À propos de Altrétamine
Mise à jour :
Altrétamine : Mécanisme d'action

Le mécanisme d'action de l'altrétamine n'est pas précisément déterminé.

L'activation métabolique préalable de l'altrétamine est nécessaire pour induire une cytotoxicité. Les métabolites de l'altrétamine se lient notamment à l'ADN (acide désoxyribonucléique) par des liaisons covalentes.  

Fiche DCI Vidal

Les fiches DCI Vidal constituent une base de connaissances pharmacologiques et thérapeutiques, proposée aux professionnels de santé, en complément des documents réglementaires publiés.

+ Lire la politique éditoriale des Fiches DCI VIDAL

Altrétamine 100 mg gélule

Dernière modification : 15/04/2021 - Révision : NA

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementDopantVigilance
L - ANTINEOPLASIQUES ET IMMUNOMODULATEURS
L01 - ANTINEOPLASIQUES
L01X - AUTRES ANTINEOPLASIQUES
L01XX - AUTRES ANTINEOPLASIQUES
L01XX03 - ALTRETAMINE
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesXX

X Contre-indication absolue

INDICATIONS ET MODALITÉS D'ADMINISTRATION

ALTRETAMINE 100 mg gél

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Cancer bronchopulmonaire à petites cellules
  • Cancer de l'ovaire, traitement de 2e intention (du)

Posologie

Unité de prise
gélule
  • altrétamine : 100 mg
Modalités d'administration
  • Voie orale
  • Administrer après les repas et au coucher
  • Information du patient : ne pas ouvrir les gélules
  • Traitement antiémétique à associer
  • Traitement à renouveler tous les 28 jours
Posologie
Patient à partir de 15 an(s)
Patient quel que soit le poids
Patient de sexe masculin ou féminin
Cancer bronchopulmonaire à petites cellules
Posologie standard
Dans le cas de : Monothérapie
  • 260 mg/m² en 2 à 3 prises par jour tous les 1 jour pendant 14 à 21 jours
Dans le cas de : Association à d'autres cytostatiques
  • 150 mg/m² en 2 à 3 prises par jour tous les 1 jour pendant 8 à 14 jours
Patient de sexe féminin
Cancer de l'ovaire, traitement de 2e intention (du)
Posologie standard
Dans le cas de : Monothérapie
  • 260 mg/m² en 2 à 3 prises par jour tous les 1 jour pendant 14 à 21 jours
Dans le cas de : Association à d'autres cytostatiques
  • 150 mg/m² en 2 à 3 prises par jour tous les 1 jour pendant 8 à 14 jours

Modalités d'administration du traitement

  • Administrer après les repas et au coucher

INFORMATIONS RELATIVES À LA SÉCURITÉ DU PATIENT

ALTRETAMINE 100 mg gél
Niveau de risque : X Critique III Haut II Modéré I Bas

Contre-indications

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication absolue

Précautions

II Modéré
Niveau de gravité : Précautions
  • Enfant de moins de 15 ans

Interactions médicamenteuses

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication

Cytotoxiques + Vaccins vivants atténués

Risques et mécanismesRisque de maladie vaccinale généralisée éventuellement mortelle.
Conduite à tenir- Et pendant les 6 mois suivant l'arrêt de la chimiothérapie. - Et, à l'exception de l'hydroxycarbamide dans son indication chez le patient drépanocytaire.
III Haut
Niveau de gravité : Association déconseillée

Cytotoxiques + Olaparib

Risques et mécanismesRisque de majoration de l'effet myélosuppresseur du cytotoxique.
Conduite à tenir

Cytotoxiques + Phénytoïne (et par extrapolation, fosphénytoïne) (voie systémique)

Risques et mécanismesRisque de survenue de convulsions par diminution de l'absorption digestive de la seule phénytoïne par le cytotoxique, ou bien risque de majoration de la toxicité ou de perte d'efficacité du cytotoxique par augmentation de son métabolisme hépatique par la phénytoïne ou la fosphénytoïne.
Conduite à tenir

Médicaments administrés par voie orale + Topiques gastro-intestinaux, antiacides et adsorbants

Risques et mécanismesDiminution de l'absorption de certains autres médicaments ingérés simultanément.
Conduite à tenirPrendre les topiques ou antiacides, adsorbants à distance de ces substances (plus de 2 heures, si possible).
II Modéré
Niveau de gravité : Précaution d'emploi

Cytotoxiques + Antivitamines K

Risques et mécanismesAugmentation du risque thrombotique et hémorragique au cours des affections tumorales. De surcroît, possible interaction entre les AVK et la chimiothérapie.
Conduite à tenirContrôle plus fréquent de l'INR.

Médicaments administrés par voie orale + Colestipol

Médicaments administrés par voie orale + Résines chélatrices

Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
I Bas
Niveau de gravité : A prendre en compte

Cytotoxiques + Flucytosine

Risques et mécanismesRisque de majoration de la toxicité hématologique.
Conduite à tenir

Cytotoxiques + Immunosuppresseurs

Risques et mécanismesImmunodépression excessive avec risque de syndrome lymphoprolifératif.
Conduite à tenir

Médicaments administrés par voie orale + Laxatifs (type macrogol)

Risques et mécanismesAvec les laxatifs, notamment en vue d'explorations endoscopiques : risque de diminution de l'efficacité du médicament administré avec le laxatif.
Conduite à tenirEviter la prise d'autres médicaments pendant et après l'ingestion dans un délai d'au moins 2 h après la prise du laxatif, voire jusqu'à la réalisation de l'examen.

Grossesse et allaitement

Contre-indications et précautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesXX

X Contre-indication absolue

Fertilité et Grossesse

  • Médicament tératogène

Risques liés au traitement

  • Risque de nausée
  • Risque de vomissement

Surveillances du patient

  • Surveillance de la formule sanguine avant chaque cure

Mesures à associer au traitement

  • Traitement antiémétique à associer

Information des professionnels de santé et des patients

  • Information du patient : ne pas ouvrir les gélules

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée (?1/1 000)Fréquence basse (Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE
  • Granulopénie
  • DERMATOLOGIE
  • Réaction eczémateuse
  • Prurit
  • Eruption cutanée
  • Dermatose
  • GYNÉCOLOGIE, OBSTÉTRIQUE
  • Aménorrhée
  • HÉMATOLOGIE
  • Thrombopénie
  • Anémie
  • Atteinte hématologique
  • NUTRITION, MÉTABOLISME
  • Anorexie
  • PSYCHIATRIE
  • Confusion mentale
  • Hallucination
  • Dépression
  • Agitation
  • SYSTÈME DIGESTIF
  • Diarrhée (Occasionnel)
  • Vomissement
  • Intolérance digestive
  • Nausée
  • SYSTÈME NERVEUX
  • Neuropathie motrice périphérique
  • Neuropathie périphérique sensitive
  • Neuropathie
  • UROLOGIE, NÉPHROLOGIE
  • Azoospermie
  • Cystite
  • Voir aussi les substances

    Altrétamine

    Chimie
    IUPAC2,4,6-tris(diméthylamino)-1,3,5-triazine
    Presse - CGU - CGV VIDAL Expert - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster