Substance active lithium

À propos de la substance
Mise à jour : 02 juin 2014

Lithium : Mécanisme d'action

En oligothérapie, le lithium, élément minéral trace a une action sur le système nerveux.

En psychiatrie, le lithium est un normothymique (régulateur de l'humeur).

En dermatologie, les mécanismes d'action du lithium dans le traitement de la dermite séborrhéique sont incomplètement connus. Les données in vitro montrent que le lithium présente :

  • Une action antifongique sur Malassezia furfur, qui serait liée à l'inhibition par le lithium de la production d'acides gras libres à partir des phospholipides membranaires.
  • Une activité anti-inflammatoire, d'une part, en diminuant la production des leucotriènes et des prostaglandines par blocage des acides gras libres, notamment l'acide arachidonique, et d'autre part, en augmentant la production de l'interleukine 10 et en diminuant l'expression des Toll Like Récepteurs TLR2 et TLR4 kératinocytaires par la voie de l'immunité innée cutanée.
    Toutefois, il n'est pas clairement démontré que les modifications métaboliques observées (augmentation de L'IL 10 et diminution des TLR2 et TLR4) soient corrélées à un effet thérapeutique.


 

Lithium : Cas d'usage

Par voie orale, le lithium est utilisé dans la prise en charge de :

  • troubles du sommeil,
  • irritabilités,
  • états maniaques ou hypomaniaques,
  • troubles bipolaires,
  • troubles schizo-affectifs.

Par voie cutanée, le lithium est utilisé dans la prise en charge de dermites séborrhéiques.

Fiches DCI VIDAL
Mise à jour : 18 Octobre 2022

Lithium (citrate) 1 mg/2 ml (0,5 mg/ml) solution buvable

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementSportVigilance
A VOIES DIGESTIVES ET METABOLISME
A12 SUPPLEMENTS MINERAUX
A12C AUTRES SUPPLEMENTS MINERAUX
A12CX AUTRES ELEMENTS MINERAUX
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

IIPrécaution

Indications et modalités d'administration

LITHIUM (citrate) 1 mg/2 ml sol buv

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Irritabilité, modificateur de terrain (en cas d')
  • Sommeil, troubles légers (du), modificateur de terrain (en cas de)

Posologie

Unité de prise
ml
  • lithium (citrate) : 0.5 mg
Modalités d'administration
  • Voie orale
  • A diluer avant administration
  • Administrer avec une quantité suffisante d'eau
  • Administrer le matin à jeun ou à distance des repas
Posologie
Patient à partir de 6 an(s)
  • Patient quel que soit le poids
  • Irritabilité, modificateur de terrain (en cas d') - Sommeil, troubles légers (du), modificateur de terrain (en cas de)
  • Posologie standard
  • 2 à 4 ml 1 fois par jour

Administration

Précautions particulières à prendre lors de l'administration de ce médicament :

  • Administrer le matin à jeun ou à distance des repas

Mises en garde

  • Réservé à l'adulte et à l'enfant de plus de 6 ans

Informations relatives à la sécurité du patient

LITHIUM (citrate) 1 mg/2 ml sol buv
Niveau de risque : XCritiqueIIIElevéIIModéréIBas

Interactions médicamenteuses

IIIHaut
Niveau de gravité: Association déconseillée
Lithium + Antagonistes des récepteurs de l'angiotensine II
Risques et mécanismesAugmentation de la lithémie pouvant atteindre des valeurs toxiques (diminution de l'excrétion rénale du lithium).
Conduite à tenirSi l'usage d'un antagoniste de l'angiotensine II est indispensable, surveillance stricte de la lithémie et adaptation de la posologie.
Lithium + Anti-inflammatoires non stéroïdiens
Risques et mécanismesAugmentation de la lithémie pouvant atteindre des valeurs toxiques (diminution de l'excrétion rénale du lithium).
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, surveiller étroitement la lithémie et adapter la posologie du lithium pendant l'association et après l'arrêt de l'anti-inflammatoire non stéroïdien.
Lithium + Carbamazépine
Risques et mécanismesRisque de neurotoxicité se manifestant par des troubles cérébelleux, confusion, somnolence, ataxie. Ces troubles sont réversibles à l'arrêt du traitement par le lithium.
Conduite à tenir
Lithium + Diurétiques de l'anse
Risques et mécanismesAugmentation de la lithémie avec signes de surdosage en lithium, comme lors d'un régime désodé (diminution de l'excrétion urinaire du lithium).
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, surveillance stricte de la lithémie et adaptation de la posologie du lithium.
Lithium + Diurétiques thiazidiques et apparentés
Risques et mécanismesAugmentation de la lithémie avec signes de surdosage en lithium, comme lors d'un régime désodé (diminution de l'excrétion urinaire du lithium).
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, surveillance stricte de la lithémie et adaptation de la posologie du lithium.
Lithium + Inhibiteurs de l'enzyme de conversion
Risques et mécanismesAugmentation de la lithémie pouvant atteindre des valeurs toxiques (diminution de l'excrétion rénale du lithium).
Conduite à tenirSi l'usage d'un IEC est indispensable, surveillance stricte de la lithémie et adaptation de la posologie du lithium.
Lithium + Métamizole
Risques et mécanismesAugmentation de la lithémie pouvant atteindre des valeurs toxiques (diminution de l'excrétion rénale du lithium).
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, surveiller étroitement la lithémie et adapter la posologie du lithium pendant l'association et après l'arrêt de l'anti-inflammatoire non stéroïdien.
IIModéré
Niveau de gravité: Précaution d'emploi
Lithium + Acétazolamide
Risques et mécanismesDiminution de la lithémie avec risque de baisse de l'efficacité thérapeutique.
Conduite à tenirSurveillance stricte de la lithémie et adaptation éventuelle de la posologie du lithium.
Lithium + Bicarbonate de sodium
Risques et mécanismesRisque de baisse de l'efficacité du lithium par augmentation de son élimination rénale par les sels de sodium.
Conduite à tenirEviter les surcharges sodées et tenir compte de la présence de sodium dans certains médicaments comme les antiacides.
Lithium + Calcitonine
Risques et mécanismesRisque de baisse de l'efficacité du lithium par augmentation de son élimination rénale par la calcitonine.
Conduite à tenirSurveillance clinique et biologique régulière, notamment en début d'association.
Lithium + Chlorure de sodium
Risques et mécanismesRisque de baisse de l'efficacité du lithium par augmentation de son élimination rénale par les sels de sodium.
Conduite à tenirEviter les surcharges sodées et tenir compte de la présence de sodium dans certains médicaments comme les antiacides.
Lithium + Diurétiques épargneurs de potassium (seuls ou associés) sauf spironolactone et éplérénone
Risques et mécanismesAugmentation de la lithémie avec signes de surdosage en lithium, comme lors d'un régime désodé (diminution de l'excrétion urinaire du lithium).
Conduite à tenirSurveillance stricte de la lithémie et adaptation éventuelle de la posologie du lithium.
Lithium + Elcatonine (voie systémique)
Risques et mécanismesRisque de baisse de l'efficacité du lithium par augmentation de son élimination rénale par la calcitonine.
Conduite à tenirSurveillance clinique et biologique régulière, notamment en début d'association.
Lithium + Eplérénone
Risques et mécanismesAugmentation de la lithémie avec signes de surdosage en lithium, comme lors d'un régime désodé (diminution de l'excrétion urinaire du lithium).
Conduite à tenirSurveillance stricte de la lithémie et adaptation éventuelle de la posologie du lithium.
Lithium + Glycérol
Risques et mécanismesDiminution de la lithémie avec risque de baisse de l'efficacité thérapeutique.
Conduite à tenirSurveillance stricte de la lithémie et adaptation éventuelle de la posologie du lithium.
Lithium + Inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine
Risques et mécanismesRisque d'apparition d'un syndrome sérotoninergique.
Conduite à tenirSurveillance clinique et biologique régulière, notamment en début d'association.
Lithium + Mannitol
Risques et mécanismesDiminution de la lithémie avec risque de baisse de l'efficacité thérapeutique.
Conduite à tenirSurveillance stricte de la lithémie et adaptation éventuelle de la posologie du lithium.
Lithium + Méthyldopa
Risques et mécanismesAugmentation de la lithémie pouvant atteindre des valeurs toxiques, avec signes de surdosage en lithium.
Conduite à tenirSurveillance clinique et adaptation de la posologie de lithium.
Lithium + Métronidazole
Risques et mécanismesAugmentation de la lithémie pouvant atteindre des valeurs toxiques, avec signes de surdosage en lithium.
Conduite à tenirSurveillance stricte de la lithémie et adaptation éventuelle de la posologie du lithium.
Lithium + Neuroleptiques
Risques et mécanismesRisque d'apparition de signes neuropsychiques évocateurs d'un syndrome malin des neuroleptiques ou d'une intoxication au lithium.
Conduite à tenirSurveillance clinique et biologique régulière, notamment en début d'association.
Lithium + Spironolactone
Risques et mécanismesAugmentation de la lithémie avec signes de surdosage en lithium, comme lors d'un régime désodé (diminution de l'excrétion urinaire du lithium).
Conduite à tenirSurveillance stricte de la lithémie et adaptation éventuelle de la posologie du lithium.
Lithium + Théophylline
Risques et mécanismesDiminution de la lithémie avec risque de baisse de l'efficacité thérapeutique.
Conduite à tenirSurveillance stricte de la lithémie et adaptation éventuelle de la posologie du lithium.
Lithium + Topiramate
Risques et mécanismesPour des doses de topiramate >= 200 mg par jour : augmentation de la lithémie pouvant atteindre des valeurs toxiques, avec signes de surdosage en lithium.
Conduite à tenirSurveillance clinique et biologique. Adaptation de la posologie du lithium.
Médicaments administrés par voie orale + Colestipol
Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
Médicaments administrés par voie orale + Résines chélatrices
Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
Médicaments administrés par voie orale + Topiques gastro-intestinaux, antiacides et adsorbants
Risques et mécanismesDiminution de l'absorption de ces substances.
Conduite à tenirPar mesure de précaution, il convient de prendre ces topiques ou antiacides à distance de tout autre médicament (plus de 2 heures, si possible).
IBas
Niveau de gravité: A prendre en compte
Lithium + Caféine
Risques et mécanismesEn cas d'arrêt brutal de la consommation de café ou de médicaments contenant de la caféine, risque d'augmentation de la lithémie.
Conduite à tenir
Lithium + Orlistat
Risques et mécanismesRisque d'échec thérapeutique en cas de traitement concomitant par orlistat.
Conduite à tenir
Médicaments à l'origine d'un syndrome sérotoninergique + Médicaments à l'origine d'un syndrome sérotoninergique
Risques et mécanismesRisque d'apparition ou de majoration d'un syndrome sérotoninergique en cas d'association de ces médicaments.
Conduite à tenir
Médicaments administrés par voie orale + Laxatifs (type macrogol)
Risques et mécanismesAvec les laxatifs, notamment en vue d'explorations endoscopiques : risque de diminution de l'efficacité du médicament administré avec le laxatif.
Conduite à tenirEviter la prise d'autres médicaments pendant et après l'ingestion dans un délai d'au moins 2 h après la prise du laxatif, voire jusqu'à la réalisation de l'examen.

Contre-indications

XCritique
Niveau de gravité: Contre-indication absolue
  • Hypersensibilité à l'un des composants

Précautions

IIModéré
Niveau de gravité: Précaution

Grossesse et allaitement

Contre-indications et precautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

IIPrécaution

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée(≥1/1 000)Fréquence basse (<1/1 000)Fréquence inconnue
DIVERS Asthénie
SYSTÈME DIGESTIF Diarrhée
Nausée
Vomissement
SYSTÈME NERVEUX Tremblement des extrémités

Voir aussi les substances

Lithium citrate

Détails sur les substances
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster