Information patient
  • MÉMANTINE SANDOZ
Mise à jour : Mardi 22 juin 2021
Famille du médicament :

Antialzheimer

15/10/2019 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Ce médicament est un générique d'EBIXA.

Dans quel cas le médicament MÉMANTINE SANDOZ est-il prescrit ?

Ce médicament contient une substance qui bloque les récepteurs au glutamate, un neurotransmetteur impliqué dans la survenue et la progression de certains symptômes de la maladie d'Alzheimer. Il permet de moduler ainsi la transmission des messages entre les cellules nerveuses qui ont notamment un rôle dans le processus de mémoire.

Il est utilisé dans le traitement des formes modérées à sévères de la maladie d'Alzheimer.

Présentations du médicament MÉMANTINE SANDOZ

MÉMANTINE SANDOZ 10 mg : comprimé sécable (blanc) ; boîte de 56
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte
MÉMANTINE SANDOZ 20 mg : comprimé (rouge clair) ; boîte de 28
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte

Composition du médicament MÉMANTINE SANDOZ

p cpp cp
Mémantine chlorhydrate10 mg20 mg
Lactose++

Attention

Comme pour tous les médicaments utilisés chez les personnes souffrant de troubles importants de la mémoire ou du jugement, il est nécessaire qu'une aide à domicile surveille le traitement pour éviter les risques d'erreur.

Des précautions sont nécessaires en cas d'épilepsie, d'infarctus du myocarde récent, d'hypertension artérielle, d'insuffisance cardiaque ou de situations susceptibles de modifier le pH urinaire (changement de régime alimentaire tel que le passage à un régime végétarien strict, atteinte rénale appelée acidose tubulaire rénale, infection urinaire...).

Conduite automobile : la maladie d'Alzheimer contre-indique généralement la conduite automobile et le maniement des machines dangereuses.

Interactions du médicament MÉMANTINE SANDOZ avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec certains traitements de la maladie de Parkinson, notamment la lévodopa et les anticholinergiques.

L'association à un médicament contenant de l'amantadine, de la kétamine, du dextrométhorphane ou de la phénytoïne doit être évitée.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez des barbituriques, des neuroleptiques ou un médicament contenant l'une des substances suivantes : baclofène, cimétidine, ranitidine, quinidine ou quinine.

Fertilité, grossesse et allaitement

Dans le cas improbable d'une grossesse ou d'un allaitement, ce médicament serait déconseillé.

Mode d'emploi et posologie du médicament MÉMANTINE SANDOZ

Ce médicament doit être pris chaque jour à la même heure, pendant ou en dehors des repas.

Posologie usuelle :

  • Adulte : la dose initiale de 5 mg (1/2 comprimé à 10 mg) par jour pendant la première semaine. La dose est augmentée à 10 mg par jour pendant la deuxième semaine et à 15 mg par jour pendant la troisième semaine. À partir de la quatrième semaine, la dose habituelle est de 20 mg (soit 2 comprimés à 10 mg ou 1 comprimé à 20 mg), une fois par jour.

    En cas d'insuffisance rénale grave, la posologie ne doit pas dépasser 1 comprimé à 10 mg par jour.

Conseils

Ce médicament est un médicament à prescription restreinte. La prescription initiale ne peut être réalisée que par un médecin neurologue, psychiatre ou gériatre. Cette ordonnance initiale annuelle doit être présentée avec celles destinées aux renouvellements qui peuvent être rédigées par un autre médecin.

Effets indésirables possibles du médicament MÉMANTINE SANDOZ

Fréquents : somnolence, sensation vertigineuse, troubles de l'équilibre, essoufflement, maux de tête, constipation, hypertension artérielle, augmentation des transaminases.

Peu fréquents : hallucinations (principalement chez les patients à un stade avancé de la maladie), confusion des idées, troubles de la marche, insuffisance cardiaque, vomissements, fatigue, formation d'un caillot sanguin dans une veine.

Très rares : convulsions, inflammation du pancréas, hépatite.

Laboratoire Sandoz
* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster