À propos de Pentamidine
Mise à jour : 16 janvier 2013
Pentamidine : Mécanisme d'action

La pentamidine est un antileishmanien et un trypanocide.

Le diiséthionate de pentamidine est un dérivé organique de synthèse doué de propriétés trypanocides sur Trypanosoma gambiense et rhodesiense. Il est également actif sur les leishmanies et sur le Pneumocystis carinii.

Le mode d'action de la pentamidine n'est pas complètement élucidé. Son action trypanocide semble s'effectuer, soit par inhibition de la synthèse de l'ADN (acide désoxyribonucléique) par blocage de la thymidine-synthétase, soit par fixation sur l'ARN (acide ribonucléique) de transfert.  

Gammes contenant la substance
Fiche DCI Vidal

Les fiches DCI Vidal constituent une base de connaissances pharmacologiques et thérapeutiques, proposée aux professionnels de santé, en complément des documents réglementaires publiés.

+ Lire la politique éditoriale des Fiches DCI VIDAL

Pentamidine isétionate 300 mg poudre pour aérosol et solution injectable

Dernière modification : 18/01/2022 - Révision : 18/01/2022

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementDopantVigilance
P - ANTIPARASITAIRES, INSECTICIDES
P01 - ANTIPROTOZOAIRES
P01C - ANTILEISHMANIENS ET TRYPANOCIDES
P01CX - AUTRES ANTILEISHMANIENS ET TRYPANOCIDES
P01CX01 - PENTAMIDINE ISETHIONATE
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIIII

III Contre-indication relative II Précaution

INDICATIONS ET MODALITÉS D'ADMINISTRATION

PENTAMIDINE ISETIONATE 300 mg pdre p aérosol/sol inj

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Leishmaniose cutanée
  • Leishmaniose viscérale
  • Pneumocystose chez l'immunodéprimé, traitement préventif alternatif au cotrimoxazole (de la)
  • Pneumocystose pulmonaire, traitement alternatif au cotrimoxazol (de la)
  • Sommeil à la phase lymphaticosanguine, maladie (du)

Posologie

Unité de prise
flacon
  • pentamidine isétionate : 300 mg
Modalités d'administration
  • Voie inhalée, voie intramusculaire, voie intraveineuse (en perfusion)
Posologie
Patient à partir de 1 mois
Patient quel que soit le poids
Pneumocystose chez l'immunodéprimé, traitement préventif alternatif au cotrimoxazole (de la)
Posologie standard
Voie inhalée
  • 300 mg 1 fois par mois
Pneumocystose pulmonaire, traitement alternatif au cotrimoxazol (de la)
Posologie standard
Voie intraveineuse (en perfusion)
  • A dissoudre avant administration
  • Administrer en position allongée
  • Administrer par perfusion intraveineuse d'au moins 60 minutes
  • Administrer à jeun
  • 4 mg/kg 1 fois par jour
  • Pendant 14 jours
Voie intramusculaire
  • A dissoudre avant administration
  • Administrer en injection unique
  • Administrer en position allongée
  • Administrer par voie intramusculaire profonde
  • Administrer à jeun
  • 4 mg/kg 1 fois par jour
  • Pendant 14 jours
Leishmaniose viscérale
Posologie standard
Voie intraveineuse (en perfusion)
  • A dissoudre avant administration
  • Administrer en position allongée
  • Administrer par perfusion intraveineuse d'au moins 60 minutes
  • Administrer à jeun
  • 3 à 4 mg/kg 1 fois par 48 heures
  • Dose cumulative totale: 40 mg/kg
Voie intramusculaire
  • A dissoudre avant administration
  • Administrer en injection unique
  • Administrer en position allongée
  • Administrer par voie intramusculaire profonde
  • Administrer à jeun
  • 3 à 4 mg/kg 1 fois par 48 heures
  • Dose cumulative totale: 40 mg/kg
Leishmaniose cutanée
Posologie standard
Voie intraveineuse (en perfusion)
  • A dissoudre avant administration
  • Administrer en position allongée
  • Administrer par perfusion intraveineuse d'au moins 60 minutes
  • Administrer à jeun
  • 4 mg/kg 3 fois par 48 heures
Voie intramusculaire
  • A dissoudre avant administration
  • Administrer en injection unique
  • Administrer en position allongée
  • Administrer par voie intramusculaire profonde
  • Administrer à jeun
  • 4 mg/kg 3 fois par 48 heures
Sommeil à la phase lymphaticosanguine, maladie (du)
Posologie standard
Voie intraveineuse (en perfusion)
  • A dissoudre avant administration
  • Administrer en position allongée
  • Administrer par perfusion intraveineuse d'au moins 60 minutes
  • Administrer à jeun
  • 4 mg/kg 1 fois par jour
  • Pendant 7 jours
Voie intramusculaire
  • A dissoudre avant administration
  • Administrer en injection unique
  • Administrer en position allongée
  • Administrer par voie intramusculaire profonde
  • Administrer à jeun
  • 4 mg/kg 1 fois par jour
  • Pendant 7 jours
Populations particulières
  • Insuffisance rénale : Adapter la posologie

Modalités d'administration du traitement

  • Administrer à jeun
  • Administrer en position allongée

Incompatibilités physico-chimiques

  • Compatibilité avec certains solvants
  • Incompatibilité avec tous les médicaments

INFORMATIONS RELATIVES À LA SÉCURITÉ DU PATIENT

PENTAMIDINE ISETIONATE 300 mg pdre p aérosol/sol inj
Niveau de risque : X Critique III Haut II Modéré I Bas

Contre-indications

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication absolue
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Hypersensibilité aux diamidines
X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication relative

Précautions

II Modéré
Niveau de gravité : Précautions
  • Allongement de l'espace QT
  • Anémie
  • Arythmie ventriculaire, antécédent (d')
  • Bradycardie
  • Cardiopathie
  • Grossesse
  • Hépatopathie
  • Hyperglycémie
  • Hypertension artérielle
  • Hypoglycémie
  • Hypokaliémie
  • Hypomagnésémie
  • Hypotension artérielle
  • Insuffisance cardiaque
  • Insuffisance coronarienne
  • Leucopénie
  • Néphropathie
  • Patient traité par voie parentérale
  • Patient traité par voie respiratoire
  • Sujet à risque d'arythmie cardiaque
  • Thrombopénie

Interactions médicamenteuses

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication

Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Cocaïne

Pentamidine + Citalopram

Pentamidine + Dompéridone

Pentamidine + Escitalopram

Pentamidine + Hydroxyzine

Pentamidine + Pipéraquine

Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
III Haut
Niveau de gravité : Association déconseillée

Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Loféxidine

Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.

Pentamidine + Amiodarone

Pentamidine + Bépridil (voie systémique)

Pentamidine + Chloral hydrate

Pentamidine + Chloroquine (voie systémique)

Pentamidine + Cisapride

Pentamidine + Disopyramide

Pentamidine + Dofétilide

Pentamidine + Dolasétron (voie IV)

Pentamidine + Dronédarone

Pentamidine + Erythromycine (voie IV)

Pentamidine + Halofantrine

Pentamidine + Ibutilide

Pentamidine + Luméfantrine

Pentamidine + Méquitazine

Pentamidine + Moxifloxacine

Pentamidine + Quinidine, hydroquinidine

Pentamidine + Sotalol (voie systémique)

Pentamidine + Spiramycine (voie systémique)

Pentamidine + Tédisamil

Pentamidine + Terfénadine

Pentamidine + Tizanidine

Pentamidine + Torémifène

Pentamidine + Trazodone

Pentamidine + Vandétanib

Pentamidine + Vasopressine

Pentamidine + Véralipride

Pentamidine + Vincamine (voie IV)

Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi cela est possible, interrompre l'un des 2 traitements. Si l'association ne peut être évitée, contrôle préalable du QT et surveillance ECG monitorée.

Pentamidine + Amisulpride

Pentamidine + Arsenieux

Pentamidine + Chlorpromazine

Pentamidine + Chlorprothixène

Pentamidine + Cyamémazine

Pentamidine + Dropéridol

Pentamidine + Flupentixol

Pentamidine + Fluphénazine

Pentamidine + Halopéridol

Pentamidine + Hydroxychloroquine

Pentamidine + Lévomépromazine

Pentamidine + Melpérone

Pentamidine + Pimozide

Pentamidine + Pipampérone

Pentamidine + Pipotiazine

Pentamidine + Sertindole

Pentamidine + Sulpiride (voie systémique)

Pentamidine + Sultopride

Pentamidine + Tiapride

Pentamidine + Ziprasidone

Pentamidine + Zotépine

Pentamidine + Zuclopenthixol

Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.

Pentamidine + Crizotinib

Pentamidine + Méthadone

Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôles clinique et électrocardiographique réguliers.

Pentamidine + Délamanid

Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et éléctrocardiographique régulier.

Pentamidine + Sulfaméthoxazole associé au trimétoprime

Risques et mécanismesRisque de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôles clinique et électrocardiographique réguliers.
II Modéré
Niveau de gravité : Précaution d'emploi

Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Anagrélide

Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Azithromycine

Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Bêta-bloquants dans l'insuffisance cardiaque

Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Bradycardisants

Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Ciprofloxacine (voie systémique)

Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Clarithromycine

Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Glasdégib

Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Lévofloxacine

Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Médicaments à l'origine d'un hypogonadisme masculin

Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Norfloxacine

Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Roxithromycine

Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.

Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Hypokaliémiants

Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirCorriger toute hypokaliémie avant d'administrer le produit et réaliser une surveillance clinique, électrolytique et électrocardiographique.

Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Ondansétron

Risques et mécanismesAvec l'ondansétron administré par voie IV, risque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.

Pentamidine + Didanosine

Risques et mécanismesRisque majoré de survenue de pancréatite par addition d'effets indésirables.
Conduite à tenirSurveillance de l'amylasémie. Ne pas associer si l'amylasémie est à la limite supérieure de la normale.

Pentamidine + Foscarnet

Risques et mécanismesRisque d'hypocalcémie sévère.
Conduite à tenirSurveillance de la calcémie et supplémentation si nécessaire.

Pentamidine + Stavudine

Risques et mécanismesRisque majoré de survenue de neuropathies périphériques par addition d'effets indésirables.
Conduite à tenirSurveillance clinique et biologique régulière, notamment en début d'association.

Pentamidine + Zalcitabine

Risques et mécanismesRisque accru de survenue de neuropathies périphériques par addition d'effets indésirables.
Conduite à tenirSurveillance clinique et biologique régulière, notamment en début d'association.
I Bas
Niveau de gravité : A prendre en compte

Médicaments néphrotoxiques (sauf aminosides) + Aminosides

Médicaments néphrotoxiques (sauf aminosides) + Médicaments néphrotoxiques (sauf aminosides)

Risques et mécanismesRisque de majoration de la néphrotoxicité.
Conduite à tenir

Interactions alimentaires, phytothérapeutiques et médicamenteuses

  • Interaction avec la cocaïne
  • Interaction phytothérapique : boldo
  • Interaction phytothérapique : bourdaine
  • Interaction phytothérapique : cascara
  • Interaction phytothérapique : réglisse
  • Interaction phytothérapique : rhubarbe
  • Interaction phytothérapique : ricin
  • Interaction phytothérapique : séné

Grossesse et allaitement

Contre-indications et précautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIIII

III Contre-indication relative II Précaution

Risques liés au traitement

  • Risque d'allongement de l'espace QT
  • Risque d'arythmie
  • Risque d'hypotension artérielle

Surveillances du patient

  • Surveillance de la pression artérielle pendant le traitement

Information des professionnels de santé et des patients

  • Info du patient :ce trt peut altérer la capacité à conduire des véhicules et à utiliser des machines

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée (?1/1 000)Fréquence basse (Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE
  • Bilan hépatique (anomalie) (Fréquent)
  • Urémie (augmentation) (Très fréquent)
  • Hypomagnésémie (Fréquent)
  • Hyperkaliémie (Fréquent)
  • Leucopénie (Fréquent)
  • Hyperglycémie (Fréquent)
  • Hypoglycémie (Fréquent)
  • Hypocalcémie (Fréquent)
  • DERMATOLOGIE
  • Eruption cutanée (Fréquent)
  • Syndrome de Stevens-Johnson
  • DIVERS
  • Fièvre
  • Fatigue
  • HÉMATOLOGIE
  • Anémie (Fréquent)
  • Thrombopénie (Fréquent)
  • HÉPATOLOGIE
  • Insuffisance hépatique (Fréquent)
  • IMMUNO-ALLERGOLOGIE
  • Choc anaphylactique
  • Réaction anaphylactique
  • Hypersensibilité
  • Angioedème
  • INSTRUMENTATION
  • Réaction au point d'injection (Très fréquent)
  • Gêne au point d'injection
  • Nécrose au point d'injection
  • Abcès au site d'injection
  • Douleur au point d'injection
  • Induration au site d'injection
  • NUTRITION, MÉTABOLISME
  • Diabète
  • Anorexie
  • ORL, STOMATOLOGIE
  • Vertige (Fréquent)
  • Dysgueusie (Fréquent)
  • Sensation de vertige
  • SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE
  • Bouffée congestive (Fréquent)
  • Hypotension artérielle (Fréquent)
  • Syncope (Fréquent)
  • Arythmie (Rare)
  • Allongement de l'espace QT (Rare)
  • Torsades de pointes
  • Bradycardie
  • SYSTÈME DIGESTIF
  • Nausée (Fréquent)
  • Vomissement (Fréquent)
  • Pancréatite (Rare)
  • Pancréatite aiguë
  • SYSTÈME MUSCULO-SQUELETTIQUE
  • Rhabdomyolyse
  • SYSTÈME NERVEUX
  • Hypoesthésie péribuccale
  • Hypoesthésie faciale
  • Paresthésie des extrémités
  • SYSTÈME RESPIRATOIRE
  • Dyspnée (Fréquent)
  • Sifflement respiratoire (Fréquent)
  • Bronchospasme (Fréquent)
  • Toux (Fréquent)
  • Pneumopathie à éosinophiles (Rare)
  • Pneumothorax
  • UROLOGIE, NÉPHROLOGIE
  • Hématurie macroscopique (Très fréquent)
  • Insuffisance rénale aiguë (Très fréquent)
  • Insuffisance rénale
  • Voir aussi les substances

    Pentamidine isétionate

    Chimie
    IUPAC4,4' (pentaméthyl-ènedioxy) dibenzamidine bis(2-hydroxyéthane-sulfonate)
    Synonymespentamidine isetionate
    Posologie
    Defined Daily Dose (WHO)
    Parenteral:0.28 g
    Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster