Substance active axitinib

À propos de la substance
Mise à jour : 20 mai 2014

Axitinib : Mécanisme d'action

L'axitinib est un inhibiteur de tyrosine kinase puissant et sélectif des récepteurs du facteur de croissance de l'endothélium vasculaire (VEGFR-1, VEGFR-2 et VEGFR-3). Ces récepteurs sont impliqués dans l'angiogenèse pathologique, la croissance tumorale et la progression métastatique de cancers. Il a été montré que l'axitinib inhibait de façon puissante la prolifération et la survie des cellules endothéliales assurées par la médiation du VEGF. L'axitinib a inhibé la phosphorylation du VEGFR-2 dans le système vasculaire tumoral de xénogreffes ayant exprimé la cible in vivo, et a entraîné un retard et une régression de la croissance tumorale et une inhibition des métastases dans de nombreux modèles expérimentaux de cancers.

Axitinib : Cas d'usage

L'axitinib est utilisé dans la prise en charge de cancers du rein.

Gammes contenant la substance

Fiches DCI VIDAL
Mise à jour : 15 Décembre 2022

Axitinib 1 mg comprimé

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementSportVigilance
L ANTINEOPLASIQUES ET IMMUNOMODULATEURS
L01 ANTINEOPLASIQUES
L01E INHIBITEURS DE PROTEINE KINASE
L01EK INHIBITEURS DES RECEPTEURS DU FACTEUR DE CROISSANCE ENDOTHELIAL VASCULAIRE (VEGFR)
L01EK01 AXITINIB
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

IIPrécaution

Indications et modalités d'administration

AXITINIB 1 mg cp

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Cancer du rein avancé, traitement de 2e intention (du)

Posologie

Unité de prise
comprimé
  • axitinib : 1 mg
Modalités d'administration
  • Voie orale
  • Administrer avec une quantité suffisante d'eau
  • Administrer entier
  • Administrer indépendamment de la prise des repas
  • En cas d'oubli : ne pas prendre la dose oubliée puis reprendre le trt comme initialement prévu
  • En cas de vomissement, ne pas prendre une autre dose puis reprendre le trt comme initialement prévu
  • Respecter un intervalle de 12 heures entre chaque administration
  • Utiliser le dosage le plus adapté à la posologie
Posologie
Patient à partir de 18 an(s)
Patient quel que soit le poids
Cancer du rein avancé, traitement de 2e intention (du)
Traitement initial
  • 5 mg 2 fois par jour
  • Pendant 2 semaines
Traitement ultérieur
  • Posologie à adapter en fonction de la tolérance
  • Traitement à poursuivre jusqu'à la progression de la maladie ou la survenue de toxicité intolérable
  • Traitement à réévaluer régulièrement
  • 5 à 10 mg 2 fois par jour
  • Posologie maximale: 20 mg par jour
Traitement ultérieur éventuel
  • Dans le cas de : Effets indésirables sévères
  • Posologie à adapter en fonction de la tolérance
  • Traitement à poursuivre jusqu'à la progression de la maladie ou la survenue de toxicité intolérable
  • Traitement à réévaluer régulièrement
  • 2 à 3 mg 2 fois par jour
Populations particulières
  • Insuffisance hépatique : Adapter la posologie

Administration

Précautions particulières à prendre lors de l'administration de ce médicament :

  • Administrer avec une quantité suffisante d'eau
  • Administrer indépendamment de la prise des repas

Mises en garde

  • Administrer entier
  • En cas de vomissement, ne pas prendre une autre dose puis reprendre le trt comme initialement prévu
  • En cas d'oubli : ne pas prendre la dose oubliée puis reprendre le trt comme initialement prévu
  • Info du patient :ce trt peut altérer la capacité à conduire des véhicules et à utiliser des machines
  • Interaction phytothérapique : millepertuis
  • Interrompre l'allaitement pendant le traitement
  • Interrompre le traitement au moins 24 h avant une intervention invasive ou chirurgicale programmée
  • Posologie à adapter en fonction de la tolérance
  • Réservé au sujet de plus de 18 ans
  • Respecter un intervalle de 12 heures entre 2 prises
  • Traitement à arrêter en cas d'apparition d'un syndrome néphrotique
  • Traitement à poursuivre jusqu'à la progression de la maladie ou la survenue de toxicité intolérable
  • Utiliser chez la femme une contraception efficace pdt le trt puis pdt 1 semaine après arrêt du trt

Surveillances du traitement

  • Surveillance de la fonction cardiaque pendant le traitement
  • Surveillance de la fonction hépatique avant et pendant le traitement
  • Surveillance de la fonction thyroïdienne avant et pendant le traitement
  • Surveillance de la pression artérielle avant et pendant le traitement
  • Surveillance de la protéinurie avant et pendant le traitement
  • Surveillance de l'hématocrite et de l'hémoglobinémie avant la mise en route du traitement
  • Surveillance de l'hématocrite et de l'hémoglobinémie pendant le traitement

Informations relatives à la sécurité du patient

AXITINIB 1 mg cp
Niveau de risque : XCritiqueIIIElevéIIModéréIBas

Interactions médicamenteuses

XCritique
Niveau de gravité: Contre-indication
Inhibiteurs des tyrosine kinases métabolisés + Millepertuis (voie orale)
Risques et mécanismesDiminution des concentrations plasmatiques et de l'efficacité de l'inhibiteur de tyrosine kinase, par augmentation de son métabolisme par le millepertuis.
Conduite à tenir
IIIHaut
Niveau de gravité: Association déconseillée
Axitinib + Inhibiteurs puissants du CYP3A4 (sauf ritonavir)
Risques et mécanismesRisque de majoration des effets indésirables de l'inhibiteur de tyrosine kinase par diminution de son métabolisme.
Conduite à tenir
Axitinib + Ritonavir
Risques et mécanismesRisque de majoration des effets indésirables de l'inhibiteur de tyrosine kinase par diminution de son métabolisme.
Conduite à tenir
Inhibiteurs des tyrosine kinases métabolisés + Anticonvulsivants inducteurs enzymatiques
Risques et mécanismesDiminution des concentrations plasmatiques et de l'efficacité de l'inhibiteur de tyrosine kinase, par augmentation de son métabolisme par l'inducteur.
Conduite à tenir
Inhibiteurs des tyrosine kinases métabolisés + Apalutamide
Risques et mécanismesRisque de diminution très importante des concentrations des inhibiteurs de tyrosine kinase métabolisés, et perte d‘efficacité, par augmentation de leur métabolisme hépatique par l'apalutamide.
Conduite à tenir
Inhibiteurs des tyrosine kinases métabolisés + Rifampicine
Risques et mécanismesDiminution des concentrations plasmatiques et de l'efficacité de l'inhibiteur de tyrosine kinase, par augmentation de son métabolisme par l'inducteur.
Conduite à tenir
Substrats à risque du CYP3A4 + Crizotinib
Risques et mécanismesRisque de majoration de la toxicité de ces molécules par diminution de leur métabolisme et/ou augmentation de leur biodisponibilité par le crizotinib.
Conduite à tenir
Substrats à risque du CYP3A4 + Idélalisib
Risques et mécanismesAugmentation des concentrations plasmatiques du substrat par diminution de son métabolisme hépatique par l'idélalisib.
Conduite à tenir
IIModéré
Niveau de gravité: Précaution d'emploi
Médicaments administrés par voie orale + Colestipol
Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
Médicaments administrés par voie orale + Résines chélatrices
Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
Médicaments administrés par voie orale + Topiques gastro-intestinaux, antiacides et adsorbants
Risques et mécanismesDiminution de l'absorption de ces substances.
Conduite à tenirPar mesure de précaution, il convient de prendre ces topiques ou antiacides à distance de tout autre médicament (plus de 2 heures, si possible).
IBas
Niveau de gravité: A prendre en compte
Axitinib + Antisécrétoires antihistaminiques H2 (voie systémique)
Risques et mécanismesRisque de diminution de la biodisponibilité de l'inhibiteur de tyrosine kinase, en raison de son absorption pH-dépendante.
Conduite à tenir
Axitinib + Antisécrétoires inhibiteurs de la pompe à protons
Risques et mécanismesRisque de diminution de la biodisponibilité de l'inhibiteur de tyrosine kinase, en raison de son absorption pH-dépendante.
Conduite à tenir
Médicaments administrés par voie orale + Laxatifs (type macrogol)
Risques et mécanismesAvec les laxatifs, notamment en vue d'explorations endoscopiques : risque de diminution de l'efficacité du médicament administré avec le laxatif.
Conduite à tenirEviter la prise d'autres médicaments pendant et après l'ingestion dans un délai d'au moins 2 h après la prise du laxatif, voire jusqu'à la réalisation de l'examen.
Substrats à risque du CYP3A4 + Inhibiteurs puissants du CYP3A4 (sauf ritonavir)
Risques et mécanismesMajoration des effets indésirables propres à chaque substrat, avec conséquences souvent sévères.
Conduite à tenir
Substrats à risque du CYP3A4 + Ritonavir
Risques et mécanismesMajoration des effets indésirables propres à chaque substrat, avec conséquences souvent sévères.
Conduite à tenir

Contre-indications

XCritique
Niveau de gravité: Contre-indication absolue
  • Hypersensibilité à l'un des composants

Précautions

IIModéré
Niveau de gravité: Précaution
  • Femme susceptible d'être enceinte
  • Hémorragie digestive
  • Insuffisance hépatique modérée
  • Insuffisance hépatique sévère
  • Intervention chirurgicale
  • Métastase cérébrale non traitée
  • Sujet à risque d'accident thromboembolique
  • Sujet à risque d'anévrisme ou de dissection artérielle
  • Sujet de moins de 18 ans
  • Allaitement
  • Grossesse

Grossesse et allaitement

Contre-indications et precautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

IIPrécaution

Risques spécifiques

  • Risque d'accident thromboembolique
  • Risque d'anévrisme
  • Risque de complication de cicatrisation de plaie
  • Risque de dissection artérielle
  • Risque de dysthyroïdie
  • Risque de fistule gastro-intestinale
  • Risque de perforation gastro-intestinale
  • Risque de polycythémie
  • Risque de protéinurie
  • Risque de syndrome d'encéphalopathie postérieure réversible
  • Risque d'hémorragie
  • Risque d'hépatopathie
  • Risque d'hypertension artérielle
  • Risque d'insuffisance cardiaque

Interactions alimentaires

  • Jus de pamplemousse

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée(≥1/1 000)Fréquence basse (<1/1 000)Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIREALAT (augmentation) (Fréquent)
Amylasémie (augmentation) (Fréquent)
ASAT (augmentation) (Fréquent)
Créatininémie (augmentation) (Fréquent)
Hyperbilirubinémie (Fréquent)
Hypercalcémie (Fréquent)
Hyperkaliémie (Fréquent)
Leucopénie (Peu fréquent)
Lipase sérique (augmentation) (Fréquent)
Neutropénie (Peu fréquent)
Phosphatases alcalines (augmentation) (Fréquent)
Protéinurie (Très fréquent)
TSH (augmentation) (Fréquent)
Erythropénie
Hématocrite (augmentation)
Hématocrite (diminution)
Hémoglobinémie (augmentation)
Hémoglobinémie (diminution)
INR (augmentation)
Protéines urinaires présentes
Temps de céphaline (allongement)
Temps de coagulation (allongement)
Temps de thrombine (allongement)
DERMATOLOGIEAlopécie (Fréquent)
Eruption cutanée (Très fréquent)
Erythème cutané (Fréquent)
Erythrodysesthésie palmoplantaire (Très fréquent)
Mucite (Très fréquent)
Prurit (Fréquent)
Sécheresse cutanée (Très fréquent)
Hémorragie linéaire sous-unguéale
Pétéchie
Purpura
Tendance ecchymotique
DIVERSAsthénie (Très fréquent)
Douleur des membres (Très fréquent)
Fatigue (Très fréquent)
Fistule
Retard de cicatrisation
ENDOCRINOLOGIEHyperthyroïdie (Fréquent)
Hypothyroïdie (Très fréquent)
GYNÉCOLOGIE, OBSTÉTRIQUE Hémorragie vaginale
Métrorragie
HÉMATOLOGIEAnémie (Fréquent)
Hémorragie (Très fréquent)
Polycythémie (Fréquent)
Thrombopénie (Fréquent)
Contusion
Hématome
Hématome splénique
Hémorragie anale
Trouble de la coagulation
HÉPATOLOGIECholécystite (Fréquent) Cholécystite aiguë
Cholécystite infectieuse
Syndrome de Budd-Chiari
INFECTIOLOGIE NON PRECISÉE Abcès abdominal
Péritonite
NUTRITION, MÉTABOLISMEAppétit diminué (Très fréquent)
Déshydratation (Fréquent)
Poids (diminution) (Très fréquent)
OPHTALMOLOGIE Hémorragie conjonctivale
Hémorragie sclérale
Occlusion de la veine rétinienne
Occlusion de l'artère rétinienne
Thrombose de la veine rétinienne
ORL, STOMATOLOGIEAcouphène (Fréquent)
Douleur oropharyngée (Fréquent)
Dysgueusie (Très fréquent)
Dysphonie (Très fréquent)
Glossodynie (Fréquent)
Sensation de vertige (Fréquent)
Stomatite (Très fréquent)
Epistaxis
Fistule oesophagobronchique
Gingivorragie
Hémorragie de la langue
Hémorragie pharyngée
SYSTÈME CARDIOVASCULAIREAccident thromboembolique artériel (Fréquent)
Accident thromboembolique veineux (Fréquent)
Hypertension artérielle (Très fréquent)
Insuffisance cardiaque (Fréquent)
Anévrisme
Crise hypertensive
Dissection artérielle
Dysfonctionnement ventriculaire gauche
Embolie
Embolie pulmonaire
Fraction d'éjection diminuée
Hémorragie artérielle
Hémorragie de l'artère coronaire
Infarctus du myocarde
Insuffisance cardiaque congestive
Insuffisance cardio-pulmonaire
Insuffisance ventriculaire droite
Pression artérielle (augmentation)
Thrombophlébite
Thrombophlébite profonde
Thrombose de la veine sous-clavière
Thrombose veineuse d'un membre
Thrombose veineuse jugulaire
Thrombose veineuse pelvienne
SYSTÈME DIGESTIFConstipation (Très fréquent)
Diarrhée (Très fréquent)
Douleur abdominale (Très fréquent)
Douleur abdominale haute (Fréquent)
Dyspepsie (Très fréquent)
Fistule gastro-intestinale (Fréquent)
Flatulence (Fréquent)
Hémorroïde (Fréquent)
Nausée (Très fréquent)
Perforation gastro-intestinale (Fréquent)
Vomissement (Très fréquent)
Abcès anal
Diarrhée hémorragique
Fistule anale
Fuite d'une anastomose gastro-intestinale
Hématémèse
Hématochésie
Hémorragie gastrique
Hémorragie gastro-intestinale
Hémorragie gastro-intestinale haute
Hémorragie hémorroïdaire
Méléna
Perforation du gros intestin
Rectorragie
SYSTÈME MUSCULO-SQUELETTIQUEDouleur articulaire (Très fréquent)
Douleur musculaire (Fréquent)
SYSTÈME NERVEUXCéphalée (Très fréquent)
Syndrome d'encéphalopathie postérieure réversible (Peu fréquent)
Accident ischémique transitoire
Hémorragie cérébrale
Hémorragie du système nerveux central
Hémorragie sous-arachnoïde
Leucoencéphalopathie
SYSTÈME RESPIRATOIREDyspnée (Très fréquent)
Toux (Très fréquent)
Hémoptysie
Hémorragie intrapulmonaire
UROLOGIE, NÉPHROLOGIEInsuffisance rénale (Fréquent) Hématurie
Hémorragie du tractus urinaire
Hémorragie rénale
Insuffisance rénale aiguë

Voir aussi les substances

Axitinib

Détails sur les substances
Chimie
IUPACN-méthyl-2-[[3-[(1E)-2-(pyridin-2-yl)éthényl]-1H-indazol-6-yl]= sulfanyl]benzamide
Synonymesaxitinib
Posologie
Defined Daily Dose (WHO)
Oral:10 mg
Actualités liées2
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster