Mise à jour : 19 mars 2024
Publicité
Information patient
  • TASMAR
Famille du médicament : Antiparkinsonien

Dans quel cas le médicament TASMAR est-il prescrit ?

Ce médicament stabilise l'effet de la lévodopa, en empêchant sa dégradation par une enzyme naturellement présente dans l'organisme (la COMT). Cet effet stabilisant s'ajoute à celui d'autres médicaments associés habituellement à la lévodopa : bensérazide contenu dans le MODOPAR et carbidopa contenue dans le SINEMET.

Il est utilisé dans le traitement de la maladie de Parkinson, en complément du traitement par la lévodopa (tel que lévodopa/bensérazide ou la lévodopa/carbidopa), chez les malades qui souffrent de fluctuations de fin de doses (effet on-off), lorsqu’aucun autre médicament ne parvient à stabiliser la maladie.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament TASMAR

TASMAR 100 mg : comprimé (jaune pâle) ; boîte de 100
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 15 % - Prix : 119,45 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament TASMAR

p cp
Tolcapone100 mg
Lactose+
Excipients : Amidon glycolate sodique, Cellulose microcristalline, Éthylcellulose, Fer jaune oxyde, Hypromellose, Lactose, Magnésium stéarate, Phosphate dicalcique anhydre, Povidone K 30, Sodium laurylsulfate, Talc, Titane dioxyde, Triacétine

Contre-indications du médicament TASMAR

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • maladie du foie ou augmentation des transaminases,

  • antécédent de syndrome malin des neuroleptiques ou de rhabdomyolyse,

  • phéochromocytome,

  • en association avec certains IMAO.

Attention

Des atteintes du foie, rares mais potentiellement graves, ont été observées avec ce médicament, le plus souvent dans les 6 premiers mois de traitement, mais également après l'arrêt du traitement. En cas d'apparition de signes pouvant évoquer une insuffisance hépatique tels que nausées persistantes, fatigue importante, apathie, manque d'appétit, jaunisse, urines foncées, démangeaisons, contactez sans tarder votre médecin.

Faites pratiquer les analyses de sang (dosage des transaminases) prescrites régulièrement par votre médecin ; elles sont fréquentes pendant la première année de traitement et sont destinées à vérifier le bon fonctionnement de votre foie.

Une augmentation des mouvements anormaux ou des troubles digestifs peut être constatée en début de traitement. Elle est généralement due à la lévodopa prescrite conjointement, dont l'activité se trouve renforcée. Une adaptation de la posologie de la lévodopa par le médecin permet souvent de la faire disparaître.

Certains troubles peuvent apparaître à l'arrêt du traitement et nécessitent une consultation médicale : une rigidité musculaire importante associée à une fièvre et à des troubles psychiques.

Des cas d'addiction aux jeux d'argent, d'achats compulsifs et d'hypersexualité ont été rapportés sous traitement antiparkinsonien contenant de la lévodopa. La vigilance de l'entourage est recommandée pour détecter rapidement ces troubles compulsifs.

Des précautions sont nécessaires en cas d'insuffisance rénale grave (absence de données).

Ce médicament est utilisé en association avec la lévodopa, qui est susceptible de provoquer un endormissement soudain au cours de la journée sans signe annonciateur. La conduite automobile et l'utilisation de machines dangereuses sont déconseillées pendant le traitement.

Interactions du médicament TASMAR avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé à certains IMAO, notamment la phénelzine ou la tranylcyromine (non commercialisés en France).

Il peut interagir avec certains antidépresseurs et d'autres médicaments, notamment ceux contenant de la warfarine, du rimitérole, de l'isoprénaline, de l'adrénaline, de la noradrénaline, de la dopamine, de la dobutamine, de l'alpha-méthyldopa, de l'apomorphine. Signalez à votre médecin tous vos autres traitements.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu. Par mesure de prudence, il ne doit pas être utilisé chez la femme enceinte ou chez celle qui allaite.

Mode d'emploi et posologie du médicament TASMAR

Les comprimés sont pelliculés pour masquer leur goût amer et doivent être avalés entiers ; ils peuvent être pris pendant ou en dehors des repas.

Posologie usuelle :

1 comprimé, 3 fois par jour. Dans de rares cas, elle peut être augmentée jusqu'à 2 comprimés, 3 fois par jour

Le premier comprimé de la journée doit être pris en même temps que le médicament contenant la lévodopa.

Conseils

Dans le traitement de la maladie de Parkinson, il est important de respecter la posologie, notamment les horaires de prises préconisés par votre médecin : un pilulier peut être utile.

Prenez contact avec une des associations destinées aux personnes atteintes de la maladie de Parkinson : elles diffusent une information utile sur l'évolution de la maladie et sur ses traitements.

La tolcapone contenue dans le médicament est de couleur jaune et peut provoquer une coloration jaune intense de l'urine.

Effets indésirables possibles du médicament TASMAR

Ce médicament étant toujours prescrit conjointement à la lévodopa, certains effets indésirables sont causés par l'augmentation des effets du traitement par la lévodopa et se manifestent souvent en début de traitement.

Très fréquents : mouvements involontaires, nausées, diarrhée, perte d’appétit, maux de tête, étourdissements, troubles du sommeil, somnolence, hallucinations, confusion mentale, augmentation des rêves, contractions prolongées et involontaires entraînant des positions anormales.

Fréquents : vomissements, constipation, douleur abdominale, digestion difficile, sécheresse de la bouche, diminution de l'amplitude des mouvements, malaise, transpiration excessive, douleur thoracique, augmentation des transaminases.

Peu fréquents : atteinte hépatique.

Cas isolés de syndrome malin des neuroleptiques à l'arrêt du traitement ou en cas de diminution des doses.

Ont également été rapportés sous traitement antiparkinsonien dopaminergique : envie impérieuse de dormir au cours de la journée, troubles du contrôle des impulsions (addiction aux jeux d'argent, achats compulsifs et hypersexualité).

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Publicité

Commentaires

Ajouter un commentaire
En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Publicité
Voir les actualités liées
Publicité
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster