Substance active cyclophosphamide

Mise à jour : 16 janvier 2013

Cyclophosphamide : Mécanisme d'action

Le cyclophosphamide est un agent alkylant bifonctionnel de type oxazaphosphorine, appartenant à la famille des moutardes azotées agissant après transformation dans l'organisme.
Le cyclophosphamide agit par interaction directe sur l'ADN (acide désoxyribonucléique) en formant des liaisons covalentes avec les substrats nucléophiles par l'intermédiaire de ses radicaux  alcoyles. Cette action entraîne des modifications profondes chimiques ou enzymatiques de l'ADN, ainsi que la formation de ponts alcoyles intrabrins ou interbrins, avec pour conséquence une inhibition de la transcription et de la réplication de l'ADN aboutissant à la destruction cellulaire. Cette action est cycle dépendante, elle respecte les cellules en G0.

Le cyclophosphamide est un immunodépresseur. 

Cyclophosphamide : Cas d'usage

Le cyclophosphamide est utilisé dans la prise en charge de :
  • cancers bronchopulmonaires à petites cellules,
  • cancers de l’ovaire,
  • cancers de la vessie,
  • cancers du sein,
  • cancers du testicule,
  • conditionnement des allo et autogreffes de moelle,
  • granulomatoses de Wegener,
  • leucémies aiguës lymphoïdes,
  • lupus érythémateux aigus disséminés sévères,
  • lymphomes malins non hodgkiniens,
  • maladies de Hodgkin,
  • myélomes multiples,
  • néphropathies auto-immunes corticorésistantes,
  • neuroblastomes,
  • polyarthrites rhumatoïdes,
  • sarcomes. 
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster