Substance active caplacizumab

À propos de la substance
Mise à jour : 09 août 2019

Caplacizumab : Mécanisme d'action

Le caplacizumab est un Nanobody bivalent humanisé composé de deux éléments constitutifs humanisés identiques (PMP12A2hum1), relié génétiquement par un peptide de liaison à trois alanines, ciblant le domaine A1 du facteur Willebrand et inhibant son interaction avec les plaquettes. Ainsi, le caplacizumab prévient l'agrégation plaquettaire au facteur Willebrand de haut poids moléculaire, caractéristique du PTTa. Il affecte également l'élimination du facteur Willebrand, entraînant ainsi des diminutions transitoires des taux d'antigène totaux du facteur Willebrand et une diminution concomitante des taux de facteur VIII:C pendant le traitement.

Caplacizumab : Cas d'usage

Le caplacizumab est utilisé dans la prise en charge de purpuras thrombopéniques.

Gammes contenant la substance

Fiches DCI VIDAL
Mise à jour : 15 Décembre 2022

CAPLACIZUMAB 10 mg pdre/solv p sol inj

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementSportVigilance
B SANG ET ORGANES HEMATOPOIETIQUES
B01 ANTITHROMBOTIQUES
B01A ANTITHROMBOTIQUES
B01AX AUTRES ANTITHROMBOTIQUES
B01AX07 CAPLACIZUMAB
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

IIPrécaution

Indications et modalités d'administration

CAPLACIZUMAB 10 mg pdre/solv p sol inj

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Purpura thrombopénique immunologique, traitement associé (du)

Posologie

Unité de prise
flacon
  • caplacizumab : 10 mg
Modalités d'administration
  • Voie intraveineuse, voie sous-cutanée
  • A reconstituer avant administration
  • Administrer en variant le site d'injection
  • En cas d'oubli : ne pas prendre la dose si oubli > 12 heures
  • En cas d'oubli : prendre la dose si oubli ≤ 12 heures
  • Ne pas administrer dans la zone de 5 cm autour du nombril
Posologie
Patient à partir de 12 an(s)
Poids ≥ 40 kg
Purpura thrombopénique immunologique, traitement associé (du)
Traitement phase 1
  • Voie intraveineuse
  • Administrer avant l'échange plasmatique
  • 10 mg 1 fois ce jour
Traitement phase 2
  • Voie sous-cutanée
  • Administrer dans la paroi abdominale
  • Administrer à la fin de chaque échange plasmatique
  • 10 mg 1 fois ce jour
Traitement phase 3
  • Voie sous-cutanée
  • Administrer après l'arrêt du traitement par échanges plasmatiques
  • Administrer dans la paroi abdominale
  • 10 mg 1 fois par jour
  • Pendant 30 jours
Traitement ultérieur éventuel
  • Dans le cas de : Réponse insuffisante au traitement
  • Voie sous-cutanée
  • Administrer après l'arrêt du traitement par échanges plasmatiques
  • Administrer dans la paroi abdominale
  • 10 mg 1 fois par jour
  • Ne pas dépasser 35 jours de traitement.

Mises en garde

  • A reconstituer avant administration
  • Administrer en variant le site d'injection
  • En cas d'oubli : prendre la dose si oubli <= 12 heures
  • Info patient : signaler ce traitement en cas d'intervention chirurgicale
  • Info prof de santé : former le patient ou les proches à la technique de l'auto-injection
  • Interrompre l'allaitement pendant le traitement
  • Ne pas administrer dans la zone de 5 cm autour du nombril
  • Réservé à l'adulte et à l'enfant de plus de 12 ans et de plus de 40 kg
  • Traçabilité recommandée
  • Traitement à interrompre au moins 7 jours avant une intervention chirurgicale

Incompatibilités physicochimiques

  • Compatibilité avec certains solvants
  • Incompatibilité avec tous les médicaments

Surveillances du traitement

  • Surveillance par un médecin spécialisé pendant le traitement

Informations relatives à la sécurité du patient

CAPLACIZUMAB 10 mg pdre/solv p sol inj
Niveau de risque : XCritiqueIIIElevéIIModéréIBas

Interactions médicamenteuses

IIIHaut
Niveau de gravité: Association déconseillée
Antiagrégants plaquettaires + Défibrotide
Risques et mécanismesRisque hémorragique accru.
Conduite à tenir
IIModéré
Niveau de gravité: Précaution d'emploi
Antiagrégants plaquettaires + Cobimétinib
Risques et mécanismesAugmentation du risque hémorragique.
Conduite à tenirSurveillance clinique.
Antiagrégants plaquettaires + Ibrutinib
Risques et mécanismesAugmentation du risque hémorragique.
Conduite à tenirSurveillance clinique.
IBas
Niveau de gravité: A prendre en compte
Antiagrégants plaquettaires + Antiagrégants plaquettaires
Risques et mécanismesAugmentation du risque hémorragique.
Conduite à tenir
Antiagrégants plaquettaires + Anticoagulants oraux
Risques et mécanismesAugmentation du risque hémorragique.
Conduite à tenir
Antiagrégants plaquettaires + Anti-inflammatoires non stéroïdiens
Risques et mécanismesAugmentation du risque hémorragique, notamment gastro-intestinal.
Conduite à tenir
Antiagrégants plaquettaires + Argatroban
Risques et mécanismesMajoration du risque hémorragique.
Conduite à tenir
Antiagrégants plaquettaires + Bivalirudine
Risques et mécanismesMajoration du risque hémorragique.
Conduite à tenir
Antiagrégants plaquettaires + Héparines
Risques et mécanismesAugmentation du risque hémorragique.
Conduite à tenir
Antiagrégants plaquettaires + Inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine
Risques et mécanismesAugmentation du risque hémorragique.
Conduite à tenir
Antiagrégants plaquettaires + Médicaments mixtes adrénergiques-sérotoninergiques
Risques et mécanismesAugmentation du risque hémorragique.
Conduite à tenir
Antiagrégants plaquettaires + Métamizole
Risques et mécanismesAugmentation du risque hémorragique, notamment gastro-intestinal.
Conduite à tenir
Antiagrégants plaquettaires + Thrombolytiques
Risques et mécanismesAugmentation du risque hémorragique.
Conduite à tenir

Contre-indications

XCritique
Niveau de gravité: Contre-indication absolue
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Hypersensibilité aux protéines dérivées d'E. coli

Précautions

IIModéré
Niveau de gravité: Précaution
  • Enfant de moins de 12 ans
  • Enfant de moins de 40 kg
  • Insuffisance hépatique sévère
  • Intervention chirurgicale
  • Sujet à risque hémorragique
  • Trouble de la coagulation
  • Allaitement
  • Grossesse

Grossesse et allaitement

Contre-indications et precautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

IIPrécaution

Risques spécifiques

  • Risque d'hémorragie

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée(≥1/1 000)Fréquence basse (<1/1 000)Fréquence inconnue
DERMATOLOGIEUrticaire (Très fréquent)
DIVERSFatigue (Très fréquent)
Fièvre (Très fréquent)
GYNÉCOLOGIE, OBSTÉTRIQUEHémorragie vaginale (Fréquent)
Ménorragie (Fréquent)
HÉMATOLOGIEHématome (Fréquent)
Hématome de la paroi abdominale (Fréquent)
Hémorragie
INSTRUMENTATIONErythème au point d'injection (Fréquent)
Hémorragie au point d'injection (Fréquent)
Prurit au point d'injection (Fréquent)
Réaction au point d'injection (Fréquent)
OPHTALMOLOGIEHémorragie oculaire (Fréquent)
ORL, STOMATOLOGIEEpistaxis (Très fréquent)
Gingivorragie (Très fréquent)
SYSTÈME DIGESTIFHématémèse (Fréquent)
Hématochésie (Fréquent)
Hémorragie gastro-intestinale haute (Fréquent)
Hémorragie hémorroïdaire (Fréquent)
Méléna (Fréquent)
Rectorragie (Fréquent)
SYSTÈME MUSCULO-SQUELETTIQUEDouleur musculaire (Fréquent)
SYSTÈME NERVEUXCéphalée (Très fréquent)
Hémorragie sous-arachnoïde (Fréquent)
Infarctus cérébral (Fréquent)
SYSTÈME RESPIRATOIREDyspnée (Fréquent)
Hémoptysie (Fréquent)
UROLOGIE, NÉPHROLOGIEHématurie (Fréquent)

Voir aussi les substances

Caplacizumab

Détails sur les substances
Chimie
IUPACimmunoglobuline fragment VH-linker-VH, anti-[Homo sapiens VWF (facteur de von Willebrand) domaine A1], anticorps monoclonal humanisé; chaîne VH-linker-VH (1-259) [VH humanisé (Homo sapiens IGHV3- 23*04 (82.50%) -(IGHD)-IGHJ4*01 L123>Q (123) [8.8.21] (1-128)) - trialanyl linker (129-131) -[VH humanisé (Homo sapiens IGHV3- 23*04 (82.50%) -(IGHD)-IGHJ4*01 L123>Q (254) [8.8.21] (132-259)
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster