Substance active gadofosvéset

À propos de la substance
Mise à jour : 16 janvier 2013

Gadofosvéset : Mécanisme d'action

Le gadofosveset se lie de manière réversible à la sérumalbumine humaine. La liaison aux protéines accroît jusqu'à dix fois la relaxivité T1 du gadofosveset par rapport aux chélates de gadolinium non liés aux protéines. Lors des études chez l'homme, le gadofosveset raccourcit notablement les valeurs de T1 du sang jusqu'à 4 heures après injection intraveineuse sous forme de bolus. La relaxivité mesurée dans le plasma était de 33,4 à 45,7 mM-1s-1 pour un intervalle de dose allant jusqu'à 0,05 mmol/kg à 20 MHz. Des images ARM à haute résolution des structures vasculaires peuvent être obtenues jusqu'à une heure après administration de ce médicament. La fenêtre d'imagerie vasculaire prolongée du gadofosveset est due à une relaxivité accrue et à un séjour prolongé dans l'espace vasculaire résultant de sa liaison aux protéines plasmatiques. Aucune étude comparative avec le gadolinium extracellulaire n'a été réalisée. 

Gadofosvéset : Cas d'usage

 

Le gadofosveset est utilisé dans le diagnostic par angiographie par résonance magnétique avec renforcement du contraste (ARM-RC) pour la visualisation des vaisseaux de l'abdomen.

Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster