Substance active nicotine

À propos de la substance
Mise à jour : 16 janvier 2013

Nicotine : Mécanisme d'action

L'arrêt brutal de la consommation de tabac après un usage journalier et prolongé entraîne un syndrome de sevrage comprenant au moins quatre des symptômes suivants : dysphorie ou humeur dépressive, insomnie, irritabilité, sentiments de frustration ou de colère, anxiété, difficulté de concentration, agitation ou impatience, ralentissement du rythme cardiaque, augmentation de l'appétit, augmentation du poids. La sensation du besoin impérieux de nicotine est considérée comme un symptôme clinique à part entière du syndrome de sevrage.

Les études cliniques ont montré que les produits de substitution nicotinique peuvent aider les fumeurs à s'abstenir de fumer ou à réduire leur consommation de tabac en diminuant les symptômes de sevrage.

Les effets néfastes de la poursuite de l'intoxication tabagique chez les patients coronariens et/ou des patients ayant des antécédents d'accident vasculaire cérébral ont été clairement démontrés. Des études réalisées chez ces patients ont démontré l'absence d'effet délétère des substituts nicotiniques. 

Nicotine : Cas d'usage

La nicotine est utilisée dans la prise en charge de sevrages tabagiques.
Fiches DCI VIDAL
Mise à jour : 15 Décembre 2022

Nicotine (résinate) 4 mg gomme à mâcher médicamenteuse

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementSportVigilance
N SYSTEME NERVEUX
N07 AUTRES MEDICAMENTS DU SYSTEME NERVEUX
N07B MEDICAMENTS UTILISES DANS LES TROUBLES TOXICOMANOGENES
N07BA MEDICAMENTS UTILISES DANS LA DEPENDANCE TABAGIQUE
N07BA01 NICOTINE
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

IIPrécaution

Indications et modalités d'administration

NICOTINE (résinate) 4 mg gomm mâcher médic

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Désintoxication tabagique

Posologie

Unité de prise
gomme
  • nicotine (résinate) : 4 mg
Modalités d'administration
  • Voie buccale
  • Info patient : ne pas manger ni boire pendant l'utilisation de la gomme à mâcher
  • Mastiquer lentement pendant 30 minutes
Posologie
Patient à partir de 15 an(s)
Patient quel que soit le poids
Désintoxication tabagique
Traitement initial
Dans le cas de : Arrêt complet du tabac
  • 1 gomme 8 à 12 fois par jour
  • Pendant 3 mois
Traitement ultérieur
Dans le cas de : Arrêt complet du tabac
  • Traitement à arrêter progressivement
  • Traitement à réévaluer en cas de persistance ou d'aggravation des symptômes ou de la pathologie
  • 1 gomme 1 à 8 fois par jour
Posologie standard
Dans le cas de : Abstinence temporaire du tabac
  • 1 gomme 8 à 12 fois par jour
Dans le cas de : Réduction tabagique
  • Traitement à réévaluer après 6 semaines de traitement
  • 1 gomme 8 à 12 fois par jour
Durées absolues de traitement

Ne pas dépasser 12 mois de traitement.

Posologies maximales
  • Dose maximale par prise: 1 gomme
  • Nombre d'unité de prise maximale: 15 gommes par jour

Mises en garde

  • Info du patient : s'abstenir de fumer pendant le traitement pour une meilleure efficacité
  • Ne pas laisser à la portée d'un enfant
  • Réservé à l'adulte

Informations relatives à la sécurité du patient

NICOTINE (résinate) 4 mg gomm mâcher médic
Niveau de risque : XCritiqueIIIElevéIIModéréIBas

Interactions médicamenteuses

IBas
Niveau de gravité: A prendre en compte
Traitement de substitution nicotinique + Médicaments à risque lors du sevrage tabagique
Risques et mécanismesRisque de surdosage lors du remplacement du tabac par le traitement substitutif.
Conduite à tenir

Contre-indications

XCritique
Niveau de gravité: Contre-indication absolue
  • Hypersensibilité à la nicotine
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Sujet non-fumeur
  • Tabagisme occasionnel

Précautions

IIModéré
Niveau de gravité: Précaution
  • Accident vasculaire cérébral, antécédent récent (d')
  • Angor instable, antécédent récent (d')
  • Antécédent d'épilepsie
  • Antécédent récent d'infarctus du myocarde
  • Artériopathie péripherique sténosante
  • Arythmie sévère
  • Arythmie sévère, antécédent
  • Diabète
  • Enfant de moins de 15 ans
  • Gastrite
  • Hypertension artérielle
  • Hypertension artérielle non contrôlée
  • Hyperthyroïdie
  • Hyperthyroïdie non contrôlée
  • Infarctus du myocarde
  • Insuffisance cardiaque
  • Insuffisance hépatique sévère
  • Insuffisance rénale sévère
  • Muqueuse buccopharyngée, inflammation (de la)
  • Oesophagite
  • Patient ayant des difficultés de mastication
  • Patient hospitalisé
  • Phéochromocytome
  • Stomatite
  • Sujet allergique
  • Sujet porteur de prothèse dentaire
  • Traitement par médicaments métabolisés par le CYP1A2 ou CYP1A1
  • Trouble vasculaire cérébral
  • Ulcère gastrique
  • Ulcère gastroduodénal évolutif
  • Allaitement
  • Grossesse

Grossesse et allaitement

Contre-indications et precautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

IIPrécaution

Risques spécifiques

  • Risque de réaction cutanée
  • Risque de transfert de dépendance

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée(≥1/1 000)Fréquence basse (<1/1 000)Fréquence inconnue
DERMATOLOGIEEruption cutanée (Peu fréquent)
Erythème cutané (Peu fréquent)
Hyperhidrose (Peu fréquent)
Prurit (Peu fréquent)
Urticaire (Peu fréquent)
DIVERSAsthénie (Peu fréquent)
Douleur thoracique (Peu fréquent)
Fatigue (Fréquent)
Gêne thoracique (Peu fréquent)
Sensation de brûlure (Fréquent)
Syndrome pseudogrippal
IMMUNO-ALLERGOLOGIEHypersensibilité (Fréquent) Choc anaphylactique (Rare)
Oedème de Quincke (Rare)
Réaction allergique généralisée (Rare)
Angioedème
Réaction anaphylactique
INFECTIOLOGIE D'ORIGINE VIRALE Herpès labial
OPHTALMOLOGIE Hypersécrétion lacrymale
Vision floue
ORL, STOMATOLOGIEAphte (Peu fréquent)
Congestion nasale (Peu fréquent)
Douleur maxillaire (Fréquent)
Douleur oropharyngée (Peu fréquent)
Douleur pharyngo-laryngée (Fréquent)
Dysgueusie (Fréquent)
Dysphonie (Peu fréquent)
Eternuement (Peu fréquent)
Exfoliation de la muqueuse buccale (Peu fréquent)
Glossite (Peu fréquent)
Irritation buccale (Fréquent)
Irritation de la gorge (Très fréquent)
Pharyngite (Fréquent)
Sécheresse buccale (Fréquent)
Sensation de constriction pharyngée (Peu fréquent)
Sensation de gorge serrée (Peu fréquent)
Sensation de vertige (Fréquent)
Sialorrhée (Fréquent)
Stomatite (Fréquent)
Vertige (Fréquent)
Altération de la prothèse dentaire
Altération des dents
Douleur labiale
Gorge sèche
Sécheresse pharyngée
Ulcération buccale
PSYCHIATRIERêves anormaux (Peu fréquent) Insomnie
Nervosité
Pharmacodépendance
Symptômes de privation de tabac
SYSTÈME CARDIOVASCULAIREBouffée congestive (Peu fréquent)
Bouffée de chaleur (Peu fréquent)
Hypertension artérielle (Peu fréquent)
Malaise (Peu fréquent)
Palpitation (Peu fréquent)
Tachycardie (Peu fréquent)
Arythmie auriculaire (Rare)
Fibrillation auriculaire (Rare)
SYSTÈME DIGESTIFBrûlure épigastrique (Fréquent)
Constipation (Fréquent)
Diarrhée (Fréquent)
Douleur abdominale (Fréquent)
Douleur abdominale haute (Fréquent)
Dyspepsie (Fréquent)
Eructation (Peu fréquent)
Flatulence (Fréquent)
Hoquet (Très fréquent)
Nausée (Très fréquent)
Pesanteur épigastrique (Fréquent)
Sensation d'inconfort abdominal (Fréquent)
Trouble digestif (Fréquent)
Vomissement (Fréquent)
Dysphagie (Rare) Gêne gastro-intestinale
SYSTÈME MUSCULO-SQUELETTIQUE Douleur masticatoire
SYSTÈME NERVEUXCéphalée (Très fréquent)
Paresthésie (Fréquent)
Paresthésie buccale (Peu fréquent)
Hypoesthésie buccale (Rare) Tremblement
SYSTÈME RESPIRATOIREBronchospasme (Peu fréquent)
Dyspnée (Peu fréquent)
Toux (Très fréquent)
TOXICOLOGIE Syndrome de sevrage

Voir aussi les substances

Nicotine résinate

Détails sur les substances
Chimie
IUPACMETHYL-1 (PYRIDYL-(3')-2 PYRROLIDINE
Posologie
Defined Daily Dose (WHO)
Chewing gum:30 mg
Inhalation:60 mg
Nasal:30 mg
Sublingual/buccal/oromucosal:30 mg
Transdermal:14 mg
VIDAL Recos1
Actualités liées12
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster