Substance active kétorolac

À propos de la substance
Mise à jour : 23 mai 2014

Kétorolac : Mécanisme d'action

Le kétorolac est un anti-inflammatoire non stéroïdien possédant une activité antalgique. Il agit par inhibition de la synthèse des prostaglandines. L'instillation oculaire du kétorolac réduit le taux des PGE2 de l'humeur aqueuse.

Kétorolac : Cas d'usage

Le kétorolac est utilisé dans la prise en charge d'inflammations post-opératoires de la cataracte.

Gammes contenant la substance

Fiches DCI VIDAL
Mise à jour : 15 Décembre 2022

Kétorolac trométamol 0,5 % (5 mg/ml) collyre en solution

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementSportVigilance
S ORGANES SENSORIELS
S01 MEDICAMENTS OPHTALMOLOGIQUES
S01B ANTIINFLAMMATOIRES
S01BC ANTIINFLAMMATOIRES NON STEROIDIENS
S01BC05 KETOROLAC
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIXII

XContre-indication absolueIIPrécaution

Indications et modalités d'administration

KETOROLAC TROMETAMOL 0,5 % collyre sol

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Conjonctivite allergique
  • Inflammation post-opératoire de la cataracte

Posologie

Unité de prise
gte
Modalités d'administration
  • Voie ophtalmique
  • Administrer dans le cul-de-sac conjonctival de l'oeil à traiter
  • Information du patient : reboucher le flacon après utilisation
  • Information du patient : se laver les mains avant instillation
  • Information du patient : éviter le contact de l'embout avec l'oeil et les paupières
Posologie
Patient à partir de 15 an(s)
Patient quel que soit le poids
Inflammation post-opératoire de la cataracte
  • Posologie standard
  • Débuter le traitement 24 heures avant l'intervention chirurgicale
  • 1 à 2 gouttes toutes les 6 à 8 heures
  • Pendant 21 jours
Conjonctivite allergique
  • Posologie standard
  • 1 gte 4 fois par jour

Mises en garde

  • Administrer dans le cul-de-sac conjonctival de l'oeil à traiter
  • Information du patient : éviter le contact de l'embout avec l'oeil et les paupières
  • Information du patient : reboucher le flacon après utilisation
  • Information du patient : retirer les lentilles de contact avant administration
  • Information du patient : se laver les mains avant instillation
  • Rechercher la posologie minimale efficace
  • Respecter un intervalle de 6 à 8 heures entre 2 instillations
  • Risque sur la fertilité féminine
  • Traitement à arrêter en cas d'apparition d'atteinte cornéenne

Informations relatives à la sécurité du patient

KETOROLAC TROMETAMOL 0,5 % collyre sol
Niveau de risque : XCritiqueIIIElevéIIModéréIBas

Contre-indications

XCritique
Niveau de gravité: Contre-indication absolue

Précautions

IIModéré
Niveau de gravité: Précaution
  • Altération de l'épithélium cornéen
  • Antécédent d'asthme
  • Association à un corticoïde
  • Dénervation cornéenne
  • Diabète
  • Enfant de moins de 15 ans
  • Femme susceptible d'être enceinte
  • Fragilité cornéenne
  • Hyposécrétion lacrymale
  • Infection
  • Intervention chirurgicale oculaire
  • Nouveau-né exposé in utero au médicament
  • Polyarthrite rhumatoïde
  • Sujet à risque de kératopathie
  • Sujet à risque d'infection
  • Sujet à risque hémorragique
  • Traitement concomitant par des médicaments perturbant l'hémogramme
  • Traitement concomitant par un collyre
  • Traitement prolongé
  • Traumatisme oculaire
  • Allaitement
  • Grossesse, 5 premiers mois (de la)

Grossesse et allaitement

Contre-indications et precautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIXII

XContre-indication absolueIIPrécaution

Risques spécifiques

  • Risque de kératite
  • Risque de masquage des symptômes d'une infection
  • Risque de masquage des symptômes d'une pathologie sous-jacente
  • Risque de réaction d'hypersensibilité
  • Risque de retard de cicatrisation cornéenne

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée(≥1/1 000)Fréquence basse (<1/1 000)Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE Allongement du temps de saignement
DIVERS Retard de cicatrisation
IMMUNO-ALLERGOLOGIEHypersensibilité (Fréquent) Réaction allergique locale
OPHTALMOLOGIEDouleur oculaire (Très fréquent)
Epiphora (Peu fréquent)
Hémorragie rétinienne (Fréquent)
Hyperhémie conjonctivale (Fréquent)
Hypertension intra-oculaire (Fréquent)
Hyposécrétion lacrymale (Peu fréquent)
Infection oculaire (Fréquent)
Infiltrat cornéen (Peu fréquent)
Inflammation oculaire (Fréquent)
Iritis (Fréquent)
Irritation oculaire (Très fréquent)
Kératite ponctuée (Fréquent)
Kératite superficielle (Fréquent)
Kératite ulcérative (Peu fréquent)
Oedème maculaire cystoïde (Fréquent)
Oedème oculaire (Fréquent)
Oedème palpébral (Fréquent)
Précipités cornéens (Fréquent)
Prurit oculaire (Fréquent)
Traumatisme oculaire (Fréquent)
Trouble de la vision (Fréquent)
Ulcère cornéen (Peu fréquent)
Vision floue (Fréquent)
Altération de l'épithélium cornéen
Amincissement de la cornée
Erosion cornéenne
Hémorragie oculaire
Hyperhémie oculaire
Hypersécrétion lacrymale
Hypertonie oculaire
Kératite
Kératopathie
Oedème cornéen
Perforation de la cornée
Picotement oculaire
Sensation de brûlure dans l’oeil
SYSTÈME NERVEUXCéphalée (Fréquent)
SYSTÈME RESPIRATOIRE Asthme (aggravation)
Bronchospasme
Crise d'asthme

Voir aussi les substances

Kétorolac trométamol

Détails sur les substances
Chimie
IUPAC5-benzoyl-2,3-dihydro-1 H-pyrrolizine-1-carboxylate de trométhamine
Synonymesketorolac trometamol
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster