Substance active chloroquine

À propos de la substance
Mise à jour : 16 janvier 2013

Chloroquine : Mécanisme d'action

La chloroquine est un antipaludique de synthèse de la famille des amino-4-quinoléines. Elle exerce une action essentiellement schizontocide sur les formes érythrocytaires des plasmodium.

Le mode d'action de la chloroquine (amino-4-quinoléine) est incomplètement élucidé. La chloroquine se lierait à la ferriprotoporphyrine IX pour produire un complexe toxique pour le parasite. La capacité de la chloroquine à se concentrer dans les hématies parasitées rendrait compte de son efficacité particulière pour les stades érythrocytaires du développement du parasite.

La chloroquine est inactive sur les formes intrahépatiques de plasmodium.

A des posologies relativement fortes et prolongées, la chloroquine a une activité dans les maladies du collagène.

Chloroquine : Cas d'usage

 La chloroquine est utilisée dans la prise en charge de :

  • paludismes,
  • polyarthrites rhumatoïdes,
  • lupus érythémateux,
  • lupus systémiques,
  • lucites. 

Gammes contenant la substance

Fiches DCI VIDAL
Mise à jour : 18 Octobre 2022

Chloroquine (sulfate) 100 mg comprimé

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementSportVigilance
D MEDICAMENTS DERMATOLOGIQUES
M MUSCLE ET SQUELETTE
P ANTIPARASITAIRES, INSECTICIDES
P01 ANTIPROTOZOAIRES
P01B ANTIPALUDEENS
P01BA AMINOQUINOLEINES
P01BA01 CHLOROQUINE
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIX

XContre-indication absolueIIPrécaution

Soyez prudent
Soyez prudent

Indications et modalités d'administration

CHLOROQUINE (sulfate) 100 mg cp

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Accès palustre
  • Lupus érythémateux discoïde
  • Lupus érythémateux disséminé, traitement d'appoint (du)
  • Lupus érythémateux disséminé, traitement préventif des rechutes (du)
  • Lupus érythémateux subaigu
  • Paludisme, traitement préventif (du)
  • Photodermatose solaire, traitement préventif (de la)
  • Polyarthrite rhumatoïde, traitement de fond (de la)

Posologie

Unité de prise
comprimé
  • chloroquine (sulfate) : 100 mg
Modalités d'administration
  • Voie orale
  • Administrer après le repas du matin ou du midi
  • Ne pas administrer en fin de journée
Posologie
Patient de 30 mois à 6 an(s)
10 kg ≤ Poids < 60 kg
Accès palustre
Traitement phase 1
  • Administrer après le repas
  • Possibilité d'écraser le comprimé : à mélanger dans un yaourt ou dans du liquide sucré
  • Utiliser le dosage le plus adapté à la posologie
  • 10 mg/kg en 1 prise ce jour
Traitement phase 2
  • Administrer après le repas
  • Possibilité d'écraser le comprimé : à mélanger dans un yaourt ou dans du liquide sucré
  • Respecter un intervalle de 6 heures avec la prise précédente
  • Utiliser le dosage le plus adapté à la posologie
  • 5 mg/kg en 1 prise ce jour
Traitement phase 3
  • Possibilité d'écraser le comprimé : à mélanger dans un yaourt ou dans du liquide sucré
  • Traitement à réévaluer en cas de persistance ou d'aggravation des symptômes ou de la pathologie
  • Utiliser le dosage le plus adapté à la posologie
  • 5 mg/kg en 1 prise par jour
  • Pendant 2 jours
Poids ≥ 30 kg
Paludisme, traitement préventif (du)
Posologie standard
  • Débuter le traitement la veille du départ en voyage
  • Traitement à poursuivre pendant toute la durée du risque puis pendant les 4 semaines suivantes
  • Utiliser le dosage le plus adapté à la posologie
  • 1,7 mg/kg 1 fois par jour
Patient de 6 an(s) à 15 an(s)
10 kg ≤ Poids < 60 kg
Accès palustre
Traitement phase 1
  • Utiliser le dosage le plus adapté à la posologie
  • 10 mg/kg en 1 prise ce jour
Traitement phase 2
  • Respecter un intervalle de 6 heures avec la prise précédente
  • Utiliser le dosage le plus adapté à la posologie
  • 5 mg/kg en 1 prise ce jour
Traitement phase 3
  • Traitement à réévaluer en cas de persistance ou d'aggravation des symptômes ou de la pathologie
  • Utiliser le dosage le plus adapté à la posologie
  • 5 mg/kg en 1 prise par jour
  • Pendant 2 jours
Poids ≥ 30 kg
Paludisme, traitement préventif (du)
Posologie standard
  • Débuter le traitement la veille du départ en voyage
  • Traitement à poursuivre pendant toute la durée du risque puis pendant les 4 semaines suivantes
  • 1,7 mg/kg 1 fois par jour
Patient quel que soit le poids
Lupus érythémateux discoïde - Lupus érythémateux subaigu
Posologie standard
  • Traitement à poursuivre jusqu'à l'obtention d'une rémission
  • Traitement à réévaluer en cas d'absence d'amélioration des symptômes après 1 mois de traitement
  • Trt à poursuivre à dose et/ou fréquence réduite pdt plusieurs mois voire années après rémission
  • 100 à 200 mg en 1 à 2 prises par jour
Traitement ultérieur éventuel
  • Dans le cas de : Patient faiblement répondeur
  • Traitement à poursuivre jusqu'à l'obtention d'une rémission
  • Trt à poursuivre à dose et/ou fréquence réduite pdt plusieurs mois voire années après rémission
  • 200 à 400 mg en 1 à 2 prises par jour
Lupus érythémateux disséminé, traitement d'appoint (du) - Lupus érythémateux disséminé, traitement préventif des rechutes (du)
Posologie standard
  • 5 mg/kg 1 fois par jour
Photodermatose solaire, traitement préventif (de la)
Posologie standard
  • Débuter le traitement 7 jours avant l'exposition solaire
  • 200 à 300 mg en 1 à 2 prises par jour
  • Pendant 22 jours
Polyarthrite rhumatoïde, traitement de fond (de la)
Traitement d'attaque
  • 200 à 300 mg en 2 prises par jour
Traitement d'entretien
  • 100 à 200 mg en 1 à 2 prises par jour
Patient à partir de 15 an(s)
10 kg ≤ Poids < 60 kg
Accès palustre
Traitement phase 1
  • Utiliser le dosage le plus adapté à la posologie
  • 10 mg/kg en 1 prise ce jour
Traitement phase 2
  • Respecter un intervalle de 6 heures avec la prise précédente
  • Utiliser le dosage le plus adapté à la posologie
  • 5 mg/kg en 1 prise ce jour
Traitement phase 3
  • Traitement à réévaluer en cas de persistance ou d'aggravation des symptômes ou de la pathologie
  • Utiliser le dosage le plus adapté à la posologie
  • 5 mg/kg en 1 prise par jour
  • Pendant 2 jours
Poids ≥ 60 kg
Accès palustre
Traitement phase 1
  • 600 mg en 1 prise ce jour
Traitement phase 2
  • Respecter un intervalle de 6 heures avec la prise précédente
  • 300 mg en 1 prise ce jour
Traitement phase 3
  • Administrer chaque jour à la même heure
  • Traitement à réévaluer en cas de persistance ou d'aggravation des symptômes ou de la pathologie
  • 300 mg en 1 prise par jour
  • Pendant 2 jours
Poids ≥ 30 kg
Paludisme, traitement préventif (du)
Posologie standard
  • Débuter le traitement la veille du départ en voyage
  • Traitement à poursuivre pendant toute la durée du risque puis pendant les 4 semaines suivantes
  • Utiliser la forme la plus adaptée au patient
  • 100 mg 1 fois par jour
Patient quel que soit le poids
Lupus érythémateux discoïde - Lupus érythémateux subaigu
Posologie standard
  • Traitement à poursuivre jusqu'à l'obtention d'une rémission
  • Traitement à réévaluer en cas d'absence d'amélioration des symptômes après 1 mois de traitement
  • Trt à poursuivre à dose et/ou fréquence réduite pdt plusieurs mois voire années après rémission
  • 100 à 200 mg en 1 à 2 prises par jour
Traitement ultérieur éventuel
  • Dans le cas de : Patient faiblement répondeur
  • Traitement à poursuivre jusqu'à l'obtention d'une rémission
  • Trt à poursuivre à dose et/ou fréquence réduite pdt plusieurs mois voire années après rémission
  • 200 à 400 mg en 1 à 2 prises par jour
Lupus érythémateux disséminé, traitement d'appoint (du) - Lupus érythémateux disséminé, traitement préventif des rechutes (du)
Posologie standard
  • 5 mg/kg 1 fois par jour
Photodermatose solaire, traitement préventif (de la)
Posologie standard
  • Débuter le traitement 7 jours avant l'exposition solaire
  • 200 à 300 mg en 1 à 2 prises par jour
  • Pendant 22 jours
Polyarthrite rhumatoïde, traitement de fond (de la)
Traitement d'attaque
  • 200 à 300 mg en 2 prises par jour
Traitement d'entretien
  • 100 à 200 mg en 1 à 2 prises par jour
Populations particulières
  • Insuffisance hépatique : Adapter la posologie
  • Insuffisance rénale : Adapter la posologie

Administration

Précautions particulières à prendre lors de l'administration de ce médicament :

  • Administrer après le repas
  • Ne pas administrer en fin de journée

Mises en garde

  • Info du patient :ce trt peut altérer la capacité à conduire des véhicules et à utiliser des machines
  • Information du patient : signaler toute apparition d'effets indésirables oculaires
  • Interaction phytothérapique : boldo
  • Interaction phytothérapique : bourdaine
  • Interaction phytothérapique : cascara
  • Interaction phytothérapique : réglisse
  • Interaction phytothérapique : rhubarbe
  • Interaction phytothérapique : ricin
  • Interaction phytothérapique : séné
  • Médicament génotoxique
  • Traitement à arrêter en cas d'apparition de syndrome DRESS
  • Traitement à arrêter en cas d'apparition de trouble oculaire
  • Traitement à arrêter en cas d'arythmie
  • Traitement à arrêter en cas de cardiomyopathie
  • Utiliser chez la femme une contraception efficace pdt le trt et au moins 8 mois après l'arrêt du trt
  • Utiliser chez l'homme une contraception efficace pdt le trt puis pdt 8 mois après l'arrêt du trt

Surveillances du traitement

  • Surveillance de la fonction cardiaque pendant le traitement
  • Surveillance ophtalmologique avant et pendant le traitement
  • Surveillance par un médecin spécialisé pendant le traitement

Informations relatives à la sécurité du patient

CHLOROQUINE (sulfate) 100 mg cp
Niveau de risque : XCritiqueIIIElevéIIModéréIBas

Interactions médicamenteuses

XCritique
Niveau de gravité: Contre-indication
Chloroquine (voie systémique) + Citalopram
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Chloroquine (voie systémique) + Dompéridone
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Chloroquine (voie systémique) + Escitalopram
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Chloroquine (voie systémique) + Hydroxyzine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Chloroquine (voie systémique) + Melpérone
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Chloroquine (voie systémique) + Pipéraquine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Chloroquine (voie systémique) + Sertindole
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Chloroquine (voie systémique) + Tédisamil
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Chloroquine (voie systémique) + Terfénadine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Chloroquine (voie systémique) + Tizanidine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Chloroquine (voie systémique) + Trazodone
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Chloroquine (voie systémique) + Vasopressine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Chloroquine (voie systémique) + Véralipride
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Chloroquine (voie systémique) + Ziprasidone
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Chloroquine (voie systémique) + Zotépine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Cocaïne
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
IIIHaut
Niveau de gravité: Association déconseillée
Chloroquine (voie systémique) + Amiodarone
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi cela est possible, interrompre l'un des 2 traitements. Si l'association ne peut être évitée, contrôle préalable du QT et surveillance ECG monitorée.
Chloroquine (voie systémique) + Amisulpride
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Chloroquine (voie systémique) + Arsenieux
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Chloroquine (voie systémique) + Chloral hydrate
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Chloroquine (voie systémique) + Chlorpromazine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Chloroquine (voie systémique) + Chlorprothixène
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Chloroquine (voie systémique) + Crizotinib
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi cela est possible, interrompre l'un des 2 traitements. Si l'association ne peut être évitée, contrôle préalable du QT et surveillance ECG monitorée.
Chloroquine (voie systémique) + Cyamémazine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Chloroquine (voie systémique) + Délamanid
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et éléctrocardiographique régulier.
Chloroquine (voie systémique) + Disopyramide
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi cela est possible, interrompre l'un des 2 traitements. Si l'association ne peut être évitée, contrôle préalable du QT et surveillance ECG monitorée.
Chloroquine (voie systémique) + Dofétilide
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Chloroquine (voie systémique) + Dolasétron (voie IV)
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Chloroquine (voie systémique) + Dronédarone
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi cela est possible, interrompre l'un des 2 traitements. Si l'association ne peut être évitée, contrôle préalable du QT et surveillance ECG monitorée.
Chloroquine (voie systémique) + Dropéridol
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Chloroquine (voie systémique) + Erythromycine (voie IV)
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi cela est possible, interrompre l'un des 2 traitements. Si l'association ne peut être évitée, contrôle préalable du QT et surveillance ECG monitorée.
Chloroquine (voie systémique) + Flupentixol
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Chloroquine (voie systémique) + Fluphénazine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Chloroquine (voie systémique) + Halofantrine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi cela est possible, interrompre l'un des 2 traitements. Si l'association ne peut être évitée, contrôle préalable du QT et surveillance ECG monitorée.
Chloroquine (voie systémique) + Halopéridol
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Chloroquine (voie systémique) + Hydroxychloroquine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Chloroquine (voie systémique) + Ibutilide
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenir
Chloroquine (voie systémique) + Lévomépromazine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Chloroquine (voie systémique) + Luméfantrine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi cela est possible, interrompre l'un des 2 traitements. Si l'association ne peut être évitée, contrôle préalable du QT et surveillance ECG monitorée.
Chloroquine (voie systémique) + Méquitazine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi cela est possible, interrompre l'un des 2 traitements. Si l'association ne peut être évitée, contrôle préalable du QT et surveillance ECG monitorée.
Chloroquine (voie systémique) + Méthadone
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôles clinique et électrocardiographique réguliers.
Chloroquine (voie systémique) + Moxifloxacine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi cela est possible, interrompre l'un des 2 traitements. Si l'association ne peut être évitée, contrôle préalable du QT et surveillance ECG monitorée.
Chloroquine (voie systémique) + Pentamidine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi cela est possible, interrompre l'un des 2 traitements. Si l'association ne peut être évitée, contrôle préalable du QT et surveillance ECG monitorée.
Chloroquine (voie systémique) + Pimozide
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Chloroquine (voie systémique) + Pipampérone
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Chloroquine (voie systémique) + Pipotiazine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi cela est possible, interrompre l'un des 2 traitements. Si l'association ne peut être évitée, contrôle préalable du QT et surveillance ECG monitorée.
Chloroquine (voie systémique) + Quinidine, hydroquinidine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi cela est possible, interrompre l'un des 2 traitements. Si l'association ne peut être évitée, contrôle préalable du QT et surveillance ECG monitorée.
Chloroquine (voie systémique) + Sotalol (voie systémique)
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi cela est possible, interrompre l'un des 2 traitements. Si l'association ne peut être évitée, contrôle préalable du QT et surveillance ECG monitorée.
Chloroquine (voie systémique) + Spiramycine (voie systémique)
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi cela est possible, interrompre l'un des 2 traitements. Si l'association ne peut être évitée, contrôle préalable du QT et surveillance ECG monitorée.
Chloroquine (voie systémique) + Sulfaméthoxazole associé au trimétoprime
Risques et mécanismesRisque de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôles clinique et électrocardiographique réguliers.
Chloroquine (voie systémique) + Sulpiride (voie systémique)
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Chloroquine (voie systémique) + Sultopride
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Chloroquine (voie systémique) + Tiapride
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Chloroquine (voie systémique) + Torémifène
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi cela est possible, interrompre l'un des 2 traitements. Si l'association ne peut être évitée, contrôle préalable du QT et surveillance ECG monitorée.
Chloroquine (voie systémique) + Vandétanib
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi cela est possible, interrompre l'un des 2 traitements. Si l'association ne peut être évitée, contrôle préalable du QT et surveillance ECG monitorée.
Chloroquine (voie systémique) + Vincamine (voie IV)
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi cela est possible, interrompre l'un des 2 traitements. Si l'association ne peut être évitée, contrôle préalable du QT et surveillance ECG monitorée.
Chloroquine (voie systémique) + Zuclopenthixol
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, contrôle clinique et électrocardiographique régulier.
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Loféxidine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
IIModéré
Niveau de gravité: Précaution d'emploi
Chloroquine (voie systémique) + Ciclosporine (voie systémique)
Risques et mécanismesRisque d'augmentation des concentrations sanguines de ciclosporine et de la créatininémie.
Conduite à tenirDosage des concentrations sanguines de ciclosporine, contrôle de la fonction rénale et adaptation de la posologie pendant l'association et après l'arrêt de la chloroquine.
Chloroquine (voie systémique) + Hormones thyroïdiennes (voie systémique)
Risques et mécanismesRisque d'hypothyroïdie clinique chez les patients substitués par hormones thyroïdiennes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et biologique. Adaptation, si besoin, de la posologie des hormones thyroïdiennes pendant le traitement par chloroquine et après son arrêt.
Médicaments administrés par voie orale + Colestipol
Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
Médicaments administrés par voie orale + Résines chélatrices
Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
Médicaments administrés par voie orale + Topiques gastro-intestinaux, antiacides et adsorbants
Risques et mécanismesDiminution de l'absorption de ces substances.
Conduite à tenirPar mesure de précaution, il convient de prendre ces topiques ou antiacides à distance de tout autre médicament (plus de 2 heures, si possible).
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Anagrélide
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Azithromycine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Bêta-bloquants dans l'insuffisance cardiaque
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Bradycardisants
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Ciprofloxacine (voie systémique)
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Clarithromycine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Glasdégib
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Hypokaliémiants
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirCorriger toute hypokaliémie avant d'administrer le produit et réaliser une surveillance clinique, électrolytique et électrocardiographique.
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Lévofloxacine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Médicaments à l'origine d'un hypogonadisme masculin
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Norfloxacine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Ondansétron
Risques et mécanismesAvec l'ondansétron administré par voie IV, risque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
Médicaments susceptibles de donner des torsades de pointes + Roxithromycine
Risques et mécanismesRisque majoré de troubles du rythme ventriculaire, notamment de torsades de pointes.
Conduite à tenirSurveillance clinique et électrocardiographique pendant l'association.
IBas
Niveau de gravité: A prendre en compte
Chloroquine (voie systémique) + Cimétidine
Risques et mécanismesRalentissement de l'élimination de la chloroquine et risque de surdosage.
Conduite à tenir
Médicaments abaissant le seuil épileptogène + Médicaments abaissant le seuil épileptogène
Risques et mécanismesRisque accru de convulsions.
Conduite à tenir
Médicaments administrés par voie orale + Laxatifs (type macrogol)
Risques et mécanismesAvec les laxatifs, notamment en vue d'explorations endoscopiques : risque de diminution de l'efficacité du médicament administré avec le laxatif.
Conduite à tenirEviter la prise d'autres médicaments pendant et après l'ingestion dans un délai d'au moins 2 h après la prise du laxatif, voire jusqu'à la réalisation de l'examen.

Contre-indications

XCritique
Niveau de gravité: Contre-indication absolue
  • Hypersensibilité à la chloroquine et à ses dérivés
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Hypersensibilité aux amino-4-quinoléines
  • Rétinopathie
  • Allaitement
IIIHaut
Niveau de gravité: Contre-indication relative
  • Déficit en glucose-6-phosphate-déshydrogénase

Précautions

IIModéré
Niveau de gravité: Précaution
  • Affection ophtalmologique
  • Affection rhumatologique
  • Alcoolisme
  • Allongement de l'espace QT
  • Arythmie ventriculaire, antécédent (d')
  • Bradycardie
  • Cardiopathie
  • Dermatose
  • Enfant de moins de 6 ans
  • Epilepsie
  • Femme
  • Femme susceptible d'être enceinte
  • Homme en âge de procréer
  • Hypokaliémie
  • Hypomagnésémie
  • Infarctus du myocarde
  • Insuffisance cardiaque
  • Insuffisance hépatique
  • Insuffisance rénale
  • Pathologie digestive sévère
  • Perturbation hématologique
  • Porphyrie
  • Psoriasis
  • Sujet à risque d'allongement de l'espace QT
  • Sujet âgé
  • Syndrome du QT long congénital
  • Traitement prolongé
  • Trouble de la conduction cardiaque
  • Trouble hydroélectrolytique
  • Grossesse

Grossesse et allaitement

Contre-indications et precautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIX

XContre-indication absolueIIPrécaution

Risques spécifiques

  • Interaction avec la cocaïne
  • Risque d'aggravation du psoriasis
  • Risque d'allongement de l'espace QT
  • Risque d'aplasie médullaire
  • Risque de cardiomyopathie
  • Risque de faiblesse musculaire
  • Risque de maculopathie
  • Risque de pneumopathie
  • Risque de réaction cutanée
  • Risque de résistance du Plasmodium
  • Risque de rétinopathie
  • Risque de syndrome DRESS
  • Risque de syndrome extrapyramidal
  • Risque de trouble de la conduction cardiaque
  • Risque d'hypoglycémie

Interactions alimentaires

  • Pas d'interaction avec les produits laitiers

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée(≥1/1 000)Fréquence basse (<1/1 000)Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE Enzymes hépatiques (augmentation) (Très rare)
Neutropénie (Exceptionnel)
Hypoglycémie
DERMATOLOGIEEruption cutanée (Fréquent)
Prurit (Fréquent)
Urticaire (Fréquent)
Alopécie (Rare)
Coloration de l'ongle (Rare)
Coloration muqueuse (Rare)
Dépigmentation des cheveux (Occasionnel)
Dermatite exfoliative (Exceptionnel)
Erythème polymorphe (Exceptionnel)
Photosensibilisation (Exceptionnel)
Psoriasis (aggravation) (Rare)
Syndrome de Lyell (Exceptionnel)
Syndrome de Stevens-Johnson (Exceptionnel)
Lichen plan
Pigmentation (modification)
HÉMATOLOGIE Agranulocytose (Exceptionnel)
Thrombopénie (Exceptionnel)
Anémie hémolytique
Dyscrasie sanguine
HÉPATOLOGIE Hépatite (Très rare)
IMMUNO-ALLERGOLOGIEOedème de Quincke (Fréquent)
Réaction anaphylactique (Fréquent)
Réaction anaphylactoïde (Fréquent)
Syndrome DRESS
NUTRITION, MÉTABOLISME Anorexie
OPHTALMOLOGIETrouble de l'accommodation (Fréquent)
Vision floue (Fréquent)
Opacité cornéenne (Rare)
Rétinopathie (Exceptionnel)
Atrophie du nerf optique
Coloration de la macula
Dégénérescence maculaire
Dépôt cornéen
Kératopathie
Maculopathie
Oedème cornéen
ORL, STOMATOLOGIESensation de vertige (Fréquent) Acouphène (Très rare)
Hypoacousie (Très rare)
Surdité (Très rare)
Protusion de la langue
PSYCHIATRIEDépression (Fréquent)
Insomnie (Très fréquent)
Agitation (Rare)
Agressivité (Rare)
Anxiété (Rare)
Confusion mentale (Rare)
Episode psychotique (Exceptionnel)
Hallucination (Rare)
Trouble du sommeil (Rare)
Délire
Idée suicidaire
Trouble de la personnalité
SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE Arythmie (Exceptionnel)
Cardiomyopathie (Exceptionnel)
Allongement de l'espace QT
Anomalie de l'électrocardiogramme
Bloc auriculoventriculaire
Bloc de branche
Fibrillation ventriculaire
Tachycardie ventriculaire
Torsades de pointes
Trouble de la conduction cardiaque
Vascularite
SYSTÈME DIGESTIFDiarrhée (Fréquent)
Nausée (Fréquent)
Vomissement (Fréquent)
SYSTÈME MUSCULO-SQUELETTIQUE Myopathie (Rare) Torticolis
Torticolis spasmodique
SYSTÈME NERVEUXCéphalée (Fréquent) Convulsions (Très rare)
Neuropathie (Rare)
Polynévrite (Rare)
Dyskinésie
Dystonie
Syndrome extrapyramidal
SYSTÈME RESPIRATOIRE Pneumopathie à éosinophiles (Exceptionnel) Pneumopathie

Voir aussi les substances

Chloroquine sulfate

Détails sur les substances
Chimie
IUPACsulfate de 7-chloro-4-(4-diéthylamino-1-méthylbutylamino) quinoléine
Posologie
Defined Daily Dose (WHO)
Oral:0.5 g
Parenteral:0.5 g
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster