Substance active bévacizumab

À propos de la substance
Mise à jour : 04 Octobre 2019

Bévacizumab : Mécanisme d'action

Le bévacizumab est un anticorps anti-VEGF (Vascular Endothelial Growth Factor). Il se lie au VEGF, facteur clé de la vasculogenèse et de l'angiogenèse, inhibant de ce fait la liaison du VEGF à ses récepteurs, Flt-1 (VEGFR-1) et KDR (VEGFR-2), à la surface des cellules endothéliales. La neutralisation de l'activité biologique du VEGF fait régresser les vaisseaux tumoraux, normalise les vaisseaux tumoraux restants, et inhibe la formation de nouveaux vaisseaux tumoraux, inhibant ainsi la croissance tumorale.  

Bévacizumab : Cas d'usage

Le bévacizumab est utilisé dans la prise en charge de :

  • cancers bronchiques non à petites cellules,
  • cancers colorectaux métastatiques,
  • cancers épithéliaux de l'ovaire, des trompes de Fallope ou péritonéaux primitifs,
  • cancers du rein avancés et/ou métastatiques,
  • cancers du sein métastatiques,
  • cancer du col de l'utérus.

 

Le bévacizumab bénéficie d’une recommandation temporaire d’utilisation (RTU) en France dans la prise en charge de la dégénérescence maculaire néovasculaire liée à l'âge.

Voir la RTU d’AVASTIN (ANSM, septembre 2015).

Gammes contenant la substance

Fiches DCI VIDAL
Mise à jour : 15 Décembre 2022

BEVACIZUMAB 25 mg/ml sol diluer p perf

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementSportVigilance
L ANTINEOPLASIQUES ET IMMUNOMODULATEURS
L01 ANTINEOPLASIQUES
L01F ANTICORPS MONOCLONAUX ET ANTICORPS-MEDICAMENTS CONJUGUES
L01FG INHIBITEURS DE VEGF/VEGFR (FACTEUR DE CROISSANCE ENDOTHELIAL VASCULAIRE)
L01FG01 BEVACIZUMAB
S ORGANES SENSORIELS
S01 MEDICAMENTS OPHTALMOLOGIQUES
S01L MEDICAMENTS UTILISES DANS LES DESORDRES VASCULAIRES OCULAIRES
S01LA MEDICAMENTS ANTI-NEOVASCULARISATION OCULAIRE
S01LA08 BEVACIZUMAB
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesXII

XContre-indication absolueIIPrécaution

Indications et modalités d'administration

BEVACIZUMAB 25 mg/ml sol diluer p perf

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Cancer colorectal métastatique
  • Cancer de la trompe de Fallope avancé
  • Cancer de l'ovaire avancé
  • Cancer de l'ovaire, traitement de 2e intention (du)
  • Cancer du col de l'utérus métastatique
  • Cancer du col de l'utérus, traitement de 2e intention (du)
  • Cancer du rein avancé
  • Cancer du rein métastatique
  • Cancer du sein métastatique
  • Cancer péritonéal primitif avancé
  • CBNPC localement avancé ou métastatique
  • CBNPC localement avancé ou métastatique, traitement de 2ème intention (du)
  • CBNPC non épidermoïde avec mutation EGFR, traitement de 2e intention (du)
  • CBNPC non épidermoïde localement avancé ou métastatique avec mutation EGFR
  • CBNPC non épidermoïde métastatique avec mutation EGFR, traitement de 2e intention (du)
  • Néovascularisation choroïdienne secondaire à la DMLA

Posologie

Unité de prise
ml
  • bévacizumab : 25 mg
Modalités d'administration
  • Voie intraveineuse (en perfusion), voie intravitréenne
  • A diluer avant administration
Posologie
Patient à partir de 18 an(s)
Patient quel que soit le poids
Patient de sexe masculin ou féminin
Cancer colorectal métastatique
Posologie standard
Dans le cas de : Schéma posologique 1
  • Voie intraveineuse (en perfusion)
  • Respecter le débit de perfusion recommandé
  • Traitement à poursuivre jusqu'à la progression de la maladie ou la survenue de toxicité intolérable
  • 5 à 10 mg/kg 1 fois ce jour toutes les 2 semaines
Dans le cas de : Schéma posologique 2
  • Voie intraveineuse (en perfusion)
  • Respecter le débit de perfusion recommandé
  • Traitement à poursuivre jusqu'à la progression de la maladie ou la survenue de toxicité intolérable
  • 7,5 à 15 mg/kg 1 fois ce jour toutes les 3 semaines
Cancer du sein métastatique
Posologie standard
Dans le cas de : Schéma posologique 1
  • Voie intraveineuse (en perfusion)
  • Respecter le débit de perfusion recommandé
  • Traitement à poursuivre jusqu'à la progression de la maladie ou la survenue de toxicité intolérable
  • 10 mg/kg 1 fois ce jour toutes les 2 semaines
Dans le cas de : Schéma posologique 2
  • Voie intraveineuse (en perfusion)
  • Respecter le débit de perfusion recommandé
  • Traitement à poursuivre jusqu'à la progression de la maladie ou la survenue de toxicité intolérable
  • 15 mg/kg 1 fois ce jour toutes les 3 semaines
CBNPC localement avancé ou métastatique - CBNPC localement avancé ou métastatique, traitement de 2ème intention (du) - CBNPC non épidermoïde avec mutation EGFR, traitement de 2e intention (du) - CBNPC non épidermoïde localement avancé ou métastatique avec mutation EGFR
Traitement phase 1
Dans le cas de : Association à une chimiothérapie à base de sels de platine
  • Voie intraveineuse (en perfusion)
  • Durée du traitement limitée à 6 cycles
  • Respecter le débit de perfusion recommandé
  • 7,5 à 15 mg/kg 1 fois ce jour toutes les 3 semaines
Traitement phase 2
Dans le cas de : Monothérapie
  • Voie intraveineuse (en perfusion)
  • Respecter le débit de perfusion recommandé
  • Traitement à poursuivre jusqu'à la progression de la maladie ou la survenue de toxicité intolérable
  • 7,5 à 15 mg/kg 1 fois ce jour toutes les 3 semaines
CBNPC localement avancé ou métastatique, traitement de 2ème intention (du)
Posologie standard
Dans le cas de : Association à l'erlotinib
  • Voie intraveineuse (en perfusion)
  • Respecter le débit de perfusion recommandé
  • Traitement à poursuivre jusqu'à la progression de la maladie ou la survenue de toxicité intolérable
  • 15 mg/kg 1 fois ce jour toutes les 3 semaines
CBNPC non épidermoïde métastatique avec mutation EGFR, traitement de 2e intention (du)
Posologie standard
Dans le cas de : Association à l'erlotinib
  • Voie intraveineuse (en perfusion)
  • Respecter le débit de perfusion recommandé
  • Surveillance par un test de dépistage de la mutation du gène EGFR avant la mise en route du trt
  • Traitement à poursuivre jusqu'à la progression de la maladie ou la survenue de toxicité intolérable
  • 15 mg/kg 1 fois ce jour toutes les 3 semaines
Cancer du rein avancé - Cancer du rein métastatique
Posologie standard
  • Voie intraveineuse (en perfusion)
  • Respecter le débit de perfusion recommandé
  • Traitement à poursuivre jusqu'à la progression de la maladie ou la survenue de toxicité intolérable
  • 10 mg/kg 1 fois ce jour toutes les 2 semaines
Néovascularisation choroïdienne secondaire à la DMLA
Traitement initial
  • Voie intravitréenne
  • Traitement à poursuivre jusqu'à la progression de la maladie ou la survenue de toxicité intolérable
  • 1,25 mg 1 fois ce jour toutes les 4 semaines pendant 12 semaines
Patient de sexe féminin
Cancer de l'ovaire avancé - Cancer de l'ovaire, traitement de 2e intention (du) - Cancer de la trompe de Fallope avancé - Cancer péritonéal primitif avancé
Traitement phase 1
Dans le cas de : Association au carboplatine et au paclitaxel
  • Voie intraveineuse (en perfusion)
  • Durée du traitement limitée à 6 cycles
  • Respecter le débit de perfusion recommandé
  • Traitement à poursuivre jusqu'à la progression de la maladie ou la survenue de toxicité intolérable
  • 15 mg/kg 1 fois ce jour toutes les 3 semaines
  • Ne pas dépasser 15 mois de traitement.
Traitement phase 2
Dans le cas de : Monothérapie
  • Voie intraveineuse (en perfusion)
  • Respecter le débit de perfusion recommandé
  • Traitement à poursuivre jusqu'à la progression de la maladie ou la survenue de toxicité intolérable
  • 15 mg/kg 1 fois ce jour toutes les 3 semaines
  • Ne pas dépasser 15 mois de traitement.
Traitement phase 3
Dans le cas de : Association au carboplatine et à la gemcitabine, Rechute de la pathologie
  • Voie intraveineuse (en perfusion)
  • Durée du traitement d'au moins 6 cycles
  • Durée du traitement limitée à 10 cycles
  • Respecter le débit de perfusion recommandé
  • 15 mg/kg 1 fois ce jour toutes les 3 semaines
Dans le cas de : Association au paclitaxel, Association à la doxorubicine pégylée
  • Voie intraveineuse (en perfusion)
  • Respecter le débit de perfusion recommandé
  • Traitement à poursuivre jusqu'à la progression de la maladie ou la survenue de toxicité intolérable
  • 10 mg/kg 1 fois ce jour toutes les 2 semaines
Traitement phase 4
Dans le cas de : Monothérapie, Rechute de la pathologie
  • Voie intraveineuse (en perfusion)
  • Durée du traitement d'au moins 6 cycles
  • Respecter le débit de perfusion recommandé
  • 15 mg/kg 1 fois ce jour toutes les 3 semaines
Cancer de l'ovaire, traitement de 2e intention (du)
Traitement phase 3
Dans le cas de : Association au topotécane
  • Voie intraveineuse (en perfusion)
  • Respecter le débit de perfusion recommandé
  • Traitement à poursuivre jusqu'à la progression de la maladie ou la survenue de toxicité intolérable
  • 15 mg/kg 1 fois ce jour toutes les 3 semaines
Cancer du col de l'utérus métastatique - Cancer du col de l'utérus, traitement de 2e intention (du)
Posologie standard
Dans le cas de : Association au cisplatine et au paclitaxel, Association au paclitaxel et au topotécane
  • Voie intraveineuse (en perfusion)
  • Respecter le débit de perfusion recommandé
  • Surveillance par un test de dépistage de la mutation du gène EGFR avant la mise en route du trt
  • Traitement à poursuivre jusqu'à la progression de la maladie ou la survenue de toxicité intolérable
  • 15 mg/kg 1 fois ce jour toutes les 3 semaines

Mises en garde

  • A diluer avant administration
  • Info du patient :ce trt peut altérer la capacité à conduire des véhicules et à utiliser des machines
  • Interrompre l'allaitement pdt le traitement puis pdt 6 mois après l'arrêt du traitement
  • Ne pas administrer en bolus
  • Ne pas administrer par voie intravitréenne
  • Traçabilité recommandée
  • Traitement à arrêter en cas d'apparition de réaction d'hypersensibilité
  • Traitement à arrêter en cas d'apparition d'un syndrome néphrotique
  • Traitement à arrêter en cas de fasciite nécrosante
  • Traitement à arrêter en cas de fistule sévère
  • Traitement à arrêter en cas de perforation gastro-intestinale
  • Traitement à arrêter en cas de réaction liée à la perfusion
  • Traitement à arrêter en cas de survenue d'accident thromboembolique
  • Traitement à arrêter en cas de syndrome d'encéphalopathie postérieure réversible
  • Traitement à arrêter en cas d'hémorragie sévère
  • Traitement à arrêter en cas d'hypertension artérielle non contrôlée
  • Utiliser chez la femme une contraception efficace pdt le trt puis pdt 6 mois après arrêt du trt

Incompatibilités physicochimiques

  • Compatibilité avec certains matériaux
  • Compatibilité avec certains solvants
  • Incompatibilité avec certains solvants
  • Incompatibilité avec tous les médicaments

Surveillances du traitement

  • Surveillance clinique pendant le traitement puis après l'arrêt du traitement
  • Surveillance de la pression artérielle pendant le traitement
  • Surveillance de la protéinurie avant la mise en route du traitement
  • Surveillance de la protéinurie pendant le traitement
  • Surveillance dentaire avant le traitement
  • Surveillance par un médecin spécialisé pendant le traitement

Informations relatives à la sécurité du patient

BEVACIZUMAB 25 mg/ml sol diluer p perf
Niveau de risque : XCritiqueIIIElevéIIModéréIBas

Interactions médicamenteuses

IIIHaut
Niveau de gravité: Association déconseillée
Anticorps monoclonaux (hors anti-TNF alpha) + Vaccins vivants atténués
Risques et mécanismesRisque de maladie vaccinale généralisée, éventuellement mortelle.
Conduite à tenirAssociation déconseillée avec bélimumab, blinatumomab, canakinumab, durvalumab, inotuzumab, ixékizumab, obinutuzumab, ocrélizumab, ofatumumab, rituximab, tocilizumab, ustékinumab A prendre en compte avec alemtuzumab, bevacizumab, brentuximab, cetuximab, daratumumab, dénosumab, ibritumomab, ipilimumab, natalizumab, nivolumab, panitumumab, pembrolizumab, ramucirumab, sécukinumab, siltuximab, trastuzumab, védolizumab.

Contre-indications

XCritique
Niveau de gravité: Contre-indication absolue
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Hypersensibilité aux protéines de hamster
  • Grossesse

Précautions

IIModéré
Niveau de gravité: Précaution
  • Anévrisme, antécédent (d')
  • Antécédent d'accident thromboembolique
  • Antécédent de radiothérapie
  • Cancer bronchopulmonaire non à petites cellules
  • Cancer colorectal métastatique
  • Cancer du col de l'utérus
  • Cancer du sein métastatique
  • Diabète, antécédent
  • Femme susceptible d'être enceinte
  • Hémoptysie, antécédent récent (d')
  • Hémorragie pulmonaire, antécédent récent
  • Hypertension artérielle
  • Hypertension artérielle, antécédent
  • Insuffisance cardiaque congestive
  • Insuffisance coronarienne
  • Insuffisance hépatique
  • Insuffisance rénale
  • Intervention chirurgicale
  • Intervention chirurgicale, antécédent récent (d')
  • Intervention dentaire
  • Maladie cardiovasculaire
  • Métastase cérébrale
  • Radiothérapie
  • Sujet à risque d'anévrisme ou de dissection artérielle
  • Sujet à risque hémorragique
  • Sujet âgé
  • Sujet de moins de 18 ans
  • Sujet sous chimiothérapie
  • Traitement par anticoagulant en cours
  • Traitement par bisphosphonate
  • Trouble de la coagulation
  • Allaitement

Grossesse et allaitement

Contre-indications et precautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesXII

XContre-indication absolueIIPrécaution

Risques spécifiques

  • Risque d'accident ischémique transitoire
  • Risque d'accident thromboembolique
  • Risque d'accident vasculaire cérébral
  • Risque d'anévrisme
  • Risque de complication de cicatrisation de plaie
  • Risque de dissection artérielle
  • Risque de fasciite nécrosante
  • Risque de fistule
  • Risque de neutropénie
  • Risque de perforation de la vésicule biliaire
  • Risque de perforation gastro-intestinale
  • Risque de perturbation de la fécondité
  • Risque de protéinurie
  • Risque de réaction d'hypersensibilité
  • Risque de réaction liée à la perfusion
  • Risque de syndrome d'encéphalopathie postérieure réversible
  • Risque d'embolie pulmonaire
  • Risque d'hémorragie
  • Risque d'hypertension artérielle
  • Risque d'infarctus du myocarde
  • Risque d'infection
  • Risque d'insuffisance cardiaque congestive
  • Risque d'ostéonécrose de la mâchoire

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée(≥1/1 000)Fréquence basse (<1/1 000)Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIREHypomagnésémie (Très fréquent)
Hyponatrémie (Très fréquent)
Leucopénie (Très fréquent)
Lymphopénie (Fréquent)
Neutropénie (Très fréquent)
Protéinurie (Très fréquent)
Créatininémie (augmentation)
Globules blancs diminués
Hémoglobinémie (diminution)
Hyperglycémie
Hypokaliémie
INR (augmentation)
DERMATOLOGIECicatrisation (anomalie) (Très fréquent)
Dépigmentation de la peau (Très fréquent)
Dermatite exfoliative (Très fréquent)
Erythrodysesthésie palmoplantaire (Fréquent)
Mucite (Très fréquent)
Sécheresse cutanée (Très fréquent)
Fasciite nécrosante (Rare) Eruption cutanée
Erythème cutané
DIVERSAsthénie (Très fréquent)
Douleur (Très fréquent)
Fatigue (Très fréquent)
Fièvre (Très fréquent)
Fistule (Fréquent)
Neutropénie fébrile (Très fréquent)
Douleur thoracique
Frisson
GYNÉCOLOGIE, OBSTÉTRIQUEDouleur pelvienne (Fréquent)
Insuffisance ovarienne (Très fréquent)
HÉMATOLOGIEAnémie (Fréquent)
Hémorragie (Fréquent)
Thrombopénie (Très fréquent)
HÉPATOLOGIE Perforation de la vésicule biliaire
IMMUNO-ALLERGOLOGIEHypersensibilité (Fréquent)
INFECTIOLOGIE D'ORIGINE BACTERIENNEAbcès (Fréquent)
Cellulite infectieuse (Fréquent)
INFECTIOLOGIE NON PRECISÉEInfection (Fréquent)
Sepsis (Fréquent)
INSTRUMENTATIONRéaction liée à la perfusion (Fréquent)
NÉONATOLOGIE Foetopathie
NUTRITION, MÉTABOLISMEAnorexie (Très fréquent)
Déshydratation (Fréquent)
Poids (diminution) (Très fréquent)
OPHTALMOLOGIEHypersécrétion lacrymale (Très fréquent)
Trouble oculaire (Très fréquent)
ORL, STOMATOLOGIEDysarthrie (Très fréquent)
Dysgueusie (Très fréquent)
Dysphonie (Fréquent)
Epistaxis (Très fréquent)
Rhinite (Très fréquent)
Stomatite (Très fréquent)
Perforation du septum nasal
PSYCHIATRIELéthargie (Fréquent)
SYSTÈME CARDIOVASCULAIREAccident thromboembolique veineux (Très fréquent)
Embolie pulmonaire (Fréquent)
Hypertension artérielle (Très fréquent)
Insuffisance cardiaque congestive (Fréquent)
Syncope (Fréquent)
Tachycardie supraventriculaire (Fréquent)
Thromboembolie artérielle (Fréquent)
Thrombophlébite profonde (Fréquent)
Anévrisme
Bouffée de chaleur
Dissection artérielle
Hypotension artérielle
Microangiopathie thrombotique
SYSTÈME DIGESTIFConstipation (Très fréquent)
Diarrhée (Très fréquent)
Douleur abdominale (Très fréquent)
Douleur rectale (Fréquent)
Fistule anale (Fréquent)
Iléus (Fréquent)
Nausée (Très fréquent)
Occlusion intestinale (Fréquent)
Perforation gastro-intestinale (Fréquent)
Perforation intestinale (Fréquent)
Rectorragie (Très fréquent)
Trouble digestif (Fréquent)
Vomissement (Très fréquent)
Méléna
Ulcère gastro-intestinal
SYSTÈME MUSCULO-SQUELETTIQUEDorsalgie (Fréquent)
Douleur articulaire (Très fréquent)
Douleur musculaire (Très fréquent)
Faiblesse musculaire (Fréquent)
Ostéonécrose
Ostéonécrose de la mâchoire
SYSTÈME NERVEUXAccident vasculaire cérébral (Fréquent)
Céphalée (Très fréquent)
Neuropathie périphérique sensitive (Très fréquent)
Somnolence (Fréquent)
Encéphalopathie hypertensive (Très rare)
Syndrome d'encéphalopathie postérieure réversible (Rare)
SYSTÈME RESPIRATOIREDyspnée (Très fréquent)
Hémoptysie (Fréquent)
Hémorragie intrapulmonaire (Fréquent)
Hypoxie (Fréquent)
Toux (Très fréquent)
Hypertension artérielle pulmonaire
Insuffisance respiratoire
UROLOGIE, NÉPHROLOGIEFistule urogénitale (Fréquent)
Infection urinaire (Fréquent)

Voir aussi les substances

Bévacizumab

Détails sur les substances
Chimie
IUPACImmunoglobuline G1 anti-(facteur de croissance de l'endothélium vasculaire humain)(chaîne gamma1 de l'anticorps monoclonal de souris rhuMab-VEGF humanisé), dimère du disulfure avec la chaîne légère de l'anticorps monoclonal de souris rhuMab-VEGF humanisé (DCIR). Anticorps monoclonal humanisé recombinant produit par la technologie de l'ADN recombinant dans des cellules d'ovaire de hamster chinois (RCP Avastin).
Synonymesbevacizumab
Actualités liées22
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster