Substance active interféron gamma

Mise à jour : 16 janvier 2013

Interféron gamma : Mécanisme d'action

Les interférons forment une famille de protéines apparentées sur le plan fonctionnel, et synthétisées par les cellules eucaryotes en réponse à l'action de virus et de différents stimuli naturels ou artificiels.

Le mécanisme d'action exact de l'interféron gamma-1b sur la granulomatose septique chronique reste inconnu à l'heure actuelle. Les observations relatives à la production d'anion superoxyde sont sans équivoque. Toutefois, on présume que l'interféron gamma-1b augmente la cytotoxicité des macrophages en stimulant la respiration cellulaire par la formation de métabolites toxiques de l'oxygène, capables d'intervenir en tant que médiateurs dans la destruction des micro-organismes intracellulaires. Il augmente l'expression des antigènes de membrane HLA (Human Leucocyte Antigen)-DR sur les macrophages et l'expression des récepteurs Fc, ce qui résulte en un accroissement de la cytotoxicité cellulaire sous la dépendance des anticorps. 

Interféron gamma : Cas d'usage

L’interféron gamma-1b humain recombinant est utilisé dans la prise en charge de :

  • infections graves en cas de granulomatose septique chronique,
  • infections graves en cas d'ostéopétrose maligne sévère.
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster