À propos de Méthylthioninium chlorure
Mise à jour : 16 janvier 2013
Méthylthioninium chlorure : Mécanisme d'action

In vivo, à faible concentration, le chlorure de méthylthioninium (ou bleu de méthylène) accélère la conversion de la méthémoglobine en hémoglobine. Il a été observé que le chlorure de méthylthioninium colore les tissus de façon sélective. Son utilisation en chirurgie de la parathyroïde (non indiquée) a induit des effets indésirables sur le système nerveux central, lorsque l'administration était concomitante à celle de médicaments sérotoninergiques.

Gammes contenant la substance
Fiche DCI Vidal

Les fiches DCI Vidal constituent une base de connaissances pharmacologiques et thérapeutiques, proposée aux professionnels de santé, en complément des documents réglementaires publiés.

+ Lire la politique éditoriale des Fiches DCI VIDAL

Méthylthioninium chlorure 5 mg/ml solution injectable

Dernière modification : 11/10/2023 - Révision : 09/10/2023

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementDopantVigilance
V - DIVERS
V03 - TOUS AUTRES MEDICAMENTS
V03A - TOUS AUTRES MEDICAMENTS
V03AB - ANTIDOTES
V03AB17 - METHYLTHIONINIUM CHLORURE
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

II Précaution

INDICATIONS ET MODALITÉS D'ADMINISTRATION

METHYLTHIONINIUM CHLORURE 5 mg/ml sol inj

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Intoxication aiguë par des substances méthémoglobinisantes
  • Méthémoglobinémie

Posologie

Unité de prise
ml
  • méthylthioninium chlorure : 5 mg
Modalités d'administration
  • Voie intraveineuse
  • Administrer par voie intraveineuse de 5 minutes
Posologie
Patient jusqu'à 3 mois
Patient quel que soit le poids
Intoxication aiguë par des substances méthémoglobinisantes - Méthémoglobinémie
Dose usuelle
  • A diluer avant administration
  • 0,3 à 0,5 mg/kg 1 fois ce jour
Dose ultérieure éventuelle
  • A diluer avant administration
  • Respecter un intervalle d'1 heure avec la dose précédente
  • 0,3 à 0,5 mg/kg 1 fois ce jour
Patient à partir de 3 mois
Patient quel que soit le poids
Intoxication aiguë par des substances méthémoglobinisantes - Méthémoglobinémie
Dose usuelle
  • 1 à 2 mg/kg 1 fois ce jour
Dose ultérieure éventuelle
  • Respecter un intervalle d'1 heure avec la dose précédente
  • 1 à 2 mg/kg 1 fois ce jour
  • Dose cumulée maximale: 7 mg/kg
Intoxication aiguë par des substances méthémoglobinisantes
Dose usuelle
  • Dans le cas de : Méthémoglobinémie induite par l'aniline ou la dapsone
  • 1 à 2 mg/kg 1 fois ce jour
Dose ultérieure éventuelle
  • Dans le cas de : Méthémoglobinémie induite par l'aniline ou la dapsone
  • Respecter un intervalle d'1 heure avec la dose précédente
  • 1 à 2 mg/kg 1 fois ce jour
  • Dose cumulée maximale: 4 mg/kg
Populations particulières
  • Insuffisance rénale : Adapter la posologie

Modalités d'administration du traitement

  • Administrer par voie intraveineuse de 5 minutes

Incompatibilités physico-chimiques

  • Incompatibilité avec certains solvants
  • Incompatibilité avec tous les médicaments

INFORMATIONS RELATIVES À LA SÉCURITÉ DU PATIENT

METHYLTHIONINIUM CHLORURE 5 mg/ml sol inj
Niveau de risque : X Critique III Haut II Modéré I Bas

Contre-indications

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication absolue
  • Déficit en glucose-6-phosphate-déshydrogénase
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Hypersensibilité aux colorants thiaziniques
  • Méthémoglobinémie induite par le chlorate
  • Méthémoglobinémie induite par le nitrite de sodium
  • Méthémoglobine réductase, déficit (en)

Précautions

II Modéré
Niveau de gravité : Précautions
  • Allaitement
  • Anémie hémolytique induite par la dapsone
  • Association à d'autres médicaments sérotoninergiques
  • Diabète
  • Grossesse
  • Hyperglycémie
  • Insuffisance hépatique
  • Insuffisance rénale modérée à sévère
  • Méthémoglobinémie induite par l'aniline
  • Nourrisson de moins de 3 mois

Interactions médicamenteuses

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication

IMAO-A réversibles, y compris oxazolidinones et bleu de méthylène + Bupropion

Risques et mécanismesRisque de vasoconstriction et/ou de poussées hypertensives.
Conduite à tenir

IMAO-A réversibles, y compris oxazolidinones et bleu de méthylène + IMAO-B

Risques et mécanismesRisque de poussée hypertensive, par perte de sélectivité sur la monoamine oxydase, notamment en cas d'alimentation riche en tyramine (fromage, bière,...).
Conduite à tenir

IMAO-A réversibles, y compris oxazolidinones et bleu de méthylène + Péthidine

Risques et mécanismesRisque d'apparition d'un syndrome sérotoninergique : diarrhée, tachycardie, sueur, tremblements, confusion voire coma.
Conduite à tenir

IMAO-A réversibles, y compris oxazolidinones et bleu de méthylène + Piritramide

Risques et mécanismesRisque d'apparition d'un syndrome sérotoninergique : diarrhée, tachycardie, sueurs, tremblements, confusion voire coma.
Conduite à tenir

IMAO-A réversibles, y compris oxazolidinones et bleu de méthylène + Triptans métabolisés par la MAO

Risques et mécanismesRisque d'hypertension artérielle, de vasoconstriction artérielle coronaire.
Conduite à tenir
III Haut
Niveau de gravité : Association déconseillée

IMAO-A réversibles, y compris oxazolidinones et bleu de méthylène + Dextrométhorphane

Risques et mécanismesRisque d'apparition d'un syndrome sérotoninergique : diarrhée, tachycardie, sueurs, tremblements, confusion, voire coma.
Conduite à tenir

IMAO-A réversibles, y compris oxazolidinones et bleu de méthylène + Inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine

Risques et mécanismesRisque d'apparition d'un syndrome sérotoninergique : diarrhée, tachycardie, sueurs, tremblements, confusion voire coma.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, surveillance clinique très étroite. Débuter l'association aux posologies minimales recommandées.

IMAO-A réversibles, y compris oxazolidinones et bleu de méthylène + Médicaments mixtes adrénergiques-sérotoninergiques

Risques et mécanismesRisque d'apparition d'un syndrome sérotoninergique : diarrhée, tachycardie, sueur, confusion voire coma.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, surveillance clinique très étroite. Débuter l'association aux posologies minimales recommandées.

IMAO-A réversibles, y compris oxazolidinones et bleu de méthylène + Sympathomimétiques indirects

Risques et mécanismesRisque de vasoconstriction et/ou de poussées hypertensives.
Conduite à tenir

IMAO-A réversibles, y compris oxazolidinones et bleu de méthylène + Tramadol

Risques et mécanismesRisque d'apparition d'un syndrome sérotoninergique : diarrhée, tachycardie, sueur, tremblements, confusion voire coma.
Conduite à tenir

IMAO-A réversibles, y compris oxazolidinones et bleu de méthylène + Triptans non métabolisés par la MAO

Risques et mécanismesRisque d'hypertension artérielle, de vasoconstriction artérielle coronaire.
Conduite à tenir
II Modéré
Niveau de gravité : Précaution d'emploi

IMAO-A réversibles, y compris oxazolidinones et bleu de méthylène + Epinéphrine (voie systémique)

IMAO-A réversibles, y compris oxazolidinones et bleu de méthylène + Sympathomimétiques alpha et bêta (voie IM et IV)

Risques et mécanismesPar extrapolation à partir des IMAO non sélectifs : risque d'augmentation de l'action pressive.
Conduite à tenirA n'utiliser que sous contrôle médical strict.

IMAO-A réversibles, y compris oxazolidinones et bleu de méthylène + Millepertuis (voie orale)

Risques et mécanismesRisque d'apparition d'un syndrome sérotoninergique.
Conduite à tenirSurveillance clinique et biologique régulière, notamment en début d'association.
I Bas
Niveau de gravité : A prendre en compte

Médicaments à l'origine d'un syndrome sérotoninergique + Médicaments à l'origine d'un syndrome sérotoninergique

Risques et mécanismesRisque d'apparition ou de majoration d'un syndrome sérotoninergique en cas d'association de ces médicaments.
Conduite à tenir

Interactions alimentaires, phytothérapeutiques et médicamenteuses

  • Interaction phytothérapique : millepertuis

Grossesse et allaitement

Contre-indications et précautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

II Précaution

Fertilité et Grossesse

  • Risque sur la fertilité masculine

Risques liés au traitement

  • Risque d'échec du traitement
  • Risque de coloration de l'urine
  • Risque de coloration de la peau
  • Risque de coloration des selles
  • Risque de photosensibilisation

Surveillances du patient

  • Surveillance de l'électrocardiogramme pendant le traitement puis après l'arrêt du traitement
  • Surveillance de la pression artérielle pendant le traitement puis après l'arrêt du traitement

Mesures à associer au traitement

  • Interrompre l'allaitement pdt le traitement et jusqu'à 8 jours après la dernière prise

Information des professionnels de santé et des patients

  • Info patient : limiter l'exposition au soleil ou aux rayons UV

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée (?1/1 000)Fréquence basse (Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE
  • Hémoglobinémie (diminution)
  • Hyperbilirubinémie
  • DERMATOLOGIE
  • Dépigmentation de la peau (Très fréquent)
  • Hypersudation (Très fréquent)
  • Photosensibilisation
  • Urticaire
  • DIVERS
  • Douleur thoracique (Fréquent)
  • Douleur des extrémités (Très fréquent)
  • Décès
  • Fièvre
  • HÉMATOLOGIE
  • Anémie hémolytique
  • Méthémoglobinémie
  • IMMUNO-ALLERGOLOGIE
  • Réaction anaphylactique
  • INSTRUMENTATION
  • Douleur au point d'injection (Fréquent)
  • Nécrose au point d'injection
  • OPHTALMOLOGIE
  • Mydriase
  • ORL, STOMATOLOGIE
  • Dysgueusie (Très fréquent)
  • Vertige (Très fréquent)
  • PSYCHIATRIE
  • Anxiété (Fréquent)
  • Confusion mentale
  • Agitation
  • SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE
  • Tachycardie
  • Hypotension artérielle
  • Hypertension artérielle
  • Arythmie
  • SYSTÈME DIGESTIF
  • Nausée (Très fréquent)
  • Douleur abdominale (Fréquent)
  • Vomissement (Fréquent)
  • Décoloration des selles
  • SYSTÈME NERVEUX
  • Céphalée (Fréquent)
  • Paresthésie (Très fréquent)
  • Aphasie
  • Tremblement
  • SYSTÈME RESPIRATOIRE
  • Hypoxie
  • Dyspnée
  • Tachypnée
  • TOXICOLOGIE
  • Syndrome sérotoninergique
  • UROLOGIE, NÉPHROLOGIE
  • Couleur de l'urine (modification) (Très fréquent)
  • Voir aussi les substances

    Méthylthioninium chlorure

    Chimie
    IUPACchlorure de 3,7-bis(diméthylamino)phenazathionium
    Presse - CGU - CGV VIDAL Expert - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster