À propos de Ganciclovir
Mise à jour : 16 janvier 2013
Ganciclovir : Mécanisme d'action

Le ganciclovir, 9-(1,3-dihydroxy-2-propoxyméthyl) guanine ou DHPG, est un nucléoside qui inhibe in vitro la réplication des virus humains du groupe herpès (Herpes simplex types 1 et 2, cytomégalovirus) et des adénovirus sérotypes : 1, 2, 4, 6, 8, 10, 19, 22, 28.

Le ganciclovir est transformé dans les cellules infectées en ganciclovir-triphosphate, forme active du ganciclovir.

Cette phosphorylation s'effectue préférentiellement dans les cellules infectées, les concentrations de ganciclovir-triphosphate étant 10 fois moins élevées dans les cellules non infectées.

Le ganciclovir-triphosphate exerce son activité antivirale en inhibant la synthèse de l'ADN (acide désoxyribonucléique) viral par deux mécanismes : inhibition compétitive des ADN-polymérases virales et incorporation directe dans l'ADN viral, ce qui a pour effet d'arrêter son élongation.

Cependant, le taux de la biosynthèse des polyamines induite par la croissance du cytomégalovirus (CMV) ne paraît pas affecté, révélant une biosynthèse d'ADN viral non inhibée par le ganciclovir. 

Gammes contenant la substance
Fiche DCI Vidal

Les fiches DCI Vidal constituent une base de connaissances pharmacologiques et thérapeutiques, proposée aux professionnels de santé, en complément des documents réglementaires publiés.

+ Lire la politique éditoriale des Fiches DCI VIDAL

Ganciclovir (sodique) 500 mg poudre pour solution à diluer pour perfusion

Dernière modification : 15/04/2021 - Révision : NA

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementDopantVigilance
J - ANTI-INFECTIEUX GENERAUX A USAGE SYSTEMIQUE
J05 - ANTIVIRAUX A USAGE SYSTEMIQUE
J05A - ANTIVIRAUX A ACTION DIRECTE
J05AB - NUCLEOSIDES ET NUCLEOTIDES, INHIBITEURS DE LA TRANSCRIPTASE REVERSE EXCLUS
J05AB06 - GANCICLOVIR
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIX

X Contre-indication absolue II Précaution

vigilance picto

Soyez très prudent

INDICATIONS ET MODALITÉS D'ADMINISTRATION

GANCICLOVIR (sodique) 500 mg pdre p sol diluer p perf

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Infection à cytomégalovirus chez l'immunodéprimé
  • Infection à cytomégalovirus chez le patient traité par chimiothérapie, traitement préventif (de l')
  • Infection à cytomégalovirus chez le patient traité par immunosuppresseur, trt préventif (de l')

Posologie

Unité de prise
flacon
  • ganciclovir (sodique) : 500 mg
Modalités d'administration
  • Voie intraveineuse (en perfusion)
  • A reconstituer et à diluer avant administration
  • Administrer par perfusion intraveineuse de 1 heure
  • Respecter le débit de perfusion recommandé
Posologie
Patient à partir de 12 an(s)
Patient quel que soit le poids
Infection à cytomégalovirus chez l'immunodéprimé
Traitement d'attaque
  • 5 mg/kg toutes les 12 heures
  • Pendant 14 à 21 jours
Traitement d'entretien
Dans le cas de : Schéma posologique 1
  • 5 mg/kg 1 fois par jour
Dans le cas de : Schéma posologique 2
  • Administrer en une prise quotidienne
  • 6 mg/kg 5 fois par semaine
Infection à cytomégalovirus chez le patient traité par chimiothérapie, traitement préventif (de l') - Infection à cytomégalovirus chez le patient traité par immunosuppresseur, trt préventif (de l')
Posologie standard
Dans le cas de : Schéma posologique 1
  • 5 mg/kg 1 fois par jour
Dans le cas de : Schéma posologique 2
  • Administrer en une prise quotidienne
  • 6 mg/kg 5 fois par semaine
Traitement d'attaque
Dans le cas de : Traitement pré-emptif
  • 5 mg/kg toutes les 12 heures
  • Pendant 7 à 14 jours
Traitement d'entretien
Dans le cas de : Traitement pré-emptif
  • Administrer en une prise quotidienne
  • 5 à 6 mg/kg 5 à 7 fois par semaine
Populations particulières
  • Insuffisance rénale : Adapter la posologie

Modalités d'administration du traitement

  • Administrer par perfusion intraveineuse de 60 minutes
  • A reconstituer et à diluer avant administration
  • Ne pas administrer par voie intramusculaire
  • Ne pas administrer par voie sous-cutanée

Incompatibilités physico-chimiques

  • Compatibilité avec certains solvants
  • Incompatibilité avec certains solvants
  • Incompatibilité avec tous les médicaments

INFORMATIONS RELATIVES À LA SÉCURITÉ DU PATIENT

GANCICLOVIR (sodique) 500 mg pdre p sol diluer p perf
Niveau de risque : X Critique III Haut II Modéré I Bas

Contre-indications

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication absolue
  • Allaitement
  • Hypersensibilité à l'aciclovir et à ses dérivés
  • Hypersensibilité à l'un des composants

Précautions

II Modéré
Niveau de gravité : Précautions
  • Cytopénie
  • Cytopénie, antécédent
  • Femme susceptible d'être enceinte
  • Grossesse
  • Hémoglobine
  • Homme en âge de procréer
  • Insuffisance rénale
  • Leucopénie, antécédent (de)
  • Neutropénie
  • Neutropénie
  • Nouveau-né exposé in utero au médicament
  • Radiothérapie
  • Sujet âgé
  • Thrombopénie

Interactions médicamenteuses

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication

Ganciclovir (voie systémique) + Maribavir

Risques et mécanismesAntagonisme de la phosphorylation et donc de l'effet pharmacologique du ganciclovir par le maribavir.
Conduite à tenir
III Haut
Niveau de gravité : Association déconseillée

Ganciclovir (voie systémique) + Didanosine

Risques et mécanismesRisque d'augmentation des effets indésirables de la didanosine, et notamment la toxicité mitochondriale, par augmentation importante de ses concentrations. De plus risque de diminution de l'efficacité du ganciclovir par diminution de ses concentrations, si les deux médicaments sont ingérés à moins de 2 heures d'intervalle.
Conduite à tenir
II Modéré
Niveau de gravité : Précaution d'emploi

Ganciclovir (voie systémique) + Zidovudine

Risques et mécanismesAugmentation de la toxicité hématologique (addition d'effets de toxicité médullaire).
Conduite à tenirArrêter de façon transitoire la zidovudine ; contrôler la NFS et réintroduire, si possible, la zidovudine à doses faibles.
I Bas
Niveau de gravité : A prendre en compte

Ganciclovir (voie systémique) + Flucytosine

Risques et mécanismesRisque de majoration de la toxicité hématologique.
Conduite à tenir

Médicaments néphrotoxiques (sauf aminosides) + Aminosides

Médicaments néphrotoxiques (sauf aminosides) + Médicaments néphrotoxiques (sauf aminosides)

Risques et mécanismesRisque de majoration de la néphrotoxicité.
Conduite à tenir

Grossesse et allaitement

Contre-indications et précautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIX

X Contre-indication absolue II Précaution

Fertilité et Grossesse

  • Info prof de santé : informer la patiente des risques du trt pour le foetus en cas de grossesse
  • Médicament mutagène
  • Médicament tératogène
  • Risque de malformation congénitale
  • Risque de trouble de la spermatogénèse
  • Risque sur la fertilité
  • Utiliser chez l'homme une contraception mécanique pdt et au moins 90 jours après l'arrêt du trt
  • Utiliser chez la femme une contraception efficace pdt le trt et au moins 1 mois après l'arrêt du trt

Risques liés au traitement

  • Médicament carcinogène
  • Risque d'anémie
  • Risque d'insuffisance médullaire
  • Risque de cancer
  • Risque de leucopénie
  • Risque de neutropénie
  • Risque de pancytopénie
  • Risque de réaction croisée avec l'aciclovir et ses dérivés
  • Risque de thrombopénie

Surveillances du patient

  • Surveillance de la formule leucocytaire tous les 2 jours pendant les 14 premiers jours
  • Surveillance de la formule sanguine pendant le traitement

Information des professionnels de santé et des patients

  • Info du patient :ce trt peut altérer la capacité à conduire des véhicules et à utiliser des machines

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée (?1/1 000)Fréquence basse (Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE
  • Neutropénie (Très fréquent)
  • Phosphatases alcalines (augmentation) (Fréquent)
  • ALAT (augmentation) (Fréquent)
  • ASAT (augmentation) (Fréquent)
  • Leucopénie (Fréquent)
  • Clairance de la créatinine (diminution) (Fréquent)
  • Créatininémie (augmentation) (Fréquent)
  • Granulopénie (Rare)
  • DERMATOLOGIE
  • Urticaire (Peu fréquent)
  • Alopécie (Fréquent)
  • Dermatite (Très fréquent)
  • Cellulite (Fréquent)
  • Sécheresse cutanée (Peu fréquent)
  • Prurit (Fréquent)
  • Hypersudation nocturne (Fréquent)
  • Eruption cutanée (Fréquent)
  • DIVERS
  • Frisson (Fréquent)
  • Douleur (Fréquent)
  • Fièvre (Très fréquent)
  • Douleur thoracique (Peu fréquent)
  • Fatigue (Très fréquent)
  • Asthénie (Fréquent)
  • ENDOCRINOLOGIE
  • Stérilité masculine (Peu fréquent)
  • HÉMATOLOGIE
  • Insuffisance de la moelle osseuse (Peu fréquent)
  • Thrombopénie (Fréquent)
  • Pancytopénie (Fréquent)
  • Anémie (Très fréquent)
  • Aplasie médullaire (Rare)
  • Agranulocytose (Rare)
  • Cytopénie
  • HÉPATOLOGIE
  • Insuffisance hépatique (Fréquent)
  • IMMUNO-ALLERGOLOGIE
  • Hypersensibilité (Fréquent)
  • Réaction anaphylactique (Rare)
  • INFECTIOLOGIE D'ORIGINE FONGIQUE
  • Candidose (Très fréquent)
  • Candidose buccale (Très fréquent)
  • INFECTIOLOGIE D'ORIGINE VIRALE
  • Grippe (Fréquent)
  • INFECTIOLOGIE NON PRECISÉE
  • Septicémie (Fréquent)
  • INSTRUMENTATION
  • Réaction au point d'injection (Fréquent)
  • NUTRITION, MÉTABOLISME
  • Appétit diminué (Très fréquent)
  • Dysphagie (Fréquent)
  • Poids (diminution) (Fréquent)
  • OPHTALMOLOGIE
  • Corps flottant du vitré (Fréquent)
  • Trouble de la vision (Fréquent)
  • Douleur oculaire (Fréquent)
  • Décollement de la rétine (Fréquent)
  • Oedème maculaire (Fréquent)
  • Conjonctivite (Fréquent)
  • ORL, STOMATOLOGIE
  • Dysgueusie (Fréquent)
  • Ulcération buccale (Fréquent)
  • Surdité (Peu fréquent)
  • Sensation de vertige (Fréquent)
  • Otalgie (Fréquent)
  • PSYCHIATRIE
  • Insomnie (Fréquent)
  • Trouble psychique (Peu fréquent)
  • Psychose (Peu fréquent)
  • Agitation (Peu fréquent)
  • Dépression (Fréquent)
  • Anxiété (Fréquent)
  • Confusion mentale (Fréquent)
  • Hallucination (Peu fréquent)
  • SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE
  • Hypotension artérielle (Fréquent)
  • Arythmie (Peu fréquent)
  • Malaise (Fréquent)
  • SYSTÈME DIGESTIF
  • Distension abdominale (Fréquent)
  • Constipation (Fréquent)
  • Dyspepsie (Fréquent)
  • Douleur abdominale haute (Fréquent)
  • Nausée (Très fréquent)
  • Diarrhée (Très fréquent)
  • Flatulence (Fréquent)
  • Douleur abdominale (Très fréquent)
  • Vomissement (Très fréquent)
  • Pancréatite (Fréquent)
  • SYSTÈME MUSCULO-SQUELETTIQUE
  • Douleur articulaire (Fréquent)
  • Dorsalgie (Fréquent)
  • Spasme musculaire (Fréquent)
  • Douleur musculaire (Fréquent)
  • SYSTÈME NERVEUX
  • Epilepsie (crise) (Fréquent)
  • Céphalée (Très fréquent)
  • Tremblement (Peu fréquent)
  • Hypoesthésie (Fréquent)
  • Neuropathie périphérique (Fréquent)
  • Paresthésie (Fréquent)
  • SYSTÈME RESPIRATOIRE
  • Toux (Très fréquent)
  • Dyspnée (Très fréquent)
  • Infection des voies respiratoires supérieures (Très fréquent)
  • UROLOGIE, NÉPHROLOGIE
  • Hématurie (Peu fréquent)
  • Infection urinaire (Fréquent)
  • Insuffisance rénale
  • Voir aussi les substances

    Ganciclovir sodique

    Chimie
    IUPAC2-amino-1,9-[[2-hydroxy-1-(hydroxyméthyl)éthoxy]méthyl]-6 H-purin-6-one, sel de sodium
    Posologie
    Defined Daily Dose (WHO)
    Oral:3 g
    Parenteral:0.5 g
    Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster