Substance active dihydralazine

Mise à jour : 16 janvier 2013

Dihydralazine : Mécanisme d'action

La dihydralazine exerce un puissant effet vasodilatateur périphérique par action directe sur la musculature lisse, principalement au niveau artériolaire.

Dans l'hypertension artérielle, cet effet vasodilatateur entraîne une diminution de la pression artérielle (essentiellement diastolique).

Du fait d'une désactivation du baroréflexe artériel, l'effet vasodilatateur entraîne une stimulation sympathique réflexe, responsable d'une tachycardie ainsi que d'une augmentation du volume d'éjection systolique et du débit cardiaque. Le flux plasmatique rénal augmente, sans réduction du débit sanguin utérin.

L'administration intraveineuse de dihydralazine peut entraîner une chute tensionnelle importante et imprévisible, notamment en cas d'administration en bolus (avec risque de réduction critique de la perfusion cérébrale ou utéroplacentaire).

Les effets indésirables liés à l'action vasodilatatrice et à la stimulation sympathique réflexe peuvent être prévenus par l'association systématique d'un bêtabloquant et par un remplissage vasculaire, si nécessaire.

Dihydralazine : Cas d'usage

La dihydralazine est utilisée dans la prise en charge de pré-éclampsies.

Gammes contenant la substance

Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster