À propos de Ceftriaxone
Mise à jour : 16 janvier 2013
Ceftriaxone : Mécanisme d'action

La ceftriaxone, antibiotiques antibactériens de la famille des bêtalactamines du groupe des céphalosporines de 3e génération, est une céphalosporine semi-synthétique à très large spectre d'action et résistante aux bêtalactamases. Son mécanisme d'action repose sur l'inhibition de la synthèse de la paroi bactérienne.

Les concentrations critiques séparent les souches sensibles des souches de sensibilité intermédiaire et ces dernières, des résistantes :

  • S <= 4 mg/l et R > 32 mg/l ;
  • concentration minimale inhibitrice (CMI) pneumocoque : S <= 0,5 mg/l et R > 2 mg/l (voie parentérale).

Espèces sensibles :

  • aérobies à Gram + : staphylococcus méti-S, streptococcus, Streptococcus pneumoniae ;
  • aérobies à Gram - : Borrelia burgdorferi, Branhamella catarrhalis, Citrobacter freundii, Citrobacter koseri, enterobacter, Escherichia coli, Haemophilus influenzae, klebsiella, Morganella morganii, neisseria y compris Neisseria meningitidis et Neisseria gonorrhoeae, Proteus mirabilis, Proteus multocida, Proteus vulgaris, providencia, salmonella, serratia, shigella, yersinia ;
  • anaérobies : Clostridium perfringens, fusobacterium, peptostreptococcus, prevotella.

Espèces résistantes :

  • aérobies à Gram + : entérocoques, listeria, staphylococcus méti-R,
  • aérobies à Gram - : Acinetobacter baumannii, Burkholderia cepacia, Pseudomonas aeruginosa, Stenotrophomonas maltophilia ;
  • anaérobies : Bacteroides fragilis, Clostridium difficile
Fiche DCI Vidal

Les fiches DCI Vidal constituent une base de connaissances pharmacologiques et thérapeutiques, proposée aux professionnels de santé, en complément des documents réglementaires publiés.

+ Lire la politique éditoriale des Fiches DCI VIDAL

Ceftriaxone (sodique) 1 g/3,5 ml (0,286 g/ml) poudre et solvant pour solution injectable

Dernière modification : 04/05/2023 - Révision : 29/09/2023

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementDopantVigilance
J - ANTI-INFECTIEUX GENERAUX A USAGE SYSTEMIQUE
J01 - ANTIBACTERIENS A USAGE SYSTEMIQUE
J01D - AUTRES BETALACTAMINES
J01DD - CEPHALOSPORINES DE TROISIEME GENERATION
J01DD04 - CEFTRIAXONE
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesII

II Précaution

INDICATIONS ET MODALITÉS D'ADMINISTRATION

CEFTRIAXONE (sodique) 1 g/3,5 ml pdre/solv p sol inj

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Bactériémie
  • BPCO, traitement symptomatique des poussées (de la)
  • Endocardite bactérienne
  • Episode fébrile chez le patient neutropénique, traitement antibiotique probabiliste (de l')
  • Infection digestive et/ou biliaire
  • Infection gonococcique
  • Infection ostéoarticulaire
  • Infection péri-opératoire, traitement préventif (de l')
  • Infection sévère de la peau et des tissus mous
  • Infection urinaire compliquée
  • Maladie de Lyme disséminée
  • Méningite bactérienne
  • Otite moyenne aiguë
  • Pneumopathie aiguë
  • Pneumopathie nosocomiale
  • Syphilis

Posologie

Unité de prise
ml
  • ceftriaxone (sodique) : 0.286 g
Modalités d'administration
  • Voie intramusculaire
  • A reconstituer immédiatement avant administration
  • Administrer en 2 prises au-delà d'une dose > 2 g
  • Administrer par voie intramusculaire profonde
  • Ne pas administrer par voie intramusculaire pour des doses > 2 g
  • Ne pas administrer par voie intraveineuse en cas de présence de lidocaïne dans le solvant
  • Ne pas dépasser 1 g dans un même site en cas d'injection intramusculaire
Posologie
Patient jusqu'à 15 jours
Patient quel que soit le poids
Episode fébrile chez le patient neutropénique, traitement antibiotique probabiliste (de l') - Infection digestive et/ou biliaire - Infection ostéoarticulaire - Infection sévère de la peau et des tissus mous - Infection urinaire compliquée - Pneumopathie aiguë - Pneumopathie nosocomiale
Posologie standard
  • Utiliser la dose maximale recommandée en cas de bactériémie documentée
  • 0,02 à 0,05 g/kg 1 fois par jour
  • Posologie maximale: 0,05 g/kg par jour
Bactériémie - Endocardite bactérienne - Méningite bactérienne
Posologie standard
  • Utiliser la dose maximale recommandée en cas de bactériémie documentée
  • 0,05 g/kg 1 fois par jour
  • Posologie maximale: 0,05 g/kg par jour
Otite moyenne aiguë
Posologie standard
  • 0,05 g/kg 1 fois par jour
  • Posologie maximale: 0,05 g/kg ce jour
Infection péri-opératoire, traitement préventif (de l')
Posologie standard
  • Administrer 30 à 90 minutes avant l'intervention chirurgicale
  • 0,02 à 0,05 g/kg 1 fois ce jour
  • Posologie maximale: 0,05 g/kg ce jour
Syphilis
Posologie standard
  • 0,05 g/kg 1 fois par jour
  • Pendant 10 à 14 jours
  • Posologie maximale: 0,05 g/kg par jour
Patient de 15 jours à 12 an(s)
Poids
Infection digestive et/ou biliaire - Infection urinaire compliquée - Pneumopathie aiguë - Pneumopathie nosocomiale
Posologie standard
  • Utiliser la dose maximale recommandée en cas de bactériémie documentée
  • 0,05 à 0,08 g/kg 1 fois par jour
  • Dose maximale par prise: 2 g
Episode fébrile chez le patient neutropénique, traitement antibiotique probabiliste (de l') - Infection ostéoarticulaire - Infection sévère de la peau et des tissus mous
Posologie standard
  • Utiliser la dose maximale recommandée en cas de bactériémie documentée
  • 0,05 à 0,1 g/kg 1 fois par jour
  • Dose maximale par prise: 2 g
  • Posologie maximale: 4 g par jour
Méningite bactérienne
Posologie standard
  • Utiliser la dose maximale recommandée en cas de bactériémie documentée
  • 0,08 à 0,1 g/kg 1 fois par jour
  • Dose maximale par prise: 2 g
  • Posologie maximale: 4 g par jour
Bactériémie - Endocardite bactérienne
Posologie standard
  • Utiliser la dose maximale recommandée en cas de bactériémie documentée
  • 0,1 g/kg 1 fois par jour
  • Dose maximale par prise: 2 g
  • Posologie maximale: 4 g par jour
Otite moyenne aiguë
Posologie standard
  • 0,05 g/kg 1 fois ce jour
  • Dose maximale par prise: 2 g
Dans le cas de : Etat sévère, Patient ayant reçu au moins un traitement antérieur
  • 0,05 g/kg 1 fois par jour
  • Pendant 3 jours
  • Dose maximale par prise: 2 g
Infection péri-opératoire, traitement préventif (de l')
Posologie standard
  • Administrer 30 à 90 minutes avant l'intervention chirurgicale
  • 0,05 à 0,08 g/kg 1 fois ce jour
  • Dose maximale par prise: 2 g/kg
Syphilis
Posologie standard
  • 0,075 à 0,1 g/kg 1 fois par jour
  • Pendant 10 à 14 jours
  • Dose maximale par prise: 2 g
  • Posologie maximale: 4 g par jour
Maladie de Lyme disséminée
Posologie standard
  • 0,05 à 0,08 g/kg 1 fois par jour
  • Pendant 14 à 21 jours
  • Dose maximale par prise: 2 g
Poids >= 50 kg
Infection digestive et/ou biliaire - Infection urinaire compliquée - Pneumopathie aiguë
Posologie standard
  • Utiliser la dose maximale recommandée en cas de bactériémie documentée
  • 1 à 2 g 1 fois par jour
  • Dose maximale par prise: 2 g
Infection ostéoarticulaire - Infection sévère de la peau et des tissus mous - Pneumopathie nosocomiale
Posologie standard
  • Utiliser la dose maximale recommandée en cas de bactériémie documentée
  • 2 g 1 fois par jour
  • Dose maximale par prise: 2 g
Bactériémie - Endocardite bactérienne - Episode fébrile chez le patient neutropénique, traitement antibiotique probabiliste (de l') - Méningite bactérienne
Posologie standard
  • Utiliser la dose maximale recommandée en cas de bactériémie documentée
  • 2 à 4 g 1 fois par jour
  • Dose maximale par prise: 2 g
Otite moyenne aiguë
Posologie standard
  • 1 à 2 g 1 fois ce jour
  • Dose maximale par prise: 2 g
Dans le cas de : Etat sévère, Patient ayant reçu au moins un traitement antérieur
  • 1 à 2 g 1 fois par jour
  • Pendant 3 jours
  • Dose maximale par prise: 2 g
Infection péri-opératoire, traitement préventif (de l')
Posologie standard
  • Administrer 30 à 90 minutes avant l'intervention chirurgicale
  • 2 g 1 fois ce jour
  • Dose maximale par prise: 2 g
Syphilis
Posologie standard
  • 0,5 à 2 g 1 fois par jour
  • Pendant 10 à 14 jours
  • Dose maximale par prise: 2 g
Maladie de Lyme disséminée
Posologie standard
  • 2 g 1 fois par jour
  • Pendant 14 à 21 jours
  • Dose maximale par prise: 2 g
Patient à partir de 12 an(s)
Patient quel que soit le poids
BPCO, traitement symptomatique des poussées (de la) - Infection digestive et/ou biliaire - Infection urinaire compliquée - Pneumopathie aiguë
Posologie standard
  • Utiliser la dose maximale recommandée en cas de bactériémie documentée
  • 1 à 2 g 1 fois par jour
  • Dose maximale par prise: 2 g
Infection ostéoarticulaire - Infection sévère de la peau et des tissus mous - Pneumopathie nosocomiale
Posologie standard
  • Utiliser la dose maximale recommandée en cas de bactériémie documentée
  • 2 g 1 fois par jour
  • Dose maximale par prise: 2 g
Bactériémie - Endocardite bactérienne - Episode fébrile chez le patient neutropénique, traitement antibiotique probabiliste (de l') - Méningite bactérienne
Posologie standard
  • Utiliser la dose maximale recommandée en cas de bactériémie documentée
  • 2 à 4 g 1 fois par jour
  • Dose maximale par prise: 2 g
Otite moyenne aiguë
Posologie standard
  • 1 à 2 g 1 fois ce jour
  • Dose maximale par prise: 2 g
Dans le cas de : Etat sévère, Patient ayant reçu au moins un traitement antérieur
  • 1 à 2 g 1 fois par jour
  • Pendant 3 jours
  • Dose maximale par prise: 2 g
Infection péri-opératoire, traitement préventif (de l')
Posologie standard
  • Administrer 30 à 90 minutes avant l'intervention chirurgicale
  • 2 g 1 fois ce jour
  • Dose maximale par prise: 2 g
Infection gonococcique
Posologie standard
  • 0,5 g 1 fois ce jour
Syphilis
Posologie standard
  • 0,5 à 1 g 1 fois par jour
  • Pendant 10 à 14 jours
Dans le cas de : Neurosyphilis
  • 0,5 à 2 g 1 fois par jour
  • Pendant 10 à 14 jours
  • Dose maximale par prise: 2 g
Maladie de Lyme disséminée
Posologie standard
  • 2 g 1 fois par jour
  • Pendant 14 à 21 jours
  • Dose maximale par prise: 2 g
Populations particulières
  • Insuffisance rénale : Adapter la posologie

Modalités d'administration du traitement

  • Administrer par voie intramusculaire profonde
  • Ne pas administrer par voie intramusculaire pour des doses > 2 g
  • Ne pas administrer par voie intraveineuse en cas de présence de lidocaïne dans le solvant
  • Ne pas dépasser 1 g dans un même site en cas d'injection intramusculaire
  • Ne pas utiliser par voie intraveineuse le solvant pour voie intramusculaire
  • Traitement à poursuivre 48 à 72 heures après la disparition de la fièvre

Incompatibilités physico-chimiques

  • Incompatibilité avec certains médicaments
  • Incompatibilité avec certains solvants

INFORMATIONS RELATIVES À LA SÉCURITÉ DU PATIENT

CEFTRIAXONE (sodique) 1 g/3,5 ml pdre/solv p sol inj
Niveau de risque : X Critique III Haut II Modéré I Bas

Contre-indications

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication absolue
  • Administration simultanée de sels de calcium par voie IV chez le nouveau-né
  • Contre-indication liée à l'utilisation de lidocaïne
  • Hyperbilirubinémie chez le nouveau-né de moins de 28 jours
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Hypersensibilité aux bêtalactamines
  • Hypersensibilité aux céphalosporines
  • Nouveau-né
  • Prématuré d'âge post-menstruel

Précautions

II Modéré
Niveau de gravité : Précautions
  • Affection des voies biliaires
  • Allaitement
  • Antécédent de lithiase urinaire
  • Enfant de moins de 15 ans
  • Fonctions du système nerveux central, trouble (des)
  • Hypercalciurie
  • Hypersensibilité aux pénicillines
  • Insuffisance hépatique associée à une insuffisance rénale
  • Insuffisance hépatique sévère
  • Insuffisance rénale sévère
  • Nouveau-né de moins de 1 mois
  • Nutrition parentérale exclusive
  • Obstruction des voies biliaires
  • Pathologie sévère
  • Patient en dialyse péritonéale
  • Patient en hémodialyse
  • Prématuré
  • Spirochétose
  • Sujet âgé
  • Sujet sous régime hyposodé ou désodé
  • Traitement prolongé

Interactions médicamenteuses

II Modéré
Niveau de gravité : Précaution d'emploi

Ceftriaxone + Antivitamines K

Risques et mécanismesAugmentation de l'effet de l'antivitamine K et du risque hémorragique.
Conduite à tenirContrôle plus fréquent de l'INR. Adaptation éventuelle de la posologie de l'antivitamine K pendant le traitement par la céphalosporine et après son arrêt.

Grossesse et allaitement

Contre-indications et précautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesII

II Précaution

Risques liés au traitement

  • Risque d'accident fatal en cas d'administration IV concomitante de ceftriaxone et de sels de calcium
  • Risque d'anémie hémolytique
  • Risque d'anomalie lors de l'échographie de la vésicule biliaire
  • Risque d'encéphalopathie
  • Risque d'interférence avec les examens de laboratoire
  • Risque de colite pseudomembraneuse
  • Risque de lithiase urinaire
  • Risque de pancréatite
  • Risque de précipitation de sels calciques de ceftriaxone
  • Risque de réaction cutanée sévère
  • Risque de réaction d'hypersensibilité
  • Risque de surinfection
  • Risque de syndrome de Stevens-Johnson ou de syndrome de Lyell
  • Risque de syndrome DRESS

Mesures à associer au traitement

  • A reconstituer immédiatement avant administration
  • Tenir compte des recommandations locales officielles sur l'utilisation des antibiotiques

Traitement à arrêter définitivement en cas de...

  • Traitement à arrêter en cas d'apparition de réaction d'hypersensibilité
  • Traitement à arrêter en cas d'encéphalopathie

Information des professionnels de santé et des patients

  • Info du patient :ce trt peut altérer la capacité à conduire des véhicules et à utiliser des machines
  • Info prof de santé : rincer la tubulure entre chaque administration

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée (?1/1 000)Fréquence basse (Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE
  • Granulopénie (Peu fréquent)
  • Leucopénie (Fréquent)
  • Créatininémie (augmentation) (Peu fréquent)
  • Eosinophilie (Fréquent)
  • Enzymes hépatiques (augmentation) (Fréquent)
  • Glycosurie (Rare)
  • Test de coombs faussement positif
  • Test de galactosémie faussement positif
  • Glycosurie faussement positive
  • DERMATOLOGIE
  • Prurit (Peu fréquent)
  • Eruption cutanée (Fréquent)
  • Urticaire (Rare)
  • Pustulose exanthémateuse aiguë généralisée
  • Nécrolyse épidermique toxique
  • Syndrome de Stevens-Johnson
  • Erythème polymorphe
  • DIVERS
  • Fièvre (Peu fréquent)
  • Frisson (Rare)
  • Oedème (Rare)
  • Douleur
  • HÉMATOLOGIE
  • Anémie (Peu fréquent)
  • Thrombopénie (Fréquent)
  • Coagulopathie (Peu fréquent)
  • Agranulocytose
  • Anémie hémolytique
  • HÉPATOLOGIE
  • Précipitation calcique biliaire
  • Hépatite cholestatique
  • Hépatite
  • IMMUNO-ALLERGOLOGIE
  • Réaction anaphylactoïde
  • Choc anaphylactique
  • Réaction anaphylactique
  • Hypersensibilité
  • Réaction d'Herxheimer
  • Syndrome DRESS
  • INFECTIOLOGIE D'ORIGINE BACTERIENNE
  • Infection à Clostridioides difficile (anciennement Clostridium difficile)
  • INFECTIOLOGIE D'ORIGINE FONGIQUE
  • Mycose génitale (Peu fréquent)
  • INFECTIOLOGIE NON PRECISÉE
  • Surinfection
  • INSTRUMENTATION
  • Réaction au point d'injection (Peu fréquent)
  • Douleur au point d'injection (Peu fréquent)
  • Inflammation au site d'injection
  • Prurit au point d'injection
  • Infection au site d'injection
  • Hématome au site d'injection
  • Gonflement au site d'injection
  • Abcès au site d'injection
  • Erythème au point d'injection
  • Eruption cutanée au point d'injection
  • Induration au site d'injection
  • Extravasation au point d'injection
  • NÉONATOLOGIE
  • Ictère nucléaire
  • ORL, STOMATOLOGIE
  • Sensation de vertige (Peu fréquent)
  • Glossite
  • Vertige
  • Stomatite
  • SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE
  • Phlébite (Peu fréquent)
  • SYSTÈME DIGESTIF
  • Selle molle (Fréquent)
  • Nausée (Peu fréquent)
  • Vomissement (Peu fréquent)
  • Diarrhée (Fréquent)
  • Colite pseudomembraneuse (Rare)
  • Pancréatite
  • SYSTÈME NERVEUX
  • Céphalée (Peu fréquent)
  • Encéphalopathie (Rare)
  • Convulsions
  • SYSTÈME RESPIRATOIRE
  • Bronchospasme (Rare)
  • Précipitation calcique pulmonaire
  • UROLOGIE, NÉPHROLOGIE
  • Hématurie (Rare)
  • Anurie
  • Oligurie
  • Précipitation calcique rénale
  • Obstruction urétérale
  • Insuffisance rénale aiguë
  • INFORMATIONS RELATIVES À LA SÉCURITÉ DU PATIENT

    CEFTRIAXONE (sodique) 1 g/3,5 ml pdre/solv p sol inj
    Niveau de risque : X Critique III Haut II Modéré I Bas

    Contre-indications

    X Critique
    Niveau de gravité : Contre-indication absolue
    • Administration simultanée de sels de calcium par voie IV chez le nouveau-né
    • Contre-indication liée à l'utilisation de lidocaïne
    • Hyperbilirubinémie chez le nouveau-né de moins de 28 jours
    • Hypersensibilité à l'un des composants
    • Hypersensibilité aux bêtalactamines
    • Hypersensibilité aux céphalosporines
    • Nouveau-né
    • Prématuré d'âge post-menstruel

    Précautions

    II Modéré
    Niveau de gravité : Précautions
    • Affection des voies biliaires
    • Allaitement
    • Antécédent de lithiase urinaire
    • Enfant de moins de 15 ans
    • Fonctions du système nerveux central, trouble (des)
    • Hypercalciurie
    • Hypersensibilité aux pénicillines
    • Insuffisance hépatique associée à une insuffisance rénale
    • Insuffisance hépatique sévère
    • Insuffisance rénale sévère
    • Nouveau-né de moins de 1 mois
    • Nutrition parentérale exclusive
    • Obstruction des voies biliaires
    • Pathologie sévère
    • Patient en dialyse péritonéale
    • Patient en hémodialyse
    • Prématuré
    • Spirochétose
    • Sujet âgé
    • Sujet sous régime hyposodé ou désodé
    • Traitement prolongé

    Interactions médicamenteuses

    II Modéré
    Niveau de gravité : Précaution d'emploi

    Ceftriaxone + Antivitamines K

    Risques et mécanismesAugmentation de l'effet de l'antivitamine K et du risque hémorragique.
    Conduite à tenirContrôle plus fréquent de l'INR. Adaptation éventuelle de la posologie de l'antivitamine K pendant le traitement par la céphalosporine et après son arrêt.

    Grossesse et allaitement

    Contre-indications et précautions d'emploi
    Grossesse (mois)Allaitement
    123456789
    RisquesII

    II Précaution

    Risques liés au traitement

    • Risque d'accident fatal en cas d'administration IV concomitante de ceftriaxone et de sels de calcium
    • Risque d'anémie hémolytique
    • Risque d'anomalie lors de l'échographie de la vésicule biliaire
    • Risque d'encéphalopathie
    • Risque d'interférence avec les examens de laboratoire
    • Risque de colite pseudomembraneuse
    • Risque de lithiase urinaire
    • Risque de pancréatite
    • Risque de précipitation de sels calciques de ceftriaxone
    • Risque de réaction cutanée sévère
    • Risque de réaction d'hypersensibilité
    • Risque de surinfection
    • Risque de syndrome de Stevens-Johnson ou de syndrome de Lyell
    • Risque de syndrome DRESS

    Mesures à associer au traitement

    • A reconstituer immédiatement avant administration
    • Tenir compte des recommandations locales officielles sur l'utilisation des antibiotiques

    Traitement à arrêter définitivement en cas de...

    • Traitement à arrêter en cas d'apparition de réaction d'hypersensibilité
    • Traitement à arrêter en cas d'encéphalopathie

    Information des professionnels de santé et des patients

    • Info du patient :ce trt peut altérer la capacité à conduire des véhicules et à utiliser des machines
    • Info prof de santé : rincer la tubulure entre chaque administration

    Effets indésirables

    SystèmesFréquence de moyenne à élevée (?1/1 000)Fréquence basse (Fréquence inconnue
    ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE
  • Granulopénie (Peu fréquent)
  • Leucopénie (Fréquent)
  • Créatininémie (augmentation) (Peu fréquent)
  • Eosinophilie (Fréquent)
  • Enzymes hépatiques (augmentation) (Fréquent)
  • Glycosurie (Rare)
  • Test de coombs faussement positif
  • Test de galactosémie faussement positif
  • Glycosurie faussement positive
  • DERMATOLOGIE
  • Prurit (Peu fréquent)
  • Eruption cutanée (Fréquent)
  • Urticaire (Rare)
  • Pustulose exanthémateuse aiguë généralisée
  • Nécrolyse épidermique toxique
  • Syndrome de Stevens-Johnson
  • Erythème polymorphe
  • DIVERS
  • Fièvre (Peu fréquent)
  • Frisson (Rare)
  • Oedème (Rare)
  • Douleur
  • HÉMATOLOGIE
  • Anémie (Peu fréquent)
  • Thrombopénie (Fréquent)
  • Coagulopathie (Peu fréquent)
  • Agranulocytose
  • Anémie hémolytique
  • HÉPATOLOGIE
  • Précipitation calcique biliaire
  • Hépatite cholestatique
  • Hépatite
  • IMMUNO-ALLERGOLOGIE
  • Réaction anaphylactoïde
  • Choc anaphylactique
  • Réaction anaphylactique
  • Hypersensibilité
  • Réaction d'Herxheimer
  • Syndrome DRESS
  • INFECTIOLOGIE D'ORIGINE BACTERIENNE
  • Infection à Clostridioides difficile (anciennement Clostridium difficile)
  • INFECTIOLOGIE D'ORIGINE FONGIQUE
  • Mycose génitale (Peu fréquent)
  • INFECTIOLOGIE NON PRECISÉE
  • Surinfection
  • INSTRUMENTATION
  • Réaction au point d'injection (Peu fréquent)
  • Douleur au point d'injection (Peu fréquent)
  • Inflammation au site d'injection
  • Prurit au point d'injection
  • Infection au site d'injection
  • Hématome au site d'injection
  • Gonflement au site d'injection
  • Abcès au site d'injection
  • Erythème au point d'injection
  • Eruption cutanée au point d'injection
  • Induration au site d'injection
  • Extravasation au point d'injection
  • NÉONATOLOGIE
  • Ictère nucléaire
  • ORL, STOMATOLOGIE
  • Sensation de vertige (Peu fréquent)
  • Glossite
  • Vertige
  • Stomatite
  • SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE
  • Phlébite (Peu fréquent)
  • SYSTÈME DIGESTIF
  • Selle molle (Fréquent)
  • Nausée (Peu fréquent)
  • Vomissement (Peu fréquent)
  • Diarrhée (Fréquent)
  • Colite pseudomembraneuse (Rare)
  • Pancréatite
  • SYSTÈME NERVEUX
  • Céphalée (Peu fréquent)
  • Encéphalopathie (Rare)
  • Convulsions
  • SYSTÈME RESPIRATOIRE
  • Bronchospasme (Rare)
  • Précipitation calcique pulmonaire
  • UROLOGIE, NÉPHROLOGIE
  • Hématurie (Rare)
  • Anurie
  • Oligurie
  • Précipitation calcique rénale
  • Obstruction urétérale
  • Insuffisance rénale aiguë
  • Voir aussi les substances

    Ceftriaxone sodique

    Chimie
    IUPAC(Z)-7-[2-(2-aminothiazol-4-yl)-2-méthoxyiminoacétamido]-3-[(2,5-dihydro-6-hydroxy-2-méthyl-5-oxo-1,2,4-triazin-3-yl)thiométhyl]-3-céphèm-4-carboxylate disodique
    Synonymesceftriaxone sodium
    Posologie
    Defined Daily Dose (WHO)
    Parenteral:2 g
    Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster