Substance active midodrine

Mise à jour : 16 janvier 2013

Midodrine : Mécanisme d'action

La midodrine a un effet sympathomimétique direct portant sélectivement sur les récepteurs alpha-adrénergiques périphériques. Cet effet alpha-stimulant entraîne une vasoconstriction au niveau veineux (diminution du pool veineux) puis artériel, ce qui prévient les troubles orthostatiques, augmente les résistances périphériques et provoque une élévation de la pression artérielle.

La midodrine exerce un effet additif sur les agents tels que la fludrocortisone qui augmente le volume intravasculaire.

La stimulation des récepteurs alpha-adrénergiques de la vessie et de l'urètre augmente le tonus sphinctérien.

La midodrine est dépourvue d'effets ß-adrénergiques.

Midodrine : Cas d'usage

La midodrine est utilisée dans la prise en charge d’hypotensions orthostatiques.
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster