eSanté
Nouveau design, nouvelle navigation, contenus enrichis
Désormais disponible sur vidal.fr

Substance active colistiméthate sodique

Mise à jour : 24 avril 2014

Colistiméthate sodique : Mécanisme d'action

Le colistiméthate sodique est la prodrogue de la colistine, qui est un antibiotique polypeptidique de la famille des polymyxines, du groupe des polymyxines E.

La colistine est caractérisée par une bactéricidie rapide qui s'accompagne d'un effet postantibiotique peu marqué, voire inexistant, vis-à-vis de Klebsiella pneumoniae, prolongé (particulièrement in vivo) vis-à-vis de Pseudomonas aeruginosa et Acinetobacter spp.

Son mécanisme d'action, non totalement élucidé, est lié à un effet polycationique désorganisant les groupes phosphates des lipopolysaccharides de la membrane des bacilles à Gram négatif. Cette interaction est responsable d'une augmentation de la perméabilité membranaire et d'une fuite du contenu intracellulaire, à l'origine de la mort de la bactérie. Ce mécanisme d'action peut être responsable d'une synergie avec d'autres antibiotiques apparaissant résistants sur l'antibiogramme notamment par imperméabilité, d'où l'intérêt en pratique clinique de tester les associations avec de la colistine.

Espèces habituellement sensibles :

  • aérobies à Gram - : acinetobacter sp, Citrobacter freundii, Escherichia coli, klebsiella sp, Pseudomonas aeruginosa.

Espèces inconstamment sensibles (résistance acquise >= 10 %) :

  • aérobies à Gram - : enterobacter sp, Stenotrophomonas maltophilia.

Espèces résistantes :

  • aérobies à Gram - : brucella sp, Burkholderia cepacia, Burkholderia pseudomallei, campylobacter sp, Chryseobacterium meningosepticum, legionella sp, Morganella morganii, neisseria sp, Proteus mirabilis, Proteus vulgaris, providencia sp, serratia sp, Vibrio cholerae El Tor.
  • aérobies à Gram +.
  • anaérobies à Gram +.
  • anaérobies à Gram -.

Colistiméthate sodique : Cas d'usage

Par voie injectable, le colistiméthate sodique est utilisé dans la prise en charge d'infections documentées à bacilles gram négatif sensibles.
 
Par voie inhalée, le colistiméthate sodique est utilisé dans la prise en charge d’infections pulmonaires chez les patients atteints de mucoviscidose.
 
Par voie oculaire, en association à la bacitracine et à l'hydrocortisone, il est utilisé dans la prise en charge d'inflammations et d'infections bactériennes.
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster