fréquent)
  • Décès
  • Trouble sexuel
  • ENDOCRINOLOGIE
  • Gynécomastie (Rare)
  • HÉMATOLOGIE
  • Anémie (Peu fréquent)
  • HÉPATOLOGIE
  • Ictère cholestatique (Rare)
  • Trouble hépatique (Rare)
  • IMMUNO-ALLERGOLOGIE
  • Oedème de Quincke
  • Syndrome lupique
  • NUTRITION, MÉTABOLISME
  • Anorexie (Peu fréquent)
  • Diabète
  • OPHTALMOLOGIE
  • Acuité visuelle (diminution) (Rare)
  • ORL, STOMATOLOGIE
  • Vertige (Peu fréquent)
  • Sécheresse buccale (Peu fréquent)
  • Dysgueusie (Peu fréquent)
  • Acouphène (Peu fréquent)
  • Glossodynie (Rare)
  • PSYCHIATRIE
  • Insomnie (Peu fréquent)
  • Dépression
  • Cauchemar
  • Trouble du sommeil
  • SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE
  • Malaise (Peu fréquent)
  • SYSTÈME DIGESTIF
  • Nausée (Fréquent)
  • Constipation (Fréquent)
  • Dyspepsie (Fréquent)
  • Douleur abdominale (Peu fréquent)
  • Vomissement (Peu fréquent)
  • Diarrhée (Fréquent)
  • Gêne abdominale (Rare)
  • Pancréatite aiguë (Rare)
  • Fonction hépatique anormale (Rare)
  • SYSTÈME MUSCULO-SQUELETTIQUE
  • Douleur articulaire (Fréquent)
  • Spasme musculaire (Peu fréquent)
  • Myopathie (Rare)
  • Rhabdomyolyse (Rare)
  • Douleur musculaire
  • Trouble musculaire
  • SYSTÈME NERVEUX
  • Céphalée (Fréquent)
  • Somnolence (Peu fréquent)
  • Hypoesthésie (Peu fréquent)
  • Trouble de la mémoire
  • SYSTÈME RESPIRATOIRE
  • Pneumopathie interstitielle (Exceptionnel)
  • UROLOGIE, NÉPHROLOGIE
  • Pollakiurie (Peu fréquent)
  • Insuffisance rénale aiguë
  • Voir aussi les substances

    Pitavastatine calcique

    Chimie
    IUPACacide (6E)-(3R,5S)-7-[2-cyclopropyl-4-(4-fluorophényl)quinoléin-3-yl]-3,5-dihydroxyhept-6-énoïque, sel de calcium
    Synonymespitavastatin calcium
    Posologie
    Defined Daily Dose (WHO)
    Oral:2 mg
    Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster