À propos de Nitisinone
Mise à jour : 16 janvier 2013
Nitisinone : Mécanisme d'action

Le traitement par la nitisinone normalise le métabolisme des porphyrines avec une activité normale de la PBG-synthase érythrocytaire et un taux urinaire normal de 5-ALA, une excrétion urinaire de succinylacétone réduite, un taux plasmatique de tyrosine accru et une excrétion urinaire d'acides phénoliques accrue. 

Dans la tyrosinémie de type 1 (HT-1), l'anomalie biochimique est une carence en fumarylacétoacétate-hydrolase, qui est la dernière enzyme de la voie catabolique de la tyrosine. La nitisinone est un inhibiteur compétitif de la 4-hydroxyphénylpyruvate dioxygénase, une enzyme en amont de la fumarylacétoacétate-hydrolase sur la voie catabolique de la tyrosine. En inhibant le catabolisme de la tyrosine chez les patients avec HT-1, la nitisinone empêche l'accumulation de produits intermédiaires toxiques, le maleylacétoacétate et le fumarylacétoacétate. Chez les patients avec une tyrosinémie héréditaire de type 1 (HT-1), ces produits intermédiaires sont réduits en deux métabolites toxiques, la succinylacétone et le succinylacétoacétate. La succinylacétone inhibe la voie de synthèse des porphyrines, ce qui conduit à une accumulation de 5-aminolévulinate.

Gammes contenant la substance
Fiche DCI Vidal

Les fiches DCI Vidal constituent une base de connaissances pharmacologiques et thérapeutiques, proposée aux professionnels de santé, en complément des documents réglementaires publiés.

+ Lire la politique éditoriale des Fiches DCI VIDAL

Nitisinone 10 mg gélule

Dernière modification : 06/05/2024 - Révision : 30/01/2023

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementDopantVigilance
A - VOIES DIGESTIVES ET METABOLISME
A16 - AUTRES MEDICAMENTS DES VOIES DIGESTIVES ET DU METABOLISME
A16A - AUTRES MEDICAMENTS DES VOIES DIGESTIVES ET DU METABOLISME
A16AX - DIVERS MEDICAMENTS DES VOIES DIGESTIVES ET DU METABOLISME
A16AX04 - NITISINONE
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIX

X Contre-indication absolue II Précaution

INDICATIONS ET MODALITÉS D'ADMINISTRATION

NITISINONE 10 mg gél

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Alcaptonurie chez l'adulte
  • Tyrosinémie héréditaire de type 1, en association au régime alimentaire

Posologie

Unité de prise
gélule
  • nitisinone : 10 mg
Modalités d'administration
  • Voie orale
  • Administrer soit toujours pdt le repas soit toujours en dehors du repas
  • Possibilité de dissoudre le contenu de la gélule dans l'eau ou dans un aliment
  • Respecter un régime alimentaire restrictif en tyrosine et phénylalanine
Posologie
Patient jusqu'à 18 an(s)
Poids
Tyrosinémie héréditaire de type 1, en association au régime alimentaire
Traitement initial
  • Traitement à instaurer aussi rapidement que possible
  • 1 mg/kg en 2 prises par jour
  • Ne pas administrer moins de 1 mois.
Traitement ultérieur
  • Traitement à instaurer aussi rapidement que possible
  • 1 à 2 mg/kg en 2 prises par jour
  • Posologie maximale: 2 mg/kg par jour
Poids >= 20 kg
Tyrosinémie héréditaire de type 1, en association au régime alimentaire
Traitement initial
  • Traitement à instaurer aussi rapidement que possible
  • 1 mg/kg en 1 prise par jour
  • Ne pas administrer moins de 1 mois.
Traitement ultérieur
  • Traitement à instaurer aussi rapidement que possible
  • 1 à 2 mg/kg en 1 à 2 prises par jour
  • Posologie maximale: 2 mg/kg par jour
Patient à partir de 18 an(s)
Poids
Tyrosinémie héréditaire de type 1, en association au régime alimentaire
Traitement initial
  • Traitement à instaurer aussi rapidement que possible
  • 1 mg/kg en 2 prises par jour
  • Ne pas administrer moins de 1 mois.
Traitement ultérieur
  • Traitement à instaurer aussi rapidement que possible
  • 1 à 2 mg/kg en 2 prises par jour
  • Posologie maximale: 2 mg/kg par jour
Poids >= 20 kg
Tyrosinémie héréditaire de type 1, en association au régime alimentaire
Traitement initial
  • Traitement à instaurer aussi rapidement que possible
  • 1 mg/kg en 1 prise par jour
  • Ne pas administrer moins de 1 mois.
Traitement ultérieur
  • Traitement à instaurer aussi rapidement que possible
  • 1 à 2 mg/kg en 1 à 2 prises par jour
  • Posologie maximale: 2 mg/kg par jour
Patient quel que soit le poids
Alcaptonurie chez l'adulte
Posologie standard
  • 10 mg 1 fois par jour

Modalités d'administration du traitement

  • Administrer soit toujours pdt le repas soit toujours en dehors du repas
  • Possibilité de dissoudre le contenu de la gélule dans l'eau ou dans un aliment
  • Traitement à instaurer aussi rapidement que possible

INFORMATIONS RELATIVES À LA SÉCURITÉ DU PATIENT

NITISINONE 10 mg gél
Niveau de risque : X Critique III Haut II Modéré I Bas

Contre-indications

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication absolue

Précautions

II Modéré
Niveau de gravité : Précautions
  • Alcaptonurie
  • Grossesse
  • Patient ayant des difficultés de déglutition
  • Tyrosinémie héréditaire de type 1

Interactions médicamenteuses

III Haut
Niveau de gravité : Association déconseillée

Médicaments administrés par voie orale + Topiques gastro-intestinaux, antiacides et adsorbants

Risques et mécanismesDiminution de l'absorption de certains autres médicaments ingérés simultanément.
Conduite à tenirPrendre les topiques ou antiacides, adsorbants à distance de ces substances (plus de 2 heures, si possible).
II Modéré
Niveau de gravité : Précaution d'emploi

Médicaments administrés par voie orale + Colestipol

Médicaments administrés par voie orale + Résines chélatrices

Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
I Bas
Niveau de gravité : A prendre en compte

Médicaments administrés par voie orale + Laxatifs (type macrogol)

Risques et mécanismesAvec les laxatifs, notamment en vue d'explorations endoscopiques : risque de diminution de l'efficacité du médicament administré avec le laxatif.
Conduite à tenirEviter la prise d'autres médicaments pendant et après l'ingestion dans un délai d'au moins 2 h après la prise du laxatif, voire jusqu'à la réalisation de l'examen.

Grossesse et allaitement

Contre-indications et précautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIX

X Contre-indication absolue II Précaution

Surveillances du patient

  • Surveillance clinique tous les 6 mois pendant le traitement
  • Surveillance de la fonction hépatique pendant le traitement
  • Surveillance de la formule sanguine pendant le traitement
  • Surveillance du taux d'acide aminolévulinique urinaire pendant le traitement
  • Surveillance du taux d'alpha-foetoprotéine plasmatique pendant le traitement
  • Surveillance du taux de protoporphyrine érythrocytaire pendant le traitement
  • Surveillance du taux de succinylacétone plasmatique pendant le traitement
  • Surveillance du taux de succinylacétone urinaire pendant le traitement
  • Surveillance du taux de tyrosine plasmatique pendant le traitement
  • Surveillance ophtalmologique avant et pendant le traitement

Mesures à associer au traitement

  • Respecter un régime alimentaire restrictif en tyrosine et phénylalanine

Information des professionnels de santé et des patients

  • Info patient : consulter un ophtalmologiste en cas de modification de la vision

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée (?1/1 000)Fréquence basse (Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE
  • Leucocytose (Peu fréquent)
  • Tyrosine augmentée (Très fréquent)
  • Leucopénie (Fréquent)
  • Granulopénie (Fréquent)
  • DERMATOLOGIE
  • Prurit (Fréquent)
  • Rash érythémateux (Peu fréquent)
  • Dermatite exfoliative (Peu fréquent)
  • Eruption cutanée (Fréquent)
  • Hyperkératose
  • HÉMATOLOGIE
  • Thrombopénie (Fréquent)
  • OPHTALMOLOGIE
  • Kératite (Fréquent)
  • Photophobie (Fréquent)
  • Opacité cornéenne (Fréquent)
  • Kératopathie (Très fréquent)
  • Conjonctivite (Fréquent)
  • Douleur oculaire (Très fréquent)
  • Blépharite (Peu fréquent)
  • SYSTÈME RESPIRATOIRE
  • Bronchite (Fréquent)
  • Pneumonie (Fréquent)
  • nitisinone

    Chimie

    IUPAC2-[2-nitro-4-(trifluorométhyl)benzoyl]cyclohexane-1,3-dione

    Posologie

    Defined Daily Dose (WHO)
    Oral:20 mg

    INFORMATIONS RELATIVES À LA SÉCURITÉ DU PATIENT

    NITISINONE 10 mg gél
    Niveau de risque : X Critique III Haut II Modéré I Bas

    Contre-indications

    X Critique
    Niveau de gravité : Contre-indication absolue

    Précautions

    II Modéré
    Niveau de gravité : Précautions
    • Alcaptonurie
    • Grossesse
    • Patient ayant des difficultés de déglutition
    • Tyrosinémie héréditaire de type 1

    Interactions médicamenteuses

    III Haut
    Niveau de gravité : Association déconseillée

    Médicaments administrés par voie orale + Topiques gastro-intestinaux, antiacides et adsorbants

    Risques et mécanismesDiminution de l'absorption de certains autres médicaments ingérés simultanément.
    Conduite à tenirPrendre les topiques ou antiacides, adsorbants à distance de ces substances (plus de 2 heures, si possible).
    II Modéré
    Niveau de gravité : Précaution d'emploi

    Médicaments administrés par voie orale + Colestipol

    Médicaments administrés par voie orale + Résines chélatrices

    Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
    Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
    I Bas
    Niveau de gravité : A prendre en compte

    Médicaments administrés par voie orale + Laxatifs (type macrogol)

    Risques et mécanismesAvec les laxatifs, notamment en vue d'explorations endoscopiques : risque de diminution de l'efficacité du médicament administré avec le laxatif.
    Conduite à tenirEviter la prise d'autres médicaments pendant et après l'ingestion dans un délai d'au moins 2 h après la prise du laxatif, voire jusqu'à la réalisation de l'examen.

    Grossesse et allaitement

    Contre-indications et précautions d'emploi
    Grossesse (mois)Allaitement
    123456789
    RisquesIIX

    X Contre-indication absolue II Précaution

    Surveillances du patient

    • Surveillance clinique tous les 6 mois pendant le traitement
    • Surveillance de la fonction hépatique pendant le traitement
    • Surveillance de la formule sanguine pendant le traitement
    • Surveillance du taux d'acide aminolévulinique urinaire pendant le traitement
    • Surveillance du taux d'alpha-foetoprotéine plasmatique pendant le traitement
    • Surveillance du taux de protoporphyrine érythrocytaire pendant le traitement
    • Surveillance du taux de succinylacétone plasmatique pendant le traitement
    • Surveillance du taux de succinylacétone urinaire pendant le traitement
    • Surveillance du taux de tyrosine plasmatique pendant le traitement
    • Surveillance ophtalmologique avant et pendant le traitement

    Mesures à associer au traitement

    • Respecter un régime alimentaire restrictif en tyrosine et phénylalanine

    Information des professionnels de santé et des patients

    • Info patient : consulter un ophtalmologiste en cas de modification de la vision

    Effets indésirables

    SystèmesFréquence de moyenne à élevée (?1/1 000)Fréquence basse (Fréquence inconnue
    ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE
  • Leucocytose (Peu fréquent)
  • Tyrosine augmentée (Très fréquent)
  • Leucopénie (Fréquent)
  • Granulopénie (Fréquent)
  • DERMATOLOGIE
  • Prurit (Fréquent)
  • Rash érythémateux (Peu fréquent)
  • Dermatite exfoliative (Peu fréquent)
  • Eruption cutanée (Fréquent)
  • Hyperkératose
  • HÉMATOLOGIE
  • Thrombopénie (Fréquent)
  • OPHTALMOLOGIE
  • Kératite (Fréquent)
  • Photophobie (Fréquent)
  • Opacité cornéenne (Fréquent)
  • Kératopathie (Très fréquent)
  • Conjonctivite (Fréquent)
  • Douleur oculaire (Très fréquent)
  • Blépharite (Peu fréquent)
  • SYSTÈME RESPIRATOIRE
  • Bronchite (Fréquent)
  • Pneumonie (Fréquent)
  • Voir aussi les substances

    Nitisinone

    Chimie
    IUPAC2-[2-nitro-4-(trifluorométhyl)benzoyl]cyclohexane-1,3-dione
    Posologie
    Defined Daily Dose (WHO)
    Oral:20 mg
    Actualités liées4
    Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster