À propos de époétine alfa
Mise à jour : 30 janvier 2015
époétine alfa : Mécanisme d'action

L'érythropoïétine (EPO) est une hormone glycoprotéique produite principalement par le rein en réponse à une hypoxie et constitue le facteur clé de la régulation de la production d'érythrocytes. L'EPO est impliquée dans toutes les phases de l'érythropoïèse, et exerce son principal effet au niveau des précurseurs érythroïdes. Après s'être fixée sur ses récepteurs à la surface des cellules, l'EPO active les voies de transduction du signal qui interfèrent avec l'apoptose et stimule la prolifération des cellules érythroïdes.

L'EPO recombinante humaine (époétine alfa), synthétisée par des cellules ovariennes de hamster chinois, a une séquence de 165 acides aminés identique à celle de l'EPO urinaire humaine .

L'érythropoïétine est un facteur de croissance qui stimule principalement la production de globules rouges. Les récepteurs de l'érythropoïétine peuvent être exprimés à la surface de diverses cellules malignes

Gammes contenant la substance
Fiche DCI Vidal

Les fiches DCI Vidal constituent une base de connaissances pharmacologiques et thérapeutiques, proposée aux professionnels de santé, en complément des documents réglementaires publiés.

+ Lire la politique éditoriale des Fiches DCI VIDAL

EPOETINE ALFA 40 000 UI/1 ml sol inj ser préremplie

Dernière modification : 26/04/2023 - Révision : 31/10/2023

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementDopantVigilance
B - SANG ET ORGANES HEMATOPOIETIQUES
B03 - PREPARATIONS ANTIANEMIQUES
B03X - AUTRES PREPARATIONS ANTIANEMIQUES
B03XA - AUTRES PREPARATIONS ANTIANEMIQUES
B03XA01 - ERYTHROPOÏETINE
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

II Précaution

picto

INDICATIONS ET MODALITÉS D'ADMINISTRATION

EPOETINE ALFA 40?000 UI/1 ml sol inj ser préremplie

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Anémie chez l'insuffisant rénal chronique adulte en dialyse péritonéale
  • Anémie chez l'insuffisant rénal chronique hémodialysé >= 1 an
  • Anémie de l'adulte atteint de lymphome malin traité par chimiothérapie
  • Anémie de l'adulte atteint de myélome multiple traité par chimiothérapie
  • Anémie de l'adulte atteint de syndrome myélodysplasique
  • Anémie de l'adulte atteint de tumeur solide traité par chimiothérapie
  • Anémie sévère chez l'insuffisant rénal adulte non dialysé
  • Stimulation de l'érythropoïèse au cours de transfusion autologue programmée chez l'adulte
  • Stimulation de l'érythropoïèse avant intervention orthopédique chez l'adulte

Posologie

Unité de prise
seringue
  • époétine alfa : 40000 UI/1 ml
Modalités d'administration
  • Voie intraveineuse, voie sous-cutanée
  • Posologie à adapter au taux d'hémoglobine
Posologie
Patient de 1 an à 18 an(s)
Patient quel que soit le poids
Anémie chez l'insuffisant rénal chronique hémodialysé >= 1 an
Traitement initial
  • Voie intraveineuse
  • Respecter un intervalle d'au moins 4 semaines entre 2 ajustements posologiques
  • 50 UI/kg 3 fois par semaine
Traitement ultérieur
  • Voie intraveineuse
  • Respecter un intervalle d'au moins 4 semaines entre 2 ajustements posologiques
  • 25 à 75 UI/kg 3 fois par semaine
Traitement d'entretien
  • Voie intraveineuse
  • Respecter un intervalle d'au moins 4 semaines entre 2 ajustements posologiques
  • Généralement, les enfants de moins de 30 kg nécessitent des doses d'entretien plus importantes que les enfants de plus de 30 kg et que les adultes.
Patient à partir de 18 an(s)
Patient quel que soit le poids
Anémie chez l'insuffisant rénal chronique hémodialysé >= 1 an
Traitement initial
  • Voie intraveineuse
  • Respecter un intervalle d'au moins 4 semaines entre 2 ajustements posologiques
  • 50 UI/kg 3 fois par semaine
Traitement ultérieur
  • Voie intraveineuse
  • Respecter un intervalle d'au moins 4 semaines entre 2 ajustements posologiques
  • 25 à 75 UI/kg 3 fois par semaine
Traitement d'entretien
  • Voie intraveineuse
  • Respecter un intervalle d'au moins 4 semaines entre 2 ajustements posologiques
  • 25 à 100 UI/kg 3 fois par semaine
Anémie sévère chez l'insuffisant rénal adulte non dialysé
Traitement initial
  • Voie intraveineuse, voie sous-cutanée
  • Respecter un intervalle d'au moins 4 semaines entre 2 ajustements posologiques
  • 50 UI/kg 3 fois par semaine
Traitement ultérieur
  • Voie intraveineuse, voie sous-cutanée
  • Respecter un intervalle d'au moins 4 semaines entre 2 ajustements posologiques
  • 50 à 75 UI/kg 3 fois par semaine
Traitement d'entretien
  • Voie intraveineuse
  • Respecter un intervalle d'au moins 4 semaines entre 2 ajustements posologiques
  • 50 à 150 UI/kg 3 fois par semaine
  • Dose maximale par prise: 150 UI/kg
Dans le cas de : Schéma posologique 1
  • Voie sous-cutanée
  • Respecter un intervalle d'au moins 4 semaines entre 2 ajustements posologiques
  • 50 à 240 UI/kg 1 fois par semaine
  • Posologie maximale: 20 000 UI par semaine
Dans le cas de : Schéma posologique 2
  • Voie sous-cutanée
  • Respecter un intervalle d'au moins 4 semaines entre 2 ajustements posologiques
  • 50 à 480 UI/kg 1 fois ce jour toutes les 2 semaines
  • Posologie maximale: 40 000 UI ce jour
Anémie chez l'insuffisant rénal chronique adulte en dialyse péritonéale
Traitement initial
  • Voie sous-cutanée
  • Respecter un intervalle d'au moins 4 semaines entre 2 ajustements posologiques
  • 50 UI/kg 2 fois par semaine
Traitement d'entretien
  • Voie sous-cutanée
  • Respecter un intervalle d'au moins 4 semaines entre 2 ajustements posologiques
  • 25 à 50 UI/kg 2 fois par semaine
Anémie de l'adulte atteint de lymphome malin traité par chimiothérapie - Anémie de l'adulte atteint de myélome multiple traité par chimiothérapie - Anémie de l'adulte atteint de tumeur solide traité par chimiothérapie
Traitement initial
Dans le cas de : Schéma posologique 1
  • Voie sous-cutanée
  • Respecter un intervalle d'au moins 4 semaines entre 2 ajustements posologiques
  • Surveillance des réticulocytes pendant le traitement
  • 150 UI/kg 3 fois par semaine
Dans le cas de : Schéma posologique 2
  • Voie sous-cutanée
  • Respecter un intervalle d'au moins 4 semaines entre 2 ajustements posologiques
  • Surveillance des réticulocytes pendant le traitement
  • 450 UI/kg 1 fois par semaine
Traitement ultérieur éventuel
  • Voie sous-cutanée
  • Respecter un intervalle d'au moins 4 semaines entre 2 ajustements posologiques
  • Surveillance des réticulocytes pendant le traitement
  • 300 UI/kg 3 fois par semaine
Stimulation de l'érythropoïèse au cours de transfusion autologue programmée chez l'adulte
Posologie standard
  • Voie intraveineuse
  • Administrer après la fin de la procédure de don
  • 600 UI/kg 2 fois par semaine
  • Pendant 3 semaines
Stimulation de l'érythropoïèse avant intervention orthopédique chez l'adulte
Posologie standard
Dans le cas de : Schéma posologique 1
  • Voie sous-cutanée
  • Administrer la dernière dose le jour de l'intervention chirurgicale
  • Débuter le traitement 21 jours avant l'intervention chirurgicale
  • 600 UI/kg 1 fois par semaine
  • Pendant 3 semaines
Dans le cas de : Schéma posologique 2
  • Voie sous-cutanée
  • Débuter le traitement 10 jours avant l'intervention chirurgicale
  • 300 UI/kg 1 fois par jour
  • Pendant 15 jours
Anémie de l'adulte atteint de syndrome myélodysplasique
Traitement initial
  • Voie sous-cutanée
  • Respecter un intervalle d'au moins 4 semaines entre 2 ajustements posologiques
  • Traitement à réévaluer après 8 semaines de traitement
  • 450 UI/kg 1 fois par semaine
  • Posologie maximale: 40 000 UI par semaine
Traitement d'entretien
  • Voie sous-cutanée
  • Respecter un intervalle d'au moins 4 semaines entre 2 ajustements posologiques
  • 337,5 à 1 050 UI/kg 1 fois par semaine
  • Posologie maximale: 80 000 UI par semaine

Modalités d'administration du traitement

  • Amener à température ambiante avant utilisation
  • Seringue à usage unique, ne pas réutiliser

Incompatibilités physico-chimiques

  • Incompatibilité avec tous les médicaments

INFORMATIONS RELATIVES À LA SÉCURITÉ DU PATIENT

EPOETINE ALFA 40?000 UI/1 ml sol inj ser préremplie
Niveau de risque : X Critique III Haut II Modéré I Bas

Contre-indications

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication absolue
  • Artériopathie périphérique sévère
  • Contre-indication liée au programme de prélèvement autologue différé
  • Erythroblastopénie due à une érythropoïétine, antécédent (d')
  • Hypersensibilité à l'époétine
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Hypersensibilité aux protéines de hamster
  • Hypertension artérielle non contrôlée
  • Insuffisance coronarienne
  • Pathologie cérébrovasculaire sévère
  • Patient chez qui la prophylaxie antithrombotique est contre-indiquée
  • Sténose carotidienne
X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication relative
  • Accident vasculaire cérébral, antécédent récent (d')
  • Antécédent récent d'infarctus du myocarde

Précautions

II Modéré
Niveau de gravité : Précautions
  • Allaitement
  • Anémie chez le patient cancéreux
  • Anémie ferriprive
  • Antécédent d'accident thromboembolique
  • Antécédent de convulsions
  • Carence en acide folique et en vitamine B12
  • Epilepsie
  • Etat inflammatoire
  • Grossesse
  • Hémolyse
  • Hémorragie
  • Hépatite C
  • Hypertension artérielle
  • Infection
  • Infection du système nerveux central
  • Insuffisance hépatique
  • Insuffisance rénale chronique
  • Interchangeabilité
  • Intervention chirurgicale orthopédique
  • Intoxication par l'aluminium
  • Métastase cérébrale
  • Myélofibrose
  • Obésité
  • Patient soumis à prélèvement autologue
  • Porphyrie
  • Sportif
  • Sujet à risque d'accident thromboembolique
  • Sujet à risque de crise convulsive

Interactions médicamenteuses

Se référer au paragraphe Interactions médicamenteuses de la documentation officielle du produit

Grossesse et allaitement

Contre-indications et précautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

II Précaution

Risques liés au traitement

  • Risque d'accident vasculaire cérébral
  • Risque d'érythroblastopénie
  • Risque d'évènements vasculaires thrombotiques
  • Risque d'exacerbation de porphyrie
  • Risque de crise hypertensive
  • Risque de porphyrie
  • Risque de stimulation de tumeur
  • Risque de syndrome de Stevens-Johnson ou de syndrome de Lyell
  • Risque de thrombocytose

Surveillances du patient

  • Surveillance de l'hémoglobinémie pendant le traitement
  • Surveillance de la pression artérielle avant et pendant le traitement
  • Surveillance des plaquettes pendant les 8 premières semaines du traitement
  • Surveillance du bilan martial avant et pendant le traitement

Mesures à associer au traitement

  • Interrompre l'allaitement pendant le traitement
  • Traçabilité recommandée

Traitement à arrêter définitivement en cas de...

  • Traitement à arrêter en cas d'érythroblastopénie
  • Traitement à arrêter en cas d'hypertension artérielle non contrôlée
  • Traitement à arrêter en cas de réaction cutanée sévère

Information des professionnels de santé et des patients

  • Info patient : consulter son médecin en cas d'apparition d'une réaction cutanée
  • Info prof de santé : informer le patient des risques de réactions cutanées sévères
  • Information du patient : signaler toute apparition de céphalée violente

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée (?1/1 000)Fréquence basse (Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE
  • Hyperkaliémie (Peu fréquent)
  • Anticorps antiérythropoiétine (Rare)
  • DERMATOLOGIE
  • Urticaire (Peu fréquent)
  • Eruption cutanée (Fréquent)
  • Syndrome de Stevens-Johnson
  • Syndrome de Lyell
  • DIVERS
  • Syndrome pseudogrippal (Fréquent)
  • Frisson (Fréquent)
  • Fièvre (Très fréquent)
  • Oedème périphérique (Fréquent)
  • Douleur des extrémités (Fréquent)
  • HÉMATOLOGIE
  • Thrombopénie (Rare)
  • Erythroblastopénie (Rare)
  • IMMUNO-ALLERGOLOGIE
  • Hypersensibilité (Peu fréquent)
  • Réaction anaphylactique (Rare)
  • Oedème de Quincke
  • INSTRUMENTATION
  • Réaction au point d'injection (Fréquent)
  • NUTRITION, MÉTABOLISME
  • Porphyrie aiguë (Rare)
  • OPHTALMOLOGIE
  • Thrombose de la veine rétinienne
  • ORL, STOMATOLOGIE
  • Rhinopharyngite
  • SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE
  • Thrombose artérielle (Fréquent)
  • Thrombophlébite (Fréquent)
  • Hypertension artérielle (Fréquent)
  • Mort subite
  • Pression artérielle (augmentation)
  • Thrombose de la fistule artérioveineuse
  • Infarctus du myocarde
  • Anévrisme
  • Hypertension artérielle (aggravation)
  • Thrombose vasculaire rétinienne
  • Crise hypertensive
  • Thrombophlébite profonde
  • Embolie pulmonaire
  • SYSTÈME DIGESTIF
  • Nausée (Très fréquent)
  • Diarrhée (Très fréquent)
  • Vomissement (Très fréquent)
  • SYSTÈME MUSCULO-SQUELETTIQUE
  • Douleur articulaire (Fréquent)
  • Douleur musculaire (Fréquent)
  • Douleur osseuse (Fréquent)
  • SYSTÈME NERVEUX
  • Céphalée (Fréquent)
  • Convulsions (Peu fréquent)
  • Infarctus vasculaire cérébral
  • Accident ischémique transitoire
  • Encéphalopathie hypertensive
  • Accident vasculaire cérébral
  • Hémorragie cérébrale
  • Infarctus cérébral
  • SYSTÈME RESPIRATOIRE
  • Congestion des voies aériennes supérieures (Peu fréquent)
  • Toux (Fréquent)
  • Voir aussi les substances

    époétine alfa

    Chimie
    IUPAC1-165-érythropoïétine (partie protéique de la substance, issue du clone de cellules humaines lanbdaHEPOFL 13), forme glycosylée alpha
    Posologie
    Defined Daily Dose (WHO)
    Parenteral:1 TU
    Actualités liées9
    Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster