Substance active palifermine

Mise à jour : 16 janvier 2013

Palifermine : Mécanisme d'action

Le palifermine est une protéine de 140 acides aminés avec un poids moléculaire de 16,3 kilodaltons. Le palifermine diffère du KGF humain endogène par la suppression des 23 premiers acides aminés N-terminaux, afin d'améliorer la stabilité de la protéine.

Le KGF (Keratinocyte Growth Factor) est une protéine qui se lie spécifiquement aux récepteurs de surface des cellules épithéliales cibles et qui stimule ainsi la prolifération, la différenciation et la régulation positive des mécanismes cytoprotecteurs (par exemple : induction d'enzymes antioxydantes). Le KGF endogène est un facteur de croissance spécifique des cellules épithéliales, produit par les cellules mésenchymateuses, avec une régulation positive naturelle en réponse aux lésions tissulaires épithéliales. 

 

Palifermine : Cas d'usage

Le palifermine est utilisé dans la prise en charge de mucites (mucosites) buccales au cours d’un traitement myélotoxique d'hémopathie maligne avec support par CSH (cellules souches hématopoïétiques).
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster