Fiche DCI Vidal

Les fiches DCI Vidal constituent une base de connaissances pharmacologiques et thérapeutiques, proposée aux professionnels de santé, en complément des documents réglementaires publiés.

+ Lire la politique éditoriale des Fiches DCI VIDAL

ESKETAMINE (chlorhydrate) cinq milligrammes par millilitre sol inj

Dernière modification : 18/09/2023 - Révision : 13/04/2022

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementDopantVigilance
N - SYSTEME NERVEUX
N01 - ANESTHESIQUES
N01A - ANESTHESIQUES GENERAUX
N01AX - AUTRES ANESTHESIQUES GENERAUX
N01AX14 - ESKETAMINE
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesII

II Précaution

vigilance picto

Attention, danger : ne pas conduire

INDICATIONS ET MODALITÉS D'ADMINISTRATION

ESKETAMINE (chlorhydrate) cinq milligrammes par millilitre sol inj

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Analgésie au cours de la respiration artificielle en cas d'intubation
  • Anesthésie analgésique, traitement d'urgence (de l')
  • Anesthésie locorégionale, traitement adjuvant (de l')
  • Douleur intense
  • Induction et maintien de l'anesthésie générale

Posologie

Unité de prise
ml
  • eskétamine (chlorhydrate) : 5 mg
Modalités d'administration
  • Voie intramusculaire, voie intraveineuse, voie intraveineuse (en perfusion)
  • Administrer la solution pure ou diluée
  • Administrer une prémédication par benzodiazépines si besoin
  • Assurer un relais analgésique avant l'arrêt du traitement
  • Information du patient : être à jeun depuis au moins 4 heures
  • Traitement à associer à l'atropine
Posologie
Patient quel que soit l'âge
Patient quel que soit le poids
Induction et maintien de l'anesthésie générale
Dose initiale
Voie intraveineuse
  • 0,5 à 1 mg/kg 1 fois ce jour
Voie intramusculaire
  • 2 à 4 mg/kg 1 fois ce jour
Dose ultérieure éventuelle
Voie intraveineuse
  • Traitement à renouveler 10 à 15 min après la 1ère injection si besoin
  • 0,25 à 0,5 mg/kg 1 fois ce jour
Voie intramusculaire
  • Traitement à renouveler 10 à 15 min après la 1ère injection si besoin
  • 1 à 2 mg/kg 1 fois ce jour
Posologie standard
Voie intraveineuse (en perfusion)
  • Administrer en perfusion continue
  • 0,5 à 3 mg/kg 1 fois par heure
Anesthésie locorégionale, traitement adjuvant (de l')
Posologie standard
Voie intraveineuse (en perfusion)
  • 0,125 à 0,25 mg/kg 1 fois par heure
Analgésie au cours de la respiration artificielle en cas d'intubation
Dose initiale
Voie intraveineuse (en perfusion)
  • A diluer avant administration
  • Administrer par voie intraveineuse en bolus
  • Respecter le débit de perfusion recommandé
  • Traitement à évaluer après 4 à 6 semaines de traitement
  • 0,25 mg/kg 1 fois ce jour
Dose ultérieure
Voie intraveineuse (en perfusion)
  • A diluer avant administration
  • Administrer en perfusion continue
  • Respecter le débit de perfusion recommandé
  • Traitement à évaluer après 4 à 6 semaines de traitement
  • 0,2 à 1,5 mg/kg 1 fois par heure
Anesthésie analgésique, traitement d'urgence (de l') - Douleur intense
Posologie standard
Voie intramusculaire
  • A diluer avant administration
  • Respecter le débit de perfusion recommandé
  • Traitement à évaluer après 4 à 6 semaines de traitement
  • 0,25 à 0,5 mg/kg 1 fois ce jour
Voie intraveineuse (en perfusion)
  • A diluer avant administration
  • Administrer par perfusion IV lente
  • Respecter le débit de perfusion recommandé
  • Traitement à évaluer après 4 à 6 semaines de traitement
  • 0,125 à 0,25 mg/kg 1 fois ce jour

Modalités d'administration du traitement

  • Posologie à adapter à l'état du patient

Incompatibilités physico-chimiques

  • Compatibilité avec certains solvants
  • Incompatibilité avec certains médicaments

INFORMATIONS RELATIVES À LA SÉCURITÉ DU PATIENT

ESKETAMINE (chlorhydrate) cinq milligrammes par millilitre sol inj
Niveau de risque : X Critique III Haut II Modéré I Bas

Contre-indications

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication absolue
  • Eclampsie
  • Glaucome
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Hypertension artérielle sévère
  • Hyperthyroïdie
  • Hypertonie utérine
  • Insuffisance cardiaque sévère
  • Patient chez qui l'élévation de la pression intracrânienne est contre-indiquée
  • Situation nécessitant un relâchement du myomètre
  • Toxémie gravidique

Précautions

II Modéré
Niveau de gravité : Précautions
  • Alcoolisme
  • Altération de l'état général
  • Angor, antécédent (d')
  • Angor instable
  • Antécédent de maladie psychiatrique sévère
  • Antécédent récent d'infarctus du myocarde
  • Cirrhose
  • Décompensation cardiaque
  • Enfant de moins de 15 ans
  • Etat de choc
  • Etat de dépendance, antécédent
  • Grossesse
  • Hépatopathie
  • Hypertension artérielle
  • Hypertension intra-oculaire
  • Insuffisance cardiaque
  • Insuffisance hépatique
  • Intervention chirurgicale oculaire
  • Intervention chirurgicale sur le pharynx, le larynx ou le poumon
  • Intervention chirurgicale viscérale
  • Intoxication alcoolique aiguë
  • Maladie psychiatrique sévère
  • Nouveau-né exposé à la substance lors de l'accouchement
  • Patient traité en ambulatoire
  • Plaie ouverte du globe oculaire
  • Tendance aux abus médicamenteux
  • Toxicomanie
  • Traitement prolongé à posologie élevée

Interactions médicamenteuses

III Haut
Niveau de gravité : Association déconseillée

Médicaments sédatifs + Alcool éthylique (boisson ou excipient)

Risques et mécanismesMajoration par l'alcool de l'effet sédatif de ces substances. L'altération de la vigilance peut rendre dangereuses la conduite de véhicules et l'utilisation de machines.
Conduite à tenirEviter la prise de boissons alcoolisées et de médicaments contenant de l'alcool.

Médicaments sédatifs + Oxybate de sodium

Risques et mécanismesMajoration de la dépression centrale. L'altération de la vigilance peut rendre dangereuses la conduite de véhicules et l'utilisation de machines.
Conduite à tenir
I Bas
Niveau de gravité : A prendre en compte

Médicaments sédatifs + Loféxidine

Médicaments sédatifs + Médicaments sédatifs

Risques et mécanismesMajoration de la dépression centrale. L'altération de la vigilance peut rendre dangereuses la conduite de véhicules et l'utilisation de machines.
Conduite à tenir

Grossesse et allaitement

Contre-indications et précautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesII

II Précaution

Risques liés au traitement

  • Risque d'anomalie du bilan hépatique
  • Risque de trouble psychiatrique
  • Risque lié au mésusage du médicament

Surveillances du patient

  • Surveillance médicale avec disponibilité de matériel de réanimation pendant le traitement

Mesures à associer au traitement

  • Administrer la solution pure ou diluée
  • Administrer une prémédication par benzodiazépines si besoin
  • Assurer un relais analgésique avant l'arrêt du traitement
  • Etre accompagné par un adulte à la sortie de l'hôpital et après autorisation du médecin
  • Ne pas absorber d'alcool pendant le trt et au moins 24 h après l'arrêt du traitement
  • Traitement à administrer en service spécialisé
  • Traitement à associer à l'atropine

Information des professionnels de santé et des patients

  • Info du patient :ce trt peut altérer la capacité à conduire des véhicules et à utiliser des machines
  • Information du patient : être à jeun depuis au moins 4 heures

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée (?1/1 000)Fréquence basse (Fréquence inconnue
DERMATOLOGIE
  • Eruption morbilliforme (Peu fréquent)
  • HÉPATOLOGIE
  • Exploration fonctionnelle hépatique (anomalie)
  • IMMUNO-ALLERGOLOGIE
  • Réaction anaphylactoïde (Très rare)
  • Réaction anaphylactique (Rare)
  • INSTRUMENTATION
  • Douleur au point d'injection (Peu fréquent)
  • Erythème au point d'injection (Peu fréquent)
  • OPHTALMOLOGIE
  • Vision floue (Fréquent)
  • Diplopie (Peu fréquent)
  • Pression intraoculaire augmentée (Peu fréquent)
  • Nystagmus (Peu fréquent)
  • ORL, STOMATOLOGIE
  • Sialorrhée (Fréquent)
  • Sensation de vertige (Très fréquent)
  • Vertige (Très fréquent)
  • Laryngospasme (Fréquent)
  • PSYCHIATRIE
  • Cauchemar (Très fréquent)
  • Agitation (Très fréquent)
  • Hallucination
  • Dysphorie
  • Trouble de l'humeur
  • Désorientation temporospatiale
  • Anxiété
  • SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE
  • Hypertension artérielle (Très fréquent)
  • Tachycardie (Fréquent)
  • Arythmie (Rare)
  • Bradycardie (Rare)
  • Hypotension artérielle (Très rare)
  • SYSTÈME DIGESTIF
  • Nausée (Fréquent)
  • Vomissement (Fréquent)
  • Lésion hépatocellulaire
  • SYSTÈME NERVEUX
  • Convulsions (Peu fréquent)
  • Hyperréflexie (Fréquent)
  • Etat de mal épileptique (Peu fréquent)
  • Mouvement tonico-clonique (Peu fréquent)
  • SYSTÈME RESPIRATOIRE
  • Consommation d'oxygène augmentée (Fréquent)
  • Dépression respiratoire (Fréquent)
  • Hypersécrétion bronchique (Fréquent)
  • Voir aussi les substances

    Eskétamine chlorhydrate

    Chimie
    Synonymesesketamine hydrochloride
    Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster