Substance active paclitaxel

À propos de la substance
Mise à jour : 16 janvier 2013

Paclitaxel : Mécanisme d'action

Le paclitaxel est un agent antimicrotubules. Il stimule l'assemblage des dimères de tubuline en microtubules et stabilise les microtubules en empêchant leur dépolymérisation. Cette stabilité inhibe la réorganisation dynamique normale du réseau de microtubules, un phénomène essentiel aux fonctions vitales des cellules au cours de l'interphase et de la mitose.

De plus, le paclitaxel induit la formation anormale de groupements ou de faisceaux de microtubules pendant toute la durée du cycle cellulaire et la constitution de multiples asters de microtubules pendant la mitose. 

Paclitaxel : Cas d'usage

Le paclitaxel est utilisé dans la prise en charge de :
  • cancers bronchopulmonaires non à petites cellules,
  • cancers de l’ovaire,
  • cancers du sein,
  • sarcomes de Kaposi associés au sida.
Fiches DCI VIDAL
Mise à jour : 15 Décembre 2022

Paclitaxel 6 mg/ml solution à diluer pour perfusion

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementSportVigilance
L ANTINEOPLASIQUES ET IMMUNOMODULATEURS
L01 ANTINEOPLASIQUES
L01C ALCALOÏDES VEGETAUX ET AUTRES MEDICAMENTS D'ORIGINE NATURELLE
L01CD TAXANES
L01CD01 PACLITAXEL
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIX

XContre-indication absolueIIPrécaution

Soyez très prudent
Soyez très prudent

Indications et modalités d'administration

PACLITAXEL 6 mg/ml sol diluer p perf

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Cancer bronchopulmonaire non à petites cellules
  • Cancer de l'ovaire avancé
  • Cancer de l'ovaire métastasique, traitement de 2e intention (du)
  • Cancer du sein localement avancé
  • Cancer du sein métastatique
  • Cancer du sein métastatique HER2 positif
  • Cancer du sein, traitement adjuvant (du)
  • Sarcome de Kaposi associé au SIDA, traitement de 2e intention (du)

Posologie

Unité de prise
ml
  • paclitaxel : 6 mg
Modalités d'administration
  • Voie intraveineuse (en perfusion)
  • A diluer avant administration
  • Administrer une prémédication antihistaminique H1 et H2 et par corticothérapie
  • Posologie à adapter en fonction de la tolérance
  • Traitement à administrer par cure
Posologie
Patient à partir de 18 an(s)
Patient quel que soit le poids
Patient de sexe féminin
Cancer de l'ovaire avancé
Posologie standard
Dans le cas de : Schéma posologique 1
  • Administrer par perfusion intraveineuse de 3 heures
  • Traitement à utiliser en association suivant le protocole en vigueur
  • 175 mg/m² 1 fois ce jour toutes les 3 semaines
Dans le cas de : Schéma posologique 2
  • Administrer par perfusion intraveineuse de 24 heures
  • Traitement à utiliser en association suivant le protocole en vigueur
  • 135 mg/m² 1 fois ce jour toutes les 3 semaines
Cancer de l'ovaire métastasique, traitement de 2e intention (du)
Posologie standard
  • Administrer par perfusion intraveineuse de 3 heures
  • 175 mg/m² 1 fois ce jour toutes les 3 semaines
Cancer du sein, traitement adjuvant (du)
Posologie standard
  • Administrer par perfusion intraveineuse de 3 heures
  • Durée du traitement limitée à 4 cycles
  • Respecter un intervalle de 3 semaines entre 2 cures
  • 175 mg/m² 1 fois ce jour toutes les 3 semaines
Cancer du sein localement avancé - Cancer du sein métastatique - Cancer du sein métastatique HER2 positif
Posologie standard
Dans le cas de : Traitement associé
  • Administrer par perfusion intraveineuse de 3 heures
  • Respecter un intervalle de 3 semaines entre 2 cures
  • Traitement à utiliser en association suivant le protocole en vigueur
  • 175 à 220 mg/m² 1 fois ce jour toutes les 3 semaines
Dans le cas de : Monothérapie
  • Administrer par perfusion intraveineuse de 3 heures
  • Respecter un intervalle de 3 semaines entre 2 cures
  • 175 mg/m² 1 fois ce jour toutes les 3 semaines
Patient de sexe masculin ou féminin
Cancer bronchopulmonaire non à petites cellules
Posologie standard
  • Administrer par perfusion intraveineuse de 3 heures
  • Respecter un intervalle de 3 semaines entre 2 cures
  • Traitement à utiliser en association suivant le protocole en vigueur
  • 175 mg/m² 1 fois ce jour toutes les 3 semaines
Sarcome de Kaposi associé au SIDA, traitement de 2e intention (du)
Posologie standard
  • Administrer par perfusion intraveineuse de 3 heures
  • Respecter un intervalle de 2 semaines entre 2 cures
  • 100 mg/m² 1 fois ce jour toutes les 2 semaines

Mises en garde

  • A diluer avant administration
  • Administrer une prémédication antihistaminique H1 et H2 et par corticothérapie
  • Info du patient :ce trt peut altérer la capacité à conduire des véhicules et à utiliser des machines
  • Info prof de santé : informer la patiente des risques du trt pour le foetus en cas de grossesse
  • Information du patient : consulter son médecin en cas de suspicion de grossesse
  • Information du patient : envisager une conservation du sperme avant le début du traitement
  • Information du patient : ne pas s'exposer directement au soleil ou aux rayonnements UV
  • Interaction phytothérapique : millepertuis
  • Interrompre l'allaitement pendant le traitement
  • Médicament mutagène
  • Médicament tératogène
  • Ne pas administrer par voie intra-artérielle
  • Réservé au sujet de plus de 18 ans
  • Risque sur la fertilité masculine
  • Traitement à administrer en service spécialisé
  • Traitement à arrêter en cas d'apparition de réaction sévère d'hypersensibilité
  • Traitement à arrêter en cas de pneumopathie non infectieuse
  • Traitement à arrêter en cas d'oedème maculaire cystoïde
  • Utiliser chez la partenaire une contraception efficace pdt le trt puis pdt 6 mois après arrêt du trt
  • Utiliser une contraception efficace pdt le traitement puis pdt 6 mois après l'arrêt du traitement

Incompatibilités physicochimiques

  • A n'utiliser qu'avec le nécessaire d'administration recommandé
  • Compatibilité avec certains matériaux
  • Compatibilité avec certains solvants
  • Incompatibilité avec certains matériaux
  • Incompatibilité avec tous les médicaments

Surveillances du traitement

  • Surveillance de la fonction cardiaque pendant le traitement
  • Surveillance de la formule sanguine pendant le traitement
  • Surveillance médicale avec disponibilité de matériel de réanimation pendant le traitement

Informations relatives à la sécurité du patient

PACLITAXEL 6 mg/ml sol diluer p perf
Niveau de risque : XCritiqueIIIElevéIIModéréIBas

Interactions médicamenteuses

XCritique
Niveau de gravité: Contre-indication
Cytotoxiques + Vaccins vivants atténués
Risques et mécanismesRisque de maladie vaccinale généralisée éventuellement mortelle.
Conduite à tenir- Et pendant les 6 mois suivant l'arrêt de la chimiothérapie. - Et, à l'exception de l'hydroxycarbamide dans son indication chez le patient drépanocytaire.
Paclitaxel + Millepertuis (voie orale)
Risques et mécanismesRisque de moindre efficacité du taxane par augmentation de son métabolisme par le millepertuis.
Conduite à tenir
IIIHaut
Niveau de gravité: Association déconseillée
Cytotoxiques + Olaparib
Risques et mécanismesRisque de majoration de l'effet myélosuppresseur du cytotoxique.
Conduite à tenir
Cytotoxiques + Phénytoïne (et par extrapolation, fosphénytoïne) (voie systémique)
Risques et mécanismesRisque de survenue de convulsions par diminution de l'absorption digestive de la seule phénytoïne par le cytotoxique, ou bien risque de majoration de la toxicité ou de perte d'efficacité du cytotoxique par augmentation de son métabolisme hépatique par la phénytoïne ou la fosphénytoïne.
Conduite à tenir
Paclitaxel + Anticonvulsivants inducteurs enzymatiques
Risques et mécanismesDiminution des concentrations du cytotoxique par augmentation de son métabolisme par l'inducteur, avec risque de moindre efficacité.
Conduite à tenir
Paclitaxel + Inducteurs enzymatiques (sauf anticonvulsivants)
Risques et mécanismesDiminution des concentrations du cytotoxique par augmentation de son métabolisme par l'inducteur, avec risque de moindre efficacité.
Conduite à tenir
Substrats à risque du CYP3A4 + Crizotinib
Risques et mécanismesRisque de majoration de la toxicité de ces molécules par diminution de leur métabolisme et/ou augmentation de leur biodisponibilité par le crizotinib.
Conduite à tenir
Substrats à risque du CYP3A4 + Idélalisib
Risques et mécanismesAugmentation des concentrations plasmatiques du substrat par diminution de son métabolisme hépatique par l'idélalisib.
Conduite à tenir
IIModéré
Niveau de gravité: Précaution d'emploi
Cytotoxiques + Antivitamines K
Risques et mécanismesAugmentation du risque thrombotique et hémorragique au cours des affections tumorales. De surcroît, possible interaction entre les AVK et la chimiothérapie.
Conduite à tenirContrôle plus fréquent de l'INR.
Paclitaxel + Amiodarone
Risques et mécanismesRisque de majoration des effets indésirables du paclitaxel par diminution de son métabolisme hépatique par l'amiodarone.
Conduite à tenirSurveillance clinique et adaptation éventuelle de la posologie du paclitaxel.
Paclitaxel + Déférasirox
Risques et mécanismesRisque d'augmentation des concentrations plasmatiques du paclitaxel par inhibition de son métabolisme hépatique par le deferasirox.
Conduite à tenirSurveillance clinique et biologique étroite.
Paclitaxel + Gemfibrozil
Risques et mécanismesRisque d'augmentation des concentrations plasmatiques du paclitaxel par inhibition de son métabolisme hépatique par le gemfibrozil.
Conduite à tenirSurveillance clinique et biologique étroite et adaptation de la posologie du paclitaxel pendant l'association.
Paclitaxel + Triméthoprime (voie IV)
Risques et mécanismesRisque d'augmentation des concentrations plasmatiques du paclitaxel par inhibition de son métabolisme hépatique par le triméthoprime.
Conduite à tenirSurveillance clinique et biologique étroite et adaptation de la posologie du paclitaxel pendant l'association.
Paclitaxel + Triméthoprime (voie orale)
Risques et mécanismesRisque d'augmentation des concentrations plasmatiques du paclitaxel par inhibition de son métabolisme hépatique par le triméthoprime.
Conduite à tenirSurveillance clinique et biologique étroite et adaptation de la posologie du paclitaxel pendant l'association.
IBas
Niveau de gravité: A prendre en compte
Cytotoxiques + Flucytosine
Risques et mécanismesRisque de majoration de la toxicité hématologique.
Conduite à tenir
Cytotoxiques + Immunosuppresseurs
Risques et mécanismesImmunodépression excessive avec risque de syndrome lymphoprolifératif.
Conduite à tenir
Paclitaxel + Clopidogrel
Risques et mécanismesAugmentation des concentrations du paclitaxel par le clopidogrel, avec risque de majoration des effets indésirables.
Conduite à tenir
Substrats à risque du CYP3A4 + Inhibiteurs puissants du CYP3A4 (sauf ritonavir)
Risques et mécanismesMajoration des effets indésirables propres à chaque substrat, avec conséquences souvent sévères.
Conduite à tenir
Substrats à risque du CYP3A4 + Ritonavir
Risques et mécanismesMajoration des effets indésirables propres à chaque substrat, avec conséquences souvent sévères.
Conduite à tenir

Contre-indications

XCritique
Niveau de gravité: Contre-indication absolue
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Infection non contrôlée
  • Infection sévère
  • Insuffisance hépatique sévère
  • Neutropénie < 1000 neutrophiles/mm3 dans le sarcome de Kaposi lié au SIDA
  • Neutropénie < 1500 neutrophiles/mm3
  • Allaitement

Précautions

IIModéré
Niveau de gravité: Précaution
  • Cancer bronchopulmonaire non à petites cellules
  • Cancer de l'ovaire
  • Cancer du sein métastatique
  • Cholestase sévère
  • Contraception hormonale
  • Femme susceptible d'être enceinte
  • Homme en âge de procréer
  • Insuffisance hépatique légère à modérée
  • Insuffisance rénale
  • Partenaire enceinte ou susceptible de l'être
  • Patient traité en association au cisplatine
  • Radiothérapie thoracique
  • Radiothérapie thoracique, antécédent
  • Sarcome de Kaposi
  • Sujet de moins de 18 ans
  • Thrombopénie < 100 000 plaquettes/mm3
  • Grossesse

Grossesse et allaitement

Contre-indications et precautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIX

XContre-indication absolueIIPrécaution

Risques spécifiques

  • Risque d'anomalie de l'électrocardiogramme
  • Risque d'aplasie médullaire
  • Risque d'arythmie
  • Risque de colite pseudomembraneuse
  • Risque de mucosite/stomatite
  • Risque de neuropathie périphérique
  • Risque de pneumopathie
  • Risque de réaction d'hypersensibilité
  • Risque de septicémie neutropénique
  • Risque de syncope
  • Risque de trouble de la conduction cardiaque
  • Risque de trouble digestif
  • Risque d'extravasation
  • Risque d'oedème maculaire

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée(≥1/1 000)Fréquence basse (<1/1 000)Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIREALAT (augmentation) (Fréquent)
ASAT (augmentation) (Fréquent)
Créatininémie (augmentation) (Peu fréquent)
Elévation de la température corporelle (Fréquent)
Erythropénie (Fréquent)
Gamma GT (augmentation) (Peu fréquent)
Hématocrite (diminution) (Fréquent)
Hyperbilirubinémie (Peu fréquent)
Hyperglycémie (Peu fréquent)
Hyperphosphatémie (Peu fréquent)
Hypoalbuminémie (Peu fréquent)
Hypocalcémie (Peu fréquent)
Hypoglycémie (Peu fréquent)
Hypokaliémie (Peu fréquent)
Hyponatrémie (Peu fréquent)
Hypophosphatémie (Peu fréquent)
LDH (augmentation) (Peu fréquent)
Leucopénie (Très fréquent)
Lymphopénie (Très fréquent)
Neutropénie (Très fréquent)
Phosphatases alcalines (augmentation) (Fréquent)
Hypomagnésémie
CANCEROLOGIEDouleur cancéreuse (Peu fréquent)
Nécrose tumorale (Peu fréquent)
Pneumopathie radique (Rare)
Réaction sur site irradié (Rare)
Syndrome de lyse tumorale
DERMATOLOGIEAcné (Fréquent)
Alopécie (Très fréquent)
Cellulite (Peu fréquent)
Coloration de l'ongle (Fréquent)
Décoloration de l'ongle (Fréquent)
Dermatite allergique (Peu fréquent)
Dermatite exfoliative (Peu fréquent)
Dermatose (Peu fréquent)
Douleur cutanée (Peu fréquent)
Eruption maculopapuleuse (Peu fréquent)
Eruption prurigineuse (Peu fréquent)
Erythème cutané (Fréquent)
Erythème facial (Très fréquent)
Fibrose cutanée (Fréquent)
Folliculite (Fréquent)
Hyperhidrose (Peu fréquent)
Hypermélanose (Fréquent)
Hypersudation (Peu fréquent)
Hypersudation nocturne (Peu fréquent)
Hypotrichose (Peu fréquent)
Lésion cutanée (Peu fréquent)
Mucite (Peu fréquent)
Nécrose cutanée (Fréquent)
Onycholyse (Fréquent)
Onychomadèse (Peu fréquent)
Onychopathie (Peu fréquent)
Photosensibilisation (Peu fréquent)
Pigmentation (modification) (Peu fréquent)
Sécheresse cutanée (Fréquent)
Urticaire (Peu fréquent)
Urticaire généralisée (Peu fréquent)
Vitiligo (Peu fréquent)
Erythème polymorphe (Très rare)
Syndrome de Lyell (Très rare)
Syndrome de Stevens-Johnson (Très rare)
Décoloration au site d'injection
Eruption cutanée
Erythrodysesthésie palmoplantaire
Ongle (modification)
Prurit
Sclérodermie
Sclérodermie localisée
DIVERSAltération de l'état général (Fréquent)
Aréflexie (Peu fréquent)
Asthénie (Très fréquent)
Douleur des extrémités (Fréquent)
Douleur du flanc (Peu fréquent)
Douleur thoracique (Peu fréquent)
Faiblesse (Fréquent)
Fatigue (Très fréquent)
Fièvre (Très fréquent)
Frisson (Fréquent)
Gêne thoracique (Peu fréquent)
Neutropénie fébrile (Fréquent)
Oedème de la face (Peu fréquent)
Oedème périphérique (Fréquent)
Syndrome pseudogrippal (Fréquent)
Décès
Défaillance multiviscérale
Douleur des membres
Douleur inguinale
Oedème
GYNÉCOLOGIE, OBSTÉTRIQUEMastodynie (Peu fréquent)
HÉMATOLOGIEAnémie (Très fréquent)
Aplasie médullaire (Très fréquent)
Contusion (Peu fréquent)
Hémorragie (Très fréquent)
Purpura thrombopénique thrombotique (Peu fréquent)
Thrombopénie (Peu fréquent)
Leucémie aiguë myéloblastique (Très rare)
Pancytopénie (Rare)
Syndrome myélodysplasique (Très rare)
Coagulation intravasculaire disséminée
HÉPATOLOGIECholangite (Fréquent)
Hépatomégalie (Peu fréquent)
Nécrose hépatique (Très rare)
IMMUNO-ALLERGOLOGIEHypersensibilité retardée (Peu fréquent)
Oedème de Quincke (Peu fréquent)
Choc anaphylactique (Très rare)
Réaction anaphylactique (Rare)
Hypersensibilité
Lupus érythémateux disséminé
INFECTIOLOGIE D'ORIGINE FONGIQUECandidose (Fréquent)
Candidose oropharyngée (Peu fréquent)
Mycose (Peu fréquent)
Candidose buccale
INFECTIOLOGIE D'ORIGINE VIRALEInfection à herpès-virus (Peu fréquent)
Infection virale (Peu fréquent)
Zona (Peu fréquent)
INFECTIOLOGIE NON PRECISÉEInfection (Fréquent)
Infection au site d'injection (Peu fréquent)
Infection au site du cathéter (Peu fréquent)
Infection neutropénique (Peu fréquent)
Septicémie (Fréquent)
Péritonite (Rare)
INSTRUMENTATIONDouleur au point d'injection (Fréquent)
Eruption cutanée au point d'injection (Peu fréquent)
Erythème au point d'injection (Fréquent)
Induration au site d'injection (Fréquent)
Inflammation au site d'injection (Fréquent)
Oedème au point d'injection (Fréquent)
Réaction au point d'injection (Peu fréquent)
Cellulite au site d'injection
Dermatose post-extravasation
Desquamation au site d'injection
Fibrose au point d'injection
Inflammation post-extravasation
Nécrose au point d'injection
Nécrose tissulaire post-extravasation
NUTRITION, MÉTABOLISMEAppétit diminué (Fréquent)
Déshydratation (Fréquent)
Inflation hydrique (Peu fréquent)
Poids (augmentation) (Peu fréquent)
Poids (diminution) (Fréquent)
Polydipsie (Peu fréquent)
Anorexie
OPHTALMOLOGIEAcuité visuelle (diminution) (Peu fréquent)
Champ visuel (modification) (Peu fréquent)
Conjonctivite (Peu fréquent)
Douleur oculaire (Peu fréquent)
Hypersécrétion lacrymale (Fréquent)
Hyposécrétion lacrymale (Fréquent)
Irritation oculaire (Peu fréquent)
Kératite (Peu fréquent)
Madarose (Fréquent)
Prurit oculaire (Peu fréquent)
Syndrome de Gougerot-Sjögren (Fréquent)
Trouble de la vision (Peu fréquent)
Vision floue (Fréquent)
Lésion du nerf optique (Très rare)
Scotome scintillant (Très rare)
Corps flottant du vitré
Oedème maculaire
Oedème maculaire cystoïde
Photopsie
ORL, STOMATOLOGIEAcouphène (Peu fréquent)
Congestion nasale (Peu fréquent)
Congestion sinusienne (Peu fréquent)
Douleur buccofaciale (Peu fréquent)
Douleur gingivale (Peu fréquent)
Douleur pharyngo-laryngée (Fréquent)
Dysgueusie (Fréquent)
Enrouement (Peu fréquent)
Epistaxis (Fréquent)
Glossodynie (Peu fréquent)
Hypersécrétion oropharyngée (Peu fréquent)
Hypoesthésie pharyngée (Fréquent)
Hyposécrétion nasale (Peu fréquent)
Hyposialie (Peu fréquent)
Otalgie (Peu fréquent)
Rhinite (Fréquent)
Rhinite allergique (Peu fréquent)
Rhinopharyngite (Peu fréquent)
Rhinorrhée (Fréquent)
Sécheresse pharyngée (Peu fréquent)
Sensation de vertige (Très fréquent)
Sinusite (Fréquent)
Stomatite (Très fréquent)
Ulcération buccale (Peu fréquent)
Vertige (Fréquent)
Vertige otolithique (Peu fréquent)
Ototoxicité (Très rare)
Surdité (Très rare)
Pharyngite
PSYCHIATRIEAgitation (Peu fréquent)
Anxiété (Fréquent)
Dépression (Fréquent)
Insomnie (Fréquent)
Léthargie (Fréquent)
Nervosité (Fréquent)
Trouble psychique (Fréquent)
Confusion mentale (Très rare)
SYSTÈME CARDIOVASCULAIREArythmie (Fréquent)
Bouffée de chaleur (Fréquent)
Cardiomyopathie (Peu fréquent)
Choc septique (Peu fréquent)
Embolie pulmonaire (Peu fréquent)
Extrasystole bigéminée (Peu fréquent)
Hypertension artérielle (Fréquent)
Hypotension artérielle (Peu fréquent)
Hypotension orthostatique (Peu fréquent)
Infarctus du myocarde (Peu fréquent)
Jambe lourde (Peu fréquent)
Lymphoedème (Fréquent)
Malaise (Fréquent)
Palpitation (Fréquent)
Pression artérielle (augmentation) (Peu fréquent)
Refroidissement des extrémités (Peu fréquent)
Syncope (Peu fréquent)
Tachycardie (Fréquent)
Tachycardie supraventriculaire (Fréquent)
Tachycardie ventriculaire (Peu fréquent)
Thrombophlébite (Peu fréquent)
Vasodilatation (Fréquent)
Arrêt cardiaque (Rare)
Bloc auriculoventriculaire (Rare)
Bradycardie (Rare)
Fibrillation auriculaire (Très rare)
Insuffisance cardiaque (Rare)
Insuffisance ventriculaire gauche (Rare)
Thrombose (Rare)
Thrombose mésentérique (Très rare)
Phlébite
Trouble de la conduction cardiaque
SYSTÈME DIGESTIFConstipation (Très fréquent)
Diarrhée (Très fréquent)
Distension abdominale (Fréquent)
Dyspepsie (Fréquent)
Dysphagie (Peu fréquent)
Flatulence (Peu fréquent)
Méléna (Fréquent)
Nausée (Très fréquent)
Occlusion intestinale (Fréquent)
Oesophagite (Peu fréquent)
Rectorragie (Peu fréquent)
Reflux gastro-oesophagien (Fréquent)
Selle liquide (Peu fréquent)
Vomissement (Très fréquent)
Ascite (Très rare)
Colite neutropénique (Très rare)
Colite pseudomembraneuse (Très rare)
Entérocolite nécrosante (Très rare)
Iléus paralytique (Très rare)
Neuropathie végétative (Très rare)
Colite ischémique
Douleur abdominale
Pancréatite
Perforation intestinale
SYSTÈME MUSCULO-SQUELETTIQUECrampe (Fréquent)
Crampes des membres inférieurs (Fréquent)
Dorsalgie (Fréquent)
Douleur articulaire (Très fréquent)
Douleur dans le cou (Peu fréquent)
Douleur musculaire (Très fréquent)
Douleur musculo-squelettique (Peu fréquent)
Douleur osseuse (Fréquent)
Faiblesse musculaire (Peu fréquent)
Spasme musculaire (Peu fréquent)
SYSTÈME NERVEUXAtaxie (Fréquent)
Céphalée (Fréquent)
Dyskinésie (Peu fréquent)
Hypoesthésie (Très fréquent)
Hypoesthésie buccale (Fréquent)
Hypokinésie (Fréquent)
Hyporéflexie ostéotendineuse (Peu fréquent)
Myasthénie (Fréquent)
Neuropathie (Très fréquent)
Neuropathie périphérique (Fréquent)
Neuropathie périphérique sensitive (Fréquent)
Névralgie (Peu fréquent)
Paralysie faciale (Peu fréquent)
Paresthésie (Très fréquent)
Polyneuropathie (Peu fréquent)
Somnolence (Fréquent)
Tremblement (Peu fréquent)
Trouble neurosensoriel (Fréquent)
Convulsions (Très rare)
Encéphalopathie (Très rare)
Encéphalopathie hépatique (Très rare)
Etat de mal épileptique (Très rare)
Mouvement tonico-clonique (Très rare)
Neuropathie optique (Très rare)
Neuropathie crânienne
Neuropathie motrice multifocale
Parésie
Trouble de la marche
SYSTÈME RESPIRATOIREDyspnée (Fréquent)
Epanchement pleural (Peu fréquent)
Hémoptysie (Fréquent)
Infection des voies respiratoires supérieures (Très fréquent)
Pneumonie (Fréquent)
Pneumopathie (Peu fréquent)
Râle bronchique ronflant (Peu fréquent)
Toux (Fréquent)
Toux productive (Peu fréquent)
Trouble respiratoire (Peu fréquent)
Fibrose pulmonaire (Rare)
Hypertension artérielle pulmonaire (Très rare)
Insuffisance respiratoire (Rare)
Pneumopathie interstitielle (Rare)
Bronchite
UROLOGIE, NÉPHROLOGIEDysurie (Peu fréquent)
Hématurie (Peu fréquent)
Incontinence urinaire (Peu fréquent)
Infection urinaire (Fréquent)
Insuffisance rénale aiguë (Fréquent)
Nycturie (Peu fréquent)
Pollakiurie (Peu fréquent)
Polyurie (Peu fréquent)
Syndrome hémolytique et urémique (Peu fréquent)

Voir aussi les substances

Paclitaxel

Détails sur les substances
Chimie
IUPAC5 bêta,20-époxy-1,2 alpha,4,7 bêta,10 bêta,13 alpha-hexahydroxytax-11-en-9-one 4,10-diacétate benzoate de (2R,3S)-N-benzoyl-3-phénylisoserine
Synonymespaclitaxel
Actualités liées18
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster