Substance active pémétrexed

À propos de la substance
Mise à jour :

Pémétrexed : Mécanisme d'action

Le pémétrexed est un agent antinéoplasique antifolate multicible qui agit en interrompant des processus métaboliques folate-dépendants essentiels à la réplication cellulaire.

Des études in vitro ont montré que le pémétrexed se comporte comme un antifolate multicible en inhibant la thymidylate synthétase (TS), la dihydrofolate réductase (DHFR) et la glycinamide ribonucléotide formyltransférase (GARFT), qui sont des enzymes folate-dépendantes clés pour la biosynthèse de novo de la thymidine et des nucléotides puriques. Le pémétrexed est transporté dans les cellules à la fois par les systèmes de transport des folates réduits, et les protéines membranaires transporteuses de folates. Une fois dans la cellule, le pémétrexed est rapidement et efficacement converti en formes polyglutamates par la folyl-polyglutamate synthétase. Ces formes polyglutamates sont retenues dans les cellules et sont des inhibiteurs encore plus puissants de la TS et de la GARFT. La polyglutamation est un processus temps et concentration-dépendants qui se déroule dans les cellules tumorales et, dans une moindre mesure, dans les tissus normaux. Les métabolites polyglutamatés ont une demi-vie intracellulaire augmentée, prolongeant l'action du produit dans les cellules tumorales.

Pémétrexed : Cas d'usage

Le pémétrexed est utilisé dans la prise en charge de :
  • cancers bronchopulmonaires non à petites cellules,
  • mésothéliomes pleuraux malins. 
Fiches DCI VIDAL
Mise à jour : 15 Décembre 2022

Pémétrexed (disodique) 25 mg/ml solution à diluer pour perfusion

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementSportVigilance
L ANTINEOPLASIQUES ET IMMUNOMODULATEURS
L01 ANTINEOPLASIQUES
L01B ANTIMETABOLITES
L01BA ANALOGUES DE L'ACIDE FOLIQUE
L01BA04 PEMETREXED
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIX

XContre-indication absolueIIPrécaution

Soyez très prudent
Soyez très prudent

Indications et modalités d'administration

PEMETREXED (disodique) 25 mg/ml sol diluer p perf

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Cancer bronchopulmonaire non à petites cellules
  • Mésothéliome pleural malin

Posologie

Unité de prise
ml
  • pémétrexed (disodique) : 25 mg
Modalités d'administration
  • Voie intraveineuse (en perfusion)
  • A diluer avant administration
  • Administrer par perfusion intraveineuse de 10 minutes
  • Administrer une prémédication par corticothérapie la veille, le jour et le lendemain du traitement
  • Assurer une supplémentation en acide folique 1 semaine avant la mise en route du traitement
  • Assurer une supplémentation en acide folique pendant le traitement et 3 semaines après son arrêt
  • Assurer une supplémentation en vitamine B12 1 fois tous les trois cycles pendant le traitement
  • Assurer une supplémentation en vitamine B12 dans la semaine avant la mise en route du traitement
  • Posologie à adapter en fonction de la tolérance
Posologie
Patient à partir de 15 an(s)
Patient quel que soit le poids
Cancer bronchopulmonaire non à petites cellules
  • Posologie standard
  • Dans le cas de : Monothérapie
  • 500 mg/m² 1 fois ce jour tous les 21 jours
Cancer bronchopulmonaire non à petites cellules - Mésothéliome pleural malin
  • Posologie standard
  • Dans le cas de : Association au cisplatine
  • 500 mg/m² 1 fois ce jour tous les 21 jours

Mises en garde

  • A diluer avant administration
  • Administrer par perfusion intraveineuse de 10 minutes
  • Administrer une prémédication par corticothérapie la veille, le jour et le lendemain du traitement
  • Assurer une supplémentation en acide folique 1 semaine avant la mise en route du traitement
  • Assurer une supplémentation en acide folique pendant le traitement et 3 semaines après son arrêt
  • Assurer une supplémentation en vitamine B12 1 fois tous les trois cycles pendant le traitement
  • Assurer une supplémentation en vitamine B12 dans la semaine avant la mise en route du traitement
  • Info du patient :ce trt peut altérer la capacité à conduire des véhicules et à utiliser des machines
  • Information du patient : envisager une conservation du sperme avant le début du traitement
  • Interrompre l'allaitement pendant le traitement
  • Médicament génotoxique
  • Recommandations relatives à la manipulation de médicaments cytotoxiques
  • Risque de malformation congénitale
  • Risque sur la fertilité masculine
  • Traitement à administrer par un médecin spécialisé
  • Utiliser chez la femme une contraception efficace avant la mise en route du traitement
  • Utiliser chez l'homme une contraception efficace pdt le trt puis pdt 6 mois après l'arrêt du trt

Incompatibilités physicochimiques

  • Compatibilité avec certains nécessaires d'administration
  • Compatibilité avec certains solvants
  • Incompatibilité avec certains solvants
  • Incompatibilité avec tous les médicaments

Surveillances du traitement

  • Surveillance de la fonction hépatique avant et pendant le traitement
  • Surveillance de la fonction rénale avant et pendant le traitement
  • Surveillance de la formule sanguine avant et pendant le traitement
  • Surveillance par un médecin spécialisé pendant le traitement

Informations relatives à la sécurité du patient

PEMETREXED (disodique) 25 mg/ml sol diluer p perf
Niveau de risque : XCritiqueIIIElevéIIModéréIBas

Interactions médicamenteuses

XCritique
Niveau de gravité: Contre-indication
Cytotoxiques + Vaccins vivants atténués
Risques et mécanismesRisque de maladie vaccinale généralisée éventuellement mortelle.
Conduite à tenir- Et pendant les 6 mois suivant l'arrêt de la chimiothérapie. - Et, à l'exception de l'hydroxycarbamide dans son indication chez le patient drépanocytaire.
IIIHaut
Niveau de gravité: Association déconseillée
Cytotoxiques + Olaparib
Risques et mécanismesRisque de majoration de l'effet myélosuppresseur du cytotoxique.
Conduite à tenir
Cytotoxiques + Phénytoïne (et par extrapolation, fosphénytoïne) (voie systémique)
Risques et mécanismesRisque de survenue de convulsions par diminution de l'absorption digestive de la seule phénytoïne par le cytotoxique, ou bien risque de majoration de la toxicité ou de perte d'efficacité du cytotoxique par augmentation de son métabolisme hépatique par la phénytoïne ou la fosphénytoïne.
Conduite à tenir
Pémétrexed + Acide acétylsalicylique (voie systémique)
Risques et mécanismesRisque de majoration de la toxicité du pémétrexed (diminution de sa clairance rénale par l'acide acétylsalicylique à doses anti-inflammatoires).
Conduite à tenirAssociation déconseillée en cas de fonction rénale faible à modérée. Précaution d'emploi en cas de fonction rénale normale. Surveillance biologique de la fonction rénale.
Pémétrexed + Anti-inflammatoires non stéroïdiens
Risques et mécanismesRisque de majoration de la toxicité du pémétrexed (diminution de sa clairance rénale par les anti-inflammatoires non stéroïdiens).
Conduite à tenirAssociation déconseillée en cas de fonction rénale faible à modérée. Précaution d'emploi en cas de fonction rénale normale. Surveillance biologique de la fonction rénale.
IIModéré
Niveau de gravité: Précaution d'emploi
Cytotoxiques + Antivitamines K
Risques et mécanismesAugmentation du risque thrombotique et hémorragique au cours des affections tumorales. De surcroît, possible interaction entre les AVK et la chimiothérapie.
Conduite à tenirContrôle plus fréquent de l'INR.
IBas
Niveau de gravité: A prendre en compte
Cytotoxiques + Flucytosine
Risques et mécanismesRisque de majoration de la toxicité hématologique.
Conduite à tenir
Cytotoxiques + Immunosuppresseurs
Risques et mécanismesImmunodépression excessive avec risque de syndrome lymphoprolifératif.
Conduite à tenir

Contre-indications

XCritique
Niveau de gravité: Contre-indication absolue

Précautions

IIModéré
Niveau de gravité: Précaution
  • Antécédent de radiothérapie
  • Ascite
  • Bilirubinémie > 1,5 fois la limite supérieure normale
  • Diarrhée sévère
  • Enfant de moins de 15 ans
  • Epanchement pleural
  • Femme susceptible d'être enceinte
  • Homme en âge de procréer
  • Insuffisance hépatique
  • Insuffisance rénale : clairance de la créatinine < 45 ml/min
  • Mucite
  • Neutropénie < 1500 neutrophiles/mm3
  • Nouveau-né exposé in utero au médicament
  • Patient traité en association au cisplatine
  • Radiothérapie
  • Sujet à risque de maladie cardiovasculaire
  • Sujet à risque d'insuffisance rénale
  • Thrombopénie < 100 000 plaquettes/mm3
  • Transaminases sériques > 3 fois la limite supérieure normale
  • Vaccins vivants
  • Grossesse

Grossesse et allaitement

Contre-indications et precautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIX

XContre-indication absolueIIPrécaution

Risques spécifiques

  • En cas d'extravasation arrêter la perfusion et traiter la zone infiltrée
  • Risque d'anémie
  • Risque de diabète insipide
  • Risque de nécrose tubulaire aiguë
  • Risque de néphropathie
  • Risque de neutropénie
  • Risque de pancytopénie
  • Risque de réaction cutanée
  • Risque de réactivation radique
  • Risque de thrombopénie
  • Risque de trouble cardiovasculaire sévère
  • Risque de trouble cérébrovasculaire
  • Risque d'infarctus du myocarde
  • Risque d'insuffisance médullaire
  • Risque d'insuffisance rénale aiguë

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée(≥1/1 000)Fréquence basse (<1/1 000)Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIREALAT (augmentation) (Fréquent)
ASAT (augmentation) (Fréquent)
Clairance de la créatinine (diminution) (Très fréquent)
Créatininémie (augmentation) (Très fréquent)
Gamma GT (augmentation) (Fréquent)
Granulopénie (Très fréquent)
Hémoglobinémie (diminution) (Très fréquent)
Leucopénie (Très fréquent)
Neutropénie (Très fréquent)
Numération plaquettaire diminuée (Fréquent)
CANCEROLOGIEPneumopathie radique (Peu fréquent) Réactivation radique
DERMATOLOGIEAlopécie (Fréquent)
Dermatite exfoliative (Très fréquent)
Eruption cutanée (Très fréquent)
Erythème polymorphe (Fréquent)
Exfoliation cutanée (Très fréquent)
Hyperpigmentation cutanée (Fréquent)
Mucite (Fréquent)
Prurit (Fréquent)
Urticaire (Fréquent)
Dermatite (Très rare)
Dermatose bulleuse (Très rare)
Eczéma (Très rare)
Epidermolyse bulleuse (Très rare)
Erythème cutané (Rare)
Erythème oedémateux (Très rare)
Nécrolyse épidermique toxique (Très rare)
Pemphigoïde (Très rare)
Phénomène de rappel (Rare)
Prurigo (Très rare)
Pseudocellulite (Très rare)
Syndrome de Stevens-Johnson (Très rare)
Desquamation cutanée
Infection cutanée
Syndrome de Lyell
DIVERSDouleur (Fréquent)
Douleur thoracique (Fréquent)
Fatigue (Très fréquent)
Fièvre (Fréquent)
Neutropénie fébrile (Fréquent)
Oedème (Fréquent)
Oedème des membres inférieurs
HÉMATOLOGIEAnémie (Très fréquent)
Pancytopénie (Peu fréquent)
Anémie hémolytique (Rare)
Anémie hémolytique auto-immune (Rare)
Insuffisance de la moelle osseuse
Thrombopénie
HÉPATOLOGIE Hépatite (Rare)
IMMUNO-ALLERGOLOGIEHypersensibilité (Fréquent) Choc anaphylactique (Rare)
INFECTIOLOGIE D'ORIGINE BACTERIENNE Dermohypodermite (Très rare)
INFECTIOLOGIE NON PRECISÉEInfection (Très fréquent)
Sepsis (Fréquent)
INSTRUMENTATION Nécrose tissulaire post-extravasation
NUTRITION, MÉTABOLISMEAnorexie (Très fréquent)
Déshydratation (Fréquent)
OPHTALMOLOGIEConjonctivite (Fréquent)
Hypersécrétion lacrymale (Fréquent)
Hyposécrétion lacrymale (Fréquent)
Kératoconjonctivite sèche (Fréquent)
Maladie de la surface oculaire (Fréquent)
Oedème palpébral (Fréquent)
Pathologie de la surface oculaire (Fréquent)
ORL, STOMATOLOGIEDysgueusie (Fréquent)
Pharyngite (Très fréquent)
Sensation de vertige (Fréquent)
Stomatite (Très fréquent)
SYSTÈME CARDIOVASCULAIREAccident cardiovasculaire (Peu fréquent)
Angor (Peu fréquent)
Arythmie (Fréquent)
Arythmie supraventriculaire (Peu fréquent)
Embolie pulmonaire (Peu fréquent)
Infarctus du myocarde (Peu fréquent)
Insuffisance cardiaque (Fréquent)
Insuffisance coronarienne (Peu fréquent)
Ischémie des extrémités (Peu fréquent)
Maladie coronaire (Peu fréquent)
Nécrose des extrémités
SYSTÈME DIGESTIFColite (Peu fréquent)
Colite hémorragique (Peu fréquent)
Colite neutropénique (Peu fréquent)
Constipation (Fréquent)
Diarrhée (Très fréquent)
Douleur abdominale (Fréquent)
Dyspepsie (Fréquent)
Entérocolite nécrosante (Peu fréquent)
Hémorragie gastro-intestinale (Peu fréquent)
Nausée (Très fréquent)
Oesophagite (Peu fréquent)
Oesophagite radique (Peu fréquent)
Perforation intestinale (Peu fréquent)
Rectorragie (Peu fréquent)
Vomissement (Très fréquent)
Pyrosis
Trouble digestif
SYSTÈME NERVEUXAccident ischémique transitoire (Peu fréquent)
Accident vasculaire cérébral (Peu fréquent)
Accident vasculaire cérébral ischémique (Peu fréquent)
Hémorragie intracrânienne (Peu fréquent)
Neuropathie motrice périphérique (Fréquent)
Neuropathie périphérique sensitive (Fréquent)
Neuropathie motrice multifocale
SYSTÈME RESPIRATOIREPneumopathie interstitielle (Peu fréquent) Insuffisance respiratoire (Exceptionnel)
UROLOGIE, NÉPHROLOGIEDébit de filtration glomérulaire diminué (Fréquent)
Insuffisance rénale (Fréquent)
Insuffisance rénale aiguë (Peu fréquent)
Diabète insipide néphrogénique
Nécrose tubulaire aiguë
Néphropathie

Voir aussi les substances

Pémétrexed disodique

Détails sur les substances
Chimie
Synonymespemetrexed disodium
VIDAL Recos1
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster