Mise à jour : 19 mars 2024
Publicité
Information patient
  • OLUMIANT
Famille du médicament : Immunosuppresseur

Dans quel cas le médicament OLUMIANT est-il prescrit ?

Ce médicament est un immunosuppresseur. Il inhibe une enzyme appartenant à la famille des Janus kinases, des substances impliquées dans les processus inflammatoires. En réduisant l'activité de cette enzyme, il contribue à réduire les symptômes de certains rhumatismes inflammatoires et à ralentir la progression des lésions articulaires. Dans la dermatite atopique, il permet d'améliorer l'état de la peau et de réduire les démangeaisons. Dans la pelade, il contribue à la repousse des cheveux et des poils.

Il est utilisé dans le traitement :
  • de la polyarthrite rhumatoïde de l'adulte, seul ou en association avec le méthotrexate, en cas de réponse insuffisante aux autres traitements de fond classiques ;

  • de l'arthrite juvénile chez l'enfant de 2 ans et plus, seul ou en association avec le méthotrexate, en cas de réponse insuffisante aux autres traitements de fond classiques ;

  • de la dermatite atopique qui nécessite un traitement systémique ;

  • de la pelade de l'adulte.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament OLUMIANT

OLUMIANT 2 mg : comprimé (rose pâle) ; boîte de 28
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte, médicament d'exception - Remboursable à 65 % - Prix : 593,60 €.
OLUMIANT 4 mg : comprimé (rose) ; boîte de 28
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte, médicament d'exception - Remboursable à 65 % - Prix : 593,60 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament OLUMIANT

p cpp cp
Baricitinib2 mg4 mg
Lécithine de soja++
Excipients : Alcool polyvinylique, Cellulose microcristalline, Croscarmellose sel de Na, Fer rouge oxyde, Macrogol, Magnésium stéarate, Mannitol, Soja lécithine, Talc, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament OLUMIANT

Ce médicament ne doit pas être utilisé en cas de grossesse.

Attention

Ce médicament diminue les défenses immunitaires et expose à un risque accru d'infection ou de réactivation virale (zona par exemple). Son utilisation nécessite, avant la mise en route du traitement, un bilan approfondi à la recherche d'une infection, notamment d'une tuberculose ou d'une hépatite virale. Une vigilance particulière est préconisée pendant le traitement : vous devez consulter rapidement votre médecin en cas de fièvre supérieure à 38 °C, de toux, d'amaigrissement, de douleurs dentaires, de brûlures urinaires. Toute infection doit être traitée sans tarder pour éviter les complications. Pensez à signaler à votre médecin vos projets de voyage à l'étranger.

Des cas de thrombose (embolie pulmonaire, phlébite) et de tumeurs malignes (lymphome, cancer cutané...) ont été rarement rapportés chez des patients traités par un inhibiteur des Janus kinases, y compris le baricitinib. En conséquence :

  • la survenue de difficultés à respirer, d'une douleur à la poitrine, de jambe gonflée ou douloureuse requiert un avis médical urgent ;

  • des examens périodiques de la peau sont recommandés. Signalez à votre médecin l'apparition ou la modification de lésions cutanées pendant ou après le traitement.

Des précautions sont nécessaires chez la personne de plus de 65 ans ou en cas d'antécédent d'infections fréquentes ou chroniques, de prédisposition aux infections (diabète), de facteurs de risque d'accident cardiovasculaire ou thromboembolique (obésité, antécédent de phlébite, immobilisation, fumeur) ou de facteur de risque de cancer. Si vous êtes concerné par ces précautions, pensez à en informer votre médecin qui évaluera les risques de l'utilisation dans votre cas.

Des analyses de sang (numération formule sanguine, dosage des transaminases, taux de cholestérol) doivent être pratiquées régulièrement ; respectez la fréquence des examens médicaux et des soins prescrits par votre médecin.

Une carte de signalement patient contenant des informations importantes de sécurité d'emploi vous est remise au moment de la prescription.

Interactions du médicament OLUMIANT avec d'autres substances

L'utilisation de vaccins vivants est déconseillée juste avant ou pendant le traitement. Votre statut vaccinal est contrôlé par le médecin avant la mise en route du traitement.

Par ailleurs, informez votre médecin si vous prenez du probénécide (traitement contre la goutte), un antirhumatismal injectable ou un autre immunosuppresseur, comme l'azathioprine, le tacrolimus ou la ciclosporine.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Ce médicament est contre-indiqué chez la femme enceinte ou susceptible de l'être. Une contraception efficace est indispensable pendant toute la durée du traitement et au moins une semaine après l'arrêt du traitement.

Allaitement :

Les données disponibles ne permettent pas de savoir si ce médicament passe dans le lait maternel ; un choix est donc nécessaire entre l'allaitement et la prise du médicament. Cette décision devra être prise en accord avec votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament OLUMIANT

Les comprimés doivent être avalés, tels quels, avec un verre d'eau, pendant ou entre les repas.

Pour les enfants qui n'arrivent pas à avaler des comprimés entiers, de disperser le comprimé dans dans un peu d'eau avant la prise.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 comprimé à 4 mg par jour. Une dose plus faible (1 comprimé à 2 mg par jour) est recommandée pour les patients à risque d'accident cardiovasculaire ou thromboembolique, à risque de tumeurs malignes ou pour les patients de plus de 65 ans.

  • Adolescent et enfant de plus de 2 ans :

    • Enfant pesant 30 kg ou plus : 1 comprimé à 4 mg par jour.

    • Enfant pesant entre 10 et 30 kg : 1 comprimé à 2 mg par jour.

Conseils

Prenez contact avec les associations destinées aux personnes souffrant de polyarthrite rhumatoïde : elles diffusent une information utile sur l'évolution de la maladie et sur ses traitements.

Conditions particulières de délivrance :

C'est un médicament à prescription restreinte : il doit obligatoirement être prescrit la première fois à l'hôpital par un médecin spécialiste en rhumatologie en dermatologie, en médecine interne ou en allergologie. Les renouvellements d'ordonnance peuvent être faits en ville par ces spécialistes.

La prescription doit être rédigée sur une ordonnance d'un modèle particulier (médicament d'exception) pour être prise en charge par l'Assurance maladie.

Effets indésirables possibles du médicament OLUMIANT

Très fréquents (plus de 10 % des personnes) : infections de la gorge et du nez, augmentation du taux de cholestérol dans le sang.

Fréquents (1 à 10 % des personnes) : maux de tête, herpès, infection urinaire, zona (nécessitant l'arrêt temporaire du traitement), gastroentérite, nausées, douleur abdominale, acné, éruption cutanée, augmentation des plaquettes sanguines ou des transaminases.

Peu fréquents (moins de 1 % des personnes) : prise de poids, urticaire, gonflement du visage, phlébite, embolie pulmonaire, diverticulite, diminution des globules blancs, augmentation des triglycérides dans le sang.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Publicité

Commentaires

Ajouter un commentaire
En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Publicité
Documents utiles
Publicité
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster