À propos de Fluorouracil
Mise à jour : 05 juin 2014
Fluorouracil : Mécanisme d'action

Le fluorouracil est un antinéoplasique cytostatique de la classe des antimétabolites (antipyrimidine). Afin de mieux comprendre son activité, il faut rappeler que l'uracile joue un double rôle fondamental dans les tissus à croissance rapide : d'une part, en étant le précurseur (via la thymidilate-synthétase) de la thymine, base nécessaire à la synthèse d'ADN (acide désoxyribonucléique) qui préside à la division cellulaire ; d'autre part, en entrant dans la composition des ARNs (acides ribonucléiques) qui président à la synthèse des protéines et des enzymes cellulaires. Ainsi, le fluorouracile exerce plusieurs effets antimétaboliques : tout d'abord, il est métabolisé en 5-fluorodéoxyuridine 5'-monophosphate (FdUMP) qui, en présence de 6-méthylènetétrahydrofolate, se lie à la thymidilate-synthétase, bloquant la méthylation de l'uracile en thymine, provoquant ainsi une inhibition de la synthèse d'ADN (acide désoxyribonucléique) qui freine la prolifération cellulaire ; d'autre part, il est phosphorylé et triphosphaté (FUTP) et incorporé à la place de l'uracile dans les ARNs (acides ribonucléiques), entraînant des erreurs de lecture du code génétique lors de la synthèse de protéines et d'enzymes, et de la production de coenzymes inefficaces et de ribosomes immatures ; enfin, le fluorouracile inhibe l'uridine-phosphorylase. 

Fiche DCI Vidal

Les fiches DCI Vidal constituent une base de connaissances pharmacologiques et thérapeutiques, proposée aux professionnels de santé, en complément des documents réglementaires publiés.

+ Lire la politique éditoriale des Fiches DCI VIDAL

Fluorouracil 50 mg/ml solution à diluer pour perfusion

Dernière modification : 19/01/2024 - Révision : 19/01/2024

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementDopantVigilance
L - ANTINEOPLASIQUES ET IMMUNOMODULATEURS
L01 - ANTINEOPLASIQUES
L01B - ANTIMETABOLITES
L01BC - ANALOGUES DE LA PYRIMIDINE
L01BC02 - FLUOROURACIL
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesXX

X Contre-indication absolue

INDICATIONS ET MODALITÉS D'ADMINISTRATION

FLUOROURACIL 50 mg/ml sol diluer p perf

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Cancer colorectal en situation adjuvante
  • Cancer de l'estomac avancé
  • Cancer de l'oesophage
  • Cancer de l'ovaire
  • Cancer du sein
  • Cancer ORL

Posologie

Unité de prise
ml
  • fluorouracil : 50 mg
Modalités d'administration
  • Voie intra-artérielle, voie intraveineuse (en perfusion)
  • A diluer avant administration
  • En cas d'extravasation arrêter la perfusion
  • Ne pas administrer par voie intramusculaire
Posologie
Patient à partir de 1 mois
Patient quel que soit le poids
Patient de sexe féminin
Cancer de l'ovaire
Posologie standard
Dans le cas de : Monothérapie
Voie intraveineuse (en perfusion)
  • Administrer par perfusion intraveineuse de 60 minutes
  • Traitement à renouveler tous les mois
  • 400 à 600 mg/m² 1 fois par jour
  • Pendant 3 à 6 jours
Dans le cas de : Association à d'autres cytotoxiques
Voie intraveineuse (en perfusion)
  • Respecter un intervalle de 3 à 4 semaines entre 2 cures
  • Traitement à administrer par cure
  • 300 à 600 mg/m² 1 fois par jour
  • Pendant 2 à 5 jours
Traitement alternatif
Voie intraveineuse (en perfusion)
  • Administrer exceptionnellement par perf intra-artérielle hépatique ou par perf IV continue
  • Administrer par perfusion intraveineuse continue sur 3 à 5 jours consécutifs
  • 700 à 1 000 mg/m² 1 fois ce jour
Voie intra-artérielle
  • Administrer exceptionnellement par perf intra-artérielle hépatique ou par perf IV continue
  • Administrer par perfusion intra-artérielle hépatique de 4 à 6 heures
  • 600 mg/m² 1 fois par semaine
Patient de sexe masculin ou féminin
Cancer ORL - Cancer colorectal en situation adjuvante - Cancer de l'estomac avancé - Cancer de l'oesophage - Cancer du sein
Posologie standard
Dans le cas de : Monothérapie
Voie intraveineuse (en perfusion)
  • Administrer par perfusion intraveineuse de 60 minutes
  • Traitement à renouveler tous les mois
  • 400 à 600 mg/m² 1 fois par jour
  • Pendant 3 à 6 jours
Dans le cas de : Association à d'autres cytotoxiques
Voie intraveineuse (en perfusion)
  • Respecter un intervalle de 3 à 4 semaines entre 2 cures
  • Traitement à administrer par cure
  • 300 à 600 mg/m² 1 fois par jour
  • Pendant 2 à 5 jours
Traitement alternatif
Voie intraveineuse (en perfusion)
  • Administrer exceptionnellement par perf intra-artérielle hépatique ou par perf IV continue
  • Administrer par perfusion intraveineuse continue sur 3 à 5 jours consécutifs
  • 700 à 1 000 mg/m² 1 fois ce jour
Voie intra-artérielle
  • Administrer exceptionnellement par perf intra-artérielle hépatique ou par perf IV continue
  • Administrer par perfusion intra-artérielle hépatique de 4 à 6 heures
  • 600 mg/m² 1 fois par semaine
Posologies maximales
  • Dose maximale par prise: 1 000 mg/m²
Populations particulières
  • Insuffisance hépatique : Adapter la posologie

Modalités d'administration du traitement

  • Administrer exceptionnellement par perf intra-artérielle hépatique ou par perf IV continue

Incompatibilités physico-chimiques

  • Compatibilité avec certains solvants
  • Incompatibilité avec certains médicaments

INFORMATIONS RELATIVES À LA SÉCURITÉ DU PATIENT

FLUOROURACIL 50 mg/ml sol diluer p perf
Niveau de risque : X Critique III Haut II Modéré I Bas

Contre-indications

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication absolue
  • Absence complète de l'activité de la dihydropyrimidine déshydrogénase
  • Allaitement
  • Grossesse
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Hypersensibilité au fluorouracile
  • Infection
  • Insuffisance médullaire
  • Malnutrition
  • Vaccins vivants

Précautions

II Modéré
Niveau de gravité : Précautions
  • Antécédent d'alcoolisme
  • Antécédent d'insuffisance coronarienne
  • Antécédent de cardiopathie
  • Déficit de l'activité de la dihydropyrimidine déshydrogénase non déterminé
  • Déficit en dihydropyrimidine déshydrogénase
  • Déficit partiel de l'activité de la dihydropyrimidine déshydrogénase
  • Femme susceptible d'être enceinte
  • Granulopénie
  • Hépatopathie sévère
  • Insuffisance hépatique
  • Insuffisance rénale
  • Intervention chirurgicale, antécédent récent (d')
  • Métastase osseuse
  • Patient traité par perfusion continue
  • Radiothérapie pelvienne, antécédent
  • Sujet à risque de syndrome de lyse tumorale
  • Sujet débilité
  • Tabagisme, antécédent
  • Thrombopénie
  • Traitement par alkylant, antécédent
  • Trouble de l'hématopoïèse

Interactions médicamenteuses

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication

Cytotoxiques + Vaccins vivants atténués

Risques et mécanismesRisque de maladie vaccinale généralisée éventuellement mortelle.
Conduite à tenir- Et pendant les 6 mois suivant l'arrêt de la chimiothérapie. - Et, à l'exception de l'hydroxycarbamide dans son indication chez le patient drépanocytaire.

Fluorouracile (et par extrapolation, autres fluoropyrimidines) + Brivudine

Risques et mécanismesToxicité potentiellement létale du fluorouracile et des autres dérivés de la pyrimidine par inhibition de leur métabolisme.
Conduite à tenir
III Haut
Niveau de gravité : Association déconseillée

Cytotoxiques + Olaparib

Risques et mécanismesRisque de majoration de l'effet myélosuppresseur du cytotoxique.
Conduite à tenir

Cytotoxiques + Phénytoïne (et par extrapolation, fosphénytoïne) (voie systémique)

Risques et mécanismesRisque de survenue de convulsions par diminution de l'absorption digestive de la seule phénytoïne par le cytotoxique, ou bien risque de majoration de la toxicité ou de perte d'efficacité du cytotoxique par augmentation de son métabolisme hépatique par la phénytoïne ou la fosphénytoïne.
Conduite à tenir

Fluorouracile (et par extrapolation, autres fluoropyrimidines) + Antivitamines K

Risques et mécanismesAugmentation importante de l'effet de l'antivitamine K et du risque hémorragique.
Conduite à tenirSi elle ne peut être évitée, contrôle plus fréquent de l'INR. Adaptation de la posologie de l'antivitamine K pendant le traitement par le cytotoxique et 8 jours après son arrêt.
II Modéré
Niveau de gravité : Précaution d'emploi

Cytotoxiques + Antivitamines K

Risques et mécanismesAugmentation du risque thrombotique et hémorragique au cours des affections tumorales. De surcroît, possible interaction entre les AVK et la chimiothérapie.
Conduite à tenirContrôle plus fréquent de l'INR.
I Bas
Niveau de gravité : A prendre en compte

Cytotoxiques + Flucytosine

Risques et mécanismesRisque de majoration de la toxicité hématologique.
Conduite à tenir

Cytotoxiques + Immunosuppresseurs

Risques et mécanismesImmunodépression excessive avec risque de syndrome lymphoprolifératif.
Conduite à tenir

Fluorouracile (et par extrapolation, autres fluoropyrimidines) + Acide folinique

Risques et mécanismesPotentialisation des effets, à la fois cytostatiques et indésirables, du fluoro-uracile.
Conduite à tenir

Fluorouracile (et par extrapolation, autres fluoropyrimidines) + Interferon alfa

Risques et mécanismesAugmentation de la toxicité gastro-intestinale du fluorouracile.
Conduite à tenir

Fluorouracile (et par extrapolation, autres fluoropyrimidines) + Métronidazole

Fluorouracile (et par extrapolation, autres fluoropyrimidines) + Ornidazole

Risques et mécanismesAugmentation de la toxicité du fluoro-uracile par diminution de sa clairance.
Conduite à tenir

Grossesse et allaitement

Contre-indications et précautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesXX

X Contre-indication absolue

Fertilité et Grossesse

  • Info prof de santé : informer la patiente des risques du trt pour le foetus en cas de grossesse
  • Information du patient : envisager une conservation du sperme avant le début du traitement
  • Médicament génotoxique
  • Risque de malformation congénitale
  • Risque sur la fertilité masculine
  • Utiliser chez l'homme une contraception efficace pdt le trt puis pdt 3 mois après l'arrêt du trt
  • Utiliser chez la femme une contraception efficace pdt le trt puis pdt 6 mois après arrêt du trt

Risques liés au traitement

  • En cas d'extravasation arrêter la perfusion
  • Risque d'encéphalopathie
  • Risque d'hémorragie
  • Risque d'ulcère digestif
  • Risque de cardiopathie
  • Risque de diarrhée
  • Risque de granulopénie
  • Risque de mucosite/stomatite
  • Risque de neurotoxicité
  • Risque de neutropénie
  • Risque de photosensibilisation
  • Risque de syndrome de lyse tumorale
  • Risque de thrombopénie
  • Risque de trouble hématologique

Surveillances du patient

  • Surveillance de la fonction cardiaque pendant le traitement
  • Surveillance de la formule sanguine 1 fois par semaine ou tous les 15 jours pendant le traitement
  • Surveillance par un test de dépistage du déficit en dihydropyrimidine déshydrogénase avant le trt

Mesures à associer au traitement

  • Recommandations relatives à la manipulation de médicaments cytotoxiques

Traitement à arrêter définitivement en cas de...

  • Traitement à arrêter en cas d'encéphalopathie
  • Traitement à arrêter en cas de cardiopathie

Information des professionnels de santé et des patients

  • Info patient : limiter l'exposition au soleil ou aux rayons UV

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée (?1/1 000)Fréquence basse (Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE
  • Leucopénie (Très fréquent)
  • Neutropénie (Très fréquent)
  • Hyperuricémie (Très fréquent)
  • T4 (augmentation) (Rare)
  • T3 (augmentation) (Rare)
  • Granulopénie
  • CANCEROLOGIE
  • Syndrome de lyse tumorale
  • DERMATOLOGIE
  • Urticaire (Peu fréquent)
  • Dermatose (Peu fréquent)
  • Mucite (Très fréquent)
  • Strie cutanée (Peu fréquent)
  • Dermatite (Peu fréquent)
  • Ongle (modification) (Peu fréquent)
  • Erythrodysesthésie palmoplantaire (Très fréquent)
  • Hyperpigmentation cutanée (Peu fréquent)
  • Photosensibilisation (Peu fréquent)
  • Exanthème (Peu fréquent)
  • Alopécie (Très fréquent)
  • Altération de la couleur cutanée (Peu fréquent)
  • Onycholyse (Peu fréquent)
  • Dystrophie unguéale
  • Eruption prurigineuse
  • Erythème cutané
  • Epaississement du lit unguéal
  • Sécheresse cutanée
  • Erosion cutanée
  • Onychalgie
  • Coloration de l'ongle
  • Eruption maculopapuleuse
  • Fissure cutanée
  • Périonyxis
  • DIVERS
  • Douleur thoracique (Fréquent)
  • Neutropénie fébrile (Très fréquent)
  • Faiblesse (Très fréquent)
  • Retard de cicatrisation (Très fréquent)
  • Fatigue (Très fréquent)
  • Fièvre
  • GYNÉCOLOGIE, OBSTÉTRIQUE
  • Dysovulation (Peu fréquent)
  • HÉMATOLOGIE
  • Aplasie médullaire (Très fréquent)
  • Thrombopénie (Très fréquent)
  • Anémie (Très fréquent)
  • Insuffisance de la moelle osseuse (Très fréquent)
  • Agranulocytose (Très fréquent)
  • Pancytopénie (Très fréquent)
  • Hémorragie
  • HÉPATOLOGIE
  • Nécrose hépatique (Très rare)
  • Cholécystite (Très rare)
  • IMMUNO-ALLERGOLOGIE
  • Déficit immunitaire (Très fréquent)
  • Choc anaphylactique (Rare)
  • Réaction allergique généralisée (Rare)
  • Réaction anaphylactique (Rare)
  • Lupus érythémateux cutané
  • INFECTIOLOGIE NON PRECISÉE
  • Infection (Très fréquent)
  • Septicémie (Peu fréquent)
  • Sepsis neutropénique
  • INSTRUMENTATION
  • Couleur de la peau au point d'injection (modification)
  • Extravasation au point d'injection
  • Réaction au point d'injection
  • NUTRITION, MÉTABOLISME
  • Anorexie (Très fréquent)
  • Déshydratation (Peu fréquent)
  • Acidose lactique
  • OPHTALMOLOGIE
  • Vision floue (Peu fréquent)
  • Ectropion palpébral (Peu fréquent)
  • Névrite optique (Peu fréquent)
  • Acuité visuelle (diminution) (Peu fréquent)
  • Photophobie (Peu fréquent)
  • Hypersécrétion lacrymale (Peu fréquent)
  • Mouvement oculaire involontaire (Peu fréquent)
  • Dacryosténose (Peu fréquent)
  • Diplopie (Peu fréquent)
  • Blépharite (Peu fréquent)
  • Conjonctivite (Peu fréquent)
  • Nystagmus (Peu fréquent)
  • ORL, STOMATOLOGIE
  • Pharyngite (Très fréquent)
  • Sensation de vertige (Peu fréquent)
  • Epistaxis (Très fréquent)
  • Stomatite (Très fréquent)
  • PSYCHIATRIE
  • Euphorie (Peu fréquent)
  • Confusion mentale (Rare)
  • Désorientation temporospatiale (Très rare)
  • SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE
  • Insuffisance cardiaque (Peu fréquent)
  • Décoloration du trajet veineux (Peu fréquent)
  • Choc cardiogénique (Peu fréquent)
  • Hypotension artérielle (Peu fréquent)
  • Cardiomyopathie congestive (Peu fréquent)
  • Malaise (Très fréquent)
  • Myocardite (Peu fréquent)
  • Arythmie (Peu fréquent)
  • Anomalie de l'électrocardiogramme (Très fréquent)
  • Infarctus du myocarde (Peu fréquent)
  • Ischémie myocardique (Peu fréquent)
  • Mort cardiaque subite (Très rare)
  • Accident thromboembolique (Rare)
  • Syndrome de Raynaud (Rare)
  • Thrombophlébite (Rare)
  • Ischémie des extrémités (Rare)
  • Arrêt cardiaque (Très rare)
  • Tachycardie
  • Péricardite
  • Angor
  • Cardiomyopathie provoquée par le stress
  • SYSTÈME DIGESTIF
  • Oesophagite (Très fréquent)
  • Rectite (Très fréquent)
  • Nausée (Très fréquent)
  • Lésion hépatocellulaire (Peu fréquent)
  • Vomissement (Très fréquent)
  • Ulcère gastro-intestinal (Peu fréquent)
  • Exfoliation muqueuse gastro-intestinale (Peu fréquent)
  • Hémorragie gastro-intestinale (Peu fréquent)
  • Diarrhée aqueuse (Très fréquent)
  • Entérocolite nécrosante (Rare)
  • Fibrose biliaire (Très rare)
  • Méléna
  • Pneumatose kystique de l'intestin
  • SYSTÈME NERVEUX
  • Somnolence (Peu fréquent)
  • Syndrome parkinsonien (Peu fréquent)
  • Céphalée (Peu fréquent)
  • Trouble extrapyramidal (Peu fréquent)
  • Convulsions (Très rare)
  • Insuffisance circulatoire cérébrale (Rare)
  • Coma (Très rare)
  • Aphasie (Très rare)
  • Leucoencéphalopathie (Très rare)
  • Syndrome cérébelleux (Très rare)
  • Myasthénie (Très rare)
  • Dysarthrie (Très rare)
  • Syndrome d'encéphalopathie postérieure réversible
  • Encéphalopathie hyperammoniémique
  • Neuropathie périphérique
  • Ataxie
  • SYSTÈME RESPIRATOIRE
  • Bronchospasme (Très fréquent)
  • Dyspnée
  • UROLOGIE, NÉPHROLOGIE
  • Spermatogenèse anormale (Peu fréquent)
  • Insuffisance rénale (Très rare)
  • Voir aussi les substances

    Fluorouracil

    Chimie
    IUPACfluoro-5 tétrahydro-1,2,3,4 pyrimidinedione-2,5
    Synonymesfluorouracil
    Actualités liées25
    Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster