À propos de Isavuconazole
Mise à jour : 06 novembre 2019
Isavuconazole : Mécanisme d'action

L’isavuconazole est la fraction active formée après l’administration orale ou intraveineuse du sulfate d’isavuconazium. L’isavuconazole démontre un effet fongicide en bloquant la synthèse de l’ergostérol, un composant essentiel de la membrane des cellules fongiques, via l’inhibition de l’enzyme lanostérol 14-alpha-déméthylase dépendant du cytochrome P-450, qui est responsable de la conversion du lanostérol en ergostérol. Cela entraîne une accumulation des précurseurs stéroliques méthylés et une diminution de la quantité d’ergostérol dans la membrane cellulaire, ce qui affaiblit la structure et le fonctionnement de la membrane de la cellule fongique.

 

Gammes contenant la substance
Fiche DCI Vidal

Les fiches DCI Vidal constituent une base de connaissances pharmacologiques et thérapeutiques, proposée aux professionnels de santé, en complément des documents réglementaires publiés.

+ Lire la politique éditoriale des Fiches DCI VIDAL

Isavuconazonium (sulfate) 100 mg gélule

Dernière modification : 29/07/2021 - Révision : NA

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementDopantVigilance
J - ANTI-INFECTIEUX GENERAUX A USAGE SYSTEMIQUE
J02 - ANTIMYCOSIQUES A USAGE SYSTEMIQUE
J02A - ANTIMYCOSIQUES A USAGE SYSTEMIQUE
J02AC - DERIVES TRIAZOLES ET TETRAZOLES
J02AC05 - ISAVUCONAZOLE
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

II Précaution

INDICATIONS ET MODALITÉS D'ADMINISTRATION

ISAVUCONAZONIUM (sulfate) 100 mg gél

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Aspergillose invasive
  • Mucormycose, traitement de 2e intention (de la)

Posologie

Unité de prise
gélule
  • isavuconazonium (sulfate) : 100 mg
Modalités d'administration
  • Voie orale
  • Administrer entier
  • Administrer indépendamment de la prise des repas
  • Information du patient : ne pas ouvrir les gélules
Posologie
Patient à partir de 18 an(s)
Patient quel que soit le poids
Aspergillose invasive - Mucormycose, traitement de 2e intention (de la)
Dose de charge
  • 200 mg toutes les 8 heures
  • Pendant 48 heures
Traitement d'entretien
  • Respecter un intervalle de 12 à 24 heures avec la dose de charge
  • Traitement à réévaluer après 6 mois de traitement
  • 200 mg 1 fois par jour

Modalités d'administration du traitement

  • Administrer entier
  • Administrer indépendamment de la prise des repas
  • Réservé au sujet de plus de 18 ans
  • Traitement à réévaluer après 6 mois de traitement

INFORMATIONS RELATIVES À LA SÉCURITÉ DU PATIENT

ISAVUCONAZONIUM (sulfate) 100 mg gél
Niveau de risque : X Critique III Haut II Modéré I Bas

Contre-indications

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication absolue
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Hypersensibilité aux triazolés
  • Syndrome du QT court, antécédent familial (du)

Précautions

II Modéré
Niveau de gravité : Précautions
  • Allaitement
  • Femme susceptible d'être enceinte
  • Grossesse
  • Insuffisance hépatique sévère
  • Mucormycose
  • Sujet âgé
  • Sujet à risque de raccourcissement de l'espace QT
  • Sujet de moins de 18 ans

Interactions médicamenteuses

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication

Isavuconazole + Inducteurs enzymatiques

Risques et mécanismesDiminution des concentrations plasmatiques d'isavuconazole par augmentation de son métabolisme hépatique par l'inducteur.
Conduite à tenir

Isavuconazole + Kétoconazole (voie systémique)

Risques et mécanismesAugmentation des concentrations plasmatiques d'isavuconazole par diminution de son métabolisme hépatique par l'inhibiteur.
Conduite à tenir

Isavuconazole + Millepertuis (voie orale)

Risques et mécanismesDiminution des concentrations plasmatiques d'isavuconazole par augmentation de son métabolisme hépatique par le millepertuis.
Conduite à tenir
III Haut
Niveau de gravité : Association déconseillée

Médicaments administrés par voie orale + Topiques gastro-intestinaux, antiacides et adsorbants

Risques et mécanismesDiminution de l'absorption de certains autres médicaments ingérés simultanément.
Conduite à tenirPrendre les topiques ou antiacides, adsorbants à distance de ces substances (plus de 2 heures, si possible).
II Modéré
Niveau de gravité : Précaution d'emploi

Isavuconazole + Inhibiteurs puissants du CYP3A4 (sauf ritonavir)

Isavuconazole + Nelfinavir

Isavuconazole + Ritonavir

Risques et mécanismesAugmentation des concentrations plasmatiques d'isavuconazole par diminution de son métabolisme hépatique par l'inhibiteur.
Conduite à tenir

Médicaments administrés par voie orale + Colestipol

Médicaments administrés par voie orale + Résines chélatrices

Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
I Bas
Niveau de gravité : A prendre en compte

Isavuconazole + Phenformine

Risques et mécanismesRisque d'augmentation des concentrations de metformine.
Conduite à tenir

Médicaments administrés par voie orale + Laxatifs (type macrogol)

Risques et mécanismesAvec les laxatifs, notamment en vue d'explorations endoscopiques : risque de diminution de l'efficacité du médicament administré avec le laxatif.
Conduite à tenirEviter la prise d'autres médicaments pendant et après l'ingestion dans un délai d'au moins 2 h après la prise du laxatif, voire jusqu'à la réalisation de l'examen.

Interactions alimentaires, phytothérapeutiques et médicamenteuses

  • Interaction phytothérapique : millepertuis

Grossesse et allaitement

Contre-indications et précautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

II Précaution

Fertilité et Grossesse

  • Utiliser chez la femme une contraception efficace avant la mise en route du traitement

Risques liés au traitement

  • Risque d'augmentation des transaminases
  • Risque d'hépatite
  • Risque de raccourcissement de l'espace QT
  • Risque de réaction cutanée sévère
  • Risque de réaction d'hypersensibilité
  • Risque de syndrome de Stevens-Johnson

Surveillances du patient

  • Surveillance de la fonction hépatique pendant le traitement

Mesures à associer au traitement

  • Interrompre l'allaitement pendant le traitement

Traitement à arrêter définitivement en cas de...

  • Traitement à arrêter en cas de réaction cutanée sévère

Information des professionnels de santé et des patients

  • Info du patient :ce trt peut altérer la capacité à conduire des véhicules et à utiliser des machines
  • Information du patient : ne pas ouvrir les gélules

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée (?1/1 000)Fréquence basse (Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE
  • Neutropénie (Peu fréquent)
  • Hypomagnésémie (Peu fréquent)
  • Bilan hépatique (anomalie) (Fréquent)
  • Hypoalbuminémie (Peu fréquent)
  • Hypokaliémie (Fréquent)
  • Test hépatique augmenté (Fréquent)
  • Leucopénie (Peu fréquent)
  • Hypoglycémie (Peu fréquent)
  • ASAT (augmentation)
  • Enzymes hépatiques (augmentation)
  • Hyperbilirubinémie
  • LDH (augmentation)
  • Phosphatases alcalines (augmentation)
  • Gamma GT (augmentation)
  • Bilirubinémie (augmentation)
  • Transaminases (augmentation)
  • ALAT (augmentation)
  • DERMATOLOGIE
  • Alopécie (Peu fréquent)
  • Prurit (Fréquent)
  • Eruption d'origine médicamenteuse (Peu fréquent)
  • Dermatite (Peu fréquent)
  • Pétéchie (Peu fréquent)
  • Eruption cutanée (Fréquent)
  • DIVERS
  • Douleur thoracique (Fréquent)
  • Oedème périphérique (Peu fréquent)
  • Asthénie (Peu fréquent)
  • Fatigue (Fréquent)
  • HÉMATOLOGIE
  • Anémie (Peu fréquent)
  • Pancytopénie (Peu fréquent)
  • Thrombopénie (Peu fréquent)
  • HÉPATOLOGIE
  • Hépatite (Peu fréquent)
  • Hépatomégalie (Peu fréquent)
  • Insuffisance hépatique
  • IMMUNO-ALLERGOLOGIE
  • Hypersensibilité (Peu fréquent)
  • NUTRITION, MÉTABOLISME
  • Malnutrition (Peu fréquent)
  • Anorexie (Fréquent)
  • ORL, STOMATOLOGIE
  • Vertige (Peu fréquent)
  • Epistaxis (Peu fréquent)
  • Dysgueusie (Peu fréquent)
  • PSYCHIATRIE
  • Dépression (Peu fréquent)
  • Délire (Fréquent)
  • Insomnie (Peu fréquent)
  • Confusion mentale
  • SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE
  • Collapsus cardiovasculaire (Peu fréquent)
  • Extrasystole supraventriculaire (Peu fréquent)
  • Flutter auriculaire (Peu fréquent)
  • Bradycardie (Peu fréquent)
  • Hypotension artérielle (Peu fréquent)
  • Tachycardie (Peu fréquent)
  • Tachycardie supraventriculaire (Peu fréquent)
  • Palpitation (Peu fréquent)
  • Thrombophlébite (Fréquent)
  • Raccourcissement de l'espace QT (Peu fréquent)
  • Syncope (Peu fréquent)
  • Extrasystole ventriculaire (Peu fréquent)
  • Malaise (Peu fréquent)
  • Fibrillation auriculaire (Peu fréquent)
  • Prodromes de syncope (Peu fréquent)
  • SYSTÈME DIGESTIF
  • Distension abdominale (Peu fréquent)
  • Douleur abdominale (Fréquent)
  • Dyspepsie (Peu fréquent)
  • Nausée (Fréquent)
  • Constipation (Peu fréquent)
  • Vomissement (Fréquent)
  • Diarrhée (Fréquent)
  • SYSTÈME MUSCULO-SQUELETTIQUE
  • Dorsalgie (Peu fréquent)
  • SYSTÈME NERVEUX
  • Céphalée (Fréquent)
  • Neuropathie périphérique (Peu fréquent)
  • Encéphalopathie (Peu fréquent)
  • Convulsions (Peu fréquent)
  • Paresthésie (Peu fréquent)
  • Somnolence (Fréquent)
  • SYSTÈME RESPIRATOIRE
  • Dyspnée (Fréquent)
  • Tachypnée (Peu fréquent)
  • Bronchospasme (Peu fréquent)
  • Insuffisance respiratoire aiguë (Fréquent)
  • Hémoptysie (Peu fréquent)
  • UROLOGIE, NÉPHROLOGIE
  • Insuffisance rénale (Fréquent)
  • Voir aussi les substances

    Isavuconazonium sulfate

    Chimie
    Synonymesisavuconazonium sulfate
    Posologie
    Defined Daily Dose (WHO)
    Oral:0.2 g
    Parenteral:0.2 g
    Presse - CGU - CGV VIDAL Expert - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster