Substance active muromonab-CD3

Mise à jour : 16 janvier 2013

Muromonab-CD3 : Mécanisme d'action

Le muromonab-CD3 est un anticorps monoclonal murin dirigé contre l'antigène (CD3) des lymphocytes T humains. Cet anticorps est un immunoglobuline IgG2a biochimiquement purifiée possédant une chaîne lourde d'environ 50.000 daltons et une chaîne légère d'environ 25.000 daltons.

Le muromonab-CD3 inhibe le rejet des greffes, très vraisemblablement en bloquant la fonction de tous les lymphocytes T qui jouent un rôle important dans le rejet aigu. Le muromonab-CD3 réagit avec une molécule dont il bloque la fonction; cette molécule (CD3) de 20.000 daltons est présente dans la membrane des lymphocytes T humains, elle a été associée in vitro au récepteur de l'antigène des lymphocytes T et elle est indispensable à la transduction du signal. La liaison du muromonab-CD3 aux lymphocytes T entraîne une activation précoce des lymphocytes T, qui conduira à la libération de cytokines, puis, ultérieurement, par un blocage des fonctions de ces lymphocytes T.

In vivo, le muromonab-CD3 réagit avec la plupart des lymphocytes T du sang périphérique et des lymphocytes T des tissus de l'organisme, mais on n'a pas observé que le produit réagissait avec d'autres éléments hématopoïétiques ou d'autres tissus.

Muromonab-CD3 : Cas d'usage

Le muromonab-CD3 est utilisé dans la prise en charge de rejets de greffe.
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster