Mise à jour : 03 juillet 2024
Publicité
Information patient
  • SITAGLIPTINE/METFORMINE ARROW LAB
Famille du médicament : Antidiabétique oral

Ce médicament est un générique de JANUMET et de VELMETIA.

Dans quel cas le médicament SITAGLIPTINE/METFORMINE ARROW LAB est-il prescrit ?

Ce médicament associe deux antidiabétiques oraux :
  • le sitagliptine de la famille des gliptines (ou inhibiteurs de la dipeptidylpeptidase-4). Il augmente la sécrétion d'insuline par le pancréas, lorsque les taux de sucre dans le sang sont élevés ;

  • la metformine de la famille des biguanides. Elle permet de baisser le taux de sucre dans le sang en améliorant notamment la sensibilité à l'insuline au niveau des muscles.

Il est utilisé, en complément du régime alimentaire et de l'exercice physique, dans le traitement du diabète de type 2, lorsque la metformine s'est montrée insuffisante pour contrôler le diabète. Il peut être utilisé seul ou en association à un autre antidiabétique, y compris l'insuline.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament SITAGLIPTINE/METFORMINE ARROW LAB

SITAGLIPTINE/METFORMINE ARROW LAB 50 mg/1000 mg : comprimé (marron) ; boîte de 60
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 30 % - Prix : 9,32 €.

Composition du médicament SITAGLIPTINE/METFORMINE ARROW LAB

p cp
Sitagliptine50 mg
Metformine chlorhydrate1 000 mg
Excipients : Alcool polyvinylique, Cellulose microcristalline, Fer noir oxyde, Fer rouge oxyde, Macrogol 3350, Opadry marron, Povidone K 29/32, Sodium laurylsulfate, Sodium stéarylfumarate, Talc, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament SITAGLIPTINE/METFORMINE ARROW LAB

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • acidocétose,

  • insuffisance rénale grave ;

  • maladie aiguë pouvant provoquer une insuffisance rénale (voir Attention) ;

  • insuffisance hépatique grave, état d'ivresse ;

  • insuffisance cardiaque, insuffisance respiratoire, infarctus du myocarde récent ;

  • allaitement.

Attention

Ce médicament n'est pas adapté au traitement du diabète de type 1 : celui-ci requiert un traitement par injections d'insuline.

Des réactions allergiques et des réactions cutanées potentiellement graves ont été rapportées chez des patients traités par sitagliptine, le plus souvent dans les 3 mois suivant le début du traitement. Un avis médical d'urgence s'impose en cas d'apparition d'un gonflement du visage ou d'une autre partie du corps, ou de difficultés à respirer ou d'une rougeur cutanée avec desquamation ou cloques sur la peau ou les muqueuses.

La prise de gliptines peut être associée à la survenue d'une pancréatite (inflammation du pancréas) ; une douleur abdominale importante et persistante doit vous conduire à consulter votre médecin avant de poursuivre le traitement.

La metformine expose à un risque de complication exceptionnelle et grave : l'acidose lactique. Celle-ci est favorisée par la présence d'une insuffisance rénale, même modérée, ou d'une insuffisance hépatique grave. Toute insuffisance rénale préexistante ou apparaissant sous traitement (notamment chez la personne âgée qui se déshydrate) contre-indique l'utilisation ou la poursuite de la prise de ce médicament. Une autre circonstance peut favoriser l'acidose lactique : l'intoxication alcoolique aiguë (« cuite »), surtout si elle survient à jeun.

Dans certains cas, des mesures régulières de la glycémie à l'aide d'un lecteur de glycémie sont recommandées. N'hésitez pas contacter votre médecin si les valeurs de la glycémie dépassent les objectifs fixés. Certaines situations peuvent contribuer à augmenter la glycémie : infection, prise de médicaments, stress, traumatismes.

Des analyses de sang sont prescrites pendant le traitement pour contrôler le bon fonctionnement des reins. Elles doivent être effectuées régulièrement.

Des carences en vitamine B12 ont été rapportées chez des patients traités par metformine. En cas de signes évoquant une carence (tels que anémie, engourdissement ou picotements dans les extrémités), signalez-les à votre médecin qui prescrira si nécessaire un contrôle du taux sanguin de vitamine B12.

En cas d'examen radiologique nécessitant l'administration de produits de contraste par voie intraveineuse ou en cas d'intervention chirurgicale, le traitement doit être interrompu puis repris au minimum 48 heures après.

Évitez la prise de boissons alcoolisées pendant le traitement : risque accru d'hypoglycémie et risque d'effet antabuse.

Attention : conducteurConducteur : une hypoglycémie peut entraîner un malaise pendant la conduite ou l'utilisation de machines.

Interactions du médicament SITAGLIPTINE/METFORMINE ARROW LAB avec d'autres substances

Certains médicaments sont susceptibles de faire varier le taux de sucre dans le sang et de déséquilibrer la glycémie. Ainsi, l'association de ce médicament avec les corticoïdes, les antiasthmatiques bronchodilatateurs, les diurétiques ou les inhibiteurs de l'enzyme de conversion peut nécessiter un contrôle plus fréquent de la glycémie, voire une modification de la posologie de l'antidiabétique.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Un diabète mal équilibré peut être néfaste pour l'enfant à naître. Un désir de grossesse nécessite le remplacement de ce médicament par de l'insuline et une surveillance médicale renforcée. Si une grossesse survient alors que vous êtes encore sous traitement antidiabétique oral, consultez rapidement votre médecin pour un passage à l'insuline injectable.

Allaitement :

La metformine passe faiblement dans le lait maternel : il est contre-indiqué pendant l'allaitement.

Mode d'emploi et posologie du médicament SITAGLIPTINE/METFORMINE ARROW LAB

Ce médicament doit être pris au cours des repas, pour limiter les effets indésirables digestifs dus à la metformine.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 comprimé, 2 fois par jour. La dose et la répartition des prises sont adaptées par le médecin en fonction de la glycémie.

Conseils

Le régime du diabétique ne consiste pas seulement à contrôler la prise des glucides (sucres, pain, pâtes...) : demandez conseil à votre médecin.

Une activité physique régulière a une place importante dans le traitement du diabète : 30 à 60 minutes, trois fois par semaine sont recommandés, en privilégiant les activités d'endurance (marche, jogging, natation, vélo...).

Le diabète peut diminuer la sensibilité des pieds à la douleur et favoriser les infections. Des plaies profondes peuvent se développer : une hygiène rigoureuse des pieds et des chaussures confortables limitent ce risque.

Pesez-vous régulièrement et signalez toute variation de poids rapide à votre médecin.

Effets indésirables possibles du médicament SITAGLIPTINE/METFORMINE ARROW LAB

Fréquents (1 à 10 % des personnes) : nausées, vomissements, ballonnements, hypoglycémie (en cas d'association avec un sulfamide hypoglycémiant ou l'insuline), baisse du taux de vitamine B12 dans le sang.

Peu fréquents (0,1 à 1 % des personnes) : diarrhée, constipation, douleur abdominale, démangeaisons, somnolence.

Rares (moins de 0,1 % des personnes) : baisse du nombre de plaquettes sanguines.

Très rares (moins de 0,01 % des personnes) : hépatite.

Fréquence indéterminée : douleur articulaire, douleur musculaire ou des extrémités, mal de dos, pancréatite, réaction allergique, urticaire, éruption cutanée potentiellement grave (voir Attention), insuffisance rénale.

Ont également été observés avec la sitagliptine seule : maux de tête, étourdissements.

Ont également été observés avec la metformine seule : goût métallique dans la bouche (fréquent), rougeur cutanée, acidose lactique (voir Attention).

Publicité

Commentaires

Ajouter un commentaire
En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Publicité
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster