À propos de époprosténol
Mise à jour : 16 janvier 2013
époprosténol : Mécanisme d'action
L'époprosténol est une prostacycline. Elle a deux actions pharmacologiques principales: vasodilatation directe des lits vasculaires artériels pulmonaires et systémiques, et inhibition de l'agrégation plaquettaire.
Chez l'animal, les effets vasodilatateurs réduisent la post-charge des ventricules droit et gauche tout en augmentant le débit cardiaque et le volume d'éjection systolique. Chez l'animal, l'effet de l'époprosténol sur le rythme cardiaque dépend de la dose. A faible dose, on observe une bradycardie d'origine vagale. Mais à plus fortes doses, il apparaît une tachycardie réflexe en réponse à la vasodilatation directe et à l'hypotension. Il n'a pas été observé d'effet notable sur la conduction cardiaque.
D'autres actions pharmacologiques ont été mises en évidence chez l'animal: bronchodilatation, inhibition de la sécrétion d'acide gastrique et réduction de la vidange gastrique.
L'époprosténol est utilisé dans la prise en charge des hypertensions artérielles pulmonaires.
Gammes contenant la substance
Fiche DCI Vidal

Les fiches DCI Vidal constituent une base de connaissances pharmacologiques et thérapeutiques, proposée aux professionnels de santé, en complément des documents réglementaires publiés.

+ Lire la politique éditoriale des Fiches DCI VIDAL

Époprosténol (sel de Na) 0,5 mg poudre et solvant pour solution pour perfusion

Dernière modification : 15/04/2021 - Révision : NA

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementDopantVigilance
B - SANG ET ORGANES HEMATOPOIETIQUES
B01 - ANTITHROMBOTIQUES
B01A - ANTITHROMBOTIQUES
B01AC - INHIBITEURS DE L'AGREGATION PLAQUETTAIRE, HEPARINE EXCLUE
B01AC09 - EPOPROSTENOL
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

II Précaution

INDICATIONS ET MODALITÉS D'ADMINISTRATION

EPOPROSTENOL (sel de Na) 0,5 mg pdre/solv p sol p perf

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • HTAP en classe fonctionnelle III à IV associée à une collagénose
  • HTAP héréditaire en classe fonctionnelle III à IV
  • HTAP idiopathique en classe fonctionnelle III à IV
  • Prévention de la coagulation du circuit de circulation extracorporelle, trt de 2e intention (de la)

Posologie

Unité de prise
flacon
  • époprosténol (sel de Na) : 500 µg
Modalités d'administration
  • Voie extracorporelle, voie intraveineuse (en perfusion)
  • A reconstituer et à diluer avant administration
  • Ne pas administrer en bolus
Posologie
Patient à partir de 18 an(s)
Patient quel que soit le poids
HTAP en classe fonctionnelle III à IV associée à une collagénose - HTAP héréditaire en classe fonctionnelle III à IV - HTAP idiopathique en classe fonctionnelle III à IV
Traitement initial
  • Voie intraveineuse (en perfusion)
  • Posologie à adapter en fonction de la tolérance
  • Posologie à adapter par palier de 1 à 2 ng/kg/min toutes les 15 min selon la réponse hémodynamique
  • Posologie à instaurer progressivement
  • Détermination du débit de perfusion au long cours: débuter avec un débit de 2 ng/kg/min, augmenter par paliers jusqu'à l'observation d'une réponse hémodynamique optimale et/ou l'apparition d'effets pharmacologiques limitant l'augmentation de la dose.
Traitement ultérieur
  • Voie intraveineuse (en perfusion)
  • Débuter avec un débit inférieur de 4 ng/kg/min au débit de perfusion maximal toléré déterminé lors de la phase de recherche de dose à l'initiation du traitement. Dans le cas où le débit de perfusion maximal toléré est de 5 ng/kg/min ou inférieur, la perfusion au long cours doit être alors débutée à un débit de 1 ng/kg/min.
Prévention de la coagulation du circuit de circulation extracorporelle, trt de 2e intention (de la)
Dose initiale
  • Voie intraveineuse (en perfusion)
  • Administrer avant la séance de dialyse
  • 0,004 µg/kg 1 fois par minute
  • Pendant 15 minutes
Dose ultérieure
  • Voie extracorporelle
  • Administrer pendant la séance de dialyse
  • 0,004 µg/kg 1 fois par minute

Modalités d'administration du traitement

  • A reconstituer et à diluer avant administration
  • Ne pas administrer en bolus
  • Produit à usage unique, ne pas réutiliser
  • Traitement à arrêter progressivement

Incompatibilités physico-chimiques

  • Compatibilité avec certains matériaux
  • Compatibilité avec certains solvants
  • Incompatibilité : à n'utiliser qu'avec le solvant fourni
  • Incompatibilité avec certains solvants
  • Incompatibilité avec tous les médicaments

INFORMATIONS RELATIVES À LA SÉCURITÉ DU PATIENT

EPOPROSTENOL (sel de Na) 0,5 mg pdre/solv p sol p perf
Niveau de risque : X Critique III Haut II Modéré I Bas

Contre-indications

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication absolue
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Hypersensibilité aux prostaglandines
  • Insuffisance cardiaque congestive
  • Insuffisance ventriculaire gauche sévère
  • Maladie veino-occlusive pulmonaire
  • Oedème pulmonaire lors de la phase d'initiation du traitement au long cours

Précautions

II Modéré
Niveau de gravité : Précautions
  • Allaitement
  • Grossesse
  • Hypertension artérielle pulmonaire
  • Insuffisance coronarienne
  • Patient dialysé
  • Patient traité à posologie élevée
  • Sujet âgé
  • Sujet à risque hémorragique
  • Sujet de moins de 18 ans
  • Sujet sous régime hyposodé ou désodé

Interactions médicamenteuses

III Haut
Niveau de gravité : Association déconseillée

Antiagrégants plaquettaires + Anagrélide

Risques et mécanismesMajoration des événements hémorragiques.
Conduite à tenir

Antiagrégants plaquettaires + Défibrotide

Risques et mécanismesRisque hémorragique accru.
Conduite à tenir
II Modéré
Niveau de gravité : Précaution d'emploi

Antiagrégants plaquettaires + Cobimétinib

Antiagrégants plaquettaires + Ibrutinib

Risques et mécanismesAugmentation du risque hémorragique.
Conduite à tenirSurveillance clinique.
I Bas
Niveau de gravité : A prendre en compte

Antiagrégants plaquettaires + Antiagrégants plaquettaires

Antiagrégants plaquettaires + Anticoagulants oraux

Antiagrégants plaquettaires + Héparines

Antiagrégants plaquettaires + Inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine

Antiagrégants plaquettaires + Médicaments mixtes adrénergiques-sérotoninergiques

Antiagrégants plaquettaires + Thrombolytiques

Risques et mécanismesAugmentation du risque hémorragique.
Conduite à tenir

Antiagrégants plaquettaires + Anti-inflammatoires non stéroïdiens

Antiagrégants plaquettaires + Métamizole

Risques et mécanismesAugmentation du risque hémorragique, notamment gastro-intestinal.
Conduite à tenir

Antiagrégants plaquettaires + Argatroban

Antiagrégants plaquettaires + Bivalirudine

Risques et mécanismesMajoration du risque hémorragique.
Conduite à tenir

Grossesse et allaitement

Contre-indications et précautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

II Précaution

Fertilité et Grossesse

  • Utiliser chez la femme une contraception efficace avant la mise en route du traitement

Risques liés au traitement

  • Risque d'accident cardiovasculaire
  • Risque d'arythmie
  • Risque d'atteinte tissulaire en cas d'extravasation
  • Risque d'hémorragie
  • Risque d'hyperglycémie
  • Risque d'hypotension artérielle
  • Risque d'oedème pulmonaire
  • Risque de trouble cardiovasculaire

Surveillances du patient

  • Surveillance de la fréquence cardiaque pendant le traitement
  • Surveillance de la pression artérielle pendant le traitement
  • Surveillance par un médecin spécialisé en début de traitement

Mesures à associer au traitement

  • Interrompre l'allaitement pendant le traitement
  • Respecter une asepsie rigoureuse
  • Tenir compte des exigences liées au traitement

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée (?1/1 000)Fréquence basse (Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE
  • Hyperglycémie
  • DERMATOLOGIE
  • Eruption cutanée (Fréquent)
  • Hypersudation (Très rare)
  • Pâleur (Très rare)
  • Photosensibilisation
  • DIVERS
  • Douleur thoracique (Fréquent)
  • Douleur (Très fréquent)
  • Oedème des membres inférieurs (Fréquent)
  • Lassitude (Très rare)
  • Fatigue (Très rare)
  • Douleur des membres inférieurs
  • ENDOCRINOLOGIE
  • Hyperthyroïdie (Très rare)
  • HÉMATOLOGIE
  • Hémorragie (Fréquent)
  • Hémorragie post-opératoire (Fréquent)
  • Thrombopénie (Fréquent)
  • Hypersplénisme
  • Splénomégalie
  • INFECTIOLOGIE NON PRECISÉE
  • Septicémie (Fréquent)
  • Sepsis (Fréquent)
  • Infection locale (Rare)
  • INSTRUMENTATION
  • Douleur au point d'injection (Fréquent)
  • Erythème au point d'injection (Très rare)
  • Thrombose liée au cathéter (Très rare)
  • ORL, STOMATOLOGIE
  • Hyposialie (Peu fréquent)
  • Douleur buccofaciale (Très fréquent)
  • Epistaxis (Fréquent)
  • PSYCHIATRIE
  • Nervosité (Fréquent)
  • Anxiété (Fréquent)
  • Agitation
  • SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE
  • Tachycardie (Fréquent)
  • Bouffée de chaleur (Très fréquent)
  • Hypotension orthostatique
  • Hypotension artérielle
  • Bradycardie
  • Insuffisance cardiaque
  • SYSTÈME DIGESTIF
  • Hémorragie gastro-intestinale (Fréquent)
  • Nausée (Très fréquent)
  • Diarrhée (Très fréquent)
  • Hémorragie rétropéritonéale (Fréquent)
  • Vomissement (Très fréquent)
  • Colique abdominale (Fréquent)
  • Ascite
  • Gêne abdominale
  • SYSTÈME MUSCULO-SQUELETTIQUE
  • Douleur articulaire (Fréquent)
  • SYSTÈME NERVEUX
  • Céphalée (Très fréquent)
  • Hémorragie intracrânienne (Fréquent)
  • SYSTÈME RESPIRATOIRE
  • Hémorragie intrapulmonaire (Fréquent)
  • Sensation d'oppression thoracique (Très rare)
  • Oedème pulmonaire
  • Voir aussi les substances

    époprosténol sel de Na

    Chimie
    IUPAC(Z)-5-((3aR,4R,5R,6aS)-5-hydroxy-4-[(E)-(3S)-3-hydroxyoct-1-ènyl]perhydrocyclopenta[b]furan-2-ylidène) valérate de sodium
    Synonymesepoprostenol sodium
    Presse - CGU - CGV VIDAL Expert - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster