Substance active pipobroman

À propos de la substance
Mise à jour : 16 janvier 2013

Pipobroman : Mécanisme d'action

Le pipobroman est un agent alkylant, dérivé de l'acide méthane sulfonique. Son effet principal est l'altération de la granulocytopoïèse, particulièrement celle de la lignée myéloïde.

Pipobroman : Cas d'usage

Le pipobroman est utilisé dans la prise en charge de polycythémies vraies (maladies de Vaquez).

Gammes contenant la substance

Fiches DCI VIDAL
Mise à jour : 24 janvier 2023

Pipobroman 25 mg comprimé

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementSportVigilance
L ANTINEOPLASIQUES ET IMMUNOMODULATEURS
L01 ANTINEOPLASIQUES
L01A AGENTS ALKYLANTS
L01AX AUTRES AGENTS ALKYLANTS
L01AX02 PIPOBROMAN
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesXII

XContre-indication absolueIIPrécaution

Indications et modalités d'administration

PIPOBROMAN 25 mg cp

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Polyglobulie primitive, traitement de 2e intention (de la)

Posologie

Unité de prise
comprimé
  • pipobroman : 25 mg
Modalités d'administration
  • Voie orale
Posologie
Patient à partir de 15 an(s)
Patient quel que soit le poids
Polyglobulie primitive, traitement de 2e intention (de la)
Traitement d'attaque
  • Traitement à réévaluer en cas d'absence d'amélioration des symptômes après 1 mois de traitement
  • 1 mg/kg en 2 à 3 prises par jour
Dans le cas de : Patient faiblement répondeur
  • 1,5 à 3 mg/kg en 2 à 3 prises par jour
Traitement ultérieur
  • 0,1 à 0,2 mg/kg en 1 prise par jour

Mises en garde

  • Interrompre l'allaitement pendant le traitement

Surveillances du traitement

  • Surveillance clinique pendant le traitement
  • Surveillance de la formule sanguine avant et pendant le traitement

Informations relatives à la sécurité du patient

PIPOBROMAN 25 mg cp
Niveau de risque : XCritiqueIIIElevéIIModéréIBas

Interactions médicamenteuses

XCritique
Niveau de gravité: Contre-indication
Cytotoxiques + Vaccins vivants atténués
Risques et mécanismesRisque de maladie vaccinale généralisée éventuellement mortelle.
Conduite à tenir- Et pendant les 6 mois suivant l'arrêt de la chimiothérapie. - Et, à l'exception de l'hydroxycarbamide dans son indication chez le patient drépanocytaire.
IIIHaut
Niveau de gravité: Association déconseillée
Cytotoxiques + Olaparib
Risques et mécanismesRisque de majoration de l'effet myélosuppresseur du cytotoxique.
Conduite à tenir
Cytotoxiques + Phénytoïne (et par extrapolation, fosphénytoïne) (voie systémique)
Risques et mécanismesRisque de survenue de convulsions par diminution de l'absorption digestive de la seule phénytoïne par le cytotoxique, ou bien risque de majoration de la toxicité ou de perte d'efficacité du cytotoxique par augmentation de son métabolisme hépatique par la phénytoïne ou la fosphénytoïne.
Conduite à tenir
IIModéré
Niveau de gravité: Précaution d'emploi
Cytotoxiques + Antivitamines K
Risques et mécanismesAugmentation du risque thrombotique et hémorragique au cours des affections tumorales. De surcroît, possible interaction entre les AVK et la chimiothérapie.
Conduite à tenirContrôle plus fréquent de l'INR.
Médicaments administrés par voie orale + Colestipol
Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
Médicaments administrés par voie orale + Résines chélatrices
Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
Médicaments administrés par voie orale + Topiques gastro-intestinaux, antiacides et adsorbants
Risques et mécanismesDiminution de l'absorption de ces substances.
Conduite à tenirPar mesure de précaution, il convient de prendre ces topiques ou antiacides à distance de tout autre médicament (plus de 2 heures, si possible).
IBas
Niveau de gravité: A prendre en compte
Cytotoxiques + Flucytosine
Risques et mécanismesRisque de majoration de la toxicité hématologique.
Conduite à tenir
Cytotoxiques + Immunosuppresseurs
Risques et mécanismesImmunodépression excessive avec risque de syndrome lymphoprolifératif.
Conduite à tenir
Médicaments administrés par voie orale + Laxatifs (type macrogol)
Risques et mécanismesAvec les laxatifs, notamment en vue d'explorations endoscopiques : risque de diminution de l'efficacité du médicament administré avec le laxatif.
Conduite à tenirEviter la prise d'autres médicaments pendant et après l'ingestion dans un délai d'au moins 2 h après la prise du laxatif, voire jusqu'à la réalisation de l'examen.

Contre-indications

XCritique
Niveau de gravité: Contre-indication absolue
  • Enfant de moins de 15 ans
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Vaccination amarile
  • Grossesse

Précautions

IIModéré
Niveau de gravité: Précaution
  • Antécédent de radiothérapie
  • Chimiothérapie, antécédent
  • Leucopénie < 3000 leucocytes/mm3
  • Thrombopénie < 150 000 plaquettes/mm3
  • Traitement prolongé
  • Vaccins vivants
  • Allaitement

Grossesse et allaitement

Contre-indications et precautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesXII

XContre-indication absolueIIPrécaution

Risques spécifiques

  • Risque d'anémie
  • Risque de cancer secondaire

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée(≥1/1 000)Fréquence basse (<1/1 000)Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE Leucopénie
CANCEROLOGIE Cancer secondaire
Tumeur
DERMATOLOGIE Eruption cutanée
DIVERS Kyste
Polype
HÉMATOLOGIE Anémie
Aplasie médullaire
Leucémie aiguë
Pancytopénie
Syndrome myélodysplasique
Thrombopénie
SYSTÈME DIGESTIF Crampe abdominale
Diarrhée
Nausée
Trouble digestif
Vomissement
SYSTÈME MUSCULO-SQUELETTIQUE Myélofibrose

Voir aussi les substances

Pipobroman

Détails sur les substances
Chimie
IUPAC1,4-bis(3-bromopropionyl)pipérazine
Actualités liées5
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster