À propos de Loméfloxacine
Mise à jour :
Loméfloxacine : Mécanisme d'action

La loméfloxacine est un antibiotique de synthèse, fortement bactéricide, appartenant à la famille des fluoroquinolones. En inhibant l'ADN-gyrase bactérienne, elle bloque la synthèse de l'ADN.

La loméfloxacine est active in vitro sur un grand nombre de germes Gram + et Gram -, notamment sur les germes Gram - habituellement résistants aux aminoglycosides et aux céphalosporines de 3e génération.

Les concentrations critiques séparent les souches sensibles des souches de sensibilité intermédiaire et ces dernières, des résistantes : S  1 mg/l et R > 2 mg/l.

Espèces sensibles :

  • aérobies à Gram + : staphylococcus méti-S ;
  • aérobies à Gram - : acinetobacter (essentiellement Acinetobacter baumannii), Citrobacter freundii, Enterobacter cloacae, Escherichia coli, klebsiella, Morganella morganii, Proteus mirabilis, Proteus vulgaris, providencia, Pseudomonas aeruginosa, serratia.
Espèces résistantes :
  • aérobies à Gram + : entérocoques, staphylococcus méti-R, streptococcus. 
Fiche DCI Vidal

Les fiches DCI Vidal constituent une base de connaissances pharmacologiques et thérapeutiques, proposée aux professionnels de santé, en complément des documents réglementaires publiés.

+ Lire la politique éditoriale des Fiches DCI VIDAL

Loméfloxacine (chlorhydrate) 400 mg comprimé

Dernière modification : 04/05/2023 - Révision : 08/08/2023

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementDopantVigilance
J - ANTI-INFECTIEUX GENERAUX A USAGE SYSTEMIQUE
J01 - ANTIBACTERIENS A USAGE SYSTEMIQUE
J01M - QUINOLONES ANTIBACTERIENNES
J01MA - FLUOROQUINOLONES
J01MA07 - LOMEFLOXACINE
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIX

X Contre-indication absolue II Précaution

vigilance picto

Soyez très prudent

INDICATIONS ET MODALITÉS D'ADMINISTRATION

LOMEFLOXACINE (chlorhydrate) 400 mg cp

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Cystite aiguë non compliquée chez l'adulte, traitement de 2e intention (de la)
  • Cystite compliquée
  • Prostatite
  • Pyélonéphrite aiguë

Posologie

Unité de prise
comprimé
  • loméfloxacine (chlorhydrate) : 400 mg
Modalités d'administration
  • Voie orale
  • Administrer avec une quantité suffisante d'eau
  • Administrer de préférence le soir
  • Administrer indépendamment de la prise des repas
Posologie
Patient à partir de 18 an(s)
Patient quel que soit le poids
Patient de sexe masculin ou féminin
Pyélonéphrite aiguë
  • Posologie standard
  • 1 comprimé en 1 prise par jour
Patient de sexe féminin
Cystite aiguë non compliquée chez l'adulte, traitement de 2e intention (de la)
  • Posologie standard
  • 1 comprimé en 1 prise par jour
  • Pendant 3 jours
Cystite compliquée
  • Posologie standard
  • 1 comprimé en 1 prise par jour
Patient de sexe masculin
Prostatite
  • Posologie standard
  • 1 comprimé en 1 prise par jour
Populations particulières
  • Insuffisance rénale : Adapter la posologie

Modalités d'administration du traitement

  • Administrer avec une quantité suffisante d'eau
  • Administrer de préférence le soir
  • Administrer indépendamment de la prise des repas

INFORMATIONS RELATIVES À LA SÉCURITÉ DU PATIENT

LOMEFLOXACINE (chlorhydrate) 400 mg cp
Niveau de risque : X Critique III Haut II Modéré I Bas

Contre-indications

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication absolue
  • Allaitement
  • Enfant ou adolescent jusqu'à la fin de la période de croissance
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Hypersensibilité aux quinolones
  • Tendinopathie due à une fluoroquinolone, antécédent (de)
X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication relative
  • Déficit en glucose-6-phosphate-déshydrogénase

Précautions

II Modéré
Niveau de gravité : Précautions
  • Affection du tissu conjonctif
  • Anévrisme, antécédent familial (d')
  • Anévrisme aortique
  • Antécédent de convulsions
  • Athérosclérose
  • Dissection aortique
  • Endocardite infectieuse
  • Greffe d'organe solide, antécédent (de)
  • Grossesse
  • Hypertension artérielle
  • Infection nosocomiale
  • Infection urinaire
  • Insuffisance rénale
  • Maladie de Behçet
  • Maladie de Horton
  • Maladie de Takayasu
  • Patient en hémodialyse
  • Polyarthrite rhumatoïde
  • Réaction sévère due aux quinolones, antécédent (de)
  • Sujet âgé
  • Sujet à risque d'anévrisme aortique ou de dissection aortique
  • Sujet à risque d'insuffisance de valve cardiaque
  • Syndrome de Gougerot-Sjögren
  • Syndrome de Turner
  • Traitement par corticoïde en cours
  • Valvulopathie cardiaque

Interactions médicamenteuses

III Haut
Niveau de gravité : Association déconseillée

Médicaments administrés par voie orale + Topiques gastro-intestinaux, antiacides et adsorbants

Risques et mécanismesDiminution de l'absorption de certains autres médicaments ingérés simultanément.
Conduite à tenirPrendre les topiques ou antiacides, adsorbants à distance de ces substances (plus de 2 heures, si possible).
II Modéré
Niveau de gravité : Précaution d'emploi

Fluoroquinolones (voie orale) + Fer (sels de) (voie orale)

Risques et mécanismesDiminution de l'absorption digestive des fluoroquinolones.
Conduite à tenirPrendre les sels de fer à distance des fluoroquinolones (plus de 2 heures, si possible).

Fluoroquinolones (voie orale) + Strontium (voie orale)

Risques et mécanismesDiminution de l'absorption digestive du strontium.
Conduite à tenirPrendre le strontium à distance des fluoroquinolones (plus de 2 heures, si possible).

Fluoroquinolones (voie orale) + Sucralfate

Risques et mécanismesDiminution de l'absorption digestive des fluoroquinolones.
Conduite à tenirPrendre le sucralfate à distance des fluoroquinolones (plus de 2 heures, si possible).

Fluoroquinolones (voie orale) + Zinc (sels de) (voie orale)

Risques et mécanismesDiminution de l'absorption digestive des fluoroquinolones.
Conduite à tenirPrendre les sels de zinc à distance des fluoroquinolones (plus de 2 heures, si possible).

Fluoroquinolones (voie systémique) + Antivitamines K

Risques et mécanismesAugmentation de l'effet de l'antivitamine K et du risque hémorragique.
Conduite à tenirContrôle plus fréquent de l'INR. Adaptation éventuelle de la posologie de l'antivitamine K pendant le traitement par la fluoroquinolone et après son arrêt.

Médicaments administrés par voie orale + Colestipol

Médicaments administrés par voie orale + Résines chélatrices

Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
I Bas
Niveau de gravité : A prendre en compte

Fluoroquinolones (voie systémique) + Glucocorticoïdes (sauf hydrocortisone) (voie systémique)

Risques et mécanismesPossible majoration du risque de tendinopathie, voire de rupture tendineuse (exceptionnelle), particulièrement chez les patients recevant une corticothérapie prolongée.
Conduite à tenir

Fluoroquinolones (voie systémique) + Mycophénolate mofétil

Risques et mécanismesDiminution des concentrations de l'acide mycophénolique d'environ un tiers, avec risque potentiel de baisse d'efficacité.
Conduite à tenir

Médicaments abaissant le seuil épileptogène + Médicaments abaissant le seuil épileptogène

Risques et mécanismesRisque accru de convulsions.
Conduite à tenir

Médicaments administrés par voie orale + Laxatifs (type macrogol)

Risques et mécanismesAvec les laxatifs, notamment en vue d'explorations endoscopiques : risque de diminution de l'efficacité du médicament administré avec le laxatif.
Conduite à tenirEviter la prise d'autres médicaments pendant et après l'ingestion dans un délai d'au moins 2 h après la prise du laxatif, voire jusqu'à la réalisation de l'examen.

Grossesse et allaitement

Contre-indications et précautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIX

X Contre-indication absolue II Précaution

Risques liés au traitement

  • Risque d'allongement de l'espace QT
  • Risque d'anévrisme aortique
  • Risque d'échec du traitement
  • Risque d'insuffisance de valve cardiaque
  • Risque d'interférence avec les examens de laboratoire
  • Risque de dissection aortique
  • Risque de neuropathie périphérique
  • Risque de photosensibilisation
  • Risque de réaction d'hypersensibilité
  • Risque de rupture du tendon d'Achille
  • Risque de sélection de souches résistantes en cas de traitement prolongé
  • Risque de tendinite

Mesures à associer au traitement

  • Ne pas s'exposer directement au soleil ou aux rayonnements UV

Traitement à arrêter définitivement en cas de...

  • Traitement à arrêter en cas d'apparition d'effet indésirable grave
  • Traitement à arrêter en cas d'apparition de réaction d'hypersensibilité
  • Traitement à arrêter en cas d'apparition de signes de tendinite

Information des professionnels de santé et des patients

  • Info du patient : consulter son médecin en cas de symptômes d'une valvulopathie
  • Info patient : appeler un service d'urgence en cas de douleur abdominale, thoracique ou dorsale
  • Info patient : arrêter le trt et consulter son médecin en cas de symptômes de neuropathie

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée (?1/1 000)Fréquence basse (Fréquence inconnue
DERMATOLOGIE
  • Photosensibilisation
  • Prurit
  • Erythème cutané
  • Urticaire
  • DIVERS
  • Fatigue
  • Douleur des extrémités
  • IMMUNO-ALLERGOLOGIE
  • Choc anaphylactique
  • Oedème de Quincke
  • OPHTALMOLOGIE
  • Trouble de la vision
  • ORL, STOMATOLOGIE
  • Odorat (modification)
  • Trouble auditif
  • Dysgueusie
  • Vertige
  • PSYCHIATRIE
  • Confusion mentale
  • Dépression
  • Trouble du sommeil
  • SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE
  • Régurgitation de valve cardiaque
  • Rupture aortique
  • Anévrisme
  • Insuffisance de valve cardiaque
  • Dissection aortique
  • SYSTÈME DIGESTIF
  • Vomissement
  • Nausée
  • Douleur épigastrique
  • Diarrhée
  • SYSTÈME MUSCULO-SQUELETTIQUE
  • Douleur articulaire
  • Tendinite
  • Douleur musculaire
  • Rupture de tendon
  • SYSTÈME NERVEUX
  • Paresthésie
  • Trouble de la marche
  • Trouble de la mémoire
  • Céphalée
  • Neuropathie
  • Convulsions
  • Voir aussi les substances

    Loméfloxacine chlorhydrate

    Chimie
    IUPACchlorhydrate de l'acide (RS)-1-éthyl-6,8-difluoro-1,4-dihydro-7-(3-méthylpipérazin-1-yl)-4-oxoquinoline-3-carboxylique
    Posologie
    Defined Daily Dose (WHO)
    Oral:0.4 g
    Presse - CGU - CGV VIDAL Expert - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster