À propos de Griséofulvine
Mise à jour :
Griséofulvine : Mécanisme d'action

La griséofulvine est un antibiotique fongistatique (in vivo) dont le spectre d'activité est strictement limité aux dermatophytes.

La griséofulvine est active sur les trois variétés de champignons dermatophytes : microsporum, épidermophyton et trichophyton. 

Fiche DCI Vidal

Les fiches DCI Vidal constituent une base de connaissances pharmacologiques et thérapeutiques, proposée aux professionnels de santé, en complément des documents réglementaires publiés.

+ Lire la politique éditoriale des Fiches DCI VIDAL

Griséofulvine 250 mg comprimé

Dernière modification : 24/09/2021 - Révision : NA

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementDopantVigilance
D - MEDICAMENTS DERMATOLOGIQUES
D01 - ANTIFONGIQUES A USAGE DERMATOLOGIQUE
D01B - ANTIFONGIQUES A USAGE SYSTEMIQUE
D01BA - ANTIFONGIQUES A USAGE SYSTEMIQUE
D01BA01 - GRISEOFULVINE
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

II Précaution

INDICATIONS ET MODALITÉS D'ADMINISTRATION

GRISEOFULVINE 250 mg cp

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Dermatophytie de la peau et des phanères

Posologie

Unité de prise
comprimé
  • griséofulvine : 250 mg
Modalités d'administration
  • Voie orale
  • Administrer avec une quantité suffisante d'eau
Posologie
Patient de 30 mois à 15 an(s)
Patient quel que soit le poids
Dermatophytie de la peau et des phanères
Posologie standard
Dans le cas de : Mycose de la peau
  • Ecraser le comprimé chez l'enfant de moins de 6 ans
  • 10 à 20 mg/kg en 2 prises par jour
  • Pendant 4 à 8 semaines
Dans le cas de : Mycose du cuir chevelu
  • Ecraser le comprimé chez l'enfant de moins de 6 ans
  • 10 à 20 mg/kg en 2 prises par jour
  • Pendant 6 à 8 semaines
Dans le cas de : Onychomycose
  • Ecraser le comprimé chez l'enfant de moins de 6 ans
  • 10 à 20 mg/kg en 2 prises par jour
  • Pendant 4 à 12 mois
Patient à partir de 15 an(s)
Patient quel que soit le poids
Dermatophytie de la peau et des phanères
Posologie standard
Dans le cas de : Mycose de la peau
  • 500 à 1 000 mg en 2 prises par jour
  • Pendant 4 à 8 semaines
Dans le cas de : Mycose du cuir chevelu
  • 500 à 1 000 mg en 2 prises par jour
  • Pendant 6 à 8 semaines
Dans le cas de : Onychomycose
  • 500 à 1 000 mg en 2 prises par jour
  • Pendant 4 à 12 mois

Modalités d'administration du traitement

  • Administrer avec une quantité suffisante d'eau
  • Ecraser le comprimé chez l'enfant de moins de 6 ans

INFORMATIONS RELATIVES À LA SÉCURITÉ DU PATIENT

GRISEOFULVINE 250 mg cp
Niveau de risque : X Critique III Haut II Modéré I Bas

Contre-indications

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication absolue
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Insuffisance hépatique sévère excluded-france
  • Lupus érythémateux, syndromes apparentés (au)
  • Lupus érythémateux disséminé
  • Porphyrie
  • Réaction cutanée sévère à un traitement par griséofulvine, antécédent (de)

Précautions

II Modéré
Niveau de gravité : Précautions
  • Allaitement
  • Femme susceptible d'être enceinte
  • Grossesse
  • Insuffisance hépatique légère à modérée
  • Nouveau-né exposé in utero au médicament
  • Patient traité à posologie élevée
  • Traitement prolongé

Interactions médicamenteuses

III Haut
Niveau de gravité : Association déconseillée

Médicaments administrés par voie orale + Topiques gastro-intestinaux, antiacides et adsorbants

Risques et mécanismesDiminution de l'absorption de certains autres médicaments ingérés simultanément.
Conduite à tenirPrendre les topiques ou antiacides, adsorbants à distance de ces substances (plus de 2 heures, si possible).

Médicaments à l?origine d?une réaction antabuse + Alcool éthylique (boisson ou excipient)

Risques et mécanismesEffet antabuse (chaleur, rougeurs, vomissements, tachycardie).
Conduite à tenirEviter la prise de boissons alcoolisées et de médicaments contenant de l'alcool. Tenir compte de l'élimination complète des médicaments en se référant à leur demi-vie avant la reprise de boissons alcoolisées ou du médicament contenant de l'alcool.
II Modéré
Niveau de gravité : Précaution d'emploi

Griséofulvine + Estroprogestatifs contraceptifs

Risques et mécanismesDiminution de l'efficacité contraceptive par augmentation du métabolisme hépatique du contraceptif hormonal par la griséofulvine.
Conduite à tenirUtiliser une méthode additionnelle de type mécanique (préservatif) pendant la durée de l'association, et un cycle suivant l'arrêt de la griséofulvine.

Griséofulvine + Progestatifs contraceptifs

Risques et mécanismesRisque de diminution de l'efficacité du contraceptif hormonal par augmentation de son métabolisme hépatique.
Conduite à tenirUtiliser une méthode contraceptive fiable, additionnelle ou alternative, pendant la durée de l'association et un cycle suivant.

Médicaments administrés par voie orale + Colestipol

Médicaments administrés par voie orale + Résines chélatrices

Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
I Bas
Niveau de gravité : A prendre en compte

Médicaments administrés par voie orale + Laxatifs (type macrogol)

Risques et mécanismesAvec les laxatifs, notamment en vue d'explorations endoscopiques : risque de diminution de l'efficacité du médicament administré avec le laxatif.
Conduite à tenirEviter la prise d'autres médicaments pendant et après l'ingestion dans un délai d'au moins 2 h après la prise du laxatif, voire jusqu'à la réalisation de l'examen.

Interactions alimentaires, phytothérapeutiques et médicamenteuses

  • Interaction alimentaire : alcool

Grossesse et allaitement

Contre-indications et précautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

II Précaution

Risques liés au traitement

  • Risque de réaction cutanée sévère
  • Risque de syndrome de Lyell
  • Risque de syndrome DRESS

Mesures à associer au traitement

  • Ne pas absorber d'alcool pendant le traitement
  • Ne pas s'exposer au soleil pendant le traitement puis après l'arrêt du traitement

Traitement à arrêter définitivement en cas de...

  • Traitement à arrêter en cas d'apparition de syndrome DRESS

Information des professionnels de santé et des patients

  • Info du patient :ce trt peut altérer la capacité à conduire des véhicules et à utiliser des machines

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée (?1/1 000)Fréquence basse (Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE
  • Leucopénie (Peu fréquent)
  • Neutropénie (Peu fréquent)
  • DERMATOLOGIE
  • Erythème polymorphe (Rare)
  • Syndrome de Lyell (Rare)
  • Dermatite allergique (Exceptionnel)
  • Photosensibilisation (Exceptionnel)
  • Dermatose bulleuse (Rare)
  • HÉMATOLOGIE
  • Anémie hypochrome (Peu fréquent)
  • HÉPATOLOGIE
  • Cholestase (Rare)
  • Hépatite (Exceptionnel)
  • IMMUNO-ALLERGOLOGIE
  • Lupus érythémateux disséminé (aggravation)
  • Syndrome DRESS
  • NUTRITION, MÉTABOLISME
  • Polydipsie
  • Anorexie
  • ORL, STOMATOLOGIE
  • Dysgueusie
  • Vertige
  • PSYCHIATRIE
  • Confusion mentale
  • Insomnie
  • Irritabilité
  • SYSTÈME DIGESTIF
  • Diarrhée
  • Nausée
  • SYSTÈME NERVEUX
  • Céphalée
  • Somnolence
  • Neuropathie périphérique
  • Voir aussi les substances

    Griséofulvine

    Chimie
    IUPAC(+--chloro-7 triméthoxy-2',4,6 méthyl-6'dihydro-2,3 benzofuranne-2 spiro-1'-cyclohexène-2'dione-3,4'
    Posologie
    Defined Daily Dose (WHO)
    Oral:0.5 g
    Presse - CGU - CGV VIDAL Expert - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster