Substance active choriogonadotropine alfa

À propos de la substance
Mise à jour : 16 janvier 2013

Choriogonadotropine alfa : Mécanisme d'action

La choriogonadotropine alfa produite par des techniques d'ADN recombinant a une séquence d'acides aminés identique à celle de l'hCG urinaire. La choriogonadotropine se lie aux cellules de la thèque (et de la granulosa) de l'ovaire, par l'intermédiaire d'un récepteur transmembranaire commun avec l'hormone lutéinisante, le récepteur LH/hCG.

Choriogonadotropine alfa : Cas d'usage

La choriogonadotropine alfa est utilisée dans la prise en charge d’inductions de l’ovulation.

Gammes contenant la substance

Fiches DCI VIDAL
Mise à jour : 15 Décembre 2022

CHORIOGONADOTROPINE ALFA 250 µg/0,5 ml sol inj stylo prérempli

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementSportVigilance
G SYSTEME GENITO URINAIRE ET HORMONES SEXUELLES
G03 HORMONES SEXUELLES ET MODULATEURS DE LA FONCTION GENITALE
G03G GONADOTROPHINES ET AUTRES STIMULANTS DE L'OVULATION
G03GA GONADOTROPHINES
G03GA08 CHORIOGONADOTROPINE ALFA
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

IIPrécaution

Indications et modalités d'administration

CHORIOGONADOTROPINE ALFA 250 µg/0,5 ml sol inj stylo prérempli

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Déclenchement de l'ovulation après stimulation de la croissance folliculaire
  • Déclenchement de l'ovulation après stimulation de la croissance folliculaire lors de l'AMP
  • Exploration de la sécrétion de la testostérone par le testicule
  • Hypofertilité par insuffisance de la spermatogénèse, traitement associé (de l')

Posologie

Unité de prise
stylo prérempli
  • choriogonadotropine alfa : 250 µg/0.5 ml
Modalités d'administration
  • Voie sous-cutanée
  • Administrer par voie sous-cutanée stricte
Posologie
Patient à partir de 18 an(s)
Patient quel que soit le poids
Patient de sexe féminin
Déclenchement de l'ovulation après stimulation de la croissance folliculaire lors de l'AMP
Posologie standard
  • Administrer 24 à 48 heures après la dernière injection d'hMG ou FSH
  • Administrer en injection unique
  • Débuter le traitement en milieu spécialisé
  • Info prof de santé : former le patient à l'auto-injection en respectant les critères d'éligibilité
  • Traitement à utiliser en association suivant le protocole en vigueur
  • 250 µg 1 fois ce jour
  • Posologie maximale: 250 µg par 24 heures
Déclenchement de l'ovulation après stimulation de la croissance folliculaire
Posologie standard
  • Administrer 24 à 48 heures après obtention d'une croissance folliculaire adéquate
  • Administrer en injection unique
  • Débuter le traitement en milieu spécialisé
  • Info prof de santé : former le patient à l'auto-injection en respectant les critères d'éligibilité
  • Traitement à utiliser en association suivant le protocole en vigueur
  • 250 µg 1 fois ce jour
  • Posologie maximale: 250 µg par 24 heures
Patient de sexe masculin
Hypofertilité par insuffisance de la spermatogénèse, traitement associé (de l')
Posologie standard
Dans le cas de : Schéma posologique 1
  • Posologie à adapter au taux de testostérone
  • Traitement à utiliser en association suivant le protocole en vigueur
  • 120 µg 2 fois par semaine
  • Pendant 6 à 18 mois
Dans le cas de : Schéma posologique 2
  • Posologie à adapter au taux de testostérone
  • Traitement à utiliser en association suivant le protocole en vigueur
  • 80 µg 3 fois par semaine
  • Pendant 6 à 18 mois
Exploration de la sécrétion de la testostérone par le testicule
Posologie standard
  • Posologie à adapter au taux de testostérone
  • Traitement à utiliser en association suivant le protocole en vigueur
  • 120 µg 2 fois par semaine
Patient de 1 mois à 18 an(s)
Patient quel que soit le poids
Patient de sexe masculin
Exploration de la sécrétion de la testostérone par le testicule
Posologie standard
Dans le cas de : Schéma posologique 1
  • Posologie à adapter au taux de testostérone
  • 60 µg 1 à 3 fois par semaine
  • Pendant 1 semaine
Traitement phase 1
Dans le cas de : Schéma posologique 2
  • Posologie à adapter au taux de testostérone
  • 60 µg 3 fois par semaine
  • Pendant 1 semaine
Traitement phase 2
Dans le cas de : Schéma posologique 2
  • Posologie à adapter au taux de testostérone
  • 60 µg 2 à 3 fois par semaine
  • Pendant 1 semaine
Traitement phase 3
Dans le cas de : Schéma posologique 2
  • Posologie à adapter au taux de testostérone
  • 60 µg 2 fois par semaine
  • Pendant 1 semaine

Mises en garde

  • Administrer 24 à 48 heures après obtention d'une croissance folliculaire adéquate
  • Administrer en injection unique
  • Administrer par voie sous-cutanée stricte
  • Débuter le traitement en milieu spécialisé
  • Info prof de santé : former le patient à l'auto-injection en respectant les critères d'éligibilité
  • Respecter la posologie maximale recommandée
  • Respecter le schéma posologique
  • Risque de malformation congénitale
  • Traçabilité recommandée

Surveillances du traitement

  • Surveillance clinique pendant au moins 2 semaines après l'administration du produit
  • Surveillance de la fonction corticosurrénale avant la mise en route du traitement
  • Surveillance de la fonction hypophysaire avant la mise en route du traitement
  • Surveillance de la fonction hypothalamique avant la mise en route du traitement
  • Surveillance de la fonction thyroïdienne avant la mise en route du traitement
  • Surveillance de la prolactinémie avant la mise en route du traitement
  • Surveillance de l'estradiolémie pendant le traitement
  • Surveillance échographique des ovaires pendant le traitement
  • Surveillance par un médecin spécialisé pendant le traitement

Informations relatives à la sécurité du patient

CHORIOGONADOTROPINE ALFA 250 µg/0,5 ml sol inj stylo prérempli
Niveau de risque : XCritiqueIIIElevéIIModéréIBas

Contre-indications

XCritique
Niveau de gravité: Contre-indication absolue
  • Accident thromboembolique
  • Anomalie des organes génitaux incompatible avec une grossesse
  • Cancer de l'endomètre
  • Cancer de l'ovaire
  • Cancer du sein
  • Cancer du testicule
  • Femme ménopausée
  • Grossesse extra-utérine, antécédent récent (de)
  • Hémorragie gynécologique d'étiologie inconnue
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Hypersensibilité aux protéines de hamster
  • Insuffisance ovarienne primitive
  • Insuffisance testiculaire primaire
  • Kyste organique de l'ovaire
  • Myome utérin incompatible avec une grossesse
  • Ovaire hypertrophié
  • Polyglobulie primitive
  • Stérilité d'origine mécanique
  • Suspicion de tumeur hormonodépendante
  • Tumeur hormonodépendante
  • Tumeur hypophysaire
  • Tumeur hypothalamique

Précautions

IIModéré
Niveau de gravité: Précaution
  • Antécédent d'accident thromboembolique
  • Cardiopathie
  • Insuffisance hépatique
  • Insuffisance rénale
  • Maladie thromboembolique
  • Patient traité à posologie élevée
  • Sportif
  • Sujet à risque d'accident thromboembolique
  • Sujet de faible poids
  • Sujet de moins de 18 ans
  • Sujet de plus de 50 ans
  • Syndrome des ovaires polykystiques
  • Syndrome d'hyperstimulation ovarienne
  • Syndrome d'hyperstimulation ovarienne, antécédent (de)
  • Allaitement
  • Grossesse

Grossesse et allaitement

Contre-indications et precautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

IIPrécaution

Risques spécifiques

  • Risque d'accident thromboembolique
  • Risque d'avortement spontané
  • Risque de dysthyroïdie
  • Risque de formation d'anticorps
  • Risque de grossesse extra-utérine
  • Risque de grossesse multiple
  • Risque de perturbation de paramètres biologiques
  • Risque de syndrome d'hyperstimulation ovarienne
  • Risque présumé de tumeur de l'appareil génital

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée(≥1/1 000)Fréquence basse (<1/1 000)Fréquence inconnue
DERMATOLOGIE Dermatite allergique (Très rare)
Eruption cutanée (Très rare)
DIVERSFatigue (Fréquent)
ENDOCRINOLOGIE Gynécomastie
Hyperandrogénie
GYNÉCOLOGIE, OBSTÉTRIQUEMastodynie (Peu fréquent) Grossesse extra-utérine
Syndrome d'hyperstimulation ovarienne
Torsion ovarienne
IMMUNO-ALLERGOLOGIE Choc anaphylactique (Très rare)
Hypersensibilité (Très rare)
Réaction anaphylactique (Très rare)
INSTRUMENTATIONRéaction au point d'injection (Fréquent)
NUTRITION, MÉTABOLISME Rétention hydrosodée
PSYCHIATRIEDépression (Peu fréquent)
Irritabilité (Peu fréquent)
Nervosité (Peu fréquent)
SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE Accident thromboembolique (Très rare)
SYSTÈME DIGESTIFDiarrhée (Peu fréquent)
Distension abdominale (Fréquent)
Douleur abdominale (Fréquent)
Gêne abdominale (Peu fréquent)
Nausée (Fréquent)
Vomissement (Fréquent)
SYSTÈME NERVEUXCéphalée (Fréquent)

Voir aussi les substances

Choriogonadotropine alfa

Détails sur les substances
Chimie
IUPACgonadotropine chorionique humaine (partie protéique réduite), forme glycosylée alfa. sous-unité alfa : gonadotropine chorionique (partie protéique réduite de la sous-unité alfa humaine) sous-unité bêta : gonadotropine chorionique (partie protéique réduite de la sous-unité bêta humaine)
Synonymeschoriogonadotropin alfa
Posologie
Defined Daily Dose (WHO)
Parenteral:0.25 mg
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster