Information patient
  • KIGABEQ
Mise à jour : Mardi 22 juin 2021
Famille du médicament :

Antiépileptique

Dans quel cas le médicament KIGABEQ est-il prescrit ?

Ce médicament est un antiépileptique qui s'oppose à la dégradation d'une substance présente dans le cerveau : l'acide gamma-aminobutyrique (GABA).

Il est utilisé chez l'enfant de 1 mois à 7 ans dans le traitement de :
  • l'épilepsie partielle, en association avec d'autres antiépileptiques, lorsque les traitements classiques ne parviennent pas à prévenir la survenue des crises ;

  • certains spasmes infantiles (syndrome de West).

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament KIGABEQ

KIGABEQ 100 mg : comprimé soluble sécable (blanc) ; boîte de 100
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 65 % - Prix : 56,77 €.
KIGABEQ 500 mg : comprimé soluble sécable (blanc) ; boîte de 50
Sur ordonnance (Liste I), médicament à prescription restreinte - Remboursable à 65 % - Prix : 141,26 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament KIGABEQ

p cpp cp
Vigabatrine100 mg500 mg
Excipients : Crospovidone, Mannitol, Sodium stéarylfumarate

Attention

Ce médicament provoque chez 30 % des utilisateurs une altération de la vision, parfois imperceptible. Il s'agit d'un rétrécissement du champ visuel, c'est-à-dire de la portion d'espace visible par un œil immobile. S'agissant d'un effet indésirable irréversible, des examens réguliers permettent de le dépister afin d'arrêter à temps le médicament.

Les enfants traités par la vigabatrine doivent faire l'objet d'une surveillance étroite afin de déceler d'éventuels effets indésirables neurologiques.

Des précautions sont nécessaires en cas d'insuffisance rénale d'antécédents de troubles psychiques.

Ne modifiez ni n'interrompez jamais ce traitement antiépileptique sans l'accord de votre médecin : risque de réapparition des convulsions, même si aucune crise n'est survenue depuis une longue période.

Ce médicament peut être à l'origine d'une somnolence ou de troubles visuels : il convient de surveiller attentivement les enfants qui font du vélo, de l'escalade ou toute autre activité dangereuse.

Interactions du médicament KIGABEQ avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec la phénytoïne : le médecin en tient compte dans sa prescription.

Mode d'emploi et posologie du médicament KIGABEQ

Ce médicament peut être pris avant ou après les repas.

Les comprimés doivent être dissous dans un demi-verre d'eau. Pour les enfants qui ne peuvent pas boire au verre, il est possible d'utiliser une seringue pour administration orale ou une sonde gastrique.

Posologie usuelle :

  • Nourrisson et enfant de moins de 7 ans : la dose est fonction du poids de l'enfant et doit être répartie en 2 prises par jour. A titre indicatif :

    • Epilepsie : la dose initiale est de 40 mg par kg et par jour. Elle est adaptée ensuite par le médecin en fonction de l'effet du médicament.

    • Syndrome de West : la dose initiale est de 50 mg par kg et par jour. Elle peut être augmentée progressivement en fonction de l'effet du médicament.

Conseils

Afin d'éviter les oublis, il est préférable de donner ce médicament à heure fixe.

Ce médicament ne doit pas être conservé plus de 100 jours après ouverture du flacon.

Conditions particulières de délivrance :

Ce médicament est à prescription restreinte : il doit obligatoirement être prescrit pour la première fois par un médecin spécialisé en neurologie, en neurologie pédiatrique, ou en neuropsychiatrie.

Effets indésirables possibles du médicament KIGABEQ

Excitation et nervosité sont très fréquentes chez l'enfant.

D'autres effets indésirables ont été observés lors de l'utilisation de la vigabatrine chez l'adulte et l'enfant dans le monde :

  • Très fréquents (plus de 10 % des cas) : anomalie du champ visuel (voir Attention), agitation, somnolence prononcée, fatigue, douleur articulaire.

  • Fréquents (1 à 10 % des cas) : maux de tête, troubles du langage, vertiges, fourmillements des extrémités, difficulté de concentration et troubles de la mémoire, prise de poids, œdème, irritabilité, agressivité, dépression, tremblements, nausées, douleur abdominale, vision trouble ou dédoublée (diplopie), nystagmus.

  • Peu fréquents (moins de 1 % des cas) : difficulté à coordonner les mouvements (ataxie), troubles psychiques, éruption cutanée.

  • Très rares : réaction allergique, atteinte du nerf optique ou de la rétine.

Diminution des transaminases.

Augmentation paradoxale de la fréquence des crises d'épilepsie.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Voir les actualités liées
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster